Promotion du maraîchage au Nord : Les producteurs à la recherche de solutions pour booster la filière

LEFASO.NET | Yann Nikièma • mardi 18 avril 2017 à 16h00min

Le Groupement d’Intérêt Economique des Maraichers (GIEM) du Nord « Beoog neere » a organisé les 14 et 15 avril 2017, la 2ème édition des journées promotionnelles des produits maraîchers de la région du Nord. La plateforme maraîchère Amadé Bougouraoua Ouédraogo de Ouahigouya a servi de cadre aux activités qui a réuni les acteurs de la filière venus des provinces du Lorum, du Passoré, du Yatenga et du Zondoma.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Promotion du maraîchage au Nord : Les producteurs à la recherche de solutions pour booster la filière

Dans la région du Nord, la production maraîchère est fortement dominée par les oignons, la tomate, le chou, la pomme de terre, l’aubergine, le haricot vert, la salade, etc. A en croire les statistiques agricoles, la région du Nord contribue au titre de la production nationale à environ 80% de la production de pomme de terre, 25% de la tomate et 27% pour l’oignon. Confrontés à l’adversité de la nature, des milliers de producteurs ont décidé de s’organiser essentiellement autour des exploitations familiales allant de quelques ares à plusieurs hectares. Au vu de son apport considérable au développement de l’économie locale, le maraîchage se positionne comme une spécialisation régionale. Quoi de plus normal que d’assurer la promotion de cette activité de maraichage. Le GIEM/Nord s’évertue donc depuis des années avec l’accompagnement de ses partenaires à booster le secteur qui est pourvoyeur d’emplois et est générateur de revenus substantiels pour les populations.

Valoriser la production locale

Comme toute activité, le secteur reste confronté à de nombreuses difficultés qui du reste ne sont pas insurmontables. Pour cette 2ème édition des journées promotionnelles des produits maraîchers, les acteurs ont décidé de se pencher sur le thème « Consommons burkinabè : défis et perspectives pour le secteur du maraîchage ». L’initiative faut-il le rappeler a été placée sous le patronage de Jacob Ouédraogo, ministre de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques, le co-parrainage de Abdoulaye Sawadogo et de Daouda Sawadogo, respectivement président national des producteurs semenciers et directeur général du réseau des Caisses populaires du Burkina. Au cours de la cérémonie officielle, plusieurs intervenants à l’image du maire de Ouahigouya et des parrains ont pris la parole pour encourager et rassurer les producteurs de leur soutien indéfectible. Doudou Bagaya, président du GIEM/Nord et responsable du comité d’organisation de l’activité, a indiqué dans son intervention que par cette activité, les producteurs, les commerçants et les transformateurs des produits du maraîchage ont décidé de faire une halte pour examiner sereinement le chemin parcouru et faire des projections pour la campagne saisonnière à venir. Doudou Bagaya a salué les efforts du gouvernement et des partenaires pour l’accompagnement du secteur.

Tenir les engagements pour le développement du secteur

Au cours du forum qui était au programme des journées, les acteurs se sont réunis pour échanger non seulement sur leurs activités et le fonctionnement de leurs organisations, mais aussi sur les difficultés rencontrées et les solutions proposées pour que le maraichage soit une activité plus rentable. A l’issue des échanges, une synthèse a été faite par le comité d’organisation sous forme d’engagement et de plaidoyer pour les autorités. Jacob Ouédraogo, ministre en charge du département de l’agriculture a salué les engagements et recommandations pris par les acteurs pour améliorer les performances des exploitations. En effet, les forumistes ont souligné les difficultés d’accès aux intrants spécifiques au maraîchage et aux produits financiers adaptés, les problèmes liés à la sécurisation foncière, l’inaccessibilité des marchés porteurs, l’insuffisance de la pluviométrie, la mauvais gestion de la ressource en eau etc. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann Nikièma
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés