Institut supérieur de technologie : Le campus président Michel Kafando a ouvert ses portes

mardi 18 octobre 2016 à 23h42min

L’institut supérieur de technologie (IST) a procédé le 18 octobre 2016, à l’ouverture officielle de son 4ème campus sis au quartier Wayalghin de Ouagadougou. Il a pour nom de baptême, campus Michel Kafando, du nom de l’ancien président burkinabè qui a conduit la Transition politique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Institut supérieur de technologie : Le campus président Michel Kafando a ouvert ses portes

Deux temps forts ont marqué la cérémonie d’ouverture officielle du campus de Wayalghin, baptisé « campus président Michel Kafando » : la série de trois discours et la visite des locaux.

Le premier discours a été prononcé par Laurent Wati Zoma, gérant du Cabinet Trilogie, au nom des associés et du personnel du cabinet. Il a dit combien ce jour était spécial car consacrant « l’aboutissement d’une longue période de réflexion, de préparation et d’investissement »mais aussi de « démarrage d’un projet ambitieux de délocalisation des formations de l’IST vers les populations des arrondissements 10, 11, 12 et de la commune rurale de Saaba ».

Du partenariat et du tandem IST-Cabinet Trilogie, il dira : « Ce tandem entre l’IST et le Cabinet Trilogie, va permettre d’implémenter une approche école-entreprise afin de rapprocher au mieux la formation académique aux réalités du monde professionnel ». Présentant le cabinet, il fera savoir qu’il s’agit d’une SARL (société à responsabilité limitée) dont l’objet social porte sur l’étude conseil au profit des organisations, le recrutement et la formation continue des travailleurs.

« C’est tout naturellement que le cabinet s’est approché de l’IST afin de s’investir conformément à son objet social dans un processus de développement des compétences à la base ».

Vous l’aurez sans doute compris, le partenariat IST-Trilogie donne compétence à cet dernier de gérer les aspects recrutement des étudiants, des enseignants et de la gestion administrative des campus de l’IST sur les territoires des arrondissements 10, 11, 12 et de la commune rurale de Saaba. Cette expérience qui a débuté avec le campus de Wayalghin a vu le cabinet se charger des investissements. L’IST quant à lui, siégera au conseil d’administration de Trilogie et sera responsable du contrôle du respect des standards universitaires et pédagogiques.

Objet et missions de l’IST

Le Directeur général de l’IST, Issa Compaoré n’a pas manqué de présenter son institut. Il a ouvert ses portes en 2OOO et est devenu SARL en 2002 avec un capital de 10 millions de FCFA. De 64 étudiants au départ dans deux filières de BTS (Brevet de technicien supérieur), l’IST compte environ 1000 étudiants de nos jours. Répartis dans deux domaines de formation que sont les sciences et technologies et les sciences de gestion et onze diplômes reconnus par le CAMES avec deux autres soumis à reconnaissance cette année.

Il a pour objet social de créer et gérer des établissements d’enseignement technique et professionnel ; de réaliser des études et du conseil dans le domaine de l’enseignement et la formation technique et professionnelle ; de réaliser la formation continue. Sa mission est de satisfaire aux besoins de formation des jeunes, des adultes, des entreprises et des organisations du Burkina et de l’Afrique conformément aux standards de qualité universitaire. Il se résume à 1 mission, 1 vision, 5 objectifs, 5 principes, 5 valeurs, 5 axes stratégiques et 5 programmes.

Du choix du nom de baptême, le Directeur général a expliqué : « Excellence monsieur le président, nous souhaitons baptiser notre modeste campus de votre auguste nom. C’est pour contribuer à dire merci pour ce que vous avez fait pour notre pays. Votre brillante et longue carrière professionnelle, votre vie faite de droiture, de conviction et de combats remportés méritent d’être données en exemple à la jeunesse du Burkina et du monde ». Une bourse d’excellence du nom du président Kafando, a confié le DG, sera mise à la disposition des étudiants démunis afin que ceux-ci puissent poursuivre leurs études par le biais d’une fondation qui verra le jour.

Reconnaissance et conseils du président Kafando

Le gérant de Trilogie et le DG de l’IST n’ont pas tari d’éloges à l’égard de l’ancien président de la Transition politique burkinabè. Toute chose qui a valu la reconnaissance de ce dernier aux premiers cités.

De l’honneur à lui fait, il dira : « C‘est un honneur certes ; mais un honneur redoutable, tant il est vrai que pour un établissement de renom tel que l’IST, l’appellation doit en être le diadème.

Est-ce le bon choix ? Ce que je puis dire, en attendant que le temps nous en donne la preuve, c’est que pour avoir endossé cet honneur, je tâcherai d’en être digne ».

A l’attention des étudiants, il a prodigué des conseils et des encouragements. Il a relevé combien le monde d’aujourd’hui était difficile et fait de défis. Des défis qu’il a appelé les étudiants de l’IST à relever, car la nation burkinabè compte sur eux à travers leur formation qui a-t-il dit, fera d’eux « des magiciens de la technologie ». Il n’a pas manqué aussi d’en appeler à leur responsabilité car la « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».

Il a fait cas du « développement de la personnalité » inscrit en bonne place dans le programme de formation de l’institut, convaincu qu’il est que le « succès probant » de l’étudiant en dépend à 80%. Quant à l’aspect employabilité, il confie que : « L’employabilité d’un étudiant en fin de cycle dépend grandement des énergies qu’il aura su cultiver à travers les valeurs qui lui auront été enseignées : valeurs personnelles, valeurs interpersonnelles, valeurs esthétiques, valeurs ethniques et morale professionnelle ».

C’est une coupure de ruban, suivie de la visite des locaux qui a mis fin à la cérémonie officielle d’ouverture.

Les autres campus de l’IST sont situés à Larlé (2) et à Tampouy (1). IST délivre des diplômes en DTS /Licences-Ingénieurs des travaux et Masters. Il est en partenariat avec d’autres instituts au Burkina Faso et ailleurs (France, Angleterre, Canada).

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés