Kundé 2017 : Imilo Lechanceux prend sa revanche en Or

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • samedi 29 avril 2017 à 15h25min

Dans une salle des banquets de Ouaga 2000 archicomble, la 17 édition des Kundé s’est tenue dans la soirée du 28 avril 2017. Un plateau artistique de haut vol a égayé les mélomanes en cette cérémonie de récompense des meilleurs artistes de l’année. Cette fois aura été la bonne pour le jeune artiste Imilo Lechanceux qui a remporté le Kundé le plus convoité, l’Or, ainsi que deux autres trophées. L’ancien danseur inscrit ainsi son nom au palmarès de la prestigieuse et très sélective liste des lauréats.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Kundé 2017 : Imilo Lechanceux prend sa revanche en Or

En lice pour le Kundé d’or 2016, le petit poucet du groupe composé de Floby et Dicko Fils, était passé à côté. C’était une soirée à laquelle Imilo Lechanceux était ressorti bredouille ; puisqu’il avait également manqué le prix de l’artiste le plus jouée en discothèque.

Une année après, l’homme de ‘’mot de passe’’ prend sa revanche de fort belle manière. Il est sacré meilleur artiste burkinabè 2017, succédant à Dicko Fils. L’ancien danseur inscrit ainsi son nom dans le palmarès très prestigieux de l’événement. Il récupère également le prix de l’artiste le plus joué en discothèque qui l’a échappé en 2016. En bonus, la star de la soirée a raflé le prix du meilleur clip vidéo.

Il a rendu gloire à Dieu et dédié son Kundé d’or à tous ceux qui l’on soutenu depuis ses débuts. « Je considère ce trophée comme une incitation au travail. Je n’ai pas de producteur, mon producteur c’est Dieu », a-t-il dit, tout en annonçant comme projet, ses prochaines tournées en Europe et aux Amériques.

Dez Altino son challengeur pour le kundé d’or, lui a remporté le Kundé du public. Alors que Idak Bassavé qui était aussi en course pour l’or s’en est sortie avec le prix de la meilleure artiste Burkinabè.

La salle des banquets en fête

De grosses pointures de la musique africaine actuellement en vogue ont entretenu le public qui n’en demandait pas plus. Le groupe ivoirien Révolution, Kundé du meilleur artiste de l’Afrique de l’Ouest a soulevé la salle avec son tube à succès, ‘’Je ne bois plus’’. Le jeune prodige de la musique malienne, Sidiki Diabaté a pu mesurer sa notoriété. C’est en chœur que les mélomanes ont chanté ‘’DoroBucci’’, avec les nigérians Don Jazzy, Koredo Bello et Tiwa Savage qui ont reçu un prix spécial.

Gadji Celi, Zeynab étaient également de la partie. Côté Burkinabè Awa Boussim avec son dernier single a été bien applaudie, tout comme Prince Zoetaba. Floby, Fush, David le Combattant, Rovane et bien d’autres ont aussi apporté leurs touches à la soirée. C’est l’artiste congolais Niboma, qui a réveillé les souvenirs de la première dame Sika Kaboré , l’inspirant à esquisser des pas de danse.

Un défilé de mode a permis de dévoiler l’entendu du talent des stylistes burkinabè. A l’occasion, un hommage a été rendu au jeune mannequin prometteur, Doris Dabiré qui a perdu la vie dans un accident de la circulation.

Pour Jah Press, le promoteur des Kundé, c’est un autre pari gagné. Le public a répondu présent. A deux semaines de l’événement, les tickets vendus à 50 000 F l’unité étaient déjà finis. Les artistes annoncés sont venus. Comme à chaque édition, les difficultés n’ont pas manqué cette 17e. Il a une fois de plus lancé un appel à soutien aux autorités, aux sponsors pour que les Kundé soit pérennisée et que l’édition 2018 soit plus belle.

Le palmarès des Kundé 2017 :
Prix principaux (10 catégories)
Kundé d’or : Imilo Lechanceux

Kundé du meilleur artiste traditionnel : Nana Bibata

Kundé du meilleur artiste de musique religieuse : Sœur Anne Marie Kaboré
Kundé de la meilleure chanson moderne d’inspiration traditionnelle : Laawol (Dicko Fils)

Kundé de l’artiste le plus joué en discothèque : Imilo Lechanceux
Kundé du meilleur clip vidéo : Une minute au village (Imilo Lechanceux)
Kundé de la révélation : Nabalüm

Kundé de l’espoir : Will B Black

Kundé du meilleur featuring burkinabè : Bas ti gomin (Pamika feat Floby)

Kundé du meilleur artiste féminin : Idak Bassavé

Les prix spéciaux (05 catégories)

Kundé du meilleur artiste burkinabè de la diaspora : Bérenger Ouédraogo (USA)

Kundé du meilleur artiste étranger vivant au Burkina Faso : Barsa 1er (Côte d’Ivoire)

Kundé du meilleur artiste de l’Afrique de l’ouest : Révolution (Côte d’Ivoire)
Kundé du meilleur artiste de l’Afrique centrale : Reniss (Cameroun)
Kundé du meilleur featuring de l’intégration africaine : On se connait (Malika/Burkina Faso feat Rose Sabine/ Côte d’Ivoire)

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés