Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

vendredi 30 septembre 2016 à 00h24min

Le Commissariat de Police de l’arrondissement de Nongr-Massom a mis la main sur deux réseaux de présumés braqueurs et cambrioleurs. De l’argent et du matériel ont été saisis aux mains de ces présumés délinquants. Ils ont été présentés à la presse ce jeudi 29 septembre 2016 par le commissaire Mahama Kaboré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

Une pierre, deux coups. Le commissariat de l’arrondissement de Nongr-Massom a présenté sa grosse prise à la presse. Deux réseaux de présumés délinquants qui opéraient dans la ville de Ouagadougou.

Le premier gang est constitué de neuf personnes. Le chef du groupe, Compaoré N. Mathurin est un récidiviste notoire. « Il venait de purger une peine d’emprisonnement de deux ans ferme en février 2016 pour faux et usage de faux », a indiqué le commissaire Mahama Kaboré. Leur modus operandus était classique : braquage sur la voie publique avec une arme à feu volée dans le domicile d’un particulier. Ils avaient comme receleur Tall Salif, vigile dans une société de vente de produits chimiques. Avec l’aide de ce dernier, ils ont volé à la société des produits d’une valeur de 26 millions de francs CFA. Des numéraires de près de 6 200 000 FCFA ont également été dépouillés aux victimes.

En mettant la main sur ces présumés délinquants, les limiers ont récupéré entre autres trois motocyclettes, un pistolet automatique, deux postes téléviseurs, 125 sacs de soude caustique, onze futs de chlorure de sodium.

Des cambrioleurs aussi dans la nasse

Le deuxième groupe de présumés délinquants présenté à la presse est composé de cinq personnes dont trois ex-codétenus. Ils faisaient du cambriolage. « Le mode opératoire de ce groupe consiste à ligoter les veilleurs de nuit de leurs cibles identifiées à l’avance dans la journée », a expliqué Mahama Kaboré. Leurs hauts faits d’armes ont été les cambriolages des agences CNSS de Tampouy en 2015, Sonabel et IRSAT le 16 septembre 2016.

Dans les mains de ces individus, la police a saisi deux fusils de chasse, une scie, une paire de cisailles, un marteau, un burin, deux arrache-clous et bien d’autres matériels de cambriolage. Au total 29 millions de francs CFA ont été emportés par ce groupe dans ses opérations. Deux motocyclettes et un ordinateur ont entre autres été récupérés. Les victimes identifiées ont pu rentrer en possession de leurs biens volés. Pour les présumés délinquants, ils seront transférés devant le juge.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 septembre 2016 à 00:49
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    bravo a la police, bcp de courage !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 06:36
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    mes félicitations à la police.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 06:46, par Rakoega
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    Bravos ! FDS, veillez sur nous. Nous vous en sommes reconnaissants.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 07:57, par naayiir
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    felicitation aux forces de l’ordre .cependant force est de constater que ce sont toujours des recidivistes notoires qui menent toujours les groupes de ce genre . les sanctions sont elles legeres ou est ce que ils beneficient de clemence ou que peut etre nos textes sont depasses. c’est une main d’oeuvre gratuite qu’ils offrent a l’etat employez les a vie dans les champs sous haute surveillance militaire ils nous permettront d’atteindre l’autosuffisance alimentaire

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 07:57, par un gondwanais
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    Bon boulot, mais les récidivistes notoires méritent ils de ne pas être dévoilés au public ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 08:31, par wsm77
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    Bravo aux FDS... mais je reste quelque peu amer ! Il s’agit en général de... récidivistes ! Notre justice n’a t-elle pas les moyens d’infliger des peines plus lourdes à ces récidivistes ? Car on a parfois l’impression que le "p’tit séjour" en prison sert plus à les restaurer, les recharger, plus qu’autre chose. Et quand ils ressortent de ce "p’tit séjour" en prison, ils sont encore prêt pour le prochain coup...

    Autre chose : est-ce qu’il n’est pas possible que nous puissions enfin voir les visages de nos voleurs ? Car connaitre leurs noms n’est pas suffisant (car qui s’en souvient après quelques semaines ?). Je comprends qu’ils aient des droits, mais je crois que nous aussi avons le droit de savoir avec qui nous vivons au quartier. Connaitre physiquement ces individus conduira peut être à ce qu’ils soient quelque peu "marginalisés" dans leurs quartiers, mais cela servira surtout aux autres habitants du quartier d’être prudent quant à ceux qu’ils reçoivent dans leurs domiciles.

    Car au-delà des droits de ces bandits, il y a aussi notre droit de savoir qui ils sont et ce qu’ils ont fait pour être dans une telle posture (prisonniers) peu enviable...

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 09:16
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    Merci à la police !
    Comme cela on est fiers d’être Burkinabè.
    En ce qui concerne les récidivistes, c’est mieux de les relâcher et les faire filer par quelques KAf. ; Les accidents ça peut arriver à tous le monde. SI vous les envoyer en prison, il faut les isoler et laisser du cordage à côté ; ils pourrons faire leur mea-culpa et se décider de laisser le monde si un peu de leur soude ne tombe pas dans leurs assiettes.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 11:36, par Cani
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    "Le chef du groupe, Compaoré N. Mathurin est un récidiviste notoire. « Il venait de purger une peine d’emprisonnement de deux ans ferme en février 2016 pour faux et usage de faux ", une peine de deux ans et il fait quoi au dehors actuellement ? Il devait donc être libre deux ans après soit fin Janvier 2018. Si j’ai mal compris la phrase, tant mieux. Notre justice expose nos forces de sécurité et la c’est très triste.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 13:35, par Abasse
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    Je crois qu’il faut commencer à éliminer ces voyous

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 14:12, par Lucas
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    Bravo encore à la Police vous êtes impeccables

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 19:42, par Sysyphe Poulet
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    Merci, mes amis, les poulets. Vous faites du bon job. Mais, les juges qui ont la boulimie de l’ argent malgre leur 1 million de salaire rien qu’ au sortir de l’ Enam vont bien dealer ca. Vous etes comme Sysyphe. Vous faites ce que vous pouvez. Mais au bout du rouleau, vous aller devoir chasser les memes criminels parce qu’ un jusge pourri a converti vos efforts en deals. Pouah ! Quel pays !

    Sysyphe Poulet

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2016 à 21:12, par YIRMOAGA
    En réponse à : Sécurité : Des présumés braqueurs dans les filets de la police

    La presse complice à un degré supérieur ? Pas des présumés mais des récidivistes ? Si la police les ont présenté sans masque, pourquoi la presse dans son ensemble cherche à les disculper ? Si la presse ne veut pas les présenter, qu’elle se limite à des commentaires sans des images ? On a en marre avec la presse prompte à relater les bavures des Koglwéogo avec images ?
    Dans le temps, la police les faisait porter des pancartes avec l’adresse ? Un récidiviste doit être connu de tous ? Il n’a pas d’honneur s’il est récidiviste ? On peut commettre un délit mineur en passant, mais opérer dans une bande de braqueurs, on devient un danger pour la société et on doit être connu de tous ?
    Mais comme ils constituent une source en pourvoi pour les magistrats .....???

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés