Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

LEFASO.NET | Rita Bancé/Ouédraogo • vendredi 21 avril 2017 à 17h43min

Dans cet article, nous vous proposons un résumé de l’exposé sur le Ten-peelem (la Mère- terre), de l’écrivaine Justine Marie Philippe Ouédraogo. Pour celle-ci, le Ten-peelem est le meilleur juge, et la solution aux différentes crises que traversent notre pays, se trouve en elle. Qu’est-ce que le Tenpeelem ? Comment l’invoquer ? Son mode d’emploi ? Comment échapper à son jugement ? Eléments de réponses !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

Le Ten-peelem en langue nationale mooré, est composé de deux mots à savoir, la racine « tenga » qui signifie « terre » et du suffixe « peelem » qui veut dire blancheur, pureté, innocence, honnêteté. C’est donc dire que le Ten-peelem » signifie « terre juste » ou « justice de la terre », en un mot le « Juge ». Selon Justine Marie Philippe Ouédraogo, le Ten-peelem est la grande boussole en matière de justice et pourrait être d’une utilité dans la résolution des différentes crises que traverse depuis quelque temps notre chère nation, le Burkina Faso car dit-elle :« Il a déjà fait ses preuves dans certaines sociétés et pourrait encore imposer la discipline de nos jours ».

Foi de Marie Ouédraogo, l’invocation du Ten-peelem peut se faire dans plusieurs situations :

Pour un besoin de justice, lorsqu’une personne est victime d’injustice (accusée à tort de vol, d’adultère, de sorcellerie, etc. dans tout autre litige sur le foncier ou sur tout autre bien, etc.) ; qu’elle a eu recours à toutes les institutions humaines de justice (police, gendarmerie, médiateurs, palais de justice, etc.) ; et n’a pas eu gain de cause, elle peut, en dernier recours, réclamer justice à la Mère-Terre c’est-à-dire le Ten-peelem. « Alors, comme une bonne mère qui départage équitablement ses enfants, cette dernière innocente, répare les torts, réhabilite, pardonne et réconcilie. A l’inverse, elle démasque le coupable et l’invite à la repentance. Si celui-ci refuse de se repentir, alors, sa rébellion peut l’humilier, l’aliéner, le ruiner, ou même lui coûter la vie, et souvent celle de toute sa famille ou de tout son clan », a-t-elle renchéri.
Et de préciser que pour la plupart des cas, le Ten-peelem s’attaque d’abord à tous ceux qui sont un appui pour le coupable avant d’atteindre inévitablement ce dernier. « Son jugement est souvent lent car la terre est magnétique. Pour une justice rapide, c’est au ciel qu’il faut faire recours car il est électrique », a-t-elle expliqué.

Toujours selon cette dernière, pour un besoin de protection, l’on peut également avoir recours à elle, et en tant que Mère, elle garantit sa protection si l’intéressé marche dans l’intégrité, et c’est là, la condition, être intègre. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 avril à 17:59, par verité no1
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    Wayiiiii, ce n’est pas amusement l’histoire du ten-kougri, si tu as tort, tu demandes pardon et c’est fini, sinon, si tu jures sur ça, c’est la mort directe !
    Je ne comprends pas pourquoi l’utilisation du mot terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 18:00, par Direct
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    Jolie femme sans produit Ghaneen. En plus vous etes tres intelligent. Belle analye. RAS

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 01:06, par KAFANDO
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    Que de bon sens. je valide. Aussi belle que votre analyse.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 04:18, par GREDEINKO
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    Le tén peelem est une bonne idée. Mais je souhaite qu’ont le met dans la constitution,la celui qui va prendre fonction va juré avec lui,et ont entendra de voir la suite. sur tout les presidents pour leur prétement de cèrment, et ont veura comment les juges, les avocats vons devenir claire. C’est bon pour tout le mode parceque on ne va plus réclamé independance de la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 07:53, par phil
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    Nous pouvons lire votre desir de justice et votre haine des tares sociaux. Cela est a féliciter. Neamoins il faudrait revisiter votre amour et patriotisme afin qelle ne tombe pas dans la passion car la justice de la passion est tjr injuste a la fin. En mon sens, je trouve que vous êtes dans la logique d’une sainteté, prenez garde à ne pas être trop sainte, car tous les fils et filles de l’homme sont droit comme une arc. Trop juste on devient injuste. Pour parler du ten peelem , je dirai qu’il tres osé. La terre enterre et heberge toute sorte d’inpurété dans son ventre, ce qui est une faiblesse de la terre. Meme si elle a les yeux ouvert sur tous les secréts du monde en connaissant les coupables et les innoncents, elle n’a aucune diplomatie et ignorera tjrs les vrais causes internes caché dans l’esprit humain. Il en est de mm pour le ciel. N’avez vous pas souvent entendu parlé de la foudre qui a abattu des coupables et des innocents. Cela est la preuve q la justice de la terre que du ciel n’est pas parMerc Aussi, il faut comprendre que la terre comme le ciel sont des créature de Dieu, ils ne sont pas plus saint que nous. L’homme comme la nature a été corromppu. En plus Dieu ne nous autorise pas a utiliser ainsi la terre comme juge. Il n’ya qu’un seul juge, c’est Dieu. Sur la terre nous pouvons user la sagesse de Dieu pour retablir de temps a autres la vérité. Marre du breuvage de l’injustice et de la corruption, je propose une justice revolutionnaire à l’image de Thom Sank. Laissons la nature où elle est. Depuis que l’homme à voulu employer la nature l’immoralité à pri de l’ampleur. Le choix du ten peelem est un choix trop facile,. Pensons et jugeons par nous même, nous en sommes capable. La lutte doit se mener autrement. Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril à 07:56, par Dieudonné KABORE
      En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

      J’ai lu votre réaction avec intérêt. Je comprend votre inquiétude, mais je pense que sur Terre ici, on ne peut pas et on ne doit pas chercher le parfait. A mon humble avis, on doit tendre vers le meilleur. Et en comparant notre justice moderne et celle de la nature qu’elle a nomme "Ten-peelem", je prefere la justice naturelle car meme si par erreur elle fait souvent des victimes collaterales comme vous le dites, elle le fait 100fois moins que notre justice moderne actuelle. De toute facon, je la pratiquerai moi. A partir du moment ou on n’a pas besoin d’un tribunal pour solliiciter sa justice ! Et personne ne peut empecher quiconque a l’intensiion de lui faire appel. Une fois que je me sens lese dans mes droits, je me fais seulement le devoir d’inforrmer la personne que je juge responsable ! Il pourra se deffendre et etre acquite s’il est innocent. C’est tout simple ca !

      Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 09:30, par phil
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    Nous pouvons lire votre desir de justice et votre haine des tares sociaux. Cela est a féliciter. Neanmoins il faudrait revisiter votre amour et patriotisme afin qelle ne tombe pas dans la passion car la justice de la passion est tjr injuste a la fin. En mon sens, je trouve que vous êtes dans la logique d’une sainteté, prenez garde à ne pas être trop sainte, car tous les fils et filles de l’homme sont droit comme une arc. Trop juste on devient injuste. Pour parler du ten peelem , je dirai qu’il tres osé. La terre enterre et heberge toute sorte d’inpurété dans son ventre, ce qui est une faiblesse de la terre. Meme si elle a les yeux ouverts sur tous les secréts du monde en connaissant les coupables et les innoncents, elle n’a aucune diplomatie et ignorera tjrs les vrais causes internes caché dans l’esprit humain. Il en est de mm pour le ciel. N’avez vous pas souvent entendu parlé de la foudre qui a abattu des coupables et des innocents. Cela est la preuve q la justice de la terre que du ciel n’est pas parMerc Aussi, il faut comprendre que la terre comme le ciel sont des créature de Dieu, ils ne sont pas plus saint que nous. L’homme comme la nature a été corromppu. En plus Dieu ne nous autorise pas a utiliser ainsi la terre comme juge. Il n’ya qu’un seul juge, c’est Dieu. Sur la terre nous pouvons user la sagesse de Dieu pour retablir de temps a autres la vérité. Marre du breuvage de l’injustice et de la corruption, je propose une justice revolutionnaire à l’image de Thom Sank. Laissons la nature où elle est. Depuis que l’homme à voulu employer la nature l’immoralité à pri de l’ampleur. Le choix du ten peelem est un choix trop facile,. Pensons et jugeons par nous même, nous en sommes capable. La lutte doit se mener autrement. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 11:27, par Burkinbi
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    Bonjour,
    Merci pour votre contribution,votre éclairage !
    Vous êtes intellectuelle et intègre !
    Permettez-moi de souligner également votre beauté naturelle du vraie Burkimbila !
    Encore Merci.
    Fier d’être Burkimbila.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 12:28, par Bras Canon
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    Le tempeleem marche pour les croyants, ceux qui ont peur de Dieu. Je reconnais que la terre a un pouvoir reel mais pour nos terrorismes, ce n’est pas la question metaphysique qu’ il leur faut. C’est les renseignements et le canon. Il n’ y a meme pas de dialogue possible. Je ne trouve pas votre proposition serieuse. Mais felicitation pour avoir consacre du temps a ecrire le livre, ecrire etant une oeuvre laborieuse, meme s’ il est d’ une utilite limitee par rapport a l’ urgence du sujet.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 14:34, par Noraogo K.
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    Madame, je ne sais pas de quelle génération vous êtes, mais je dirai que cette formule si courte est très dangereuse pour les jeunes très émotionnels et ignorant les profondeurs des coutumes. Cette formule peut ravager des familles entières y compris celle du plaignant. Il y a tout un cours voir des énigmes autour de ce qui est juré ou invoqué dans les coutumes que l’on doit savoir avant de se prononcer. je vous invite et invite les uns et les autres à prendre conseil du coté de Gaoua de Kaya et non du Sud-Ouest. On vous dira de remuer la langue mille et une fois à Gaoua ( Kaya). ces lieux existent dans beaucoup de localités et peuvent être des fleuves, des collines, des arbres ou des rochers. En général toute terre empoignée dans la colère même dans votre cour constitue le « tenga » fétiche, sacret et ne peut être simplement déposée même en cas de désistement sans réparation chez le chef de terre de la localité. comprenez pourquoi en Afrique un vieux qui meurt est une bibliothèque qui brule. Comment et à quelle fin la génération future utilisera mes connaissances, s’inquiètent-ils parfois.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 14:56, par Sud-Ouest
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    Ten-peelem (la Mère- terre). Les Mossi croient toujours que les terres du Burkina Faso les appartiennent et qu’ils peuvent dominer partout quoi ? Croyez vous que ce mot peut avoir un effet sur un fils ou une fille San, Gouin, Dagara ,Bwaba, Peulh, Bissa, sénoufo, Bobo,Lobi, Gourounsi par exemple ? Je trouve que votre idée est bonne pour la société moaga. Il ne faut pas généraliser tout ce qui est mossi sur les autres terres du Faso. Donc il faut relativiser.
    Supposons qu’un Sénoufo ait fait du tord à son cousin Gouin et part résider à Diébougou chez les Dagara, croyez vous que vos ancêtres habitants la terre deTenkodogo pourront le terrasser par le Ten-peelem depuis Diébougou ? Non, non et non. Le Burkina Faso est composé d’une soixantaine d’ethnies et on ne sais pas qui est plus fort que l’autre. Parce que moi je ne suis pas mossi et si cela arrivait c’est que chez moi, il y a une faiblesse de la tradition à quelque part car je peux en avoir plus puissant qui va neutraliser ce pouvoir dont vous parlez. Bonne proposition tout de même Madame pour le plateau mossi.

    Il est en de même quant on aborde l’histoire du Burkina Faso, surtout pendant la période coloniale. On voit toujours une page élogieuse du Plateau mossi qui balaie d’une main de revers la lutte des autres ethnies comme si les guerriers mossi sont venus combattre à la place des autres ethnies. Faux, Faux et archi faux. Au contraire, ils ont tenté d’envahir les autres et ils n’ont pas pu à part les Bissa qu’ils ont repoussé de Gnélingon (ancien nom de Tenkodogo sous l’ère Bissa) pour le baptiser Tenkodogo quand ils ont quitté Dagomba. Ce D’ailleurs, tout le Boulgou est dominé par les Bissa même à Tenkodogo ville. Les mossis étaient les plus peureux qui se sont d’ailleurs empressés de signer des protectorats partout sous le prétexte d’un simulacre d’amitié pour sauver leur peau.
    Je ne suis pas ethniciste, mais je milite pour qu’on rétablisse la vrai histoire du Burkina Faso. C’est pourquoi quant je lis un article qui ne fais que l’apologie de la culture moaga au détriment voire au mépris des autres cultures du Burkina Faso, je trouve que cela à long terme, va contribuer à rétrécir la mémoire collective dont nous sommes tous garants.
    Long mais sans rancune et ceux qui sont vraiment intègres sauront lire entre les lignes.

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril à 15:24, par jeunedame seret
      En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

      "..C’est pourquoi quant je lis un article qui ne fais que l’apologie de la culture moaga au détriment voire au mépris des autres cultures du Burkina Faso, je trouve que cela à long terme, va contribuer à rétrécir la mémoire collective dont nous sommes tous garants."...OH...SUD-OUEST. C’est simple. Fallait remplacer cette longue plainte par l’apologie d’une autre culture ; ça rend mieux service ; à mes parents Gourounsi surtout. Thanks !!

      Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 15:52, par sylvain
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    Proposition provisoirement bonne car je n’ai pas lu le contenu. Mais pour ce qui est du terrorisme, je ne comprends pas votre logique car je n’y vois aucun lien. Selon vous, si on attrape un terroriste qui refuse de reconnaître les faits, on lui applique le Ten-peelem ou quoi ? Éclairez un peu ma lanterne car je ne suis pas moaga et je ne comprends rien.

    Mais Madame, s’il est vrai aussi que leTen-peelem permet de dénicher les coupables de certains faits dont vous venez de citer (accusée à tort de vol, d’adultère, de sorcellerie), vous risquez d’être exclues de la communauté chrétienne par certains de vos frères et sœurs en christ qui vivent pour la plupart du temps dans des histoires louches. Ils craigneront ta proposition car cela risque de les dénicher dans leur forfaitures. Surtout ne touche pas au volet adultère, sinon tous les pasteurs vont te haïr et tes écrits n’iront pas loin.

    A l’endroit des internautes Direct (n°2) et Kanfando (n°3), analysez le contenu de l’écrit si cela vous parait intéressant. J’ai croisé cette dame lors d’une de ses tournées en provinces. Je profite inviter nos sœurs, nos femmes et même certaines de nos mamans à voir cette dame pour prendre son secret. Sa peau valorise vraiment les produits naturelles. Preuve que, quand on est belle, on a pas besoin de produits cosmétiques pour devenir rouge, jaune, coca cola, fanta et que sais-je encore sous le prétexte de se rendre belle. Quand vous voyez effectivement cette dame, sa beauté naturelle lui donne l’age d’une jeune fille si bien que si vous êtes un célibataire endurci, vous serez tenté de l’aborder mais attention ! A moins que je ne me trompe de photo, c’est une dame mature qui a des enfants cadres. Peut-être qu’elle est grand-mère depuis. Donc vous êtes prévenus. ah .ah ah ah ah. Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 20:45, par El Kabore
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    laisser la beauté de KA femme tranquille et parler de son livre.c’est son oeuvre qu’elle présente mais pas elle même.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 11:07, par Gnandekaye Djely Malobali
    En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

    N’ importe quoi. Perds meme pas a lire un livre de ce genre avec des propositions irrealistes. Et puis, vous croyez que tout el monde est moaga ? Vraiment, vous les mossi-la, quand st-ce que vous allez commencer a risonner Burina qui ne se limite pas a votre culture ? Tempelum Tempelum et quoi encore ? Et dire qu’ elle S’ appelle Justice de surcroit Marie-meme, hein ! Huuuuumm !!!

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril à 15:32, par jeunedame seret
      En réponse à : Le Ten-peelem : Une arme contre le terrorisme ?

      cher Gnandekaye Djely Malobali , tout le monde n’est pas moaga ; moi non plus. Mais c’est de la littérature ; et les mossi pourraient y inspirer les San. Ta réponse ici même est déjà une donnée de réussite probable à cela. Merci à Marie Justine pour son esprit de CRÉATIVITÉ. Vive la plume feminine !!

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés