IST : Sortie de promotion et clôture de la « Quinzaine de l’innovation 2016 »

dimanche 24 juillet 2016 à 23h45min

L’Institut supérieur de technologies (IST) a organisé dans la soirée de samedi, 23 juillet 2016 au Centre national Paul Zoungrana, Ouagadougou, une cérémonie conjointe de remise de diplômes (Licence et Master) et de clôture de la première édition de sa « Quinzaine de l’innovation ». L’activité, placée sous le patronage du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation,a eu pour marraine, le ministre du développement de l’économie numérique et des postes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
IST : Sortie de promotion et clôture de la « Quinzaine de l’innovation 2016 »

« Renaissance ». C’est le nom de baptême choisi par les 114 impétrants.« C’est en écho au contexte national marqué par l’insurrection populaire, la résistance héroïque de notre peuple pour faire échouer le coup d’Etat de septembre 2015, la lutte acharnée que mène en ce moment le peuple burkinabè pour se mettre débout, qui nous a inspirés », a justifié leur porte-parole, Tiékou David Fayama. Pour ces nouveaux promus, face à la faiblesse des ressources naturelles du pays, il faut miser sur la qualité des hommes pour booster le développement.

Convaincus que « l’essentiel réside dans la qualité des femmes et des hommes qui travaillent dans nos entreprises et dans l’administration publique ». D’où leur certitude qu’ils ne se sont pas trompés de direction en optant pour l’IST qui est, disent-ils, « connu pour le sérieux et les exigences de qualité qui guident la mise en œuvre de la formation ». Ils ont, à cet effet, salué le partenariat nord-sud (avec le CIESA du Canada par exemple) qui leur « a permis d’avoir un diplôme dont la renommée est internationale ». « Outre les formations spécialisées que chacun de nous a suivies, nous avons aussi été initiés, et entraînés, durant neuf mois, à la création d’entreprises », a indiqué Tiékou David Fayama, avant d’ajouter que tous les étudiants sortants possèdent leur plan d’affaire prêt à l’emploi. D’où un appel aux bailleurs de Fonds.

Par ailleurs, aux fins de valoriser les idées développées par les étudiants lors des activités entrepreneuriales, M. Fayama et ses camaradesont suggéré à la direction de l’IST, la mise en place de mécanisme d’accompagnement des étudiants pour la réalisation de leurs projets.

La marraine, le ministre du développement de l’économie numérique et des postes, Aminata Sana/Congo, elle-même diplômée de l’institut, a reconnu la pertinence du nom de baptême et a exhorté ses filleuls à incarner les valeurs d’intégrité. « Chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission, la remplir ou la trahir », s’adossant à ses propos de Frantz Fanon, la marraine a déclaré que le Burkina a besoin d’un vivier formidable de ressources humaines à la compétence avérée et qui se dévouent totalement et entièrement à leur partie. « Une jeunesse, fer de lance de développement, celle qui respecte l’environnement et les hommes, qui se projette sur l’avenir tout en participant activement à la civilisation de l’universelle », a galvanisé le ministre, représenté à la cérémonie par son directeur de cabinet.

Elle les a encouragés de ce fait à refuser toute compromission avec le gain facile, les passe-droits, les accointances avec quelques pouvoirs que ce soient…et à s’armer de persévérance pour faire face aux difficultés qu’ils viendraient à rencontrer dans leur parcours. Convaincue que le Burkina a besoin de leadership éclairé, modeste et visionnaire, elle a emprunté ces propos pour ses filleuls : « Ecouter avant de parler, s’informer avant de juger, comprendre avant de décider, et garder à l’esprit qu’en chaque homme, se trouvent les ressources des meilleures actions et des pires. Ce sont-là, pour un souverain, les dispositions fondamentales de la sagesse ».

En ce qui concerne la « Quinzaine de l’innovation », l’on retient qu’elle est une initiative qui vise à valoriser le savoir et le savoir-faire des étudiants de l’institut. Lancée le 9 juillet 2016, cette initiative, qui était à sa première édition, a été placée sous le patronage du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Filiga Michel Sawadogo. Elle a permis d’incarner l’essentiel des activités à travers une exposition sur le savoir-faire des étudiants (confection d’une plumeuse électrique à volaille, un groupe électrogène, des produits de la transformation agro-alimentaire) ; une série de conférences et de formations sur l’entreprenariat et le leadership, le cancer, le dessin industriel, etc.

On y ajoute également, des actions communautaires tels que le curage des caniveaux, des conseils nutritionnels, etc. Cette première édition qui prend fin avec la cérémonie de remise de diplômes annonce prochaine, appelée de tous les vœux par les acteurs au regard de la vocation de l’initiative.

Le représentant du patron, Urbain Couldiati (Secrétaire d’Etat chargé de la recherche scientifique et de l’innovation) a indiqué que la présence du département de tutelle est à la fois un soutien et une reconnaissance à l’IST pour son importante contribution à la formation. Sur la « Quinzaine de l’innovation », M. Couldiati a également souligné son importance pour le gouvernement qui a mis en place une politique de valorisation des technologies, des inventions et des innovations à travers l’Agence Nationale de Valorisation des Résultats de la recherche et des innovations (ANVAR).Il a enfin émis le vœu qu’à l’horizon 2020, l’IST soit érigé en université.

A en croire le directeur général de l’IST, Issa Compaoré, la « Quinzaine de l’innovation » a permis de présenter des réalisations concrètes dans différentes filières et pour une première édition, on note de ses propos que ce fut un coup de maître. « A l’IST, notre ligne de conduite, c’est la qualité », a signé le directeur général, Issa Compaoré.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés