Coupe de l’Assemblée nationale : Faciliter la détection des talents

LEFASO.NET | Jacques Theodore BALIMA • lundi 27 mars 2017 à 10h00min

Le président du parlement, Salifou Diallo, a procédé dans la soirée du samedi 25 mars 2017 à Kaya, au lancement officiel de la première édition de la Coupe de l’Assemblée de football. Environ 6800 jeunes des 45 provinces du Burkina rivaliseront de talents. Pour le patron du parlement, la coupe ambitionne de « faire éclore des talents chez les jeunes de 14 à 17 ans ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coupe de l’Assemblée nationale : Faciliter la détection des talents

C’est parti pour la première édition de la Coupe de l’Assemblée nationale de football. Dans la cuvette du Stade régional de Kaya, le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, en présence d’élus nationaux et des nombreux invités a donné le coup d’envoi de la compétition.

Un ouf de soulagement pour la FBF

En match d’ouverture, l’équipe cadette de Kaya était opposée à celle de Kongoussi. Assez équilibrée, la rencontre au bout des 90 minutes, a été sanctionnée par un score nul et vierge (0-0).

C’était l’acte officiel du début de la Coupe de l’Assemblée nationale de football. Une compétition qui va intéresser les 45 provinces du pays dans les catégories minimes et cadettes. « L’organisation de ce tournoi a permis de faire le point des équipes des petites catégories dans notre pays. Ainsi, sur les 45 provinces, 20 n’en disposaient pas. Mais avec l’appui des directeurs régionaux, ces provinces vont se doter d’équipes », a fait remarquer Sita Sangaré, président de la Fédération burkinabè de football.

L’une des plaies du football national est le championnat des petites catégories. Bon an mal an, la FBF se bat pour donner aux jeunes l’occasion de faire parler leurs talents et aux clubs de pouvoir rajeunir leurs effectifs. Malgré la bonne foi de Sita Sangaré et de son équipe de faire participer tous ceux qui le désirent, l’organisation confrontée aux réalités du terrain, se réduit à certaines équipes favorites de la capitale et des grandes villes. C’est dire donc que cette coupe vient soulager et la FBF et le Ministère des Sports et des loisirs dans la mise en œuvre de leur politique de développement du sport roi au Burkina. D’où cette joie exprimée du haut de la tribune du stade régional de Kaya par Sita Sangaré. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés