Assassinats dans la commune de Saaba : Les précisions des autorités municipales

LEFASO.NET | Yvette Zongo (stagiaire) • lundi 24 avril 2017 à 23h59min

A la suite du mouvement d’humeur des femmes de la commune de Saaba et de ses environnants sur la question des différents assassinats, les autorités se sont exprimées. La rencontre avec celles-ci a eu lieu le vendredi 21 avril 2017 à la mairie de Saaba.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assassinats  dans la commune de Saaba : Les précisions des autorités municipales

Les assassinats de femmes dans la commune de Saaba ont présenté des scènes de crimes réalisés dans des conditions différentes. Certaines victimes ont été retrouvées égorgées tandis que d’autres ont eu leurs têtes écrasées dans leurs maisons. C’est ce que Joseph Dipama, maire de la commune de Saaba, a affirmé : « Les assassinats des femmes de la commune de Saaba et de ses environnants sont des crimes qui ne se ressemblent pas, mais l’on ne sait pas si ce sont les mêmes auteurs ou c’est par coïncidence que ces crimes se sont passés autour des femmes ».

Par ailleurs, le nombre de victimes dans ladite commune a été chiffré à trois selon M. Dipama qui a souligné qu’il arrive souvent que les gens fassent la confusion en attribuant des crimes commis dans d’autres communes à la commune de Saaba.
Pour ce qui est des enquêtes sur lesdits assassinats, M. Joseph Dipama a affirmé qu’il serait hasardeux de rendre public le niveau d’avancement des enquêtes parce que c’est une question délicate et la justice exige que l’on garde une certaine discrétion. Les enquêtes seraient en cours et d’un moment à l’autre, l’on pourrait arrêter les coupables selon les dires du maire de ladite commune. Au-delà de cela, il a lancé un appel à toutes les couches sociales, c’est-à-dire les anciens, les jeunes, les femmes, tout le monde sans exception à la participation et à la collaboration quotidienne pour qu’ensemble ils puissent donner les informations aux personnes en charge des enquêtes.

Concernant les identités des victimes, deux ont été déclinées par un agent des forces de la sécurité en charge de la question. Il s’agit de Asséto Tassembedo, âgée de cinquante-six ans, celle-ci été assassinée dans la nuit du mardi 18 avril 2017, et de Rasmata Bonkoungou, âgée de cinquante-huit ans.

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 avril à 08:21, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Assassinats dans la commune de Saaba : Les précisions des autorités municipales

    - Celà fait maintenant près de 2 ans qu’on entend parler de ce genre de crimes à Saaba !

    Et puis mon ami qui y habite m’a dit une chose qui m’a révolté ! Tenez-vous bien, il y a la xénophobie à Nioko 1. En Effet les habitants de ce coin ont prit un mégaphone, se sont baladés dans le quartier en criant que ce sont les étrangers qui salissent le cimetière traditionnel en y jettant les ordures (juste au niveau de la touffe à gauche en allant à Saaba après l’Église catholique). Ils ont dit qu’ils vont nettoyer et que désormais tout étranger qui y jettera des ordures sera puni par les génies et Forces invisibles de ce coin ! Allez-y comprendre ce comportement ! Pourtant dans ce cquartier les soi-disants étrangers sont les plus propres avec des poubelles chez eux. Je comprend pourquoi Touré Soumane parle de forces retrogrades et obscurantistes du Centre !

    On trouve aussi des mossis ailleurs qui sont très sales. L’exemple de Bobo-Dioulasso est parlant. Et si on les traite ainsi ailleurs, est-ce bon pour l’unité nationale ?

    CONCLUSION : Le Professeur Albert OUEDRAOGO doit sensibiliser ses parents afin qu’ils soient moins xénophobes et qu’ils comprennent qu’il n’y a pas d’étrangers burkinabè ni à Nioko 1, ni au Burkina Faso. En plus qu’ils intègrent que ceux qu’ils traitent d’étrangers ont payé leurs parcelles et y ont construit avec leur argent.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 08:27, par Brice
    En réponse à : Assassinats dans la commune de Saaba : Les précisions des autorités municipales

    merci pour l’information, vraiment du courage pour les autorités communales pour les événements malheureux qui se-visent dans la commune et je me rappelle que les deux années précédentes ont été le théâtre de ces malfrats. il faut les traquer sans pitié devant la justice pour qu’ils répondent leur acte

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 10:31, par KimiTI
    En réponse à : Assassinats dans la commune de Saaba : Les précisions des autorités municipales

    je suis du quartier. Je pense que ces conseillers communaux ne connaissent pas vraiment leur circonscription et ce qui s’y passe. Trois ? Nonnnn Informeé vous Mr DIPAMA. Faites un tour vers Guikofai ou Taab Tenga.

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril à 14:01, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Assassinats dans la commune de Saaba : Les précisions des autorités municipales

      - KimiTI, est-ce que ces gens s’intéressent même à leur commune ? Sinon comment accepter qu’un groupuscule avec un mégaphose sorte et distille des propos xenophobes ? Rien ne les intéresse sauf boire le dolo rouge au marché de Saaba en mangeant la viande de chien ou d’âne ! Professeur Albert OUEDRAOGO en sait quelque chose tout comme Palguim SAMBARÉ mai sils ne font rien pour sensibiliser leurs parents qui continuent toujours de désigner les autres par le terme ’’Étrangers’’.

      Par Kôrô Yamyél

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés