RD Congo : Une nouvelle violence intercommunautaire fait quinze morts

LEFASO.NET | Par Youmali Ferdinand Junior KOANARI (Stagiaire) • samedi 7 janvier 2017 à 01h00min

Après une année d’accalmie obtenue grâce à la médiation de la MONUSCO (Mission de l’Organisation des Nations-Unies pour la stabilisation en République Démocratique du Congo) et des Organisations non-gouvernementales humanitaires et religieuses, le nord du Katanga (une grande région morcelée en 2015 en quatre provinces, dont le Tanganyika) a connu, ce jeudi 5 janvier 2017, des accrochages meurtriers entre Bantous et Pygmées.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
RD Congo : Une nouvelle violence intercommunautaire fait quinze morts

Fréquemment marqué par des affrontements intercommunautaires depuis 2013, le nord du Katanga a encore été le théâtre de nouveaux heurts ce jeudi 5 janvier entre les pygmées de l’ethnie twa et les bantous de l’ethnie luba, précisément dans le village de Piana-Mwanga de la province de Tanganyika. Selon Monseigneur Vincent de Paul Kwanga, évêque du diocèse de Manono (Sud-Est), ces affrontements auraient fait cinq morts, 37 blessés et 65 maisons incendiées côté bantous.

Kamona Lumuna, ministre provincial de l’intérieur du Tanganyika, confirme l’attaque mais selon lui, le bilan exact des personnes tuées n’est pas encore connu. Il affirme qu’une mission a été dépêchée ce vendredi 6 janvier pour enquêter. Le porte-parole de la société civile du Tanganyika, Modeste Kubali, lui fait état de 17 personnes tuées, 47 blessées et 65 maisons incendiées.

A l’origine de ces affrontements entre ces deux communautés, les Bantous de l’ethnie Luba qui refuseraient l’égalité des droits entre les ethnies de la RDC, une égalité revendiquée par les Pygmées de l’ethnie Twa. Le dernier accrochage d’envergure entre les deux groupes remonte à la mi-octobre 2016, suite à un désaccord sur le versement d’une redevance due par les Pygmées aux Bantous pour une récolte de chenilles. 20 personnes avaient alors perdu la vie au bout de trois jours d’affrontements.

La déforestation, l’exploitation des mines et l’expansion des terres agricoles des Bantous menacent le mode de vie des Pygmées qui vivent de chasse et de cueillette.

Youmali Koanari (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés