Déclaration de l’UPC sur le meurtre de l’Assistant de police stagiaire Rasmané DOUSSOUNGOU

dimanche 15 mai 2016 à 22h58min

C’est avec une profonde douleur et un sentiment d’indignation que l’Union pour le Progrès et le Changement a appris le meurtre commis sur l’Assistant de police Rasmané DOUSSOUNGOU par un usager incivique de la route.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Déclaration de l’UPC sur le meurtre de l’Assistant de police stagiaire Rasmané DOUSSOUNGOU

Monsieur DOUSSOUNGOU, qui a été percuté par un motocycliste ayant brûlé le feu le 10 Mai 2016, est décédé le vendredi 13 Mai 2016 à l‘Hôpital Blaise COMPAORE.
L’UPC présente ses sincères condoléances à la famille DOUSSOUNGOU, à la police nationale, et à l’ensemble des forces de défense et de sécurité.

Le parti condamne avec la dernière énergie ce meurtre odieux et appelle les autorités à retrouver et à punir le coupable à la hauteur de son forfait.

Tout en félicitant les forces de l’ordre pour le calme observé lors de ce triste événement, l’UPC appelle les citoyens au respect de ceux-là qui risquent leur vie au quotidien pour la sécurité du pays.

L’UPC invite par ailleurs l’Etat burkinabè à s’assumer enfin et à donner des signaux forts dans la lutte contre l’incivisme qui gagne du terrain.

Ouagadougou, le 16 Mai 2016
Pour le Bureau Politique National de l’UPC
Le Président
Zéphirin DIABRE

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 mai 2016 à 16:27, par Goodman
    En réponse à : Déclaration de l’UPC sur le meurtre de l’Assistant de police stagiaire Rasmané DOUSSOUNGOU

    Propre, RAS

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 16:58, par Mamon Yélé
    En réponse à : Déclaration de l’UPC sur le meurtre de l’Assistant de police stagiaire Rasmané DOUSSOUNGOU

    D. Rasmané repose en paix et que la terre libre du Burkina Faso te soit légère.
    Haro aux politiciens qui ne voient en cet acte que celui d’une brebis galeuse meurtrière incivique. N’est-ce pas que c’est tous qui avons ce système de impunité fait ce lit là ? Couchons nous y. Ces chauffeurs de car qui tuent par centaines chaque année, ces motards qui pétaradent souvent en ville à très vive allure, ces gros camions matinaux en plein ville source de gros bouchons, ces négociateurs aux coins des feux entrain chaque fois de justifier la main au cœur qu’on ne les prendrait plus, ces gros bonnets qui préfèrent payer que voir leur rejeton embarqués par la police, ces, ces enfants qui ont tant d’argent, ces Guiro avec leurs cantines et leurs djembés bourrés... mais aussi ces journalistes qui taisent ou oublient certaines.......

    Répondre à ce message

  • Le 16 mai 2016 à 17:05, par Yeux du peuple
    En réponse à : Déclaration de l’UPC sur le meurtre de l’Assistant de police stagiaire Rasmané DOUSSOUNGOU

    UPC, faut rester vraiment modérée et pondérée dans votre langage et en toutes circonstances : Si vous condamnez avec la dernière énergie cet accident malheureux, avec quelle autre énergie allez-vous condamner les martyrs qui sont morts en attaquant à bras nus les criminels du RSP lors de l’insurrection populaire ?
    Faut faire pardon Zeph et vérifiez d’abord la rédaction des communiqués et parler avec modération si UPC veut être crédible et Parti d’Etat.
    C’est comme Luc Adolphe TIAO qui voulait condamner avec la dernière énergie, les profanateurs de la tombe de Sankara. Je lui avais répondu pour savoir comment il allait condamner les assassins du Président Thomas SANKARA pour finalement me rendre compte que de prétendus sankaristes, alliés malheureux de circonstances du mpp sont allés troubler mon héros dans son sommeil de juste en le déterrant comme un animal pour finalement s’entendre dire par l’expert merdique français qu’il n’y a rien a signaler comme résultat de l’autopsie. Vraiment, si c’est pas Dieu, l’homme noir burkinabè ne peut pas sortir de la gourde. Dieu voit chacun dans ses faits et gestes et chacun le paiera ici bas avant de le payer là-haut. Que Dieu Tout Puissant accueille l’assistant de Police DOUSSOUNGA en sa demeure et que l’auteur de cet accident bête se présente volontairement aux forces de police pour atténuer son sort.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés