Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

Ceci est une déclaration bilan du service de communication du Chef de file de l’Opposition politique sur le meeting du 29 avril 2017. • vendredi 5 mai 2017 à 12h30min

Les partis politiques membres du Cadre de Concertation du Chef de file de l’Opposition ont tenu une rencontre régulière, ce jeudi 04 mai 2017 au siège du CFOP. Présidée par M. Zéphirin Diabré, Chef de file de l’Opposition, cette rencontre était essentiellement consacrée au bilan du meeting du 29 avril 2017.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

Avant de commencer les travaux, les chefs de partis ont observé une minute de silence en mémoire de Sa Majesté le Naaba Baongo, Chef de Yako, rappelé à Dieu le dimanche 30 avril 2017.

Les membres du Cadre ont ensuite tiré le bilan du meeting du samedi 29 avril à la Maison du peuple. Le niveau de mobilisation atteint, et l’enthousiasme des participants, ont fait de ce meeting populaire un véritable succès, et ce en dépit du travail de sabotage qui a été organisé par le MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, parti au pouvoir, ndlr).

L’Opposition renouvelle ses remerciements à toutes les forces vives qui ont répondu présentes, et les encourage à demeurer mobilisées pour les actions futures.
Les responsables des partis d’opposition tiennent à féliciter le comité d’organisation, pour le travail accompli. Ils remercient aussi la presse pour sa disponibilité et les services de sécurité pour leur précieux concours.

Pour les membres du Cadre, l’attitude du pouvoir face à ce meeting révèle un état d’esprit anti-démocratique et une conception du pouvoir qui augure de lendemains difficiles pour le Burkina Faso. En effet, le comportement des dirigeants face à ce qui n’était qu’une simple rencontre dans une salle, montre clairement qu’ils ne tolèrent pas l’existence d’une opposition dans notre pays. Pour eux, l’opposition doit être aux ordres du pouvoir, et attendre de celui-ci qu’il lui dicte sa conduite. Cette attitude mentale n’est guère surprenante quand on sait que les dirigeants actuels du MPP étaient, il n’y a pas si longtemps, les premiers animateurs d’une démocratie de façade faite de « touk-guili » dans laquelle l’Opposition était réduite à sa plus simple expression.

Visiblement, malgré leur passage à l’Opposition, ils ont du mal à s’accommoder d’une opposition qu’ils ne contrôlent pas. Cette situation interpelle tous les démocrates à la vigilance, car ce pouvoir va tout mettre en œuvre pour empêcher l’Opposition d’exister et de s’exprimer.

L’Opposition politique rappelle au MPP et aux tenants de son pouvoir, qu’elle n’est pas son obligée, et qu’elle poursuivra résolument son travail de sensibilisation des Burkinabè et d’interpellation du Gouvernement. Elle ne se laissera départir ni par les pleurnicheries, ni par les injures du pouvoir. Elle demande à tous les Burkinabè de rester mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre qu’elle pourrait être amenée à lancer.

Le service de communication du Chef de file de l’Opposition politique

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 mai à 12:53, par kamba
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Voilà qui est bien dit. A entendre le ministre des Affaires étrangères, on comprend à quel point le pouvoir rend aveugle. Bon vent à l’Opposition. Que ce qui ne va pas soit interpellé

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 13:32, par Faso Dan Fani
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Mesdames et Messieurs de l’Opposition, faites la promotion du Faso Dan Fani lors de vos activités et conférences de presse. C’est un symbole et un message fort. C’est du concret. Par exemple votre Nappe de table devrait être en Faso Dan Fani
    Sur ce sujet de la valorisation du Dan Fani, le régime en place est très en avance sur vous de l’opposition. Mais il n’est pas tard pour bien faire

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 13:37, par Ka
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Toute classe qui lutte pour les intérêts du peuple, et de ce qui va pour les opprimés, ont des valeurs et des réussites. La lutte pour une bonne gouvernance continue.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 13:59, par madess
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Ce meeting a eu l’avantage de renforcer le CDP. Tous ces agissements de peuvent même pas faire trembler une feuille. Aux élections prochaines, je vous assure que le CDP prendra la place de l’UPC et le MPP toujours au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 14:08, par Wadal
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Voilà une organisation CFOP qui prend ses responsabilités. Merci au chef de file de l’opposition qui est un véritable homme politique qui s’engage et prend ses responsabilités. Je ne vois pas cela au pouvoir (serpent à trois têtes). On ne sait pas réellement qui dirige le pays. Quand tu es un homme, il faut assumer ses responsabilités. Et le chef de file de l’opposition donne l’exemple. En tout cas quand tout est clair, qu’il n’y a pas d’ambiguïté les choses sont tirées au clair, vous ne pouvez ne pas réussir. A l’opposé du pouvoir qui ne fait que tergiverser comme des dilettantistes. Je les comprends : ils pensaient faire comme à leur vieux temps c’est mal connaître les burkinabè .Alors, ils hésitent car ils n’ont jamais géré un pouvoir dans la transparence.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 14:34, par momo
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Quels mots d’ordre à lancer ? Le CFOP n’est ni un syndicat ou une association. Si ce n’est que des mots d’ordre de déstabilisation du pouvoir en place !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 14:59, par BILI-BILI
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Dans CLIM ..Tablettes en main ..EAU Minérale à bord ..Déjà le confort.. " .! et maintenant quand vous serez aux affaires ? Han..qui n’aime pas ’Sein clair !!?
    Votre prochain meeting SALIF DIALLO va faire venir deux petits chinois pour vous chicoter !!

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 15:18, par LE SAGE
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Bravo à l’opposition. Nous sommes à jamais déterminés par chasser ce régime du pouvoir. Introduisez la motion de censure, si ça ne passe pas à l’Assemblée Nationale, ça va passer à la Place de la Révolution très bientôt.
    Qu’on veut les empêcher de travailler. C’est quel travail vous faites ?
    Vous voyager régulièrement, soi disant pour rencontrer des bailleurs de fonds, pendant que plus de 80% des burkinabè peine aujourd’hui pour avoir deux repas par jour.
    Votre réveil sera douloureux. Nous n’avons pas chassé le régime de Blaise pour regarder des grosses têtes à la télé. NON !

    Répondre à ce message

    • Le 5 mai à 19:06, par CHERIF SY
      En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

      Juste une observation en passant très cher Monsieur. A mon humble avis, l’UPC à elle seule peut remplir trois fois la Maison du Peuple. Le CDP bien que convalescent, peut le faire deux fois et l’ADF-RDA environ une fois et demi. Les autres petits partis membres du CFOP aussi peuvent la remplir ne serait-ce qu’une fois. Pourtant les images sont là et elles parlent d’elles-mêmes : on dirait qu’il n’y a pas eu grand monde. Je dis bien on dirait.

      Répondre à ce message

    • Le 6 mai à 08:14, par YAMEOGO
      En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

      En démocratie, on ne chasse pas un régime issu des élections sauf cas de force majeure. Attendez après leurs 5 ans et on verra. Si vous maintenez le principe des insurrections, aucun régime ne fera 2/3 ans au pouvoir.

      Répondre à ce message

    • Le 6 mai à 11:25, par KOBINABA
      En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

      Les Mossi disent que chacun repond a son nom,mais toi tu ressemble a tout sauf a ton nom(Le Sage).Tourne sous les Manguiers et les bars et reviens ici dire que 80 pour cent des Burkinabe n a pas 2 repas.Je ne suis pas pro pouvoir mais le probleme du Burkina de nos jours c est que n importe quel energumene croit qu a lui seul il peut faire une insurrection.Meme quand on est en bagare avec sa femme on crie qu on a pas sache Blaise pour qu une femme vienne m enmerder.Abah....Les Democrates savent que election la .....c est en 2020.Alors au lieu de raconter des absurdites preparons nous en responsable Pour.

      Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 15:42, par LE 29 AVRIL
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    L’heure est grave. Tu fais des missions pour l’État à crédit et depuis des mois on n’ose pas te payer sous prétexte qu’il n’ y a pas d’argent. Et curieusement, tous les jours les Ministres, les DG sont en mission et perçoivent des frais de mission. Et pire, s’il s’agit d’une mission à l’extérieur les 10% restants sont considérés comme des dimes que l’administration prélèvent sur tes frais de mission.
    Aujourd’hui le taux de déblocage est de 4%, ce qui veut dire que les projets et les collectivités n’ont pas d’activités présentement.
    Et pendant ce temps, on nous parle que le Burkina Faso a signé des conventions de 931 milliards de F CFA.
    Les conventions sont signées sur cinq ans, ce qui revient à dire que pour cette année, c’est environ 186 milliards qu’on peut espérer. Mais les PTF ne décaissent jamais à 100%.
    Sérieusement, le pays va mal.
    Si on n’a pas une opposition forte, ça va mentir.
    ZEPH, si ça continue comme ça, lance un mot d’ordre, le Peuple va sortir balayer ce régime.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 16:07, par IK
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    C’est à tout fait normal qu’il y ait une opposition pour cadrer et recadrer les actions gouvernementales. Mais j’ai comme l’impression qu’au Burkina Faso, le parti au pouvoir et l’opposition jouent au chat et à la sourie. Toujours en train d’indexer l’autre (L’opposition dit que c’est le MPP qui lui fait obstacle et vice versa). Je vous supplie, je ne milite pas dans un parti politique, d’être responsable dans ce que vous faites et ce que vous dites. Nous avons tous le devoir de travailler pour construire notre beau pays le Burkina Faso. Les politiques doivent arrêtés de martyriser les populations. Notre pays le Burkina Faso peut avoir des lendemains meilleurs, seulement, il nous manque des hommes de bonne foi, humbles, patriotes. Nous citoyens devrions être responsables aussi. On ne milite pas dans un parti politique parce qu’on est ami avec quelqu’un, non. Ici au Faso, nous sommes les enfants d’une même patrie, alors préservons la vie et travaillons ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 16:27, par Cheick Omar
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Merci au CFOP et aux différents partis politiques, aux militants et sympathisants, membres d’organisations de la société civile (intègres) et tous ceux qui ont contribué à la réussite et à l’éclat de cette manifestation. Et encore merci au CFOP, avec son ouverture d’esprit et surtout, ses qualités managériales qui ont toujours accompagner sa mission. Moi qui m’impatientait à propos du silence de l’opposition qui semblait laisser le terrain aux aventuriers, surpris d’arriver au pouvoir. Maintenant, ils frémissent au moindre mouvement de l’opposition. Les recettes concoctées à la hâte ne marche point. Et je demande au CFOP d’appuyer là où ça fait le plus mal, à savoir leur PNDES qui se révèle être un mirage. Avec ses 18 000 milliards qui doivent pleuvoir sur notre cher Faso pendant 5 ans, pardon les 3ans et quelques mois qui restent. Aujourd’hui, l’heure est à la mobilisation et ça ne fait que commencer. Et les lamentations du sieur ministre Barry n’y feront rien.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 16:31, par LE MPP
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Vous savez ce qui va précipiter la chute de ce régime, c’est que beaucoup de gens n’ont plus d’argent pour boire la bière. Ils prennent le "kirou-kirou". Comprenez par là les boissons dangereuses comme le pastis, le "qui m’a pousse", etc. Quand on a les yeux rouges, on n’a peur de rien.
    Aujourd’hui, beaucoup de gens cherchent un match nul pour ne pas tomber en deuxième division. Que ça soit les fonctionnaires du public (pas de mission) ou du privé (salaires irréguliers par manque de marché), ou les travailleurs du secteur informel (pas de marché), tout le monde se cherche actuellement.
    Qu’est ce qui se passe en réalité ? Le départ de Blaise n’a pas été une crise grave pour qu’on se retrouve dans cette situation.
    Que DIEU sauve le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 18:14, par ZAPI
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Quand je vois la réaction de certains compatriotes vis à vis du CFOP, je suis vraiment déçu et je vais même dire qu’on mérite ce qui nous arrive. Au lieu de vous attaquer au CFOP, demandez plutôt au gouvernement Paul KABA de nous fournir des résultats indiscutables. Ils feront taire l’opposition. Même si on n’aime pas le CFOP il faut avoir la clairvoyance de reconnaître qu’il est dans son droit et joue pleinement son rôle.
    On peut s’estimer heureux de ne pas avoir une opposition à la SEYDOU DALAN DIALLO.

    Allez demander à Alpha KONDE ce que c’est que le rôle d’une opposition. Il vous le définira clairement.
    Le CFOP est une opposition responsable qui même sa lutte avec méthode. Bon vent au CFOP.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 18:43, par Le patriote
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Bonsoir chers internautes,
    Cela fait maintenant quelques mois que j’ai réagit sur un article mais je suis bien obligé de le faire ce soir. Pourquoi ? Je ne peux pas me taire face à l’irresponsabilité et l’incompétence de certains membres du gouvernement pourtant nommés à des postes stratégiques de l’administration pour nous conduire à des résultats concrets. Je m’en veux pour preuve la déclaration à la limite infantilisante du ministre des affaire étrangère devant les ambassadeurs de l’Union Européenne. Le meeting de l’opposition n’avait vraiment rien à voir avec l’ordre du jour et si Monsieur le ministre n’avait rien à dire aux ambassadeurs, il n’avait qu’à reporter la rencontre le temps d’imaginer un menu fretin à servir aux diplomates. A moins que les diplomates aient posé la question du climat social à l’ordre du jour. Chose que je ne crois pas à lire la déclaration c’est un sujet qui s’est invité à l’improvice à l’ordre du jour. Au lieu de défendre ce pour quoi il est commis de l’Etat, il balbutie sur des futilités de nature infantile qui ne valaient pas la peine qu’on porte ça devant des partenaires étrangers. Cela prouve que ce n’est pas la sérénité du côté du pouvoir (gouvernement). C’est normale si l’on sait que les premiers responsables du MPP tels que son mentor SD ne supporte pas la contradiction depuis qu’il était à côté de Blaise COMPAORE. Voilà pourquoi il a eu maille à partir avec certains leaders politiques de sa région qui voulaient aussi s’approcher de Blaise COMPAORE et grandir sans son passer par lui. Mais les temps ont changé et les gens n’ont plus peur de ces pratiques de musèlement. J’encourage les leaders de l’opposition à jouer leur rôle de veille sur gouvernance politique, sociale et administrative du pays. Je m’arrête là parce que je suis fatigué et je constaterai certainement des fautes dans mon texte. Je reviendrai d’ici là.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai à 18:09, par "LE VIEUX"
      En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

      BONNE REMARQUE ;
      LES RSS AVAIENT CRU QU’ILS ALLAIENT DIRIGER LE BURKINA COMME AU TEMPS DE L’ODPMT. MAIS AVEC LA REACTION ENERGIQUE ET INNATENDUE DU PEUPLE SUITE A L’AFFAIRE DES TABLETTES ET DU MILLION DES DEPUTÉS, CES MESSIEURS (RSS) SONT PANNAQUÉS PARCE QU’ILS NE CONNAISSENT AUCUNE AUTRE MODE DE GOUVERNANCE EN DEHORS DE LA FORCE BRUTALE.

      Répondre à ce message

    • Le 7 mai à 09:08, par revoir
      En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

      Vraiment ! Un ministre des affaires étrangère devrait être réservé et avoir un langage bien soigné. Pour quelqu’un qui a été journaliste et ne se réclame pas publiquement membre du mpp, c’est malheureux qu’il est tenu ce discours. Cela montre a suffisance la nature réelle du pouvoir en place. Cela dit, le ministre devrait se ressaisir s’il tient a être un bon diplomate.

      Répondre à ce message

  • Le 5 mai à 22:36, par Le Koulango
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Félicitations à la CFOP pour avoir réussi sans dommages cette acticité politique.
    Merci à la CFOP pour cette animation de la vie politique nationale, preuve d’existence qu’un Etat démocratique.

    Par contre, je condamne avec la dernière énergie la débauche d’énergie du Président du NTD, avec un langage outrageux, indigne d’un homme politique, indigne d’un Etat de droit. A penser que ce Monsieur est le premier responsable d’un parti politique et fut Ministre de la République, ça donne des frissons, ça fait froid au dos.

    Rassurez-vous, M. le Président du NTD, je ne suis pas d’accord avec ce que vous avez dit (et je viens de vous le signifier), mais, je me battrai toujours pour que vous puissiez le dire.
    Construisons notre Démocratie, cultivons notre Démocratie, élevons notre démocratie afin que tous, nous la savourons dans la paix et le bonheur.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 09:12, par par yanamar
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    S’ils vous plaît laissez Le CFOP jouer son rôle,je vous jure que tant qu’on ne chauffe pas ce gouvernement, il ne va jamais prendre la population au sérieux. J’aime zeph parce qu’il est courageux, combattant, et n’a peur de rien.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 23:07, par MILLITANT
    En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

    Les responsables du MPP sont des bornés, ils pensent que les choses ont comme avant. Nous nous attendons seulement les mots d’ordre du CFOP, pour bouster la peste hors du pays. Les rss sont venus pour se venger et nous pour amour pour les moutons que nous sommes ; ça fait pratiquement deux ans que le pays est à plat ventre,rien ne bouge, pourtant ils ont chanté aux oreilles des ignares que c’est rock qui est la solution ; nous qui n’avons jamais cru à cette propagande, on est moralement prépare pour le faire partir tout de suite.
    CFOP nous sommes les militants convaincus de l’importance de les chasser du pouvoir parce qu’ils sont des virus qui empêchent le pays d’avancer.
    ILS PARLENT COMME S’ILS ONT AFFAIRE A DES ANCIENS CDR (Comité de Défense de la Révolution).
    Nous allons leur monter ce que c’est que l’Homme DU BURKINA NOUVEAU

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai à 12:22, par Champy
      En réponse à : Meeting du 29 avril 2017 : Bilan satisfaisant, selon le CFOP

      si j’ai bonne mémoire, il eut 1 président ki disait k l développement d’1 pays dépendait de sa population.celle-ci devrait travaillait à la sueur de son front (NDLR). Au lieu d’encourager cette pensée, certains ont préféré renier leur tôt de mil pour 1 plat italien.Et ceux ki ont préféré leur tôt de mil ne valaient 1/1000ème. Après la disparition de ce président, des bouches ont commencé à dire : s’il vivait y’a longtemps on était devant le Ghana ( en terme de développement ).Un autre est venu et l’argent coulait à flot , seulement yavais trop de cadavre pendant son règne.Personne n’avait été arrêté ou jugé pendant au moins 3 décennies. Seulement durant son règne survient 1 problème de papier appuyé par la révolte de sa population si bien kil ya eu des morts et des blessés . Il dû cédé.Viens alors une période transitoire.Elle s’est faite des roses sur le dos de quelq ignorants et a posé même des mines pour celui ki devait venir.Critiquer, c’est dire ce que l’on pense mais avant il faudrait regarder si autour de soi même on fait quelque chose de simple pour sa patrie. Par ex, je règle ma taxe de résidence, suis ponctuelle au service, pourquoi je me plains que le salaire ne me suffit pas( n’est-ce pas le plat italien ki est à l’origine ?), pourkoi je couvre mon ami ki fait des choses pas catholik.....Que ce soit x ou y ki tenait le bâton,il lui faudrait ka même quelq jours encore pour se retrouver.On ne peut pas comparer un pays à une famille, lakel même oû on voit des parents ki n’arrive pas à la satisfaire. Que Dieu bénisse le bf.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés