Concours directs de la fonction publique : Les inscriptions en ligne suscitent des inquiétudes …

LEFASO.NET | Marcus Kouaman • jeudi 8 juin 2017 à 00h17min

Chaque année, le ministère de la Fonction publique, du travail et de la Protection Sociale (MFPTPS), à travers l’Agence générale de recrutement de l’Etat (AGRE), recrute de nouveaux fonctionnaires. Pour la session 2017, ce sont environ 11 096 postes qui sont à pourvoir au titre des concours directs. Dans le souci de réduire les longues files d’attente et de répondre à la volonté du gouvernement d’innover (le tout numérique), certaines inscriptions se font en ligne (www.econcours.bf). Mais cette innovation n’est pas sans difficultés pour les candidats.

Concours directs de la fonction publique : Les inscriptions en ligne suscitent des inquiétudes …

Lancées depuis le 22 mai, les inscriptions en ligne pour les concours directs de la fonction publique se poursuivent jusqu’au 9 juin 2017. Cette année, 18 concours font l’objet d’inscription en ligne, exclusivement (un grand nombre comparativement aux années antérieures). Ce qui contribue, sans doute, à désengorger un tant soit peu, les guichets de dépôt. En un ou deux clics sur le site www.econcours.bf, le candidat remplit la fiche. Pour valider son inscription et recevoir son récépissé, il lui suffit juste d’envoyer le mot « code » au 3388 par sms à un coût de 800 FCFA et d’attendre la réponse. En principe, c’est avec ce code, que le serveur enverra comme réponse, que le postulant pourra valider sa candidature. Et c’est à cette dernière étape que se trouve le problème.

Plusieurs candidats, depuis le début du processus, ont beau suivre ces instructions, rien n’y fait. Après avoir rempli la fiche en ligne, en bonne et due forme et envoyé le tout par message « code » au 3388, rien n’est venu. Et ce, en dépit du fait que l’opérateur mobile ait coupé les 800 francs comme frais à chaque envoi. Pour comprendre la situation, les intéressés n’ont eu de cesse de téléphoner aux numéros d’appel. Les plus chanceux gagnent une oreille attentive au bout de fil, qui promet de transmettre la doléance pour traitement. Mais le plus souvent, c’est un répondeur qui vous fait savoir que le numéro de votre correspondant est soit éteint, soit hors de la zone de couverture du réseau.

A ce jour, beaucoup de postulants, depuis des jours, sinon des semaines, attendent toujours ce fameux « code » qui se fait tant désirer. Qu’est-ce qui explique ce dysfonctionnement ? Certains infortunés, après plusieurs tentatives, s’inquiètent et ne savent que faire.Surtout que les inscriptions prennent fin le vendredi, 9 juin 2017 à 23h59. Faut-il prolonger la date des inscriptions pour apurer ce passif qui semble mineur, mais déterminant pour la vie des postulants aux concours directs de la fonction publique ? En tout cas, les regards sont tournés vers le ministère de la fonction publique et l’AGRE.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés