Ministère du commerce : Les syndicalistes pas satisfaits du bilan des trois années écoulés

mardi 30 août 2016 à 06h26min

Le syndicat national des agents du ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (SYNAMICA) ont tenu leur 3ème congrès ordinaire le samedi 27 août 2016 à la bourse de travail de Ouagadougou. Au cours de cette assise, il a été question du bilan de trois ans de lutte syndicale suivi de l’élection d’un nouveau bureau.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère du commerce : Les syndicalistes pas satisfaits du bilan des trois années écoulés

Prévu pour 8 heures, ce 3ème congrès ordinaire du syndicat national des agents du ministère de l’industrie, du commerce de l’artisanat (SYNAMICA) a connu un retard en raison de la pluie, et une faible mobilisation pendant ses premières heures. Il devait aboutir à l’élection d’une nouvelle équipe chargée désormais de conduire le mouvement.

Avant de passer le témoin au bureau entrant, le secrétaire général (SG) sortant du SYNAMICA, Siébou Sou a fait le bilan de ses trois ans de mandat. Un bilan qu’il juge insatisfaisant dans son ensemble. En effet, une plate-forme contenant les griefs des agents du ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat a été déposée au cours de son mandat, a confié le SG. Une plate-forme constituée d’environs quinze points de revendication.

Selon Siébou Sou, seuls trois à quatre points ont été traités avec satisfaction malgré les différentes luttes engagées par lui et ses camarades. Au nombre de ces points traités, il a indiqué celui de l’indemnité spécifique aux agents dudit ministère accordée lors de la relecture des grilles salariales.

Par ailleurs, la mise en place d’une indemnité de risque souhaitée par les agents au vu du ‘’risque qu’ils prennent souvent dans l’exercice de leur fonction’’, d’un fonds commun pour les agents du ministère du commerce de l’industrie et de l’artisanat et leur nomination au titre de conseiller économique dans les ambassades et consulats burkinabè demeurent des points phares qui serviront de feuille de route pour le nouveau bureau, selon les indications du SG sortant.

Pour conclure, le secrétaire général a signifié que le bureau entrant travaillera en fonction des réalités de leur mandat tout en veillant à continuer la lutte engagée par leurs devanciers, notamment la satisfaction de leur plate-forme revendicative, et ce, dans le plus grand intérêt de tous.

Yvette Nadège Mossé (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 août 2016 à 03:56, par will
    En réponse à : Ministère du commerce : Les syndicalistes pas satisfaits du bilan des trois années écoulés

    Il faut le statut particulier des affaires étrangères pour arrêter toutes ces prétentions de nomination ds les ambassades. C’est un corps de métier et la potentialité existe parmi ce corps.IL y’a des docteurs des masters...en économie en droit sociologie ect même avec les conjoints on peut en trouver. Donc chercher ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 08:57, par le sage
    En réponse à : Ministère du commerce : Les syndicalistes pas satisfaits du bilan des trois années écoulés

    internaute N°1, renseignez-vous d’abord avant de faire sortir des inepties pareil.
    Referez-vous au DECRET n°2003-084/PRES/PM/MFPRE/MCPEA/MFB portant organisation des emplois spécifiques du Ministère du Commerce, de la Promotion de l’Entreprise et de l’Artisanat quest à ce jour le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, qui indique clairement dans son article 19 ce qui suit : "représenter le Ministère du Commerce auprès des Ambassades et des Organisations Internationales (OMC, CNUCED, etc.).

    Donc au lieu de t’asseoir sur ta chaise de bureau et dérouter les internautes, il faut t’occuper à te rendre utile. Les agents de ce Ministère sont des intellectuels qui ne revendiquent que leurs droits.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 09:07, par Bangré
    En réponse à : Ministère du commerce : Les syndicalistes pas satisfaits du bilan des trois années écoulés

    Camarade will, je pense que tu es trop limité pour n’est pas dire un inculte.
    Autrement dit, peut-être c’est une constipation intellectuelle.
    Je vais plus loin en disant que dans la bibliothèque de ton subconscient il n’y rien comme ressources intellectuelles, c’est comme un tonneau vide. Alors, il faut que tu saches que chacun est recruté pour un travail bien déterminé. Par exemple, si on te recrute comme conseiller des affaires étrangères , ce sont les attributions du corps conseiller des affaires étrangères que tu dois exécuter. Ce à quoi tu es recruté tu dois te limiter à ça, puisque tu a été formé pour ça. A titre illustratif, si on te recrute comme conseiller des affaires étrangères et au-de là de ton emploi des affaires étrangères, tu a une qualification de chimiste-biochimiste, tu ne vas qu’à même pas laissé tes attributions pour aller exécuter les attributions de celui qui a été recrute rien que pour le travail de chimiste-biochimiste. Chacun n’a qu’à faire prévaloir ce à quoi il est recruté pour...
    Camarade Willy est-ce que tu sais ce qu’on "appelle attributions" Même si tu veux il faut avoir un Doctorat nucléaire, si tu n’as été recruté dans l’emploi du nucléaire tu ne saurais exécuter ou revendiquer les attributions d’un spécialiste de nucléaire. Tu va te contenter de ce à quoi tu a été recruté. Il faut changer ta perception haineuse de la réussite de ton prochain, sinon tu n’ira nulle part. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 09:20, par éteinelle
    En réponse à : Ministère du commerce : Les syndicalistes pas satisfaits du bilan des trois années écoulés

    Monsieur,Will,je ne sais de quel ministère vous relevez,mais le poste de conseiller économique n’est pas une histoire de diplôme en ceci ou cela. Il s’agit d’un poste où le titulaire est censé connaitre les secteurs d’activités du Burkina notamment l’industrie,le commerce et l’artisanat entre autre.Il doit conseiller et plaider pour que le Burkina soit une destination des investisseurs en montrant justement les potentialités,les dispositifs réglementaires et législatifs existant en la matière.Ce n’est pas un hasard si le ministère en charge du commerce a été considéré comme celui dont les missions préparent aisément les agents à jouer pleinement ces rôles. il ne viendra à l’esprit de personne qu’un DAAF ne soit pas du ministère des finances par exemple. Malheureusement sous l’ère Compaoré les postes techniques sont devenus autres choses. En fonction de la puissance ou de la force de frappe d’un ministre,des prérogatives de certains ministères se sont vues déportées ailleurs. C’est ça la vérité monsieur Will. En résumé ce que les agents du MCIA demandent c’est un juste retour à la normalité .

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 14:54, par HHI
    En réponse à : Ministère du commerce : Les syndicalistes pas satisfaits du bilan des trois années écoulés

    Bonjour,
    internaute N°1, tu es un danger permanent pour le développement du pays. Vous êtes beaucoup limité intellectuellement.
    Apprends à vivre dans une société où l’on a a besoin de toutes les compétences tant à l’intérieur qu’à l’extérieur afin de développer le pays.

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2016 à 20:42, par attaraxie shakkyamuni
    En réponse à : Ministère du commerce : Les syndicalistes pas satisfaits du bilan des trois années écoulés

    si seulement tous les ministeres pouvaient promptement reagir comme vous face a ce etre de willy qui nombreux deroutent le maximun de burkinabe. le pays aurait beaucoup gagne. mais helas le burkinabe se laisse trop embobine sans aller a la source. vive la lutte syndicale pour que la dignite vraie soit retrouvee. tout se saura un jour ou l’autre. un ami de la POLICE.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés