Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Trésors du Faso : La culture et le tourisme ont été célébrés à Kaya

Accueil > Actualités > Culture • • vendredi 1er juillet 2016 à 12h30min
Trésors du Faso : La culture et le tourisme ont été célébrés à Kaya

La région du centre-nord a accueilli la cinquième édition des Trésors du Faso le 1er juillet 2016. Les porte-étendards de la localité dans les secteurs de la culture, de l’hôtellerie et du tourisme ont été magnifiés et distingués. Des visites de sites touristiques et des actions sociales ont également rythmé cette édition dans la cité des cuirs et peaux.

La place de la mairie de Kaya grouillait de monde en cette soirée du 1er juillet. La population est sortie nombreuse pour être témoin de la distinction des hommes et femmes qui ‘’vendent’’ et valorisent les potentialités culturelles et touristiques de la région du Centre Nord.

Comme lors des éditions précédentes, ‘’Les Trésors du Faso’’ version centre-nord a été rythmé par des prestations d’artistes de la musique traditionnelle et moderne, un défilé de mode et surtout de remise de trophées et autres lots aux lauréats.
Ce sont au total, dix trophées en compétition et quatre trophées d’hommage qui ont été décernés. Certains acteurs ont également reçu dans leur escarcelle des prix spéciaux octroyés par les partenaires.

Tisserand et vaillant défenseur du Faso danfani depuis 1963, Souleymane Ouédraogo, Trésor Humain vivant en artisanat a reçu un trophée d’hommage pour l’ensemble de ses œuvres. « J’ai reçu des commandes des président Saye Zerbo, Thomas Sankara et la garde nationale à l’époque », précise -t-il avant d’ajouter que la distinction le conforte, le ravit et l’incite à transmettre son savoir faire à la nouvelle génération.

Enseignant de profession, Salfo Gaeigo de Boulsa a été sacré meilleure révélation musicale. En plus du trophée, de l’enveloppe de 100 000 F CFA et d’autres lots que tous les lauréats ont reçu, il a empoché la somme de 1 000 000 F CFA de l’entreprise Cogeb International pour la production de son album. « Cela va me permettre d’exceller dans mon travail, parce que quoi que l’on dise, la musique ce sont les moyens », a laissé entendre l’enseignant-chanteur.

Des trésors qui demandent à briller

Ce fut une longue soirée qui a débuté aux environs de 21h pour prendre fin après une heure du matin. Pour le ministre de la culture, des arts et du tourisme Tahirou Barry, la cérémonie a permis d’assister à de « belles révélations ».

Maintenant que des révélations ont été faites, le premier responsable du ministère en charge de la culture a appelé à les accompagner « dans leurs rêves ». Le ministre est soutenu dans ses propos par Moctar Mando, président du directoire du Groupe Cogeb International. Pour le Co-parrain, il faut consolider les talents révélés et leur donner une valeur ajoutée pour le développement de la région reposant sur des ‘’valeurs sures’’.

Pour l’accompagnement des Trésors de la région du centre nord, la république de Chine Taiwan pourrait être un partenaire sûr. L’ambassadeur Shen Chang Hong , Co-parrain de l’édition qui s’est réjoui que la région regorge de beaucoup de potentialités en matière de culture et de tourisme , a encouragé les différents acteurs à continuer à travailler pour la valorisation. « Le gouvernement du Burkina et celui de la république de Chine Taïwan vont toujours les accompagner à développer leur carrière », a-t-il indiqué.

« Quand on suit les promoteurs culturels dans la région, on voit que tout le monde se maintient et s’améliore notamment en ce qui concerne la musique. Nous devons tous ensemble soutenir la culture et les activités connexes. Le centre nord est bien doté par la nature, il revient à ses fils et filles de travailler du côté des autorités locales pour que la région aille de l’avant », a mentionné le Pr Filiga Michel, ministre de l’enseignement secondaire et supérieur, par ailleurs fils de la localité.
Les Trésors du Faso a Kaya, a été aussi marqué par d’autres activités. Le ministre de la culture, Tahirou Barry et la délégation qui l’accompagnait ont rendu visite aux autorités coutumières de la province, visité le musée de Kaya et les fourneaux de Tiwega, et apporté un peu de réconfort aux malades du centre hospitalier de Kaya par un don de vivres et de matériel biomédical.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Le palmarès des Trésors du Faso de la région du centre-nord

Meilleur site touristique : Les fourneaux de Tiwega (Kaya)
Meilleure révélation musicale : Gaeigo salfo (Boulsa)
Meilleur restaurant : Le rond-point ( Kongoussi)
Meilleur journaliste culturel : Célestin Sawadogo
Meilleur styliste : Benoît Sawadogo
Meilleur objet de musée : Le Zaï fourneaux de la région de Noumoudara
Meilleur artiste plasticien : Adama Ouédraogo
Meilleur guide touristique : Adama Sawadogo
Meilleur établissement touristique : Pacifique hôtel
Meilleure révélation littéraire : Tapsoba parfait (édition de son livreen plus des lots)

Trophées d’hommage

Trésors humains vivants de la région :
- Charles Belemviré, promoteur de l’hôtel Kaziende de Kaya
- Célestin Sawadogo, conservateur émérite de musée à la retraite et premier conservateur du musée de Kaya il y a 20 ans.
- Benjamin Ouédraogo travailleur du cuir dans le sanmatenga.
- Souleymane Ouédraogo couturier et tisserand de la région du Centre-Nord basé à Kaya.

TCS
Lefaso.net

Portfolio

Messages

  • Au moins en musique quand on dit révélation de l’année, c’est un musicien qui a son album sur le marché. Un autre titre que révélation serait intelligent et promoteur...vraiment

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Industries culturelles : Des journées portes ouvertes pour renforcer la visibilité du secteur
Cinéma numérique : La 4e édition du « Festival écran à ciel ouvert » aura lieu du 5 au 9 décembre 2018
Institut des peuples noirs : Le ministre de la Culture milite pour sa réhabilitation
Récréâtrales 2018 : Quand la pièce « Formidable » de Wilfrid Ouédraogo fait parler d’elle !
Cinquantenaire du FESPACO : « On sera obligé de casser certains codes pour la bonne cause » (Yacouba Traoré, président du comité d’organisation)
SIAO 2018 : Le pavillon de la créativité porte désormais le nom Thomas Sankara
Festival feu de bois de Niou : A la découverte du mystère « des choses et des êtres »
Société : Moussa Sinon décortique le monde de l’invisible chez les Mossi
Récréatrales 2018 : Quand le chef de l’Etat "tresse son courage" à Gounghin
15e édition du SIAO : « Entreprendre au féminin » valorise les produits locaux
SIAO 2018 : Les réfugiés maliens font de bonnes affaires
Un trophée d’honneur à Naaba Saaga 1er
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés