Arduino Day 2017 : BeoogoLab et GDN à la conquête des objets connectés

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • dimanche 2 avril 2017 à 18h41min

L’Arduino Day, c’était le samedi 1er avril 2017. A l’occasion de cet événement d’envergure mondiale dédié à Arduino, ce composant électronique open-source, le centre d’entrepreneuriat numérique BeoogoLab en collaboration avec la communauté Geek Developers Network a organisé un hackaton qui a réuni une vingtaine de participants. La compétition s’est déroulée sous le thème « Les objets connectés avec Arduino ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Arduino Day 2017 : BeoogoLab et GDN à la conquête des objets connectés

La frontière entre la réalité et la science-fiction ne tient plus qu’à un seul fil avec les objets connectés qui bouleversent depuis quelques années notre mode de vie. Interagir avec votre maison, calculer votre rythme cardiaque, irriguer votre ferme agricole à distance, tout cela ne relève plus du spectaculaire. Et le secret de cette révolution technologique se trouve dans une petite carte informatique appelée Arduino. Célébrée chaque 1er avril, l’Arduino Day est un moment pour les amateurs de l’informatique et de l’électronique et les fablabs d’échanger et de partager leurs expériences. Au Burkina Faso, le centre d’entrepreneuriat numérique BeoogoLab dirigé par Mahamadi Rouamba, et la communauté Geek Developers Network ont célébré à leur manière cet événement en organisant un hackaton.

Trois mois de coworking pour les meilleurs

2h30mn. C’est le temps qu’a duré ce hackaton qui a mis aux prises une vingtaine de jeunes repartis en quatre groupes. Chaque équipe a proposé un projet connecté innovant qui a été évalué par un jury sur la base de trois critères : la pertinence et l’apport socio-économique du projet, la fonctionnalité du projet et enfin sa présentation. Deux équipes ont été classées 1er ex-aequo. Il s’agit du groupe de Nadjoari Yentema et celui de Kanazoé Fa-oucheil qui bénéficieront de trois mois de coworking pour mûrir et concrétiser leur projet avec BeoogoLAB. De quoi s’agit-il ?

Pour la première équipe, il s’agit d’une plateforme qui permettra de mettre en marche ou non un climatiseur dans une salle en fonction de sa température. « Par exemple, explique Nadjoari Yentema, si un étudiant entre dans une salle et qu’il met en marche le climatiseur, il enverra automatiquement un signal à la plateforme qui se chargera de vérifier si la température de la salle nécessite que la climatisation soit mise en marche ». Si elle voit le jour, cette application permettra aux universités de réaliser des économies d’énergie et d’argent tout au long de l’année.

Pour ce qui est de l’autre projet classé 1er ex-aequo, celui du groupe de Kanazoé Fa-oucheil, il s’agit d’une maison intelligente dans laquelle tous les objets connectés peuvent être contrôlés à distance à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou un smartphone. Conscient tout de même que la sécurité des données est un facteur à prendre en compte pour un tel projet, le groupe a décidé de limiter le nombre d’objets connectés. Ainsi, les caméras de vidéosurveillance et les microondes ne seront pas concernées.

Les projets classés 2e et 3e ont porté sur la maximisation des bénéfices des aviculteurs et sur le réglage de l’intensité de la lumière et du son dans une maison. Ces groupes bénéficieront respectivement de deux et un mois de coworking.

Les objets connectés, malgré les risques

Peut-on se passer des objets connectés dont le nombre est estimé à plus de 1,5 milliards ? « Pour le moment, oui, mais dans un avenir plus ou moins proche il sera difficile de s’en passer », soutient le Dr Cyriaque Paré, promoteur du site lefaso.net. Il reste convaincu que ces nouveaux outils vont impacter tous les segments de la vie y compris la communication, si ce n’est déjà fait. Et même si la problématique de la sécurité des données personnelles se pose, il estime que « dans la vie, il y a toujours des risques et des opportunités que l’on soit à pieds, à moto ou en voiture ». Et de conclure « C’est à chacun de savoir ce qu’il en fait ».

En rappel, créé en 2013, BeoogoLab est un fonds d’investissement, un espace de business-coaching, de coworking, d’incubation et d’hébergement dédié aux porteurs de projets numériques. Ce centre d’entrepreneuriat a été distingué meilleur promoteur d’initiatives des jeunes par Africa GBTM 2016, lauréat du prix Génie-Logiciel à la semaine nationale de l’internet 2016. A l’occasion du concours Génie-TIC, il a également raflé deux prix avec les projets d’innovation digitale que sont « SAAGGA », un système d’arrosage goutte à goutte connecté, et « Mon Statut », une plateforme d’accès aux résultats d’examens bio-sanitaires.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés