Bobo-Dioulasso : Le footballeur Charles Kaboré a fait don de vivres à des personnes vulnérables

LEFASO.NET | Romuald DOFINI • mardi 6 juin 2017 à 00h12min

Le capitaine des étalons, Charles Kaboré a fait don de vivres aux pensionnaires du Centre de Solidarité du secteur 11 de Bobo-Dioulasso le samedi 03 juin 2017. Ce don dont la valeur est estimée à plus d’un million de Franc CFA, est composé de 20 sacs de maïs, 25 sacs de riz, 02 sacs de sorgho, 02 sacs de petits mils, 05 cartons de sucre, 05 cartons de savon, 02 cartons de lait, 05 cartons de OMO et 03 bidons d’huile de 20 litres.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : Le footballeur Charles Kaboré a fait don de vivres à des personnes vulnérables

Touché par les difficultés que vivent les pensionnaires de la Cour de Solidarité de Bobo-Dioulasso, Charles Kaboré est venu au secours de ces derniers pour leur apporter un peu d’espoir. Un geste d’amour qui vient à point nommé afin de sortir ces personnes vulnérables de leur souffrance. D’un coût de plus d’un million de FCFA, ce don est composé de 20 sacs de maïs, 25 sacs de riz, 02 sacs de sorgho, 02 sacs de petits mils, 05 cartons de sucre, 05 cartons de savon, 02 cartons de lait, 05 cartons de OMO et 03 bidons d’huile de 20 litres.

Ce geste de charité intervient dans un contexte où le centre fait face à des difficultés comme l’insuffisance de ressources tant financières, matérielles et alimentaires pour une prise en charge adéquate des pensionnaires. Cette initiative est appréciée et saluée à sa juste valeur par les bénéficiaires visiblement heureux. « Nous n’avons pas de mots si ce n’est que dire merci au donateur pour ce geste humanitaire à l’endroit des pensionnaires », a laissé entendre le chef du service social, Nacoulma Lamine.

Toutefois, il souhaite que ce « noble geste » soit pérennisé pour le bien-être des pensionnaires.
Selon Charles Kaboré, c’est une grande joie de revenir toujours à Colma. Un quartier où il a grandi et a appris à jouer au football. « C’est ici que j’ai grandi, j’ai appris à jouer au football. Ce quartier m’a tout donné et ce geste est une obligation pour moi », affirme t-il. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés