Révélations de Wikileaks : La CIA peut vous espionner depuis votre smart phone.

LEFASO.NET | Par Youmali Koanari • vendredi 10 mars 2017 à 00h52min

L’organisation de Julian Assange a mis en ligne, ce mardi 07 février 2017, des milliers de documents sous le nom de ‘’Vault 7’’. Des documents qui font état d’activités d’espionnage menées par la Central Intelligence Agency (CIA) (agence centrale de renseignements en français) de 2012 à 2016.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Révélations de Wikileaks : La CIA peut vous espionner depuis votre smart phone.

L’organisation Wikileaks a mis en ligne le mardi 7 mars 2017, 8761 documents et fichiers sous le nom de "Vault 7" (coffret 7) (non-classifiés, secret, top secret) de l’agence de renseignements américaine la CIA, révélant un arsenal d’outils créés pour espionner les citoyens, notamment via les objets connectés comme les smartphones iPhone et Android et leurs applications, des téléviseurs et des voitures connectées, même sécurisées.

Une division est entièrement dédiée à ces activités, le Centre pour le cyber renseignement (CCI), qui a ouvert une antenne secrète dans le consulat américain de Francfort en Allemagne, pour les opérations en Europe, et en Afrique. Selon ces documents datés de 2012 à 2016, la CIA aurait employé de nombreux ingénieurs et hackers pour élaborer des milliers de logiciels malveillants et développer un arsenal technologique capable aussi bien de transformer des télévisions et voitures connectées en mouchards, d’espionner des iPhone et des smartphones Android ou encore de contourner des antivirus commerciaux.

Weeping Angel, un outil développé en partenariat avec les Royaumes Unis notamment le MI5 permettant de transformer les téléviseurs intelligents Samsung en microphones qui enregistrent toutes les conversations dans la salle où il est placé et les envoie par internet à un serveur secret de la CIA. Même lorsque le téléviseur est hors tension cet outil le met en mode « Fake-Off », de sorte que le propriétaire croit faussement que le téléviseur est éteint alors qu’il est toujours allumé et continue d’enregistrer.

Selon Wikileaks, la direction des appareils mobiles de la CIA a également développé de nombreuses applications pour pirater et contrôler à distance les smartphones populaires. Les téléphones infectés peuvent être chargés d’envoyer à la CIA la géolocalisation de l’utilisateur, les communications audio et textuelles, ainsi que d’activer secrètement la caméra et le microphone du téléphone, même pour le iPhone que l’on dit sécurisé. Malgré la part minoritaire du iPhone (14,5%) sur le marché mondial des téléphones intelligents en 2016, la CIA a produit des logiciels malveillants pour infester, contrôler et exfiltrer leurs données et d’autres produits Apple iOS. Cela s’explique par la popularité de l’iPhone au sein des élites sociales, politiques, diplomatiques et commerciales.

Android de Google qui occupe environ 85% (1,15 milliard de téléphones Android ont été vendus l’année dernière) du marché des téléphones intelligents du monde dont Samsung, HTC et Sony…n’a pas échappé à l’opération. La CIA avait 24 "armes" qu’elle a développées, permettant de contourner le cryptage et de pirater les appareils sur lesquels ils fonctionnent et collecter le trafic d’audio et de messages. Ces outils permettent à la CIA de contourner le cryptage de WhatsApp, Signal, Telegram, Wiebo, Confide et Cloackman, et les récupérer avant qu’ils ne soient cryptés. Des logiciels d’espionnage capables de contourner la protection des antivirus commerciaux afin de copier le contenu d’un disque dur sont également développés.

Comment a-t-elle pu le faire ? Les téléphones intelligents comportent une faille de sécurité dite « zero jour » non divulguée, et l’agence aurait tenu à jour un vaste catalogue de failles de sécurité, achetées ou transmises par des agences amies pour les maintenir au mépris de la sécurité des utilisateurs. La CIA attaque alors en utilisant des vulnérabilités de sécurité non divulguées (« zéro jour ») qui n’ont pas encore été découvertes et corrigées par les entreprises. Cependant la CIA ne peut pas prendre contrôle de votre appareil à distance. Cela nécessite généralement un accès physique à la machine visée. Elle ne peut donc pas non plus installer les logiciels espions sur un iPhone ou sur un smartphone Android sans mettre la main dessus.

Aussi, contrairement aux révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage en masse de la NSA, celui de la CIA est ciblé à ceux présentant un enjeu pour les intérêts des Etats-Unis, notamment les politiques, les chefs de grandes entreprises, des hauts cadres, des personnes suspectes… Cependant cela n’exclut pas les citoyens dits ‘’ normaux’’.

Si la CIA peut découvrir de telles vulnérabilités, les autres peuvent en faire autant notamment les cybercriminels. En découvrant et en entretenant délibérément ces failles de sécurité non corrigées, la CIA met en risque la sécurité informatique de millions d’utilisateurs car ces failles peuvent tomber dans les mains de mauvais utilisateurs. Pourtant après les révélations de Snowden, l’industrie de la technologie américaine avait obtenu un engagement de l’administration Obama que l’exécutif révélerait sur une base continue plutôt que de stocker les graves vulnérabilités, des fabricants de technologies basés aux États-Unis.

Réagissant à ces révélations, ce mercredi 08 mars, la CIA a accusé Wikileaks d’aider les ennemis des États-Unis en les renseignant sur leurs méthodes de collecte d’informations. Aussi d’après le Washington Post, le FBI se prépare à "une grande chasse aux taupes" pour déterminer comment Wikileaks a obtenu ces documents.
Heather Fritz Horniak porte-parole de la CIA a par ailleurs affirmé que l’agence de renseignements n’avait pas le droit de mener des opérations de surveillance aux États-Unis, et qu’elle "ne le faisait pas".

Cependant si elle est une agence nationale américaine et qu’elle n’a pas le droit de mener ses activistes sur la population américaine, a-t-elle le droit de les mener sur les populations des autres Etats sans leur accord ? Et cela sous le couvert des intérêts suprêmes de la Nation américaine ? L’égalité des nations dans le système international a-t-elle été respectée par cet Etat qui est cité parmi les plus démocratiques au monde ?

YoumaliKoanari
Lefaso.net

Source : Wikileaks, France 24, le figaro, libération.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 mars à 03:30, par YNignan
    En réponse à : Révélations de Wikileaks : La CIA peut vous espionner depuis votre smart phone.

    Ceci n’est pas une information mais la confirmation de ce que l’on savait déjà. Même les opérateurs de téléphonie mobile nous suivent, il suffit d’être connecté au réseau avec le pire des téléphones portables. Avec le smart phone c’est tout qu’on peut connaître sur vous et vos contacts : vos positions géographiques, vos trajets, vos communications, vos relations etc. tâchons seulement d’être corrects et utiles à l’humanité, c’est déjà trop tard car l’addiction est installée.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars à 10:34, par Burkina
    En réponse à : Révélations de Wikileaks : La CIA peut vous espionner depuis votre smart phone.

    Vraiment bien dit mon frère. Il n’y a pas de pays digne de ce nom qui ne fait pas la même chose. Tous ceux qui s’agitent là font la même chose sinon pire. Ne pas surveiller par tous les moyens n’est pas normal. Gare à nos ignorants qui prennent le téléphone et Internet pour leur tout. Nous n’avons rien découvert des horreurs de la technologie d’abord. Julian Assange comme Edward Snowden ne sont pas mieux que la CIA, le FBI...
    Les amis, attention à la consommation immodérée et irréflechie de la technologie en général, du téléphone et d’internet en particulier.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars à 14:59, par issoufou kaboré
    En réponse à : Révélations de Wikileaks : La CIA peut vous espionner depuis votre smart phone.

    Ceci doit nous interpeller quant à l’utilisation des outils tic (smartphones, ordinateurs,tablettes...) et surtout nos politiques africains qui ne mettent pas en place une politique de sécurité informatique dans nos états africains et aiment beaucoup les dons en matière de tic provenant des partenaires

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars à 15:48, par Horus
    En réponse à : Révélations de Wikileaks : La CIA peut vous espionner depuis votre smart phone.

    D’où la préférence de l’armée américaine et de certains chefs d’États et d’entreprises pour les téléphones et serveurs BlackBerry et leur système d’exploitation BB OS jusque là supposés être inviolables. Espionner de ses amis et ses ennemis est le sport national de toutes las nations, ne nous leurrons pas ; c’est ainsi que fonctionne le monde

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars à 16:47, par  !!!!!!
    En réponse à : Révélations de Wikileaks : La CIA peut vous espionner depuis votre smart phone.

    Et malgré tout ça ces américains n’arrivent pas à localiser les terroristes et les djihadistes alors que ces terroristes djihadistes utilisent aussi les mêmes téléphones que nous où bien les moyens de communication utilisés par les terroristes sont différents ? sans compter les armes et les bombes avec lesquelles ils tuent qui sont fabriqués soit aux états unis soit en europe ou en russie !! tout ça me fait dire que ces grandes puissances qui nous gouvernent sont liées aux terroristes ce sont les caïmans d’une même mare !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés