Promotion de la santé publique universitaire : Le ministre de l’enseignement a lancé une vaste campagne de sensibilisation à Bobo-Dioulasso

LEFASO.NET | Romuald DOFINI • mercredi 10 mai 2017 à 15h02min

Au Burkina Faso, les étudiants font face aux fléaux qui minent la jeunesse burkinabè de manière générale tels que, le tabagisme, l’alcoolisme, les grossesses non désirées, le VIH/SIDA, les MST, les violences, la drogue et autres. Afin d’éradiquer un tant soit peu ces fléaux, il a été initié une vaste campagne de sensibilisation dans les cités universitaires dont le lancement a été fait par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maiga, le lundi 08 mai 2017 à la cité universitaire de Belle ville.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Promotion de la santé publique universitaire : Le ministre de l’enseignement a lancé une vaste campagne de sensibilisation à Bobo-Dioulasso

« La vie en cité universitaire est une vie complexe et les étudiants ont besoin de conseils pour vivre, ils ont besoin d’être outillés pour un meilleur vivre ensemble dans les cités universitaires, pour une bonne gestion des cités universitaires » ; a dit le ministre Alkassoum Maiga. Ainsi, cette campagne de sensibilisation au profit des étudiants de la ville de Sya, s’avère être des fora de discussions, d’échanges, de partage d’idées et de début de changement de comportement.

Selon le directeur régional des œuvres universitaires de Bobo, chaque année, environ 2000 cas d’infections sexuellement transmissibles, deux nouveaux cas de VIH et dix cas de grossesses non désirées sont détectés dans les « microscopes universitaires ». C’est pour un tant soit peu éradiquer ces maux qui minent la jeunesse estudiantine qu’il a été initié cette vaste campagne de sensibilisation dans les cités universitaires de la ville de Bobo-Dioulasso, car ces lieux sont un véritable centre de vie pour les étudiants.

L’objectif donc, est de faire la promotion de la santé publique universitaire. Il s’agit de « donner des conseils aux étudiants afin que ces derniers aient une bonne hygiène de vie pour éviter surtout les maladies contagieuses » ; a laissé entendre le Directeur régional.

Selon lui, la sensibilisation et la communication occupent une place importante, voire capitale dans la promotion de la santé des étudiants. Ces sensibilisations constituent à ce jour, la réponse la mieux appropriée aux problèmes qui se posent au public cible à savoir les étudiants.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés