Kaya : La LONAB offre des infrastructures à hauteur de trois milliards

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • dimanche 4 décembre 2016 à 00h57min

La loterie nationale Burkinabè (LONAB) fait des heureux à Kaya. Elle n’a pas remis des chèques à des parieurs qui ont trouvé des combinaisons gagnantes, mais a suscité la joie en offrant des infrastructures aux femmes et aux artisans. La maison de la femme et le village artisanal ont été inaugurés dans la matinée du 2 décembre 2016.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Kaya : La LONAB offre des infrastructures à hauteur de trois milliards

La nationale des jeux de hasard s’associe à la célébration du 56e anniversaire de l’accession du Burkina Faso à la souveraineté nationale.

Selon le directeur général de la LONAB, Lucien Carama, conformément à son slogan, « les lots aux heureux gagnants, les bénéfices à la nation entière », l’entreprise citoyenne qu’il dirige, ne saurait être en marge d’une importante célébration comme la fête du 11 décembre.

« A chaque édition, elle ne cesse de mettre la main dans la poche pour accompagner le gouvernement dans l’organisation », a précisé le directeur général.

C’est ainsi que la LONAB a construit la maison de la femme. L’infrastructure a été érigée sur deux sites à hauteur de 500 000 millions de F CFA. « Sur le premier site, la LONAB a réhabilité l’ancien bâtiment, et construit un magasin de stockage, une infirmerie, un local d’hébergement et un mur de clôture. Sur le deuxième site, nous avons érigé une cantine, une salle de conférence, un local pour gardien et un mur de clôture », a ajouté Lucien Carama.

Mobilisées en grand nombre pour voir l’ouverture officielle de leur maison, les femmes n’ont pas caché leur joie. Et leur ministre de tutelle, Laure Zongo Hien n’a pas manqué de témoigner sa gratitude à la LONAB qui partage ses bénéfices avec les femmes. Elle a par ailleurs invité les bénéficiaires à œuvrer pour que la maison soit bien tenue.

En plus de la maison de la femme, la nationale des jeux de hasard a également ravi les artisans, en leur construisant un village artisanal. D’un montant estimé à 880 millions de F CFA, le village se compose de boutiques de vente, d’un forage avec château d’eau.

C’est naturellement avec satisfaction que le représentant des artisans a accueilli ce joyau qui selon lui, leur permettra de travailler dans de meilleures conditions. Il a donc témoigné la gratitude des artisans au donateur, la LONAB. Il a cependant plaidé pour l’acquisition d’équipements collectifs et la construction d’autres hangars adaptés.

Le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat Stéphane Sanou s’est également réjoui de cette infrastructure qui permettra entre autres de renforcer les activités des artisans, et produire des biens de qualité labélisés.

Grace à la LONAB, Kaya dispose désormais d’une auberge de l’appelé. D’une valeur de 390 millions de F CFA, l’auberge est équipée en mobilier de bureau et de logements. Elle se compose de deux bâtiments pour hébergement, un bâtiment comprenant une salle de conférence, des chambres, des bureaux et un forage à pompe manuelle.

Dans cette série d’heureux bénéficiaires des largesses de la LONAB, il faut inclure l’institution elle-même. L’agence de Kaya a été construite sur un bâtiment R+1 extensible à R+3 avec un logement pour le chef d’agence et un système d’énergie solaire.

Ce sont autant d’infrastructures qui contribueront à « renforcer les capacités opérationnelles de la localité, toute chose qui concourt au développement et à l’embellissement de la région », a conclu le directeur général de la Loterie nationale Burkinabè, Lucien Camara, qui a par ailleurs insisté sur le bon entretien des ouvrages.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 décembre 2016 à 09:41, par Le DTN
    En réponse à : Kaya : La LONAB offre des infrastructures à hauteur de trois milliards

    Nous populations de la Région du Centre-Nord en général, et de la province du Sanmatenga en particulier, ne saurons dire merci à vous DG de la LONAB et à l’ensemble de votre personnel. Comme je vous l’avais notifié dans une précédente page, nous populations de Pissila vous demandons la construction d’un centre de santé pour sauver la vie des plus de 100 000 habitants. En rappel, le seul centre de santé (CSPS) construit depuis l’antiquité, non cloturé, n’arrive plus à soulager les nombreux malades qui s’y présentent. Cet appel est lancé à toutes les bonnes volontés qui oeuvrent inlassablement dans le domaine de la santé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés