Lutte contre l’extrémisme violent au Nord : Le CSC à la rescousse

LEFASO.NET | Yann Nikièma • dimanche 26 février 2017 à 01h36min

Une délégation du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) conduite par le Conseiller Cheik Karambiri était à Ouahigouya ce jeudi 23 février 2017. Les émissaires de l’institution de régulation des médias autour d’une même table ont échangé longuement avec les promoteurs, journalistes des radios et les éléments des Forces de Défense et de Sécurité de la région du Nord.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre l’extrémisme violent au Nord : Le CSC à la rescousse

C’est dans le cadre de ses missions d’accompagnement des médias et tenant compte du contexte social marqué par des attaques terroristes que le CSC a initié la rencontre d’échanges de Ouahigouya capitale de la région du Nord, afin de sensibiliser les acteurs contre l’extrémisme violent. L’objectif principal de cette activité est d’échanger avec les responsables de médias en vue d’éviter la diffusion de messages pouvant heurter la sensibilité des populations, inciter celles-ci à la violence ou compromettre les efforts de l’Etat au plan sécuritaire.

La responsabilité sociale des médias en jeu

La cinquantaine de participants conviés des quatre provinces de la région ont répondu présents à ce rendez-vous d’échanges qui vient à point nommé. Séni Kabou Haut-commissaire du Yatenga à l’ouverture de la rencontre a de prime abord apprécié le choix de la région, ce qui témoigne de son point de vue l’attention que le régulateur porte sur les préoccupations du moment, au plan sécuritaire, impliquant aussi bien les forces de défense et de sécurité, les médias et les populations. Au nom du Gouverneur de la région du Nord, l’autorité a remercié les promoteurs et les journalistes qui, nonobstant les difficultés, œuvrent inlassablement à la satisfaction du droit à l’information. « Votre présence témoigne de votre engagement et de votre volonté à lutter contre les maux qui minent notre société » a souligné Séni Kabou au terme de son intervention en prélude aux échanges.

En introduction aux échanges le conseiller Cheik Karambiri et Toé Jean-Paul Directeur Général de l’observation des médias du CSC ont planté le décor en rassurant journalistes et FDS de la volonté ferme de l’institution en charge de la régulation de fédérer les synergies pour une meilleure contribution à la lutte contre l’extrémisme violent et surtout prévenir une éventuelle détérioration du climat social du fait des médias. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann Nikièma
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés