Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

LEFASO.NET | Par Oumar L. OUEDRAOGO • lundi 17 octobre 2016 à 00h32min

RSR (Rassemblement pour un sursaut républicain), LR (Les Républicains), CDP (Congrès pour la démocratie et le Progrès), NAFA (Nouvelle Alliance du Faso), Le Faso autrement, ADF/RDA (Alliance pour la démocratie et la Fédération/Rassemblement démocratique africain) UNDD (Union nationale pour la démocratie et le développement), L’autre Burkina/PSR (parti pour le socialisme et la refondation). Ces huit partis politiques de l’opposition forment, désormais, la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER). Cette organisation politique a été portée sur les fonts baptismaux par la signature d’un protocole d’accord dans la matinée de ce dimanche, 16 octobre 2016 à Ouagadougou en présence de représentants de partis de la Majorité et l’opposition. La CODER est dirigée par Dr Ablassé Ouédraogo, président de Le Faso autrement.

Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

Après avoir jeté un regard sur la situation nationale, qu’elle a qualifiée de désastreuse, la CODER a présenté son offre politique qui s’articule autour de quatre points. Il s’agit de la justice, la paix et la réconciliation nationale ; la remise de la nation au travail ; la relance de l’économie nationale et, enfin, la sauvegarde de la démocratie.

Le premier bureau de la CODER est présidé par Dr Ablassé Ouédraogo (Le Faso autrement) avec pour vice-président, Me Gilbert Noël Ouédraogo (ADF/RDA) et la deuxième vice-présidence occupée par Rasmané Ouédraogo (NAFA).
Investi de tous ses attributs, le président de la CODER, Dr Ablassé Ouédraogo a d’abord invité l’assistance à observer une minute de silence en la mémoire de « toutes nos sœurs et tous nos frères » qui sont tombés sur les champs de bataille pour un Burkina meilleur. Puis, il campe : « Chers camarades, beaucoup d’entre vous auraient pu, humainement parlant, se taire et attendre de regarder la maison ‘’ Burkina Faso’’, notre maison commune, s’écrouler sans lever le petit doigt.

Mais au-delà de cela, vous avez montré votre amour pour notre pays et surtout vous avez fait preuve d’un courage politique que je loue personnellement. Ce valeureux acte montre votre volonté d’appeler la nation entière au pardon, à la tolérance, à la démocratie et à la réconciliation ». Pour son président, la CODER est l’incarnation de l’attachement des formations politiques membres à la République et aux principes démocratiques. « Le fondement de la CODER va donc au-delà des divisions linéaires classiques Opposition/Majorité. La CODER est ouverte et accueillera dans les prochains jours, des formations politiques et des mouvements sociaux partageant les mêmes valeurs et la même conviction », confie Dr Ablassé Ouédraogo.

A l’en croire, la Coalition se veut non seulement un cadre de dialogue mais également un berceau de recherche de la cohésion sociale, de l’unité et de la réconciliation des Burkinabè. Selon son premier responsable, la CODER est dans l’opposition politique. Il a donc invité les militants et sympathisants à resserrer le rang et à travailler avec responsabilité et détermination « pour un Burkina réconcilié avec lui-même et où le mieux vivre-ensemble est partagé. Ce sera cela, le Burkina Faso nouveau ». S’adossant au diagnostic du manifeste de la Coalition, Dr Ouédraogo a souligné que le Burkina ne pourra se construire et prospérer que dans l’union et la confiance mutuelle.

« Aujourd’hui, les Burkinabè ont besoin de paix, de sécurité, de démocratie et de réconciliation pour envisager un nouveau départ et assurer une justice équitable pour tous. A la CODER, nous voulons que les enfants du Burkina Faso ne se regardent pas en chiens de faïence, mais plutôt en sœurs et frères liés par le même destin », convainc-t-il. Pour l’ex-organisateur en chef du CFOP-BF (Chef de file de l’opposition politique), la réconciliation nationale doit être le leitmotiv de tous « pour éviter au peuple burkinabè, le calvaire vécu sous d’autres cieux où la réconciliation n’a pas été possible après des périodes de crises comme celle que le Burkina traverse actuellement ».
Des sorties publiques sont annoncées les jours à venir pour partager les idéaux de la CODER, son programme d’activités et son plan d’actions.

Vos commentaires

  • Le 16 octobre 2016 à 21:58, par Gnandekaye Blaise Tiiga En réponse à : Vie politique nationale : Un front de partis de l’opposition appelé CODER

    La honte ne tue pas au Burkina Faso. Elle ne peut meme pas tuer.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2016 à 22:00, par yelkaye En réponse à : Vie politique nationale : Un front de partis de l’opposition appelé CODER

    Ce regroupement (CODER) constitue la résultante de tous nos déchets politiques responsables de la situation actuelle que nous vivons depuis 30 ans. Pire, prendre un Dr. ABLASSE comme responsable, il fallait s’y attendre.
    Que le gouvernement actuelle qualifie enfin cette organisation comme une organisation terroriste et la traité comme telle.
    Au fouteur de trouble du CODER, il faut les mater et demandeler dès maintenant. Sinon ça sera trop tard !!!!
    Nous n’avons pas besoin de ses prostitué et terroriste politique. Leur but n’est pas de contribuer au debat économique et sociale. C’est criéer au scandale et dire partout que le pays va mal et sans apporter de solution. On “a” atttend rien de ces gens.

    Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2016 à 01:50, par Alain En réponse à : Vie politique nationale : Un front de partis de l’opposition appelé CODER

      L’internet est un véritable fourre tout. Voyez comment ce monsieur réagit. Avec une masse critique d’individus pareils, on comprend notre misère au Burkina. Comment un adulte peut reagir comme ca. Les gens font la politique et non la guerre. Individuellement tu peux faire quoi a qui.

      Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2016 à 08:41, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Vie politique nationale : Un front de partis de l’opposition appelé CODER

      Vous ne semblez pas avoir compris Dr A.Ouédraogo.Il a toujours révé rencontrer le président RMCK en personne.Chose qu il a essayé par tous les moyens ,d abord en tant que membre de la majorité(son seul député y est toujours d ailleurs) puis en passant dans l opposition .Seulement voilà,lui n étant pas leader du CFOP,RMCK ne pouvait lui accorder ce privilège.IL lui fallait trouver une autre parade,constitutuer une coalition,une force, derrière lui .Maintenant que c est fait ,il pourrait s en servir,pour une fois de plus obtenir ce qu il espérait.
      - Par ailleurs il n est pas interdit à des partis membres de l institution légale CFOP de faire des alliances entre eux,car être du CFOP ne signifie pas qu on épouse les memes idéaux.Leur seul point commun est qu ils s opposent au Gouvernement ,à la majorité présidentielle.

      Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2016 à 09:50, par V En réponse à : Vie politique nationale : Un front de partis de l’opposition appelé CODER

      Par cet écrit tu étale là toutes tes carences. C’est vrai que même sur un forum anonyme il faut une peu d’intelligence, mais enfin vous ne devez pas trop comprendre ce mot.

      Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2016 à 11:41, par yelbebey En réponse à : Vie politique nationale : Un front de partis de l’opposition appelé CODER

      Reaction pathetique dire que vous faite partie de la minorité qui sait lire et écrire de notre pays ! Après on dira qu’on est democrate refuser la contradiction juste parce qu’on aime la tete de x ou y...si le gouvernement devrait vous ecouter vous meme, croyez moi c’est le fason.net pour une question de salubrité publique qui vous censurerait tellement vous n’avez pas grand chose à proposer pour votre pays si ce n’est l’escalade de la violence.

      Répondre à ce message

      • Le 17 octobre 2016 à 15:06, par yelkaye En réponse à : Vie politique nationale : Un front de partis de l’opposition appelé CODER

        hum.....Quelle contradiction tu lis dans cette nebuleuse mafiause remplit que de médiocre ? Qu’ont -il apporté pendant toutes ces années de gestions sans contradiction ? Rien . A défaut d’allier véritable derrière le CFOB pour une construction democratique sincère, ABLASSE le xénophobe ( mossi musulman du plateau) criera toujours sur tout les toits pour qu’on l’écoute et qu’il cultive toujours sa haine envers les autres. Ce monsieur et sa bande n’apporterons rien à notre democratie. Ils doivent essayer autre chose comme l’a fait RAM OUEDRAOGO.
        Les autorités de la transition avait laisse le CDP dans son etat après l’insurrection, la fin on connait ,ils etaient les premier à soutenir le coup d’état de djiendjeré.
        Et quand nous parlons vous vous offusquer en parlant de minorité qui sait lire et écrire ! j’ai honte à votre place.....
        Continuer à observer les choses en disant que vous êtes pseudo minoritaires !

        Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2016 à 22:15, par sourama brama En réponse à : Vie politique nationale : Un front de partis de l’opposition appelé CODER

    Bravo les sages, si cette sagesse avait prévalu nous n’allions pas connaitre les evenements douloureux et très regrettables de l’année 2014, et 2015. La responsabilité de cette situation est partagée entre les acteurs de cette classe politique . Le peuple a trop souffert , ayez pitié de ce peuple , de toutes les façons c’est un peuple experimenté maintenant,

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2016 à 22:55, par TUU-SOMDE En réponse à : Vie politique nationale : Un front de partis de l’opposition appelé CODER

    Dr ABLASSE, définissez et classez vos objectifs dès maintenant pour ne pas tourner en rond et vous chamailler sans rien faire.

    1) Il y a des partis qui ne sont pas Venus pour la vérité, la justice et la démocratie. Ils sont là pour le pardon et la réconciliation afin d’éponger leurs dettes et se réendetter (crimes de sang et crimes économiques ).

    2) Il y a des partis des victimes qui voudraient commencer par la vérité et la justice et les partis des coupables qui voudraient commencer par le pardon et la réconciliation.

    3) Il y a des partis qui ne se préoccupent pas d’"un Burkina meilleur" mais d’eux même meilleurs, donc ils n’entendront pas honnorer par une minute de silence, la mémoire de ceux qui sont tombés sur le champs de bataille.

    Résultat, DR, il faut revoir votre copie pour que certains partent à temps car le conflit d’intérêt sera violent.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2016 à 23:07, par neya boukari En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Et ces clowns n’ont pas trouvé mieux que de se choisir comme président le plus ethniciste, le plus xénophobe et le plus méchant des politicard du landerneau politique national, le mossi musulman du plateau central. Pour la réconciliation nationale, la paix et la coexistence pacifique des différentes ethnies du Faso, il faut repasser ! Quelle myopie !

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2016 à 23:14, par ka En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Comme Lénine l’avait dit, ‘’’sans une politique juste, une classe donnée ne pourra maintenir sa domination. Sans une opposition forte, une majorité devienne une dictature sans le savoir.’’’ L’opposition de Zeph pour les RSS, reste une pâte a modelée, et je pense que le mossi du plateau central l’a compris, et veut se faire entendre par une majorité qui prenne un peuple mûri et sa jeunesse décidée comme leurs moutons. A mon avis, il vaut mieux de changer votre coalition a une opposition forte pour dire stop à quelques ministres Rambo qui se prennent pour des nouveaux dieux du Faso, en oubliant qu’ils ont été élu pour un programme présidentiel adopter par plus de 50% du peuple mûri. Un peuple qui les demande du sérieux, que des partages entre amis des entreprises de l’état.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2016 à 23:17, par WALAY En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    ça c’est le front républicain + le faso autrement. Comment comprendre qu’un responsable politique arrivé presque dernier aux élections présidentielles, qui n’a eu aucun député aux élections législatives, qui ne dirige aucune mairie sur le territoire national soit capable de porter un tel regroupement qui du reste est une coquille vide. Seul objectif, empêcher ce pouvoir de gouverner facilement amis attention car cela peut se retourner contre vous. Allons seulement. WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2016 à 23:46, par Moi aussi En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Cette clarification est comme une épine qui est retirée du pied de Zeph.
    Bon soulagement Zeph.
    Le vrai panier à crabes est là.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 00:36, par Armel En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Remarquez que le cdp n est pas dans le trio de tete.Ablasse est le seul insurge du groupe.l objectif est double.1 .Casser le cfop ,2.,Negocier le retour de blaise kouassi et rejoindre le mpp,Le perdant c est comme tjrs zeph.Il a commi une erreur en refusant de travailler avec le mpp.C est la fin de zeph

    Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2016 à 09:34, par Belco En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

      Mon ami si c’est ca ZEPH a fait un tres bon choix faut pas te flatter. Il a tres bien fait d’être à l’opposition. La conquête du pouvoir ne rime pas avec la facilité. Un bon dirigeant est patient et sait attendre. Il ne bondit pas facilement sur les opportunités à tout bout de champs.

      Répondre à ce message

    • Le 17 octobre 2016 à 13:18, par Ousman En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

      Il y’a trop de myope politique.Rappelez vous le combat de Zeph contre le Sénat,au moment ou la grossesse du mmp n’était pas encore.Victoire.Les différentes marches à succès qui ont fini par convaincre certains à quitter le navire de Blaise pour plus tard créer le mpp. Aujourd’hui meme si tous les partis rejoignaient le mpp,l’infatigable sera au devant de la lutte du peuple pour déboulonner ceux qui sont moins puissants que le régime déchu.

      Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 03:05, par Megd’ En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Je pense que la création de CODER est du pain béni pour Zéphirin contrairement à l’analyse de certaines personnes qui pensent que c’est la fin pour Mr. Diabré.

    Bien au contraire, en regardant de près la composition de la CODER, on se rend compte que ce sont les partis nostalgiques de l’ancien régime. Cela permettra bien au contraire à Mr. Diabré d’avoir les coudées franches pour mieux jouer son rôle d’opposant.

    La CODER sera bientôt cooptée par Salif ou du moins quelques membres seront appelés à la soupe et c’est l’UNIR de Mr. Sankara qui se retrouvera piégé.

    Ne nous voilons pas la face, il sera très difficile au MPP de rééditer son exploit en 2020. Le MPP aura besoin des voix de ses anciens amis du CDP et c’est ainsi qu’au sein du CDP, il y aura une aile dite modérée qui ira à la soupe du MPP.

    Nous sommes en politique et toutes les alliances sont possible surtout que dans ce pays les gens viennent en politique pour leur propre avenir que celui du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 04:22, par Lavie En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    C’est fait, la tribune qui permettra au Dr mossi musulman du Plateau central de nous casser les oreilles avec des ablasseries. C’est également le second bloc de l’opposition qui va faire obstruction à la visibilité de l’UPC. C’est maintenant que la véritable carte politique se dessine au Burkina Faso. Ces bandits de CODER " Corporation des Oppresseurs Déguisés à Éliminer Rapidement" sont entrain d’attaquer le Burkina sur tous les fronts. Le Pardon et la Réconciliation ne peuvent pas être imposés maintenant et tout de suite par les délinquants. Mais, ils devraient intervenir au rythme de la guérison des blessures causées aux victimes. Je demande à l’UPC de répondre à la main tendue du MPP et de quitter l’opposition. Il n’a rien de commun avec ces gens. J’ai plusieurs fois condamné le MPP de manœuvrer pour l’alternance économique au lieu de travailler pour le développement économique. Aujourd’hui, je salue cette démarche et trouve que c’est l’un des moyens efficaces de sauver notre démocratie des vampires assoiffés de sang. Je salue à juste titre les enquêtes parlementaires sur le foncier et la position du Président de l’Assemblée Nationale sur la question de la CAMEG.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 04:34, par Phoenix En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    On sait ce signifie être opposant pour Gilbert Noël OUEDRAOGO

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 05:34, par Mafoi En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Zeph,ne dit pas qu’on ne t’avait pas prévenu.A quoi sert cette CODER par rapport à l’opposition officielle ? En tout cas Dr Ablassé a eu enfin son petit naam Tchurrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 06:05, par jo Guira En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Communauté Ouvertement Désespérée Engluée dans la Regret (CODER). Au lieu d’aller renforcer la CFDC vous avez osé. La majorité du peuple est Majorité Présidentielle ou CFDC. Vous faites une mauvaise lecture des "aspirations" des populations. Dommage !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 06:11, par Vérité pure En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Pourvu que ça reste dans l’opposition . C’est toujours bien de se épanouir mais bien proprement

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 07:12, par Belem En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    On comprend maintenant pourquoi Ablassé se prévaloit . En plus, ces ambitions demesurées d’organiser son meeting de clôture au stade municipal. Mais Ablassé oubli que tous ces agissements tâchent sa blousse blanche de Dr.
    Il n’aura plus de crédibilité aux yeux des Burkinabés car il est guidé par ces interêts personnels, sinon pourquoi aller dans cette organisation politique sans au moins l’UPC.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 07:16, par belco En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Ablassé, toi aussi c’es quoi tu peux apporter au FASO en luttant volontairement avec ceux que tu as combattu sévèrement hier comme étant la cause de tous les malheurs du FASO. Au CEFOP on peut dire que tu n’as pas le choix car ce sont les électeurs qui te l’ont imposé, mais au CODER c’est un choix délibéré ; ca veut dire que tu n’es pas cohérent, tu ne sais pas du tout ce que tu veux. les burkinabé ne te comprennent plus dans leur majorité. ton comporte s’interprète et se comprend difficilement. tu as choisi volontairement d’être avec ceux qui ont voulu hypothéquer l’avenir de toute une nation avec sa jeunesse. tu peux comprendre cela ? vraiment je croyais avant que les a ton endroit etaient infondés mais la je comprends tous gens maintenant

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 07:33, par Alexio En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Voila des tetes qui ont demontres leurs bassesses politiques qui reviennent en marchands d ullusions pour tromprer la vigilance du peuple. En 27ans avec l ancien regime vous avez divisez le peuple pour regner, l enfantiliser, le clientilise pour votre ignoble interet monetaire par vous et votre famille et amis pourque l ancien ordre perdure son exploitation du patrimoine national de tous les secteurs de l Et burkinabe de pere en fils.

    Maintenant ils reviennent en doux agneaux, alors qu au fond ce sont les memes politicards sans contenu substanstiel aux solutions aux Challenges quotidiens qui le bien etre de lindividu burkinabe.

    Reconversez dans le travail ordinaire que de nous chanter nuits et jours vos louanges qui ne remplissent les besoins les plus elementaires dont beaucoup de menages burkinabe n arrivent pas combler journalierement. L auto-suffisance alimentaire variee selon les normes prescrites des nutristes.

    La politique n est pas fait pour tout le monde. Surtout les memes tetes qui ont demontrer sur le terrain leur preuve desastreuse qui allait mettre le feu a la poudre par la trahison. UDF/RDA est un exemple.

    Quelle honte pour vous, en passant toute sa vie dans les theories politiques vides de sens.
    Laissez la nouvelle generation la place qu elle merite. Car vous avez tous echoue.

    Ce que vous n avez pas pu realiser en 27ans, ce ne serait pas maintenant que la reussite vous est favorable. Votre credibilte est parti par vos aventures politiques incoherentes.

    Quelle reconciliation vous reclamez ? Apres que Vous et votre Patron Blaise Compaore a pris la tagente, apres un bilan catastrophique de la malgouvernance que vous etiez les acteurs filous du moment ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 07:43, par Le Sage. En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Il reste à travailler étroitement avec Zeph pour venir à bout du Moivement Pili Pambé (MPP) et surtout faire un travail d’inclusion et pas d’exclusions comme le CDP et le MPP l’ont fait. Travailler dans la cohésion j’y apporterai ma contribution. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 07:53, par Johnson Melo En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Bonjour les CODERiens,

    Laissez nous "respirer". On vous a assez vu et entendus. Si toi Ablassé tu étais fort et important comme tu le prétends, tu ne serais pas laminé lors des dernières élections. Au lieu de défendre des idées de développement, tu as cru que le terrain de l’ethnie (mossi) et religion (musulmane) pouvait te tirer d’affaire, erreur....... Tu as pris drap.
    Nafa, CDP, UNDD et autres qui aviez constitué le front républicain pour la modification de l’article 37 pour le règne à vie de blaise afin que vous puissiez exploiter les ressources du pays à votre compte, on ne vous oubliera pas. Toutes ces richesses accumulées alors qu’on a même pas de routes, ........ vous voulez nous démontrer quoi de plus ????

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 07:59, par Babloss En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Pitoyable. C’est gens n’ont pas honte.
    Ablasse, toi meme comment tu peux descendre aussi bas ! Dommage

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 08:27, par ABASCODER En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Remarquez que le cdp n est pas dans le trio de tete.Ablasse est le seul insurge du groupe.l objectif est double.1 .Casser le cfop ,2.,Negocier le retour de blaise kouassi et rejoindre le mpp,Le perdant c est comme tjrs zeph.Il a commi une erreur en refusant de travailler avec le mpp.C est la fin de zeph
    Entièrement d’accord avec toi

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 08:48, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Ainsi donc les vrais collabos de N’guessan Kouakou, le fugitif le plus wanted, se dévoile. Des pions téléguidés par faisceaux laser depuis Yaokro. Attention ! la suite sera sans surprise

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 09:00, par ok En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    et l UPC donc ce parti n est dans les ablasseries

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 09:07, par Ayatola En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Je m’essaie à une autre définition de ce machin : Collectif des Organisations Déchues et de Erratiques Repentis (CODER). Une opposition dans l’opposition ? Zeph peut se la couler douce maintenant car ces petites gens en quête inlassable de repère qui ont vendanger le pays pendant des décennies apportaient une saveur fade et répugnante à l’opposition vraie. Enfin l’ivraie se démarque toute seule en moins d’une année de cohabitation. Comme quoi, chassez le naturel, il revient toujours au galop. Bon vent à l’opposition vraie et mes condoléances anticipées à la CODER.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 09:14, par Traore En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    ce regroupement montre que la politique au Burkina est un plat appétissant.Dès qu’on éloigne votre main on s’excite comme un forcené. CODER est un Panier de Frustrés où cohabitent scorpions et rapaces de la chose politique. On attend de voir car le Burkina est un pays de savane.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 10:00, par ASTON En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Une coalition de médiocre avec à sa tête un xénophobe "le musulman mossi du plateau central". on vous voit venir : C’est pour demander le retour de Blaise Compaoré au nom de la paix et de la réconciliation. La combat du peuple reste la justice et la vérité

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 10:11, par SID YA NAABA En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    D’abord une question ? Pourquoi le R en rouge. je souhaiterai que les journalistes, a la prochaine conférence de cette chose leur demande de bien définir leur entendement sur la réconciliation. Celle voulu par la grande majorité des burkinabè est celle basée sur la vérité et la la justice. Si c’est cela qu’il veulent ils sont le bien venue. Aucune réconciliation ne peut se faire mouta-mouta.
    Nous devons tous retenir les leçons du passé. A mon humble avis, Blaise a été chassé du pouvoir à cause du manque de justice, de vérité, sur les crimes de sang et les crimes économiques. Une minorité c’est accaparée de la majorité des richesses de ce pays et si tu fais on te faisait. La mauvaise gouvernance était de rigueur. La modification de l’article 37 a seulement été l’élément déclencheur. En toute ame et conscience, penser vous que quand vous étiez au pouvoir on avait pas besoin de réconciliation ? L’avez vous demandé ? Qu’avez vous fait en son temps pour cela. Il faudra que les autorités actuelles ne s’y méprennent pas. Il faudra la vérité et la justice car on ne peut pas passer à perte et profit tous ces crimes sous un prétexte de réconciliation. En sera t-il d’ailleurs le cas ? je doute fort car les frustrations seront toujours présentes. Ce réconcilier sans ce minimum quel éducation donnerons nous à nos enfants ? Avec les notions de jurisprudence, il penseront aussi qu’on peut piller les richesses du pays, tuer ceux qu’on aime pas et venir s’assoir sur une table pour demander la réconciliation.
    Oui à la réconciliation mais avec la vérité et la justice. En ce moment le R aura une couleur verte qui sera celle de l’espoir pour notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 10:22, par DV En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Si zeph a le sens d la realpolitik et si ya pa d.hypocrisie, c.est l.heure pr zeph d pdr la Primature Au Cotè d roch. ensbl, ils vont nettoyer ts les dossiers pendants

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 10:24, par Minute En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Aïe ! On verra tout ici. Des rassemblements qui ne correspondent à rien. Les regroupements ont toujours été autour d’un leader représentatif (le plus d’élus national ou local) avec une emprise national. Ici, il me semble que ce regroupement se base plus sur quelqu’un qui sait gueuler avec souvent des maladresses. C’est du bleuf. Ablassé diriger une coalition politique dans laquelle on retrouve le CDP, l’ADF/RDA et autre NAFA ! Vraiment, c’est un regroupement où je suis sûr personne n’a confiance à l’autre. Du fautipisme !

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 10:25, par warzat En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Un véritable cocktail explosif quand on fait le listing des chefs des partis constitutifs de ce conglomérat polygénique à consolidation différentielle. Un rassemblement hétérogène de partis de la politique politicienne qui implosera dès qu’un morceau de gâteau sera proposé à l’un des leurs. Il n’y a plus et il n’y aura plus de gâteau à manger dans un cercle restreint, le gâteau nourrira tout le Burkina au regard des prémices de l’évolution positive de la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 10:28, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Si le Dr SIOUX de central plateau est en mission de sape, tant mieux c’est ok. Si par contre il y ast vraiment avec toute son âme alors on pourrait lui décerner au même titre que l’autre en blanc, le fils de son père, la palme de la traîtrise.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 10:42, par TANGA En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    En tout cas, PREMIER CON N’EST PAS CON ; C’EST DEUXIEME CON QUI EST CON !!!
    Si vous voulez vraiment le pardon, la tolérance, la démocratie et à la réconciliation, nous suivrons vos mouvements pour nous en rassurer. Si tel est le cas, nous vous suivrons !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 10:48, par la vérité rougit l’oeil En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Voilà affaire,
    Pardon Ablassé est ce s’est obligé que tu sois chef ?
    Qu’est ce que tu veux à la fin ?
    Je n’ai rien à priori contre cette initiative mais je pense en toute honnêteté que tu blesses ceux qui ont cru en toi en te comportant ainsi.
    J’ai été tenté de croire à un moment que l’intérêt supérieur du Burkina te preoccupais, mais mais et mais tu es d’un égocentrisme dédoublé d’une gloutonnerie qui ravi l’expert en la matière qu’est Traîte (oups) Maître Herman Yameogo.
    Tu es au premier rang des fossoyeurs de notre révolution, mais tu seras vaincu au nom d’allah.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 10:55, par Anouar En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Le CODER, une nouvelle coalition pour nous faire revivre les situations passées.Le Burkina Faso a besion de faits et gestes concrets. Le budget voté pour cette reunion aurait pu servir à soulager les problèmes d’une minorité, vu la situation que traverse notre pays. Messieur les dirigeants de ses differents parties politique le burkina faso a besion de vous sur le terrain et nos dans vos bureaux climatisés

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 11:02, par l’aigri En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    hannnnn. coalition de règlement de compte, je doit manger aussi, je doit protéger mon ribo, de vengeance... n’oubliés pas ce brave peuple affamé, assoiffé, analphabète... pensé un seul instant au peuple juste un seul instant. Dieu fort

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 11:14, par Pascal En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Ablasse C est queqlqu un que j ai tjrs respecté. Mais là il a franchi la ligne rouge. Pactiser avec le cdp assassin C trop

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 11:33, par burkimbila En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    et voila !on utilise encore le terme "réconciliation nationale"pr se faire légitimer,comme si on etait en guerre civile dans ce pays,seul ceux qui ont quelque chose a se repprocher parle de reconciliation nationale parce qu’ils savent qu’ils risquent de se faire lyncher s’ils se presentent dans les rues de ouagadougou,cette CODER est un vrai ramassé de dechets politiques,mais au moins vous faite tomber le masque,on va vous neutraliser vous pourrez rien encore dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 11:39, par Nansamda En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Bonjour,
    Pensez-vous que des gens qui étaient intouchables soient humiliés de cette manière ne tentent pas de revenir à la charge. Surtout que le pouvoir actuel veut remettre un peu d’ordre dans le pays. Remettre e l’ordre suppose gâter les affaires du CDP et de ces alliés. L’affaire de la CAMEG et des parcelles en dit beaucoup. Surtout que ce sont des anciens collaborateurs, les dirigeants du CDP parlent toujours de trahison. Et le CDP n’a jamais regretté les massacres au moment de l’insurrection et du coup d’état manqué de Djendjéré. Ils ont même donnés des justifications.
    Il y’a deux options possibles : rendre ingouvernable le pays ou bien revenir par coup de force. Le CDP a des pays alliés parce qu’ils doivent leurs accession au pouvoir à Blaise du CDP. Des dirigeants financièrement puissants du CDP sont à l’extérieur. Blaise est juste à la porte, ceux de l’intérieur prétextent des activités politiques pour préparer ce qu’ils doivent préparer.
    Tous ce qui se passe, ce ne sont que des signes pour savoir quelles seront les réactions des uns et des autres. Et ils veulent faire vite parce que la procédure engagée pour mettre de l’ordre par le pouvoir va vite les affaiblir.
    Les jours à venir nous le confirmera peut être.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 11:58, par SIBIRI En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    M. Alain, ne vous fatiguez pas à défendre l’indéfendable. Dr Ablassé OUEDRAOGO vient de montrer une foi de plus que le peuple burkinabè ne s’est jamais trompé sur son cas en l’écartant lors des élections présidentielles, législatives et municipales. Il fait pitié ce monsieur

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 12:41, par sarte En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    des clowns qui se regroupent. c’est un non événement.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 12:50, par senadja En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    les vampires , les lutins et les diables se sont rassembler pour détruire le Burkina ;
    peuple du Burkina Faso, l’heure a sonné. donnons nous la main pour le dernier combat .
    la patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 13:36, par loblo En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    ah Il a enfin eu sa tête de rat au lieu de la queue du lion . Ablassé celui là n’en démord jamais. . Il fait des pieds et des mains pour trouver une petite tribune d’expression pour gueuler se faire remarquer afin d’être appelé à un poste au sein du pouvoir de Roch.
    C’est vraiment triste cette acrobatie politique. Ablassé un peu de dignité si tant il est vrai que tu es un fils de moaga. il souffre de mégalomanie ce type, il ne peut accepter qu’on fasse 2 jours sans entendre parler de lui.
    Ablassé tu as déjà trop gaffé. retires toi et fais toi oublier un peu. Tu verras après que tu va récupérer un peu de popularité ou bien ton argent de fonctionnaire international est fini et tu cries famine. Même dans ce cas les moose disent que "burkinbil saca kumin zoye yande".

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 13:40, par paul En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Merci à vous, si en 27 ans vous n’avez que du sang et des QU’EST QUI YA dans les mains, laissez le Burkina tranquille... CDP et autres, ce qui est fini est fini...on vous assez vu ce ne sera plus par la politique vous agrémenterez votre vie... que chacun aille dans sa fonction d’’origine comme par exemple : professeur de philo...ou bien Mr A.M.T... Ce n’est pas une honte. Ton temps est passé et le temps passé ne se rattrape JAMAIS.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 14:00, par Dedegueba SANON En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Foutaises de foutaises.
    CDP et MPP la différence est où ?
    La preuve certains parmi vous devraient se trouver à Nioko...et comme ce sont vos anciens copains qui gèrent actuellement le pouvoir....
    Pauvre peuple de Haute Volta...J’ai bien écris Haute Volta, car la génération actuelle qui est aux affaires nous vient d’une " révolution" où seul Tom SANK croyait en ce qu’il faisait.
    L’espérance ne viendra que lorsqu’on aura balayé cette racaille de faux jetons opportunistes.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 14:11, par AHMED En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Zeph n’a pas amené Ablasse voir Rock. Il veut Achiller pour voir Blaise pour être candidat du CDP en 2020. Ablasse est tout sauf un homme integre. L’avez vous déjà entendu parler de SANKARA ? Pourtant il parle beaucoup.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 14:44, par haouiiii En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Dr Ablassé à la tête, coalition d’ablasserie. Excusez moi, mais ce Mr n’est logique avec lui-même. Docteur de nom maintenant. Prenez moi aux mots, le peuple burkinabè ne vous prendra pas au sérieux. A la limite, le CDP, ADF/RDA et NAFA dans une coalition pouvent bien promouvoir ce truc.

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 15:47, par Élève de maternelle En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Pauvre Ablassé. Sa sortie ou il a précisé sur son identité ( mossi du plateau musulman fils de paysan ) est devenu le refrain et l’exutoire de tous les frustrés de Faso qui se moquent de lui comme si les Burkinabé sont devenu des individus sans ethnie sans religion sans parent . La vérité est que + de 50% des Burkinabé sont mossi + de 60% musulman et +67% paysan ou éleveur. Je trouve excessif la diabolisation Ablasse qui n’a fait que dire qu’il est un Burkinabé lamda de par ses origines. RMCK a fait des déclarations plus dangereuses que ça à propos de la limitation des mandats sans être traité de tous les noms d’oiseau.
    Le jeux d’échec que se livre le mossi catholique du Tuiré depuis KOSSYAM, le mossi musulman du Yatenga depuis l’AN et le mossi protestant du centre depuis l’ATDSI devrait plus nous préoccuper que les déclarations véridiques de Ablassé.
    Toute révolution passe par les 3 phases suivantes en matière de perception par la population : 1) Ridicule 2) Dangereux 2) Évident.
    Ablasse par ses propos sur son identité a été considéré comme ridicule, avec la création du CODER marqué par son leadership on est passé à la qualification de Dangereux. Ablasse vivra y-il la phase d’Evidence pour ses idée ? L’Avenir du Faso nous le révélera si dieu lui prête longue vie et que les Burkinabé ne deviennent pas amnésiques .

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 15:49, par kayalais En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Zeph, tu aurais du aller avec le mpp, avec qui vous avez combattu les autres. Maintenant que tu es avec tes ennemis d’hier puisque tu contribué à leur chute.
    Voila toi oh !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 16:07, par JO En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    CODER, si vous aimez réellement le peuple, Disparaissez de notre champ de vision. ABAS

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre 2016 à 21:29, par KONWARE En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Concours direct 2016(toys les resultats)

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2016 à 15:43, par Sidsaya En réponse à : Vie politique nationale : La CODER, un nouveau front de l’opposition

    Vraiment, Ces "vagabonds" politiques !!!! Ils cherchent toujours par tous les moyens de revenir. Ils sont dépassés par les évèvements des 30 et 31. Ils s’en reviennent pas que Blaise, leur ’Dieu’ soit parti. Misère de misère !!! Ehhh toi aussi, Tonton Ablassé : Que Diable va-t-il faire faire dans cette galère ? Tu pactises maintenant avec ces "diablotins" ? Tous les coups sont permis en politique, mais tu perds de plus en plus ta crédibilité... Vraiment, pauvre burkina avec ces vautours !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés