Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Droits de l’homme au Burkina Faso : Les Nations unies font le point les 28 et 29 juin prochains

Accueil > ONG, Coopération décentralisée • • mercredi 22 juin 2016 à 23h12min
Droits de l’homme au Burkina Faso : Les Nations unies font le point les 28 et 29 juin prochains

Ceci est une déclaration du Centre d’Information des Nations Unies (CINU) à Ouagadougou.

GENEVE (22 juin 2016) – La situation des droits de l’homme au Burkina Faso sera examinée par le Comité des droits de l’homme pour la première fois les 28 et 29 juin prochains à Genève.

Le Burkina Faso figure parmi les 168 pays qui ont ratifié le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et doit, à ce titre, se soumettre à un examen périodique par le Comité de la situation des droits de l’homme sur son territoire. Le Comité, qui est composé de 18 experts indépendants, engagera un dialogue avec la délégation du Gouvernement du Burkina Faso sur les questions relatives à la promotion et à la protection des droits de l’homme dans le pays. Il entendra également des représentants des ONG.

Les réunions auront lieu le 28 juin de 15 heures à 18 heures, heure de Genève (de 13 heures à 16 heures, heure de Ouagadougou) et le 29 juin de 10 heures à 13 heures (de 8 heures à 11 heures, heure de Ouagadougou) au Palais Wilson à Genève.
Le Burkina Faso a soumis son rapport sur la mise en œuvre de ses obligations en matière de droits de l’homme au Comité. Plusieurs organisations non gouvernementales ont également envoyé leurs rapports afin qu’ils soient examinés par ce dernier. Pour plus d’informations, prière de vous rendre à l’adresse suivante :
http://tbinternet.ohchr.org/_layouts/treatybodyexternal/SessionDetails1.aspx?SessionID=1031&Lang=fr
Le Comité rendra public le résultat de cet examen, officiellement appelé « Observations finales », ainsi que celui concernant les autres pays passés en revue lors de cette session, le 14 juillet prochain. Ces observations seront disponibles sur le lien suivant (en anglais) :
http://tbinternet.ohchr.org/_layouts/treatybodyexternal/SessionDetails1.aspx?SessionID=1031&Lang=fr
FIN
Pour toute demande de la part des médias, prière de contacter Liz Throssell : +41 22 917 9466 / +41 79 752 0488 / ethrossell@ohchr.org
Pour toute demande d’accréditation au Palais des Nations, prière de vous rendre sur :http://unog.ch/80256EDD006B9C2E/%28httpPages%29/70991F6887C73B2280256EE700379C58?OpenDocument&cntxt=2B4F4&cookielang=fr

Le Comité des droits de l’homme de l’ONU est composé de 18 experts indépendants des droits de l’homme provenant du monde entier. Les membres servent à titre personnel et non en tant que représentants de leurs pays respectifs. Les observations finales du Comité constituent une évaluation indépendante du respect, par les Etats examinés, de leurs obligations en termes de droits de l’homme telles que stipulées dans le traité. Pour plus informations, prière de vous rendre sur : http://www.ohchr.org/fr/hrbodies/ccpr/pages/ccprindex.aspx

Les 50 ans de la Charte internationale des droits de l’homme
Le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) et le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels(PIDESC) fêtent leur 50ème anniversaire en 2016. Ces traités forment, avec la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Charte internationale des droits de l’homme. Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme organise une campagne intitulée « Nos droits. Nos libertés. Toujours. » afin de promouvoir et de mieux faire connaître ces deux traités tout au long de l’année. Cette campagne met en lumière la nature intemporelle des thèmes et des libertés couverts par ces traités, y compris la liberté de vivre à l’abri du besoin et de la peur, la liberté d’expression et la liberté de religion.

Contact : Centre d’Information des Nations Unies (CINU) à Ouagadougou
(Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad)
Tél : (226) 25 30 60 76 / 25 33 65 03 – site web : http://ouagadougou.unic.org
E-mail : unic.ouagadougou@unic.org/cinu.oui@fasonet.bf

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Jumelage entre Policoro en Italie et Dapelogo au Burkina Faso : Les acteurs posent les bases
Droits des femmes au Burkina : L’Initiative Pananetugri pour le bien-être de la femme appelle à la convergence pour plus de résultats
Burkina : Des femmes à l’école du féminisme pour mieux promouvoir et défendre leurs droits
Burkina : Seize formatrices à l’école de la transformation du beurre de karité
ONG « Tamounte » : Ensemble pour la renutrition des enfants et l’autonomisation des femmes à Réo (Sanguié)
Régions du Nord et de la Boucle du Mouhoun : plus de 6,5 milliards de francs CFA pour renforcer la résilience communautaire des ménages agrosylvopastoraux et des PDI
Sud-ouest : L’ONG Progettomondo partage ses acquis sur les bonnes pratiques nutritionnelles des nourrissons et enfants de 0 à 2 ans
Afrique, risque de famine au sahel : EDUCO S’inquiète et donne l’alerte
Améliorons nos vies (ANV) : Le projet qui permet à des communautés qui ne se fréquentaient plus, de se fréquenter et faire la paix
Éducation au Burkina : L’ONG Educo offre un véhicule 4x4 à la direction provinciale de l’éducation du Yatenga
Boucle du Mouhoun : L’ONG Educo offre 1000 kits de nutrition de 15 millions de Fcfa au profit des enfants malnutris
Développement : Un consortium d’ONG/Associations lance un nouveau projet "Femmes ! Levez-vous !"
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés