Forces de sécurité : Simon Compaoré est allé galvaniser ses troupes dans les Hauts Bassins

mercredi 20 juillet 2016 à 09h55min

Le ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure Simon Compaoré était en visite les 18 et 19 juillet dans la région des Hauts-Bassins.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Forces de sécurité : Simon Compaoré est allé galvaniser ses troupes dans les Hauts Bassins

Après Banfora où il est allé rendre visite aux forces de l’ordre et de la sécurité, cap est mis sur la ville de Bobo-Dioulasso. De la deuxième région militaire, au deuxième escadron de la gendarmerie, La brigade des sapeurs-pompiers puis au commissariat central de police, un seul message. Ses encouragements et félicitations pour les efforts qu’ils abattent au quotidien. Des échanges directs afin de faire un maillage des forces de défense et de sécurité et de renforcer la sécurité sur l’ensemble du territoire national permettra selon le ministre, de lutter efficacement contre les forces du mal.

Après les événements malheureux, des dispositions sont prises et force sera à la justice, a laissé entendre le ministre Simon Compaoré. Au cours de l’échange, les forces de défense n’ont pas manqué d’évoquer les difficultés auxquelles elles font face au quotidien, notamment le manque de personnel, le manque de moyens logistiques et de bâtiments pour abriter certaines structures, le manque de matériels de protection et de détection et aussi un manque de moyen d’entretien des véhicules. Ces forces de sécurité qui n’ont qu’un seul souhait, d’être accompagnées par le gouvernement afin de mener à bien leur tâche qui est celle de protéger la population. Cliquez ici pour lire la suite sur regions.lefaso.net

Romuald DOFINI pour lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 juillet 2016 à 07:53, par Wéoghobiiga
    En réponse à : Forces de sécurité : Simon Compaoré est allé galvaniser ses troupes dans les Hauts Bassins

    Monsieur le Ministre de l’ATDSI, savez vous que votre parti le MPP tend à être la première d’insécurité intérieure dans ce pays. Vos militants, par leurs comportements inciviques, anti-démocratiques finiront par tirer une balle dans le pied de votre parti. Ignorant tout de la chose politique et, indisciplinés notoires, ces militants d’un autre âge ne savent pas que le blocage des conseils municipaux (pour des peccadilles) impacteront très négativement les résultats du premier mandat de leur parti.
    A moins que ce soit effectivement des bagarres de clans internes au parti.
    Autrement, autant vous demander d’encadrer ou recadrer vos militants à l’interne d’abord, avant de vouloir encadrer ou recadrer les Koglweogos qui sont nettement moins nocifs que le comportement de vos militants.
    Dommage que l’UPC se soit emmourachée du CDP et succombe dans une très longue nuit de noces avec le CDP d’où elle sortira totalement avachie !
    L’AVENIR ? Il faut encore demander la main de Dieu

  • Le 20 juillet 2016 à 10:52, par Nabiiga
    En réponse à : Forces de sécurité : Simon Compaoré est allé galvaniser ses troupes dans les Hauts Bassins

    En réalité, Internaute numéro un, nous sommes sur la même longueur d’onde. Je l’ai dit à plusieurs reprises et je le répète ici encore : ce que lambda burkinabè vit sous MPP est attribuable au UPC et je l’en veux pour cela. Le pouvoir d’après Blaise ne devait être assuré par les partisans fieffés de Blaise lui-même ou ceux de son pouvoir. Et pourtant, voilà ce que nous vivons. Qu’est-ce qui a changé depuis que ces partisans de Blaise ont pris les règnes de notre pays ? Nul besoin d’en répéter ici car vous l’avez dit suffisamment. Pourquoi, et au nom de quel Dieu politique l’UPC est-il allé s’associer au CDP ? Quel gâchis et je me demande qui sont les stratèges politiques de ce UPC ? Ces stratèges n’ont-il pas vu l’ampleur de l’insurrection pour se renseigner sur l’humeur des populations à travers le pays pour orienter le Parti autrement ? Mais hélas, pour eux, ils ne voyaient que la manne des voix des CDP et c’était cette mine d’or qu’il fallait plutôt impérativement exploiter et non pas les causes fondamentales de l’insurrection. Erreur fatale et abyssale qui a entraîné lambda burkinabè dans le désespoir, la déception et la trahison. On a changé Blaise pour prendre Blaise car qui dit Blaise et tout ce qui a été décrié par les populations dont l’insurrection, dit RSS. C’était eux le régime de Blaise et ce sont encore eux qui nous gouvernent. Que voulons-nous, alors ?

    À titre individuel, je lance un appel solennel à cet inconnu burkinabè, honnête, patriote, aisé, non associé(e) aucunement à aucun groupement politique par le passé, et qui commande le respect des populations, de former un parti politique sans, bien évidemment, se payer le luxe de s’entourer par aucun vautour du passé ; nous voteront massivement pour lui et son nouveau parti. Fasse Dieu que cet inconnu surgisse, ici et maintenant ; nous te prions Dieu et Allah confondu. Sinon, tous les partis politiques actuels sont discrédités et ne méritent plus la sympathie des populations. Ici Nabiiga

  • Le 20 juillet 2016 à 11:24, par KANKELE TIGUI
    En réponse à : Forces de sécurité : Simon Compaoré est allé galvaniser ses troupes dans les Hauts Bassins

    La visite de monsieur le ministre d’état dans la cité du paysan noir et des dioulas est très importante. Mais où avez-vous oublié votre visite sur la cité de Bankuy. on se rappelle que le 04 Mai 2016 et étant en visite en Arabie Saoudite, vous avez laissé entendre le peuple du pays que vous allez rendre visite aux victimes des évènements douleureux survenus dans la matinée du 03 Mai 2016 où les pendors ont vu leurs biens et matériel de service partirent en flamme. Toujours des propos mensongeux. Au regard de votre âge, il était utile de vous ranger. je suis convaincu que cette partie du territoire sera difficile à gérer si toutefois ces gens ne sont dédommagés à temps. Une série de tueries silencieuse règne dans la ville de Dédougou et personne ne peut venir secourir les gens. Dans la nuit du 16 au 17 Juillet 2016 vers 06 heures le corps d’une jeune femme enceinte a été découvert sans vie dans village non loin de Dédougou.Égorgée et décapitée. Avant cette date, deux hommes quittant la province du Sourou ont été fusillé et malheureusement un a reçu des plombs sur son épaule. Les FDS en particulier les gendarmes de cette localité, qu’on sait chacun de ce qui les est arrivé ne peut les approcher, tous attristés dans leur exercice quotidien. Nous demandons aux autorités de venir à notre secours, d’abord en régularisant la situation de ces gens sinon nous allons tous péril dans la main des assaillants. Nos parents passent tout le temps hivernal en brousse dans les conditions difficiles. Ils peuvent y passer labà. Que DIEU NOUS SAUVE ET PROTÈGE NOTRE PAYS.

  • Le 20 juillet 2016 à 11:26, par KANKELE TIGUI
    En réponse à : Forces de sécurité : Simon Compaoré est allé galvaniser ses troupes dans les Hauts Bassins

    La visite de monsieur le ministre d’état dans la cité du paysan noir et des dioulas est très importante. Mais où avez-vous oublié votre visite sur la cité de Bankuy. on se rappelle que le 04 Mai 2016 et étant en visite en Arabie Saoudite, vous avez laissé entendre le peuple du pays que vous allez rendre visite aux victimes des évènements douleureux survenus dans la matinée du 03 Mai 2016 où les pendors ont vu leurs biens et matériel de service partirent en flamme. Toujours des propos mensongeux. Au regard de votre âge, il était utile de vous ranger. je suis convaincu que cette partie du territoire sera difficile à gérer si toutefois ces gens ne sont dédommagés à temps. Une série de tueries silencieuse règne dans la ville de Dédougou et personne ne peut venir secourir les gens. Dans la nuit du 16 au 17 Juillet 2016 vers 06 heures le corps d’une jeune femme enceinte a été découvert sans vie dans village non loin de Dédougou.Égorgée et décapitée. Avant cette date, deux hommes quittant la province du Sourou ont été fusillé et malheureusement un a reçu des plombs sur son épaule. Les FDS en particulier les gendarmes de cette localité, qu’on sait chacun de ce qui les est arrivé ne peut les approcher, tous attristés dans leur exercice quotidien. Nous demandons aux autorités de venir à notre secours, d’abord en régularisant la situation de ces gens sinon nous allons tous péril dans la main des assaillants. Nos parents passent tout le temps hivernal en brousse dans les conditions difficiles. Ils peuvent y passer labà. Que DIEU NOUS SAUVE ET PROTÈGE NOTRE PAYS.

  • Le 20 juillet 2016 à 11:30, par yerbanga joel
    En réponse à : Forces de sécurité : Simon Compaoré est allé galvaniser ses troupes dans les Hauts Bassins

    Du courage mr le ministre et que le seigneur vous protège et vous guide dans vos actions pour la sécurité de tous les burkinabe. VIVE LE BURKINA FASO ET VIVE LES BURKINABE

  • Le 20 juillet 2016 à 13:15, par Bouisida
    En réponse à : Forces de sécurité : Simon Compaoré est allé galvaniser ses troupes dans les Hauts Bassins

    Salut internaute n 1 je soutiens entièrement ton analyse. L’indiscipline au sein des partis politiques est l’une des sources de l’insécurité dans ce pays. Sans entente comment développer notre pays ? Il faut à tout prix éviter le blocage des conseils municipaux pour favoriser un décollage économique à la base. Aujourd’hui les connaissances ne servent à rien pour faire la politique, l’argent a positionné des illettrés dans certaines communes et cela est un vrai blocage pour développement du pays. Des pratiques cdpistes au sein du mpp et cela aura des conséquences graves pour l’instauration d’une vraie démocratie, à moins que les premiers responsables du mpp ne corrigent le tir très vite il y aura un autre parti qui sortira de son rang. Cela ne saura tardé. Plus rien ne sera comme avant.

  • Le 20 juillet 2016 à 16:42, par pratique
    En réponse à : Forces de sécurité : Simon Compaoré est allé galvaniser ses troupes dans les Hauts Bassins

    récruter des jeunes dans les villages comme des VADS papa si vous êtes de bonne foi.

  • Le 20 juillet 2016 à 19:52, par Tes We can
    En réponse à : Forces de sécurité : Simon Compaoré est allé galvaniser ses troupes dans les Hauts Bassins

    Internaute 2 du n’importe quoi et vraiment du n’importe quoi.Si vous avez vraiment voulu le changement vous auriez du voter l’UPC avant qu’il ne saborde au CDP comme vous le dites. Mais que s’est-il passé ? Même le second tour n’a pas été possible. Au finish Zeph a été trahi et jespère qu’il a tiré des leçons .Achat de conscience, implication de la chefferie dans la lutte politique et diabolisation discrète de l’ethnie de Zeph tout en faisant croire que le pouvoir moderne n’est pas loin de la chefferie et ne doit pas échapper à un groupe donné.Même si un ange crée son parti ici, s’il n’est pas membre du clan que vous connaissez très bien, c’est peine perdue. Le slogan tondo nida yaa tondo nida. Prions Dieu seulement.

  • Le 21 juillet 2016 à 01:27, par Nabiiga
    En réponse à : Forces de sécurité : Simon Compaoré est allé galvaniser ses troupes dans les Hauts Bassins

    Ha ha ha internaute numéro 8. Bienvenu sur la planète terre car seulement un martien peut s’exposer à une telle risée. Tu vois que votre colère contre moi et très mal placée, n’est-ce pas ? Le Burkina souffre aujourd’hui dans les mains des partisans fieffés de Blaise à cause d’UPC. Le burkina entier aurait voté UPC n’eut été sa naïveté et tu le sais. UPC s’est affiché, est entré en alliance avec CDP, les gens ont compris et ont voté ailleurs Sans cette alliance maléfique, UPC serait aux affaires et son président serait PF aujourd’hui. Que nenni !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés