Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

mardi 21 juin 2016 à 01h02min

Dans l’écrit ci- après, un jeune pharmacien dénonce la nomination au ministère de a santé d’une pharmacienne préalablement non inscrite au tableau de l’Ordre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

Monsieur le Président,
Tout comme vous au moment de votre élection, « je suis écœuré par certaines choses qui se passent dans la profession ». Je suis d’autant plus écœuré par votre silence.
Faut-il le rappeler ? Nous vous avons élu avec espoir que vous pourriez défendre nos intérêts auprès des autorités, nous vous avons élus pour que vous puissiez dire à l’autorité qu’elle est dans l’erreur et qu’elle doit réparer.

Monsieur le président, faut-il vous le rappeler ? « Nul ne peut exercer la profession de pharmacien s’il n’est inscrit au tableau de l’ordre » Article 37 Loi N°027-2012/AN portant création, attribution, organisation et fonctionnement de l’ordre national des pharmaciens du Burkina Faso.

Monsieur le président, faut-il le rappeler ? Dr. Aminata Nacoulma n’est pas inscrite sur le tableau de l’ordre affiché au siège de l’ordre. Alors vous devez dire au ministre qu’il a fait une erreur et qu’il doit la réparer pour ne pas créer du désordre dans votre « ordre ». Il doit lui être expressément demandé de démettre Dr. Nacoulma de ses fonctions. Il ne viendrait pas au ministre lui-même de prétendre exercer sans être inscrit sur le tableau de l’ordre des médecins, parce que, eux au moins ils se font respecter.

Vous devez également dire à Dr. Nacoulma de rendre sa démission, c’est une question d’éthique et de morale. Elle ne peut pas prétendre règlementer une profession si elle ne respecte pas les règles organiques prescrites. Dieu seul sait que si elle n’était pas nommée si elle se serait jamais inscrite. C’est simplement indécent et inesthétique.

Il s’agit là d’une question réglementaire (bafouant notre loi ci-dessus citée) et vous ne pouvez pas vous taire. Votre silence voudrait dire que notre loi organique est un torchon et nul n’est obligé de la respecter.

L’Assemblée générale du syndicat a décidé d’adresser une motion de protestation contre cette nomination au ministre de la santé, nous attendons impatiemment le retour sur la réaction du ministre.

Vous devez emboiter le pas du syndicat qui assume votre responsabilité à votre place. Quelle image voulez-vous donner à cette jeunesse pour laquelle vous avez promis de vous battre pour leur garantir un avenir dans la profession.
Il ne sert à rien de se battre pour construire « une maison du pharmacien » si vous ne faites pas respecter les pharmaciens.

Monsieur le président, six mois sont passés depuis votre élection mais nous avions toujours espoir en vous, mais si vous n’êtes pas capables de donner de la voix pour le respect de nos règles constituantes, alors rendez votre démission.

Un jeune pharmacien déçu.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 juin 2016 à 05:15, par HEBGABA
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    c’est bien mais tu as utilisé un langage parlé(familier) pour décrire le problème. referez vous prochainement à un prof de français expérimenté qui apportera sa touche.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 06:35, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    - Avec les RSS, le chien ne Change pas sa manière de s’asoir. Voilà que le favoritisme, le népotisme reviennent au grand galop ! Burkinabè, vous l’aurez voulu en les votant et ce n’est pas si sûr que le Président de l’Ordre des pharmaciens n’ait pas voté Rock ! Burkinabè, tant pis pour vous. Maintenant buvez la coupe jusqu’à la lie !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 07:21, par pharmacien
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    On a l’impression que les pharmaciens du Burkina sont très orgueilleux. Même entre eux ils font exclusion par rapport aux postes. Est-ce pas pour des raisons égoïstes ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 07:26, par Principes
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    La gestion des ressources humaines ne se fait pas au hasard selon des humeurs du premier responsable d’un service. Il y a des principes à respecter. La santé à l’instar de l’armée fonctionne dans le respect de la hiérarchie. Le grand défaut du ministre de la santé c’est qu’il fait fi de ces principes. Un caporal ne commande jamais un capitaine tout comme un médecin stagiaire ne doit pas administrer des soins et prescrire des ordonnances sans le contrôle et l’avis du médecin titulaire. Le ministre de la santé ne privilégie pas la concertation et la planification stratégique. Ce qui l’intéresse, c’est la promotion de ses amis, parents et promotionnaires. Le ministère de la santé regorge de cadres compétents qui sont pétris d’expérience. Il faut nommer des responsables sur la base de leurs compétences et expériences. Le ministre de la santé doit comprendre qu’il s’est rendu impopulaire en un temps record dans son département, ce qui est la preuve évidente de son incapacité à diriger ce ministère.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 07:31, par togssi siida
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    bjr.
    ce n’est pas l’ordre qui décerne le diplôme de pharmacien.
    la nomination relève des prorogatives du ministre et non de l’ordre.
    nulle part il est écrit que pour nommer il faut se référer à l’ordre de la profession.
    avant la création de l’ordre, on a nommé des pharmaciens qui ont bien servi ce pays.
    pourquoi ce n’est pas l’ordre qui se plaint et c’est un individu. il faudra convaincre l’ordre à produire une déclaration pour enlever à cet écrit sa forte odeur de jalousie.
    avançons.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 07:32, par blablabla
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Pauvre faso, les règlements de compte de petite gens sont désormais érigés en problème national ! Elle est a un poste de manager, la principale compétence requise ici ce sont des qualités de management. Mr Sanfo a été DG de la CAMEG, Mr Nacro idem ! Il ne sont nullement des pharmacien. Par contre si cette dame souhaite ouvrir une officine la je comprendrais votre fatwa contre elle. C’est une NOMINATION ! Si toi pas content tu te porte candidat au élection présidentielle en 2020 et tu fais les choses a ta façon ! Pfffffffffffff

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 07:42, par La cour !
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Pour moi, le diplôme de Docteur en pharmacie est une chose et l’insription au tableau en vue d’exercer le métier de pharmacien est une autre chose. Est-ce à dire qu’un pharmacien ne peut pas exercer dans autre domaine comme la politique , l’administration ou encore l’enseignement tant qu’il n’est inscrit au tableau ???
    Dans tous les cas, pourquoi tant de boucan pour une simple formalité ???

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 07:43, par La cour !
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Pour moi, le diplôme de Docteur en pharmacie est une chose et l’insription au tableau en vue d’exercer le métier de pharmacien est une autre chose. Est-ce à dire qu’un pharmacien ne peut pas exercer dans autre domaine comme la politique , l’administration ou encore l’enseignement tant qu’il n’est inscrit au tableau ???
    Dans tous les cas, pourquoi tant de boucan pour une simple formalité ???

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 07:57
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    HEBGABA, tu l’as compris, et si tout lecteur peut le comprendre c’est l’essentiel. C’est un pharmacien, ce n’est ni écrivain, ni un communicateur, ni un enseignant de la langue française auquel il faut demander d’avoir du style dans la langue de Molière.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 08:17, par le pacha
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Mr le jeune pharmacien,quel est ton problème au juste ?C’est la nomination ou bien l’inscription à l’ordre des pharmaciens ?Si c’est l’inscription,je voudrais savoir si elles sont clauses.Tout simplement pour dire que la bonne dame peut s’inscrire à tout moment ,alors trouve un autre argumentaire pour contester la nomination,petit esprit.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 08:18, par Sidbéwendin
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Monsieur le jeune pharmacien,
    arretez de chercher des pous sur un crane rasé.
    Je suis pharmacien et tout comme nous, la dame contre qui vous avez une rage injustifiée est inscrite à l’ordre des pharmacien.Cependant combien sommes-nous à jour de nos cotisations ?N’oubliez pas que lors de la rencontre du syndicat, nous avons eu la confirmation de l’ordre que Dr Nacoulma était à jours de ses cotisation et inscritre à l’ordre depuis 2010.Moi qui vous parle, j’ai un retard de 2 ans sur mes cotisations et cela ne pose pas un problème éthique.Si nous nous considérons votre propos, allons et fermons les officines de tous les confrères qui ne sont pas à jour de leurs cotisations au niveau de l’ordre.
    J’ai été embarqué au depart dans cette fausse lutte contre la jeune dame avant de me rendre compte que c’était un combat téléguidé.
    Dites la vérité un jour au peuple et surtout déclinez votre identité quand vous écrivez un tel article, ca donnera du crédit à vos propos.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 08:26, par GOMDABO
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Internaute n°1, il n’est pas dans un concours de français, il veut transmettre son message et il a su si bien le faire. Le message est clair et sans ambiguïté.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 08:38
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Du grand n’importe quoi... il faut aller bosser et laisser la femme la travailler...

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 08:39, par tetavax
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Tant que Dr NACOULMA sera maintenu de force contre les regles elementeurs de la profession, il n’y aura plus d’ordre de Pharmaciens . Dr Sandouidi sera et restera une coquille vide. Oui Le president de l’Ordre est une coquille vide et il doit rendre compte de son silence complice dans cette situation que traverse la profession sous son mandat. Aucun Pharmacien serieux ne prendra plus cet Ordre au serieux. Personne ne va s’inscrire encore et on Vera qui va sanctionner qui. En six mois.... Je demissionne, voila une belle occasion pour demissionner mais vous etes là, pour les interets egoistes. Le president de l’ordre doit demissionner sinon c’est la honte au prochain congres.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 08:56, par un gondwanais
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Je veux comprendre : c’est nul ne peut exercer la profession de pharmacien... ou nul ne peut exercer tout autre activité, s’il n’est inscrit au tableau. Ne pas être inscrit au tableau voue enlève t-il votre qualification ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:04, par RIO
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Nom d’une biscotte, rappeler moi de ne jamais chercher un problème avec ces pharmaciens, ils ne laissent pas tomber leur affaire facilement apparamment. On pensait que c’était finit.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:11
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Qu’est ce que vous avez à voir avec les nominations du ministre. Lui cherche une équipe dynamique qui peut lui donner des résultats probants au bénéfice de tout le peuple. Vos intérêts égoïste et personnels on s’en moque. Madame du courage à vous et prouvez à ces commerçants égoïstes ce que vous valez.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:14, par pharmavax
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Le conseil national et le conseil régional se sont tous montrés irresponsables dans cette affaire. En ce qui me concerne, je ne paie plus de cotisation jusqu’à ce que mon autorisation d’ouverture sorte et je vous paie en rappel. J’invite tous les jeunes pharmaciens à faire comme moi car ce n’est que jurisprudence. Laissons les fonctionner sur ressources propres et on verra.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:15, par Cresus
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Je pense qu’il y a quelque chose dans cette nomination de pas nette et qu’on ne nous dit pas.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:22, par sixgentry
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Je voudrais juste vous rappeler que le dernier tableau de l’ordre affiche au siège de l’ordre date de l’année 2014 ; alors de quel tableau parlez vous puisque l’ordre même n’est pas à jour et je peux vous assurer qu’une grande partie de vos collègues ne sont pas à jour de leurs obligations vis à vis de l’ordre mais cela ne les empêche pas de travailler. Il fallait commencer ce débat bien avant Dr NACOULMA !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:23, par Universitaire
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Je ne comprend pas pourquoi la dame aussi s’accroche à ce poste, tu es jeune, ne suit pas ces politiciens, les politiciens passeront, mais tu demeurera pharmacienne. Tu as vu que ton prédécesseur est reparti à l’université. Tôt ou tard toi aussi tu partira et soit sûr qu’il ne seront pas tendre avec toi.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:25
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    @HEBGABA
    Parce que ce sont les profs de français qui parlent le français le mieux !!! Tous ceux qui utilisent une langue comme outil de travail travaillent à la maîtriser.
    Enseigner la mécanique et être capable de réparer un moteur en panne, ce n’est pas la même chose.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:28, par value
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Avec ce style a la maternelle, tu oses crier a la demission de la Dame et a celle du PRESI ! Tu dois au contraire demissionner au benefice du Preparateur d’Etat en Pharmacie et meme de l’ordre des pharmaciens. Et si M. le Ministre de la sante ne relevait pas de ce corps ? Distingue entre ordre et poste nominatif sinon que la nominee n’est pas qu’a la solde des doct 5ans. pitie.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:32, par Rapoug-yandé
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Depuis quand c’est l’ordre des pharmaciens qui doit valider les nominations au sein des ministères ? Il faut cesser de publier de telles âneries. C’est même un écrit lâche. Il faut s’assumer en déclinant ton identité entière et ton adresse. C’est facile d’accuser les autres dans l’anonymat.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:33, par Tastas
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Du vrai n’importe quoi dans ce ministère. Des jeunes arrivistes se disant être des protégés de telle ou telle personnalité sont entrain de semer les graines du désordre dans ce ministère et les projets et programmes liés. Trop pressés de se remplir les poches par tous les moyens. Des copinages indécents avec des recrutements tous azimuts sans aucune base légale. Il faut le Président Rock et son premier ministre ouvre l’œil.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:36, par Universitaire
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Je ne comprend pas pourquoi la dame aussi s’accroche à ce poste, tu es jeune, ne suit pas ces politiciens, les politiciens passeront, mais tu demeurera pharmacienne. Tu as vu que ton prédécesseur est reparti à l’université. Tôt ou tard toi aussi tu partira et soit sûr qu’il ne seront pas tendre avec toi.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 09:54, par Kontomlafi
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    @Internaute 1, le style utilisé est pour que tous puissent comprendre.
    @internaute 6 "nul ne peut exercer la profession..." oui !!! c’est la complexité, en effet le diplôme ne donne pas droit à l’exercice de la profession !!!!!
    @internaute 9, il faut un début à tout... L’ordre doit se faire dans l’ordre, il faut aujourd’hui que tous les pharmaciens le sachent, on ne peut plus continuer à travailler comme avant !!!! Nous sommes dans le plus rien ne sera comme avant, lancé par le Président Kafando à son investiture et le repris par le Président Kaboré à son tour également ! Il faut rester logique et savoir que lorsqu’un quelconque act est commis et que personne ne dénonce quel qu’illégal qu’il soit, il passera... Rappelez vous qu’il faut porter plainte pour vol pour que la police enquête... Si vous êtes marié(e), vous vous souviendrez de ces parôle "si quelqu’un a quelque chose à dire qu’il parle maintenant ou qu’il se taise à jamais"...
    Pour ma part, le Président de l’ordre doit répondre et nous situer si oui ou non la dame
    peut exercer, dans l’un ou l’autre des cas, nous en tirerons les conséquences !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 10:03, par Désordre
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Vous faites pitié. Ca se dit avoir étudié, mais en définitive, on n’a que des commerçants. Elle a été nommé : le ministre était-il obligé de nommer un pharmacien à ce poste ? Foutaises. Aucun de ces pharmaciens n’est en règle. Payez vos ardoises, soyez propres avant d’en vouloir aux autres. Jalousie.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 10:50, par koom kougri
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    éthique et morale ?
    il sont combien les pharmaciens qui pensent éthique et morale quand ils sont dans les officines.
    Laissez la bonne dame faire ses preuves.
    " le jeune qui a voyagé cent fois et l’égal du vieux qui a vécu cent ans"

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 10:55, par Bolonoon
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Mr le jeune pharmacien, j’apprécie beaucoup votre prise de position. Je réalise aussi du coup que votre jeunesse ne vous a pas laissé le temps de bien voir les gangrènes qui handicaps sérieusement votre profession. Vous parler dans votre écrit "d’éthique et de morale !" Mon cher ami, de toutes les professions du ministère de la santé, c’est bien dans le corps des pharmaciens qu’on ne devrait pas parler d’éthique et de morale. Aucune morale tant que les officines seront transformées en supers marchés ou chacun peu empocher son argent, rentrer se service, payer et ressortir. Même les médicaments les plus dangereux sont vendus à condition que le client arrive à prononcer le nom du médicament voulu. Il suffit d’avoir l’argent. Le pharmacien dans ces conditions n’est pas mieux que le vendeur de médicament de la rue.
    Mr le jeune pharmacien, c’est à ce fléau que vous jeunes dans le corps devez travailler à corriger. Cette nomination n’est qu’une égratignure par rapport aux gangrènes que vous avez à soigner pour l’honneur de votre corps.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 11:10, par papy
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Tout à fait d’accord avec internaute 28. Jalousie va tuer nous tuer au faso.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 12:11, par Zamban Ramba
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Curieux que le pharmacien déçu n’ait pas décliné son nom et prénom. Ce n’est pas parce que le Président de l’Ordre n’a pas fait un communiqué sur Facebook qu’il est silencieux sur certaines choses qui se passent au sein de la profession. Un président, ça ne travaille pas "au hasard"... il faut de l’ordre et de la méthode. Dès le lendemain de la nomination de la DGPML, un courrier a été préparé par le conseil régional à l’intention du ministre, au vu de la non-inscription de l’agent nommé. Puis l’inscription a été régularisée à la hâte, et il n’a plus été jugé utile d’expédier la lettre en cours d’amendement par d’autres membres de conseils de l’Ordre. Ensuite l’Ordre a rencontré le ministre à propos de la nomination et aussi pour d’autres raisons. Des notes d’information ont été produites à l’issue de cette rencontre, et sont en cours de distribution...Approchez-vous des organes de l’Ordre pour en savoir plus au lieu de tenir des affirmations gratuites.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 12:36, par Nabayaogo André
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Est ce qu’en dehors des problèmes administratifs dont tu fais cas, il y a autre chose à signaler.
    Sinon pourquoi ne pas lui permettre simplement de se mettre en règle vis à vis de l’ordre ?
    J’allais te comprendre si tu montrais qu’elle avait des lacunes ou était incompétente. Mais tes écrits frisent la jalousie et des règlements de comptes
    Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre. Est ce que tu penses que tu si propre au point de corriger les collègues ?
    Mettez vous ensemble pour trouver des solutions aux problèmes des Burkinabè au lieu de vous focaliser sur des détails.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 12:51, par blaiso forever
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    il faut se demander aussi de savoir si pour être nommé , il faut obligatoirement être inscrit dans l’ordre ? je soutiens Dr Nacoulma , qu’elle reste à son poste car c’est le pays qui l’appelle , et le pays est plus important que l’ordre , mais qu’elle veuille bien s’inscrire afin de faucher l’herbe aux pieds des jaloux et des papatos qui polluent son environnement .
    le Blaiso forever

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 12:53, par blaiso forever
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    il faut se demander aussi de savoir si pour être nommé , il faut obligatoirement être inscrit dans l’ordre ? je soutiens Dr Nacoulma , qu’elle reste à son poste car c’est le pays qui l’appelle , et le pays est plus important que l’ordre , mais qu’elle veuille bien s’inscrire afin de faucher l’herbe aux pieds des jaloux et des papatos qui polluent son environnement .
    le Blaiso forever

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 13:07, par Kontomlafi
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    @internaute 32 pas besoin de vous identifier, ce qu’on vous reproche c’est votre silence ! Un silence qui s’apparente à une complicité.
    Pour ceux qui parent de jalousie... rien à dire, c’est ce qu’on dit quand on défend l’indéfendable !
    @internaute 30, vous divaguer, où avez vous mis vos amis médecins qui ont des cliniques et travaillent dans l’administration publique ? Où avez vous mis vos collègues qui passent le clair de leur temps dans les cliniques à jouer aux vacataires au lieu d’être en place dans leur structure d’affectation ?
    Pour ce qui est de votre dire par rapport aux produits vendus sans ordonnance... Je ne sais plus combien de fois j’ai remis des médecins à leur place qui insistaient pour avoir des produits sans ordonnance qui vont même à faire sortir leur ordonnancier et faire une ordonnance sur place !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 13:23, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Quelles aberrations...

    1°) Selon quel règlement un ministre devrait-il faire valider ses nominations par un ordre quelconque ? Visiblement certains croient que leur "ordre" est au dessus de toutes les institutions de la république. De plus la nomination en question n’est pas faite pour exercer le métier en question mais pour administrer. Si vous voulez tuer votre propre ordre en ne payant pas les cotisations et en contestant votre président élu par vous, en quoi serait-ce une "punition" pour le ministre qui a nommé qui il voulait ? Drôle de logique...

    2°) En quoi le "pauvre" président de l’ordre doit-il répondre des actes du ministre, au point qu’il doive démissionner si ce que le ministre fait ne plait pas à certains ??? Quelle est cette confusion de la responsabilité et de l’imputabilité ? Encore que le fait que cela ne plaise pas ne dit pas que c’est illégal. Tout ce qui n’est pas expressément interdit par la loi est autorisé, et il n’est pas interdit de nommer quelqu’un sans demander l’avis de l’ordre !

    3°) En quoi la dame en question "s’accroche-t-elle" au poste ? Ainsi donc, selon vous, chaque fois qu’un aigri quelconque critique une nomination, la personnalité ou les action d’un dirigeant, celui-ci devrait démissionner, sinon il "s’accroche" ??? Dans ce cas, Kafando, Zida, Zéphirin Diabré, Roch Kaboré, Salif Diallo et autre n’auraient jamais occupé meurs postes plus de deux jours car nous les critiquons tous les jours, y compris bien avant leurs élections/nominations ! Et c’est le cas de François Hollande, Barack Obama, Angela Merkel, et j’en passe. Même le Pape est contesté pour ce qu’il représente ou par ceux qui estiment qu’il devrait prendre fait et cause pour eux !

    Arrêtez donc d’essayer de transformer votre mesquinerie primaire envers cette dame en problème de l’ordre ou en "scandale national". Chaque jour, des gens maigrissent parce ceux qu’ils n’aiment pas progressent, et le monde ne s’effondre pas pour autant ! Maigrissez donc en silence et laissez nous avancer !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 13:23
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Je suis finalement écœuré par le comportement de ces pharmaciens. La dame est nommée à un poste de MANAGER. Rien a voir avec le diplôme de pharmacien. pour exemple, le DG du CHU-YO n’est pas un Professeur hospitalo-universitaire. Pourtant, il dirige une boite où officient les plus grands professeurs (médecins comme pharmaciens). Confère aussi l’internaute 6. J’affirme que la DGPML est direction générale du fait de la VOLONTE POLITIQUE (du MS). Je suggère fortement au Ministre de la santé de revoir l’organigramme du ministère de la santé. Cette direction doit disparaître de la liste des directions générales du MS pour devenir simple direction technique sous DGS( on nommera alors un pharmacien comme directeur). Ces gens sont incapables et égoïstes. A défaut de transformer cette direction en direction technique, nommer un GESTIONNAIRE au poste de DG. La suppression pure et simple de cette direction n’empêchera pas le ministère de la santé de contribuer à l’amélioration de l’état de santé des populations. Vous voulez maintenant que les ordres professionnels de la santé se substituent au Ministre de la santé pour nommer aux postes de responsabilités ? Vous êtes dans quel pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 13:26, par inconnu
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    C’est de la pure jalousie tout ca. Voilà pourquoi on peine à avancer. Au lieu de se concentrer sur les vrai problèmes, tu dépenses toute ton energie pour mettre des bâtons dans les roues de quelqu’un d’autre. Les gens sont mauvais. Quand tu évolue, il ya toujours des gens qui ne sont pas contents. C’est triste

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 14:11, par Pamela
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Certains internautes doivent prendre connaissance des textes qui régissent la profession de pharmacien avant de tenir leur propos. Sachez que le diplôme seul ne suffit pas pour exercer. Personne n’est contre personne. Si l’on s’est fixé des règles (à l’unanimité) au départ c’est pour que tout le monde (pharmaciens) les respecte. Nul n’est au dessus de la loi.
    Les règles, les lois ne sont pas seulement faites pour les faibles !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 15:32, par RAZOUGOU
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Sans parti pris, je voudrais savoir en quoi cette nomination pose problème ? Est-elle nommé pour exercer la profession de pharmacienne ? Je crois que non. Bédouma Alain YODA n’etait inscrit dans aucun ordre quelconque du ministère de la santé mais il a brillamment réussi sa mission. Arretez moi donc ces enfantillage

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 17:19, par katéogo
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    De grâce, pourquoi vous ne considérez pas la gente féminine. Vous les hommes vous voulez êtres toujours devant les choses pourtant en matière d’études la femme aussi peut avoir les mêmes connaissances que l’homme. pardon, laissez-la commencer et vous allez l’apprécier. Ne devancez pas l’igoine dans l’eau. Elle vous doit combien ? Nous les femmes on va cotiser pour payer pour l’honneur de la femme. Respectez-la comme vos épouses à la maison. Encore merci de me comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 17:26, par kabém
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Nous les femmes on va sortir avec nos spatules vous maudire vous allez savoir que se sont des femmes qui vous ont mis au monde et que vous devrez les considérer.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 17:26, par saw
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Moi je ne comprends plus rien. Mme Nacoulma a été nommé DG DGPML, est ce une structure étatique ou une structure appartenant à l’association (ordre) des pharmaciens ? . Si c’est vraiment une structure étatique qui agit vraiment pour le bien être de tous les burkinabè, Mme Nacoulma doit se retirer durant sa fonction de DG de l’ordre des pharmaciens. Car pour moi il y a conflit d’intérêt. L’ordre des pharmaciens est un lobbi qui travaille pour l’enrichissement des pharmaciens. Pourquoi vouloir forcement que ça soit un membre de l’ordre des pharmaciens qui soit DG DGPML ? imaginez un peu si les commerçants exigent que le ministre du commerce ait un numéro IFU et soit membre de la chambre de commerce, que le ministre des sports ait une licence de sport professionnel, que le ministre des mines ait une licence d’exploitation minière, que le ministre de l’habitat ait un agrément B4 et j’en passe. Moi je pense qu’il faut arrêter de nous servir des arguments inutiles. Si vous avez d’autres arguments contre la nomination de la dame, nous sommes preneurs.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 18:28
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    C’est peut-être une spécificité des pharmaciens. Sinon, je connais un ordre professionnel où, les confrères de l’Administration ne sont pas tenus de s’inscrire pour travailler. Par contre, s’il souhaite quitter l’Administration pour exercer à titre libéral, il lui est fait obligation de s’inscrire et de prêter serment. Il y a même eu un ministre issu de cette profession qui n’était pas inscrit sur le tableau et qui a pourtant dirigé ce ministère.
    N’oubliez pas que si le fonctionnaire est inscrit sur le tableau, il a aussi le droit de se présenter aux élections. Supposons qu’il soit à la fois fonctionnaire (soumis à la volonté de la hiérarchie) et Président de l’Ordre (obligation de défendre les intérêts de la profession face à certaines décisions ministérielles), pensez-vous qu’il pourra défendre au mieux vos intérêts ?
    -  Pourra-t-il aller contre sa tutelle ministérielle quand les intérêts de l’Ordre sont compromis ?
    -  A mon avis, il est même préférable que cette dame ne soit pas inscrite sur votre tableau chers pharmaciens.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 19:16, par Théophile
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    La situation de règlements de comptes qui prévaut au sein du CHR de Tenkodogo mérite que les faits soient mieux situés. Le directeur général du CHR de Tenkodogo nommé en conseil des ministres par suite d’appels à candidatures a vu son mandat de 3 ans renouvelé pour une seule fois selon la règle en février 2016.Avec l’arrivée du ministre de la santé, c’est une cabale pour remettre en cause ces nominations de DG par la procédure d’appels à candidatures qui bien indiquée pour la gestion axée sur les résultats. Le ministre est train de politiser les nominations au ministère de la santé par copinage et régionalisme. Ainsi, par une complicité entre le conseil d’administration et le SYNTSHA, on tente de mettre indûment fin avant terme au contrat du DG du CHR de Tenkodogo. Un syndicat n’a pas pour mission la gestion des hôpitaux. C’est une immixtion inadmissible. Cette même manipulation politicienne du SYNTSHA s’exerce contre la direction du CHR de Dori. Il appartient donc au président du Faso et au Premier ministre de mettre un holà sur les dérives de la gestion des ressources humaines du département de la santé qui est actuellement crispé par un ministre qui agit selon ses humeurs et intérêts partisans au détriment de la bonne gouvernance administrative. Il appartient aussi au DG du CHR d’user de tous les moyens de droit pour attaquer cette cabale afin que force reste à la loi et non à la chasse aux sorcières.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 19:54, par iol
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Pharmaciens du faso, assoyez vs et compter sur l’ordre ou plutot le desordre, on va vous explulser du systeme et vs allez comprendre, de toute les façons le president du desordre n’a rien a perdre, mais que va til laisser aux jeunes ?assoyez vs seulement, ouvrez vos yeux et regarder votre déclin

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 20:07, par an han
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Donc comme ça, certains pensaient qon a laisser tomber facilement ? On est teleguidé par l’AMOUR DE NOTRE PROFESSION et la on attend la reponse du ministre a la motion de protestation

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2016 à 22:06, par youri
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    A la DGPML, ils ont tenter de s’opposer, on les a inimidé
    A l’AG du syndicat, ils ont voulu protester mais le syndicat ne voulait pas, il a fallu forcer leur la main pour ecrire une motion de protestation
    Le misnistre en personne est venu intimider les agents de la DGPML
    Le president du desordre lui il est assit entrain de regarder sans rien dire
    Si certains se sont laissés indimididés parcequ’on leur a promis des choses... c est dommage de n’avoir pensé qu’à leur propre personne en oubliant la profession, parcque l’avenir les rattrappera, tout va se savoir,
    En moore on dit : bass nere vaut mieux que sing nere

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2016 à 08:52, par Le justicier
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    les métiers de la sante obéissent a des règles clairs et dans tous les pays qui se disent civilises. c est pourquoi il y a des ordres qui régissent leur fonctionnement. Contrairement a ce que les gens croient, l ordre n est pas la pour défendre les intérêts du corps, ca c est le travail du syndicat. L ordre est surtout la pour sanctionner les manquements a l éthique et a la déontologie. Alors les pharmaciens qui est charge de veiller sur les règles ne les respecte pas lui même. Cette dame fille d un gourou n a ni les compétences ni la carrure pour gérer la structure mère des pharmaciens.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2016 à 09:10, par Ndivaler
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Très bien dit "Value"

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2016 à 11:20, par anikiékounou
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Madame, fait le soud muet ils sont jaloux, ils croient que c’est l’homme seul qui peut être devant les choses. Ne faites pas la force à la dame alors on vous connait vos femmes à la maison vous commandent et vous pétez pas. laissez la dame tranquille le sinon <> vous allez nous croiser sur votre chemin. C’est la femme d’autrui. allez y crier sur vos femmes à la maison comme çà on va voir si d’autre ne vont pas s’agenouiller demander pardon. Espèces de Mouillard devant vos femme. On est fatigué de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2016 à 14:17
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Ça sent vraiment la jalousie et la haine viscérale . Qu’est ce que cette dame a bien pu faire de mal. Il faut la juger aux résultats plutôt que de s’acharner contre elle. Est ce que ne pas s’inscrire à l’ordre des pharmaciens l’empêche vraiment d’être DG. Ça ça devient de vu "désordre des pharmaciens". Il faut trouver autres raisons pour convaincre l’opinion , parce je vois rien pour le moment comme argument .

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2016 à 19:52, par No comment
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Mr le président vos jeunes confrères vous interpellent.
    votre élection souvenez vous des tractations nous avons œuvré pour votre victoire par notre force de mobilisation.
    il est grand temps pour vous de démissionner avant le prochain congrès car nous n’avons aucun respect pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2016 à 19:58, par No comment
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    on ne cherche pas à convaicre l’opionon
    chacun secteur,ordre, association ou groupement est érigé par des textes
    nous demandons le respect de ces textes.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 20:48
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    On dirait que le président de l’ordre est devenu sourd, ou bien ce silence c’est pour rediger sa lettre de demission

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 20:56, par ((((((
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Mais c’est l’ordre seul que vous voyez ? Et le syndicat fout quoi ? Ou est ce qu’ils attendent aussi un courrier ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 20:59, par ok
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    C’est à croire que la pharmacie du BF est orpheline

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2016 à 21:09, par juriste
    En réponse à : Ordre de pharmaciens : Le président interpellé sur une nomination au ministère de la santé

    Quand on sait qu’ on est orphelin, on doit compter que sur soi même

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés