Opération conjointe de sécurisation des frontières entre le Burkina et le Togo : Plus de 100 individus interpelés, 75 motos saisies et 41 coupe-coupe récupérés

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du MATDSI • lundi 26 décembre 2016 à 02h08min

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure, Simon Compaoré et son collègue en charge de la Sécurité et de la Protection Civile du Togo, le colonel Damehane Yark se sont rencontrés le 21 décembre 2016 à Cinkansé, dans la région du Centre-Est. Cette rencontre avait pour objectif de faire le bilan de l’opération conjointe de sécurisation des personnes et des biens au niveau des frontières entre le Burkina Faso et le Togo.

Opération conjointe de sécurisation des frontières entre le Burkina et le Togo : Plus de 100 individus interpelés, 75 motos saisies et 41 coupe-coupe récupérés

Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) du Burkina Faso et du Togo ont tour à tour expliqué aux deux ministres, les stratégies utilisées pour la réussite de cette opération conjointe, et ont fait le point des saisies.
Ainsi, côté Burkinabè, « plus de 49 personnes ont été interpellées, 148 engins saisis, 9 fusils calibres 12 récupérés… ».

Le bilan côté Togolais fait état de « 62 individus interpelés, 75 motos saisies, 41 coupe-coupe récupérés, des lubrifiants frelatés saisis… ».
Prenant la parole, le Ministre d’Etat Simon Compaoré a exprimé sa satisfaction quant à la réelle collaboration existante entre le Burkina Faso et le Togo en matière sécuritaire. Pour lui, cela découle de la volonté politique des deux chefs d’Etat.

« Cette opération conjointe est salutaire pour nos populations qui vont se sentir sécurisées surtout à l’approche des fêtes de fin d’année. C’est un partage d’expérience en matière de stratégies utilisées par les FDS de chaque pays. Les différentes saisies vont constituer un frein à la fraude qui fragilise nos économies. Cette opération conjointe est une façon de rendre pratique la coopération transfrontalière qui est souvent restée au stage théorique », a déclaré Simon Compaoré.

La rencontre entre les deux responsables en charge de la sécurité intérieure s’est achevée par une visite sur le terrain visant à encourager les agents déployés.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du MATDSI

Portfolio

Messages

  • c’est du n’importe quoi ?le ministre qui va pour une saisie des armes du kogweogo, des caburant doit l’usine de tragique est à zorgho.pathétique

  • Ca c’est bien le Burkina des RSS. Vous avez des terroristes au Nord et vous sécurisez la frontière sud.

    • INTERNAUTE 2, JE VALIDE !!! LES TERRORISTES ATTAQUENT AU NORD ET NOTRE MINISTRE DE LA SECURITÉ SE DEPORTE AU SUD POUR FELICITER DES FORCES ETRANGERES QUI ONT RETIRÉ DES COUPE-COUPES ET DU CARBURANT.
      UN COLONEL AU TOGO ET UN VIEUX FONCTIONNAIRE RETRAITÉ AU BURKINA POUR S’OCCUPER DE LA SECURITE. CELA S’APPELLE "FASO-THEATRE"

    • Qui vous a dit que les terroristes se trouvent uniquement au nord ? Parlez de ce que vous connaissé. Nous saluons cette opération conjointe des deux pays. N’en déplaisent aux oiseaux de mauvaises augures qui ne voient que du noir par tout sans détenir le moindre élément de preuve.

    • Je valide internaute 2, c’est vraiment dommage pour le Burkina Faso.

    • Pauvre de vous !!!
      Jamais de félicitations et toujours entrain de pleurnicher. C’est triste.

  • Cela est bien et devrait concerner surtout la frontière avec le Mali avec droit de poursuite jusqu’à l’infini en territoire malien .

  • Cest ca La diversion ! Au lieu de nous proposer un vrai schéma de lutte contre LES djihadistes, Simon est dans une opération de diversion. LES djihadistes qui viennent nous attaquer ne viennent pas avec des Baicals calibre 12 de contrebande.
    le Ministre DE La sécurité du Mali est un Général. Celui du Togo est un colonel, et LE futur Ministre du BURKINA sera ...? Nous voulons des professionnels. Simon évite d’aller faire PHOTO AVEC LE butin que Ton collègue du Togo a saisi

  • Une vraie honte et cela traduit un certain mépris pour le peuple. La zone a sécuriser est connue et on s’en va chercher noise à des innocents, pourquoi ne pas allez fouiller le long d’une certaine frontière que tout le monde connait. Nous on regarde seulement.

    • Encore Simon Pardon On En A Mare Du Defilé .Securise Dabor No Frontières Entre L Mali ,Le Nige Et On Poura Ecouter Tè Probagandes Car Koglnweogo A Lui Seul Ne ’’Moyen’’ Pa

  • Bonjour à tous. SIMON n’as tu pas honte ? Allez y faire des missions conjointes de ce genre au niveau de la frontière sahélienne entre le Burkina et le Mali. Vous , au MPP, vous aimez beaucoup les effets d’annonces. Vous faites tout en politique dans le but d’attirer de la sympathie. Changez votre manière de gérer ce Burkina car ce Burkina d’aujourd’hui est différent du Burkina que vous avez longtemps gérer avec Blaise et le CDP.

  • M. Le Ministre, allez au nord. SI vous y menez des op/ration de ce genre tous les jours, ce sont les populations et le peuple tout entier qui vous en sera reconnaissant.

    La honte ! Se deplacer pour une saisie de quelques fusils de chasses....

  • c’est deja bien mais ce n’est pas arrivé’ comme on le dit souvent ;pour moi cette opération conjointe sera la bienvenue avec la frontiere nord du Mali car c’est de ce coté que nous devrions intensifier la surveillance pour faire echec a ces djihadistes sans foi ni loi

  • allez à la frontière nord saisir les armes et on vous félicitera.

  • salut à vous je demande à Simon de sécurité nos frères et soeurs du nord qui a plus de confiance à la sécurité. je ne jamais entendu parlé de attaque au centre est mais bon comme la sécurité mondial es devenu politique.

  • Bravo au grand simon.A l image de son presi
    dent,il sait ce qu il veut,ou il va.N en deplaise aux nostalgiques des appatrides qui revent que le MPP au pouvoir echou dans la mission de progres a lui confiee par le peuple.Ils utilisent inter
    net en se faisant appele Dori, Vieux et autres pour critiquer tous ce qui est fait par le gouvernement.Vous perdez votre temps .Simon restera com me tous le gouvernement jusqu a la fin du mandat du
    president.Vos insultes qui sont la manifes
    tation de votre desespo
    ir quant a l echec du mandat du president sont des fleurs que vous jettez sur la route du progres tracee par ces integres,dignes,et grands hommes d etat que sont les RSS

  • Bravo au grand simon.A l image de son presi
    dent,il sait ce qu il veut,ou il va.N en deplaise aux nostalgiques des appatrides qui revent que le MPP au pouvoir echou dans la mission de progres a lui confiee par le peuple.Ils utilisent inter
    net en se faisant appele Dori, Vieux et autres pour critiquer tous ce qui est fait par le gouvernement.Vous perdez votre temps .Simon restera com me tous le gouvernement jusqu a la fin du mandat du
    president.Vos insultes qui sont la manifes
    tation de votre desespo
    ir quant a l echec du mandat du president sont des fleurs que vous jettez sur la route du progres tracee par ces integres,dignes,et grands hommes d etat que sont les RSS

    • Comme au paroxysme de la crise qui a bouté Blaise Kouadjo. Il existe, et il existera toujours des individus de votre espèce qui n’ont jamais su prévenir. Vous avez dit à Blaise que sans lui le pays disparaitra. Il s’est entêté, vous connaissez la suite. Aujourd’hui, tout le monde est unanime que Simon ne peut diriger ce ministère et vous le poussez dans l’abime. Avez-vous perdu un parent, un ami ou un frère dans les différentes attaques. Le temps où on nommait n’importe qui dans la sécurité est révolu. Nos jeunes militaires venaient dans l’armée pour se faire des sous et avoir les demoiselles en exhibant leur tenues fièrement mêmes dans les maquis. On le dit chez nous que quant ta tante change de mari, il faut changer de personne avec qui plaisanter.
      A bon entendeur, salut.

  • Mr le Ministre,il faut laisser ce portefeuille et chercher a temps.En realiter le peuple ne plus de toi,donc soit plus intelligent

  • Oh pauvre Tebguéré !!!
    Quel ridicule ! On nous attaque au nord et toi tu pars au Sud saisir des armes de chasseurs, des coupes coupes et de l’alcool frelaté ! Est ce que c’est vers "Noussoumbou" ça ?
    Quel message a t-on voulu faire passer ? Au djihadistes de faire attention parce que le trafic des armes est interrompu au Sud ? Que le frelater ne parviendra plus jusqu’au nord pour les rendre fous et téméraires ?
    Avec ça vous voulez qu’on vous prenne au sérieux Mr le Ministre. Le mieux a faire c’est de partager votre ministère à défaut de libérer le plancher !

  • Courage et félicitations à ces deux ministres ! Cela ouvrira la voie sans doute à d’autres opérations du même type ailleurs, afin d’enrailler pour de bon tous ces assauts terroristes et djihadistes au Burkina qu’auparavant, nous ne connaissions ni d’Adam, ni d’Eve.

  • Peut-il arriver qu’un jour les burkinabè apprécient quelque chose ?
    Il y a certainement des problèmes à la frontières Nord, mais on peut quand même être heureux que la frontière sud soit sécurisée ?
    Je ne suis d’aucun parti mais je pense qu’avoir un regard positif sur son pays serait une bonne chose même si tout n’est pas parfait.

  • Cet effort est vaiment salutaire mais il sera plus applaudisible si toutefois il aurais remarqué dans toutes les frontières du territoire en particulier celle de l’Est qui est devenu leur grande porte d’entrée . Mais avec l’infatigable , le patiote ,le burkimbila , le je meurs pour le bien être de mon paye , Simon COMPAORE, différent d’autres pires COMPAORE , l’espoire d’un burkina securitaire serais permis même si le poste du minister de la securité ne le réflète car n’ayant pas top de connaissance dans le domaine de l’armée . Son courage et son engagement pouraient vraiment nous nourrir d’espoire . Courage et n’ayez surtout pas de demander ce que vous ne comprenez pas car nul ne chanceux de tout connaitre.

  • Cest vraiment ridicule !!!!!! Et si le ridicule pouvait faire reflechir les cadres de ce parti....ça fera du bien aux sympathisantsdu MPP.
    Là où on a besoin plus ...on laisse et on va ailleurs. Oui...le Ministre a raison :
    - pour le fait que cette partie du Burkina a dans sa grande majorité réfusé de voter le MPP
    - certains gouverneurs et responsables du MPP des régions concernées ont affiché leurs volontés de traquer autrement les militants de base des partis opposés. Vous ne faites que radicaliser les populations. (l’histoire nous donnera raison).

  • Les grandes victoires commencent par de petites actions comme celle-ci.Je souhaite vivement que ce soit le début d’une collaboration militaire transfrontalière entre le Burkina et ses voisins et surtout avec le Mali pour éradiquer ce fléau qu’est le terrorisme. Courage a nos FDS ; nous sommes avec vous. Que Dieu benisse notre cher patrie.

  • Ils n’ont pas retiré des armes de bandits mais si vous regardez tres bien ce ne sont que les fusils de chasse de nos grand peres qu’ils ont pu avoir ! pas meme un PA artisannale parmis ce butin ! Aucun terroriste ne va trimbaler ces fusils pour aller attaquer !
    Arretez de se moquer des ruraux qui chasse en brousse les petits animaux pour nourrir leur famille en proteine !

  • SIMON dit le ministre "mes condoléances"

    T’as pas honte ? La liste doit être complétée par le nombre de ras, d’agoutis et de perdrix sauvages que vous avez croqués avant de boire le champagne. De la pure diversion. Si c’est aller brûler les domiciles privés, vous êtes forts.

  • Il y en a qui voient du mal partout. C’est bien dommage. On ne doit donc faire d’autre en matière de sécurité que de se concentrer sur le Nord. Je ne m’y connais pas en sécurité mais il me semble que ces terroristes n’attaquent que par raids et disparaissent. Il faut savoir raison garder.

  • c’est une belle initiative. maintenant il faudra voir avec les armée ivoirienne, malienne, nigérienne, béninoise pour sécuriser les autres frontières. on ne doit pas d’envoyer les gens à l’abattoir, mais plutôt de trouver les procedures, les strategies, les technologies necessaires pour faire de la surveillance territoriale. Il faudra pouvoir riposter rapidement avec des forces terrestres, aériennes qui seront en alerte 24/24. il faudra faire des vols de reconnaissance, de dissuasion qui vont rassurer les forces terrestres. il n’y a rien de tel pour des troupes au sol que de savoir qu’elles peuvent avoir des renforts aériens, ou des troupes de soutien 24/24. il faudra également faire des exercices sur le terrain. si nous connaissons le terrain, c’est déjà un atout.
    Bonne fête à tous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés