Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous voulez aller quelque part, il est bien de trouver quelqu’un qui est déjà allé. Robert Kiyosaki» 

Conflits et consolidation de la paix : le Réseau MARP outille des femmes leaders

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • jeudi 6 octobre 2016 à 22h04min
Conflits et consolidation de la paix : le Réseau MARP outille des femmes leaders

Le Réseau organise du 6 au 8 octobre 2016 à Ouagadougou un atelier de formation sur la prévention et résolution de crise au profit de femmes leaders. L’objectif est de leur permettre de participer efficacement et mener des médiations en période de conflits.

« Eduquer une fille, c’est éduquer une nation ». Le Réseau MARP a fait sien cet adage. Pour respecter cette maxime, le Réseau MARP a réuni à Ouagadougou des responsables d’associations de femmes. Une vingtaine d’entre elles prennent part à l’atelier de formation initié par le Réseau sur la prévention et résolution de conflits.

« Cette formation permettra essentiellement d’outiller les différentes responsables des réseaux et fédérations des femmes au Burkina Faso afin de leur permettre de participer efficacement à la résolution des conflits », a expliqué Mathieu Ouédraogo, président du Réseau MARP.

La formation s’inscrit dans le cadre du Projet « Initiative Paix et diversité au Sahel » (IPAD). Le projet qui couvre le Burkina et le Niger est financé par l’Union européenne et l’Agence de développement autrichienne. Il ambitionne de renforcer la participation d’au moins 200 organisations et réseaux de femmes dans la consolidation de la paix.

Aussi, 160 organisations de femmes et 100 hommes champions développeront et mettront en œuvre des compétences nouvelles sur les thématiques de paix, prévention des conflits et gestion non-violente des conflits.

Pendant ces trois jours, les femmes vont être outillées sur les conflits et la consolidation de la paix. « Nous allons aborder entre autres thématiques la connaissance des conflits, les concepts, les cas pratiques et comment faire la médiation », a indiqué la formatrice, Martine Yabré.

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Forum sur l’autonomisation et la responsabilisation des femmes : « Ma réputation m’est chère, mais la cause de la femme m’est encore plus chère », Alassane Bala Sakandé
African pitch roadshow : C’est parti pour la 2e édition au Burkina Faso
Lotissement à Guéguéré : Lettre ouverte de résidents au ministre de l’Urbanisme et l’habitat
Excision : 45 cas internés à l’Action sociale de Kampti
Peste des petits ruminants : La campagne nationale de vaccination lancée à Toma
Gaoua : Des femmes dans la rue pour réclamer de l’eau
Transmission du VIH mère enfant : Le REGIPIV-BF obtient des résultats satisfaisants dans la région du Centre
Commune de Pabré : Bientôt un barrage pour le village de Saalé
Diocèse de Ouagadougou : les PMC en congrès au sanctuaire notre dame de Yagma
Bobo : Les travaux du lycée scientifique lancés après vingt ans d’attente
Crise à Zoaga : Il faut agir vite pour éviter un autre Yirgou
Plan d’urgence 2019 du Burkina : Environ 1,2 million de personnes ont besoin d’assistance
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés