Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

jeudi 21 avril 2016 à 23h40min

Du 23 au 29 avril prochain, la Caisse nationale de sécurité sociale va souffler sa 60e bougie sous le haut patronage du président du Faso, Roch Kaboré. A jour J-4, la direction générale a tenu une conférence de presse, afin d’annoncer les activités au programme de cette commémoration.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

60 ans, c’est l’âge de la sagesse dit-on. La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) entend marquer un arrêt spécial à cet anniversaire pour se remettre en cause et dégager la stratégie qui lui permettra de servir avec plus d’efficacité et de professionnalisme les assurés sociaux. C’est dans cette dynamique qu’elle commémore cet anniversaire sous le thème « La CNSS, 60 ans après : Quelles perspectives pour des prestations de qualité au service des assurés ». Dans cette perspective, la direction générale a organisé une conférence de presse, ce 19 avril 2016.

La directrice générale de la CNSS, Berthe Brigitte Ouédraogo, a dessiné les grandes lignes de la cérémonie commémorative des 60 ans de l’institution. Le lancement officiel des activités aura lieu le 23 avril à la Place de la nation ; une compétition de pétanque est au programme du 23 avril dans l’après midi. Il est prévu une course cycliste le 24 avril sur l’avenue Charles De Gaule. En dehors des activités suscitées, la commémoration sera marquée par des conférences. Il y aura également des dons de sang au profit du CHU-Yalgado Ouédraogo et celui de Bobo Dioulasso ; de vivres et des actions d’appui aux pensionnaires du centre Delwendé de Tanghin, l’orphelinat Home Kisito, les veuves des assurés etc. « Nous allons beaucoup mettre l’accent sur cette solidarité. Car, elle est en même temps le slogan de notre institution », a rassuré la DG.

Le budget estimatif de cet événement s’élève à soixante millions de francs CFA. Pour la réussite de l’événement, les assurés sociaux, retraités, rentiers, employeurs, travailleurs et toute la population ont été conviés à y participer massivement. Aussi, Mme Ouédraogo associe à cet anniversaire, les organisations d’employeurs et de travailleurs, les associations d’accidentés du travail et malades professionnelles (…). Au cours de cette conférence de presse, la DG a exprimé sa reconnaissance aux devanciers. « Ils n’ont ménagé aucun effort pour faire de la CNSS ce qu’elle est aujourd’hui, c’est-à-dire une institution de référence sur la plan national et régional » a-t-elle dit.

60 ans après sa création

La CNSS a évolué au fil des années, selon la directrice générale. Elle a démarré en 1955 à Bobo Dioulasso avec un effectif de 16 agents, 991 employeurs et 4360 bénéficiaires de prestations. 60 ans après, la CNSS, dont le siège est à Ouaga depuis 1963, sert aujourd’hui trois prestations, compte 935 agents, plus de 99 000 employeurs immatriculés et 930 000 bénéficiaires. Par ailleurs, ses actions couvrent tout le territoire national à travers, 12 directions centrales, 5 directions régionales, 14 agences provinciales et 16 représentations ou guichets de paiement. A en croire Mme Ouédraogo, la CNSS a une mission de gestionnaire de la sécurité sociale. En effet, explique-t-elle, « depuis les six décennies de vie, elle veille pour le mieux-être des travailleurs et pour le développement économique et social du Burkina ».

Innovations et défis

Dans cette perspective, des innovations majeures ont été enregistrées avec l’introduction de la loi n°015-2006/AN du 11 mai 2006. « Nous avons uniformisé le taux de pensions qui était de 1,33 à 2% par année d’assurance. Aujourd’hui, les pensionnaires de la caisse sont sur le même pied d’égalité avec ceux de la CARFO » a indiqué le secrétaire général de la CNSS, Célestin Yanogo. Par ailleurs, cette même loi étend la couverture sociale, sous forme d’une assurance volontaire pour la pension de retraite, aux personnes exerçant une activité professionnelle et qui ne sont pas assujetties au régime de sécurité sociale.

Nonobstant ces résultats engrangés, la CNSS fait face à des défis dont celui de gagner le pari de l’excellence et de la performance dans l’exécution de ses missions d’organisme public gestionnaire des prestations sociales. Pour ce faire, révèle le directeur central des prestations (DCP), Abdou Zerbo, elle s’est dotée d’un plan stratégique décennal (2010-2020). L’objectif est de relever les grands défis et enjeux. Il y va de la pérennisation de l’institution, l’extension de la couverture sociale à toutes les couches de la population et notamment au secteur informel, aux professions libérales, aux travailleurs indépendants du secteur agro-sylvo-pastoral, entre autres. En sus, ajoute le DCP, « les défis incombent aussi à l’Etat ». Car, soutient-il, la CNSS a pour mission d’appliquer des lois votées par l’Etat et par la même occasion lui faire des suggestions.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 avril 2016 à 15:12, par Bobolais
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    La CNSS a démarré en 1955 à Bobo-Dioulasso, tout comme l’ancêtre de l’ONEA en 1945 avant d’arriver 6 ans plus tard à Ouaga, l’aéroport de Bobo est le premier crée au Burkina et le premier à recevoir un vol international d’Air France. Bref le Burkina a commencé à Bobo.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 16:03, par Zanwa
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    C’est beau de fêter ses 60 ans. Toutes mes félicitations. Mais pour une structure de gestion de la sécurité sociale il faut faire le mea-culpa et jeter les bases d’un développement inclusif avec au centre les travailleurs. On a l’impression qu’on travaille uniquement pour que la CNSS gere ses salariés. Opacité dans les textes qui sont ignorés du contribuable, des mesures draconienne pour décourager les contribuables et faire plus de bénéfices. Je n’arrive pas à comprendre que tu cotise des années avec les allocations familiales qui sont versées, s’il y a un cumul on ne paie que 6 mois même si tu as cotisé des années. C’est une escroquerie à grande échelle. La 2eme insurrection viendra pour la CNSS. Il faut un toilettage des textes et lois pour arranger le travailleur.
    A bonne entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 16:39, par Bobolais
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    La CNSS reçoit l’argent sans faire beaucoup d’effort. On ne doit pas mesurer sa performance par le nombre d’adhérant ou les montants collectés car n’importe quelle structure avec n’importe quels employés doté d’un minimum peut le faire. La CNSS doit être jugée par sa capacité à multiplier l’argent qu’on lui confie. La stratégie qu’elle emploie pour accompagner l’économie et le développement du Burkina par ses investissement stratégiques. Malheureusement, ce n’est pas le cas. C’est une sorte de boite où les employés dirigeants et politiciens manipulent à leur guise.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 18:05, par moi
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    C’est bien beau de fêter 60 ans, mais la CNSS doit savoir bien gérer les cotisations des travailleurs, elle fait des investissements inutiles (05 villas à Yako, plusieurs villas à Ouahigouya), toutes ces villas sont inoccupées. Lors du conseil des ministres du 20 avril 2016, il a été adopté un statut particulier, qui est généralement accompagné d’augmentation de salaire pour la énième fois. Ce n’est pas de la jalousie, mais ne gaspiller pas nos cotisations, pour votre paraître, vos les agents de la CNSS. Prendre l’argent de quelqu’un pour le gérer, n’est pas de l’ingénierie, ce n’est pas extraordinaire. C’est la loi qui fait obligation aux travailleurs du privé de cotiser à la CNSS, sinon nous pouvons prendre des assurances et baille baille la CNSS.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 18:05
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    Je soutiens les propos des internautes 2 et 3. La CNSS est vraiment une boîte où les employés dirigeants et politiciens manipulent les textes leur guise. Je dirai une boîte de merde. Elle utilise les textes juste pour renflouer ses caisses et dire que c’est pour aider le client. Beaucoup de ses employés ne savent même pas conseiller les clients. Les dirigeants savent que beaucoup d’employés de la CNSS sont limités en terme de connaissance, mais ils ne disent rien et ne font rien. Ce sont les clients qui se voient trompés par la suite. Beaucoup de dossiers dorment au contentieux, preuve que la CNSS est toujours au bas niveau, à la traîne : lenteur dans le traitement des dossiers, inefficacité notable en matière d’usage des NTIC. Ce n’est point l’occasion de faire une fête, mais plutôt de faire son mea culpa et essayer de corriger les failles pour aller de l’avant.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2016 à 19:23, par prince
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    On n peut pas cpdre certaine legeretes de la cnss.cment cpdre qun dossier q tu mtes pr ton defunt pere.trois ans apres une reponse arrive la cote d’Ivoire. on nest meme capable de tappeller t informer.ton dossier traine la bas.cest ecouerant

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 07:14, par Wendmi
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    60 ans correspond à l’âge de la sagesse, mon œil pour une structure comme la CNSS.
    Combien de burkinabè meurent sans pouvoir toucher leur pension quand ils rentrent de l’étranger notamment de la Côte d’Ivoire de part la gestion opacte de la CNSS ? Combien de burkinabè perdent comme argent dans la gestion des allocations familiales (soit disant que tu as fais plus d’une année sans passer prendre les allocations pour tes enfants, donc on ne pourra pas tout de reverser) : pure escroquerie pour se partager des primes en fin d’année. 60 ans après, on nous réclame toujours des bulletins de présence pour pouvoir toucher les allocations familiales et pourtant chaque mois ton employeur verse tes cotisations sociales (quel paradoxe ?).
    J’invite tous les travailleurs qui cotisent à la CNSS a constitué un front pour décrier cette structure qui se bonifie sur le dos des pauvres travailleurs. NA LARA AN SARA

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 07:18, par Deggo Kamen
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    Longue vie a la CNSS.
    Cependant, il faut absolument créer un service d’évaluation pour les sociétés cotisante qui traverse des difficultés dues a des impayés de l’état.
    Une entreprise ayant exécutés des travaux pour l’état et accusant d’énormes retard de ses règlements pour ces memes travaux, se voit malgré tout refuser par le service de recouvrement de la CNSS de l’attestation de situation cotisante lui permettant de participer a un nouvel appel d’offre.

    la CNSS pense ainsi bloquer l’entreprise et en quelques sorte l’obliger a venir régler les retards de ses cotisations... en oubliant totalement que pour pouvoir être a jour il faut aussi laisser la chance de participer a des appels d’offres.

    Je pense qu’il fonctionne sans trop voir les choses dans leur vrai contextes.
    S’il y a un service ou un comité d’évaluation des requêtes, il pourront se pencher au cas par cas et voir si une entreprise est a jours depuis sa création il y a plus d’une décennie et que ce n’est que dernièrement qu’elle éprouve des difficultés de règlement , cela voudrait dire qu’elle a des difficultés de trésorerie qui la plupart du temps est due a des impayés.
    Actuellement la personne en charge du recouvrement ou du contentieux n’est pas en mesure de faire une évaluation au cas par cas.
    Il faudrait y songer afin de ne pas léser les honnêtes cotisants.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 08:57, par Naabiga
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    C’est bien de fêter les 60 ans de la CNSS c’est également l’occasion de revisite les textes car il y a des cas qui font réfléchir. Si tu es une veuve ou un veuf et que tu cotises pendant 25 ans par exemple et meure avant la retraite sans enfant mineur, tes enfants ne reçoivent rien de la CNSS. Alors on se demande dans cette situation pourquoi les parents ont cotisés car ils ne sont plus là et il faut faire face à la scolarité dans les universités par exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 09:29, par kwiliga
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    Pour l’instant, la CNSS a surtout servi à renflouer les trous d’une banque privée.
    Et ça se chiffre en milliards de cfa !!!!
    La gestion calamiteuse de cet organisme est l’un des plus gros scandales de notre pays... et on s’auto-félicite et on gaspille 60 millions pour fêter ça.
    Allez-y, continuez, faites comme si c’était votre argent, arrangez vous entre amis.
    Si un jour les choses devaient changer, la CNSS et sa tribu d’escrocs devront rendre des comptes.
    Mais pour l’instant, il semble que vous n’ayez pas grand chose à craindre, car, contrairement aux annonces : TOUT CONTINUE COMME AVANT !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 10:02, par SIRIMA
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    L’age de la sagesse pour cette institution ça se fête . Avec une large diffusion sur ses différentes prestations avec une journée porte ouverte dans les différentes langue. Actualisé le site web de la structure.Rendre disponible les formulaires par prestation de service dans le site. C’est aussi une occasion d’augmenter les allocations . JOYEUX ANNIVERSAIRE.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 10:03, par YELZA
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    caisse nationale de sécurité sociale : 60ans,ça se fête
    voila une institution qui se sucre sur le dos des pauvres travailleurs. Les ouvriers se battent pour que leurs employeurs les déclarent a la CNSS et en retour qu’est que la CNSS fait ? on ne les voit même pas sur le terrain. Il y a des ouvriers qui font des contrats de 2 ans ou 3 ans et après ils n’ont plus un autre contrat mais ou rentre ces sous ? Si tu es fâché va a la CNSS pour te renseigner , c’est en ce moment tu comprendras que ce qui les intéressent ce sont nos cotisations point barre. Et ce n’est pas l’employeur qui doit nous informer sur la CNSS.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 11:22, par ibou
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    joyeux anniversaire a la cnss.
    60ans c’est pas 60 jour que dieu garde toujours la caisse en bonne forme.
    que les travailleurs sache que la cnss ne se sucre pas au dos des travailleurs au contraire la caisse veille au grain. moi je na jamais eu de problème avec la cnss.
    vive la cnss vive le Burkina que dieu nous bénisse tous

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 12:55, par BPE
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    BPE Caisse Nationale de Sécurité Sociale : 60 Ans ça se fête
    que deviens le bonus des retraités ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 14:09, par sidbala
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    La CNSS a démarré en 1955 à Bobo-Dioulasso, tout comme l’ancêtre de l’ONEA en 1945 ... Hi comme bobo appartient au Burkina où est l’os ? merci pour le rappel historique.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 16:30, par Bonkoungou
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    Pourquoi la CNSS ne répond jamais au courriers qui lui sont adressés, mêmes en recommandé avec accusé de Réception ? Y a t-il vraiment quelqu’un à la tête de cette caisse ?
    J’écris de France.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2016 à 18:10
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    L,internaute n12 a raison mais il faut reconnaître la carence de nos syndicats. La CNSS fonctionne avec nos cotisations et nos représentants se sucrent au conseil d,administration. Le pouvoir les tirent comme des chèvres. Le PCA n,est il pas un syndicaliste ? Les directeurs ont tous embauchés leurs enfants pour les remplacés à leur retraite et ce sont eux les carnets qui nous donnent les mauvais renseignements ou dorment dans des bureaux en se disant cadres. Joyeux anniversaire quand même ....

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai 2016 à 12:20, par Tingabiiga
    En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : 60 ans, ça se fête !

    Joyeux Anniversaire à la CNSS
    En avant pour le bien être des assurés.
    En réaction à l’internaute N°9, les ayant droits des retraités décédés même majeur, ont droit à la pension de leur parent défunt. Vous pourriez le confirmer en allant vous renseigner à la CNSS.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés