Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

samedi 19 mars 2016 à 09h37min

« Deal de parcelles », « soupçons de blanchiment d’argent », « versement de centaines de millions de bonus aux dirigeants de la Transition », « silence de la CENI sur certaines inquiétudes ». Ce sont là, les principaux points qui ont été auscultés par les leaders du Cadre d’Expression Démocratique (CED). C’était au cours d’une conférence de presse animée ce vendredi 18 mars 2016, au Centre national de presse Norbert Zongo.

Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

Face aux journalistes, les deux leaders de cette organisation, Abraham Badolo et Pascal Zaïda, convaincus que l‘esprit de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre a été trahi au regard des révélations qui ont cours ces derniers temps, s’indignent que des gens soient venus sur le sacrifice des martyrs pour s’enrichir et piller le peuple.

Sur ce qu’ils ont convenu d’appeler « Deal de parcelles », les responsables requièrent la publication de la liste des 18 bénéficiaires, l’annulation de l’attribution des parcelles, et que soient situées les responsabilités sur cette violation constitutionnelle en vue d’une poursuite judiciaire. Ils prennent appui sur l’article 73 de la Constitution : « Pendant la durée de leurs fonctions, les membres du gouvernement ne peuvent directement ou indirectement acheter ou prendre part à bail tout ce qui appartient à l’Etat. La loi prévoit les cas où il peut être dérogé à cette disposition. Ils ne peuvent prendre part aux marchés et aux adjudications passés par l’administration ou par les institutions relevant de l’Etat ou soumises à son contrôle ».
Sur les « soupçons de blanchiment d’argent », Abraham Badolo et Pascal Zaïda demandent que soit rendue publique, la liste de tous ceux qui sont impliqués ainsi que le relevé de compte du cabinet militaire, et que des moyens soient mis à la disposition de l’ASCE/LC et de la justice pour poursuivre tous ceux qui ont pris « un centime de franc ou un centimètre carré de domaine public ».

Ils se félicitent du traitement réservé au décret « fantôme » de nomination de l’ancien Premier ministre Zida comme ambassadeur aux USA, et le limogeage du directeur général de la SONATUR. Ils encouragent le maintien de ce cap, tant au niveau du gouvernement que de la justice.

Fort de cela, les leaders du CED estiment que le ministre actuel de la justice, René Bagoro (ministre de l’habitat sous la Transition) ne doit plus, logiquement, occuper ce département qui doit connaître des ‘’gaffes’’ commises par la Transition. Celui-ci étant perçu par eux comme ‘’juge et partie’’ dans sa posture actuelle.

De leur avis, le général Diendéré doit pouvoir fournir des informations notamment, sur les raisons pour lesquelles, ce sont les ministres René Bagoro et Augustin Loada qui ont été pris en otage (lors du coup d’Etat de septembre) tandis que les autres sont laissés libres ? « Pourquoi on a laissé partir les autres et ce sont eux qu’on prend en otage ? C’est qu’il y a un problème qu’il faut chercher à comprendre », pose Abraham Badolo pour qui, tous ceux qui ont « volé » doivent payer ; sous la Transition comme sous le régime Compaoré.

« On doit rester fidèle en amitié »

Brossant le « versement de centaines de millions de bonus aux dirigeants de la Transition », les interlocuteurs ont indexé le compte-rendu du Conseil des ministres du 9 mars 2016. Pour eux, des centaines de millions ont été versés aux dirigeants de la Transition et ce, dans un contexte d’austérité et sous la couverture d’une Charte de la Transition fondée sur la rigueur et la sobriété.

Cette conférence de presse a été une occasion pour les responsables de la CED de s’interroger : « Où sont passées les organisations de la société civile (OSC) qui sortaient pour acclamer Zida en héros ? (…). Que ces OSC sortent … ! », a défié Pascal Zaïda avant de ‘’moraliser’’ : « On doit rester fidèle en amitié ». Selon lui, ceux qui défendaient hier Zida ne le faisaient pas avec conviction et sincérité, « ils poursuivaient leur intérêt ». D’où sa conclusion d’ailleurs que, la Transition a permis de révéler le visage de certaines OSC.

Le Président de la CENI, Me Barthélémy Kéré, sous les projecteurs !

En ce qui concerne la CENI (Commission électorale nationale indépendante), les conférenciers exigent la transparence « dans tous les domaines » de sa mission. ‘’Il nous a été donné de lire que dans certaines localités, certains partis politiques n’ont pas pu déposer de listes de candidature dans le délai requis et sont allés déposer après le délai. Me Barthélémy Kéré doit avoir le courage de sortir dire ce qui s’est passé. Nous ne voulons pas que ce soit à partir de ces élections qu’on va vivre des failles à la CENI (même s’il y en a eu de par le passé). Il me semble que le PAREN, l’UPC ou l’ex-majorité ont même écrit au président de la CENI pour dire qu’ils ne veulent pas de ce qui se passe avec la commune de Saaba. Après le 13 mars à minuit, aucun autre parti politique ne peut venir déposer encore sa liste, donc nous attendons…’’, interpelle Pascal Zaïda.

Réagissant sur des préoccupations de journalistes, les leaders du CED se sont prononcés sur le déploiement du GIGN français au Burkina au sujet duquel, ils se sont montrés ‘’hostiles’’. Pour eux, la solution n‘est pas la présence de ces Forces sur le sol burkinabè, ils préconisent plutôt un envoi des éléments des Forces burkinabè en France pour formation aux fins de pouvoir répondre aux mêmes techniques que les unités GIGN.

Sur les groupes d’auto-défense, « Koglwéogo », les leaders du CED pensent que le remède ne se trouve pas dans cette ‘’milicisation’’, « il faut doter les Forces de défense et de sécurité de moyens. Si eux (dirigeants, ndlr) n’ont pas confiance en elles, nous, nous avons confiance à nos frères des Forces de défense et de sécurité. Nous ne voulons pas de ces milices. Boko Haram a commencé comme les Koglweogo, la rébellion en Côte d’ivoire a commencé comme les Koglweogo et aujourd’hui, vous voulez les expérimenter ici. Je demande aux dirigeants de prendre leurs responsabilités ».

Ils soulignent cependant qu’ils ne sont pas contre les groupes d’autodéfense mais plutôt leur manière de fonctionner qui pose problème.

Oumar L. OUEDRAOGO
(oumarpro226@gmail.com)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 mars 2016 à 01:56, par vérité no1 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Chacun mange son haric....et invite des journalistes pour raconter du n’importe quoi ! C’est pitoyable !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 06:29, par sam En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Longue vie au CED.c’est du propre.je me rappelle que ces deux animateurs avait dénonce des pratiques mafieuses au sien du balais citoyen et du car et les gens nont pas manque de les dénigrer. ces deux osc ont pactise avec le diable et ont deale notre insurrection avec zida.le président du car mr ouattara a eu aussi une grosse part du gâteau.achat de parcels en cours de mutation, réalisation d’autres investissement.tres proche je sais ce que je dis. C’est maintenant que les membres de ces osc fantoches vont comprendre. De plus agent de sonatur il a des attributions faites par la sonatur au cours de l’année 2015 qui ont été antidatees. Un jour viendra je vrai le fichier authentique sur facbook ou il ya les noms de certains membres du gouvernement de la transition, les membres du bureau militaire et osc. La jeunesse svp réveillons nous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 06:49, par jean En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    On s’appui sur une partie de vérité pour donner un point de vu complètement personnel et erroné.
    C’est quoi cette histoire de (Diendjere qui doit expliquer la prise d’otage des ministres bagoro Etc...) stratégie qui masque des projets cachés ? nostalgiques d’anciens dignitaires ?
    Évitez de foutre la merde dans ce pays. le peuple reste vigilant.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 07:24, par john,,bf En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Quand badolo et zaida se mêlent d’une histoire, il ya une forte odeur de coup d’État par les prix- Blaise. Attention, Roch car en voulant casser du Zida, vous serez confronté aux tueurs froids de blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 08:45, par TANGA En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Bien parlé.
    Effectivement où sont passés les OSC qui bandaient les muscles à tout bout de champ ?
    C’est le moment pour eux de sortir réclamer toute la lumière sur la gestion macabreuse de la chose public par ZIDA.
    Si comme c’était dit, ZIDA et ces amis ont travaillé comme dieu le commandait, alors, continuons les investigations pour lever toute sombrités si il y en a.
    Parlant du GIGN français, franchement, il n’a rien à faire au Faso. Tous les militaires ont lu dans les mêmes cahiers comme disait feu THOMAS SANKARA ; si coopération il y a, la France devra donné le matériel et s’en aller. On les connait ces fouteurs de troubles (un responsable français l’avait revendiqué en disant après le mali c’est la Burkina). Peut être qu’ils viennent revoir notre réorganisation pour informer leurs amis de l’Etat Islamique afin qu’il tombe sur le pays encore.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:00, par SING En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Je suis sûr d’une chose certaine personnes vont regretter ce qu’ils sont entrain de faire à ce vaillant fils du Burkina Faso. Les Pascal ZAÎDA ont repris du travail et sont les chefs d’orchestre de la diabolisation de ZIDA. Pascal c’est qui ? Tout le monde sait qui il est et les dirigeants du MPP le savent très bien. C’est grâce à lui que vous êtes là ET c’est grâce à vous qu’il est détesté. Comme je l’ai dis tous ceux qui en veulent à ce Mr parce qu’il a choisi le peuple je vous dis merci pour ce que vous faite. Vraiment il mérite ce traitement de la part des dirigeants actuelles. Pendant qu’on libère les pilleurs de la République, les dirigeants de la transition sont traités comme s’il avait inventé le virus EBOLA. Merci beaucoup vous êtes vraiment reconnaissants envers nous les insurgés et surtout envers ZIDA. Encore merci.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:13, par joan En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    AU TEMPS DE BLAISE JE ME DEMANDE OU ETAIENT CES MESSIEURS ? JE CROIS BIEN QUE VOUS ETES CEUX LA QUI ONT FERME LES YEUX SUR LES PRATIQUES MAFIEUSES. AUJOURD’HUI C’EST VOUS QUI ETES DES DONNEURS DE LECONS. SI ON FOUILLE BIEN DANS VOTRE PASSE ON VERRA BIEN QUE VOUS N’ETES PAS PLUS PROPRES QUE CEUX QUE VOUS ACCABLEZ AUJOURD’HUI. VOUS ETES PAYES POUR SALIR LES AUTRES MAIS CA NE TIENDRA PAS.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:18, par Fatao En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    L’état n’a pas d’argent. Pourquoi forcer pour les élections municipale en Mai ????? Ils vont échouer s’ils tiennent à forcer les choses.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:26, par le panafricain En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    MON PAYS ;AYANT LE COURAGE APRES L’EXCLUSION DE DIRE LA VERITE AU PEUPLE
    RIEN QUE LA VERITE
    SI NON LES CHOSES VONT SE COMPLIQUER CHAQUE JOUR ET ROCK AURA DES DIFFICULTES POUR TRAVAILLER POUR LE BONHEUR DU PEUPLE
    LIBEREZ LES BURKINABES QUI SONT EN PRISON QUI ONT REFUSER DE MILITER AU MPP

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:27 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Merci au CED pour cette analyse de l actualité nationale. Rien que la vérité. Quelle honte pour Zida et ses camarades. Où sont les Hervé Kam Smokey Sam’K dame Lopez , Eric Kinda Marcel Tankoano Herve Ouattara que ces responsables d ’ OSC pyromanes viennent défendre leur banque Zida Tout ce que l on sait ils iront tous à la Maco.
    Qu Auguste Denise Barry le Hitler National fasse son mea culpa et libère les anciens dignitaires du régime Compaore.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:29 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Je valide tout ce que vous avez dit. Si vous lancez un mot d’ordre, je croirai et je vous suivrai. Mais ne vous précipitez pas. Amenez les gens à voir clair d’abord. Dès que les listes des candidatures seront publiées, je compte sur vous pour dénoncer tous ceux qui doivent être écartés pour une raison ou pour une autre. Vive le peuple burkinabé

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:32 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Merci au CED pour cette analyse de l actualité nationale. Rien que la vérité. Quelle honte pour Zida et ses camarades. Où sont les Hervé Kam Smokey Sam’K dame Lopez , Eric Kinda Marcel Tankoano Herve Ouattara. Tout ce que l on sait ils iront tous à la Maco.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:42, par zemosse En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Pour’une’fois’vous’etes sur’la bonne !bonne voie . continuez ainsi et vous serez soutenu par la !majorité du Peuple Burkinabé. Des’sommes colossales’sont’detournes au’vu et au su de !Rock et ses !comparses. Alors !, nous sommes surpris que Kaba vienne claironner partout et à chaque occasion que les caisses du Burkina sont déficitaires, sinon vides ? Faites rembourser ces milliards détournés, ces chèques sans provision, ces blanchiments, ces parcelle bradées et Vous’aurez suffisamment d’argent pour la !promotion des jeunes et des femmes ,pour construire des écoles au détriment des paillottes, ect...

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 09:59, par DAMOCLES En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Sacré Zaïda !!! Encore et toujours lui. Un vrai phénomène

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 10:01, par TANGA En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Pour les français là ce n’est pas clair !
    C’est vous qui avez une sécurité intérieure pas claire, que vous n’arrivez pas à gérer par manque d’hommes et vous venez pour nous aider.
    Non merci ! Il y a anguille sous roche !
    Vous ne pouvez pas ignorer votre peuple pour nous ’’qui n’en valons pas la peine’’.
    Retournez chez vous ; vous ne placerez personne d’autre au pouvoir ici. Si non vous allez le regrettez amèrement ; on va vous trainer en justice.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 10:32, par Yann En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Oui, où est le Balai citoyen ? On ne les entend pas ! Silence de mort sur ce dossier ! Je croyais qu’ils étaient de vrais balais citoyens ! Ne vont-ils pas sortir balayer "citoyennement" cette fois-ci ?
    Mon œil oui ! Ceux que vous avez bernés vont découvrir votre vrai faux visage !
    Bande de voleurs et de pilleurs de la République. Vous êtes pire que ceux que vous avez chassés du pouvoir !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 10:32, par soutien à la transition En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Des plaisantin, oui, nous avons soutenu la transition bel et bien. même si elle a eu des failles. Actuellement, nous voyons le CDP qui veut nous divertir et aussi procéder à des reglements de comptes contre ZIDA, SY ; KAFANDO et autres. Nous n’allons pas vous laisser interrompre le mandat de Rock. je demande à Rock de travailler et aussi sastifaire un peu le peuple dans leur revendications sociales. Vive la transition et vive le MPP

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 11:26, par Quoi qu’il arrive En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Je suis triste et même très triste. La parcelle de ZIDA est devenue un problème national. Quel ancien Chef d’Etat dans ce pays n’a pas de domaine plus grand que cette fameuse parcelle.
    Votre plan de diabolisation ne marchera pas du tout. ZIDA a délivré le peuple du Burkina en prenant le risque de résister aux mauvaises pratiques du RSP et son Mentor BC. La transition a réussi sa mission. Raconter tout ce que vous voulez ceux qui ont fait 26 ans avec Blaise savent qu’ils ont fait pire que ce que vous reprochez a ZIDA. Demandez aux maires des communes combien d’hectare ils ont été obligé de donner à ces politiciens que vous avez devant vous. Tchrrrrrrrrrrrrrrr ! ZIDA la jeunesse, le peuple insurgé vous soutient piannnnnnnnnnnnnnnn !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:04, par arnau En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Il faut que ce voyou de Zaida sache que ses maîtres sont maintenant des apatrides
    .Le mieux pour lui ,c est de se ranger en cherchant du travail.Sinon tu te met en danger.La récré est terminé. Ces voyous de ced a la solde du cdp rsp n ont pas leur place dans le faso nouveau de Son EX RMCK.A bon attendeur ....

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:20, par ouedraoog biiga En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Roch a donné l’occasion aux vautours de reprendre de la voix !
    Vive ZIDA, vive le balai citoyen !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:22, par matyp & K’Emp En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Je me demande comment les journalistes font pour écouter des gens comme ceux-ci. Avez-vous la mémoire courte ? Ou bien avez-vous finalement opté pour faire dans le sensationnel, même si cela ne résoud aucun problème du BF ni ne fait progresser notre intellect ?

    Si c’est juste pour l’audience, faites attention, ça va se retourner contre vous.
    Tous les jours, ces mecs apparaissent sous une nouvelle dénomination pour nous pomper l’air et se jouer les prophètes. Et avec ça, mes amis journalistes sont toujours derrière, à leur servir de porte-voix. Je comprend maintenant mieux le phénomène Boglo.

    Pensez-vous être hors du pays pour le mener en bateau et être épargnés ? Ce n’est pas grave. Faites comme bon vous semble, au moins on vous aura prévenu. Qui vivra verra.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:31, par Le Citoyen Républicain En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    M. ZAÏDA, je te suis jusqu’à ne plus comprendre pourquoi le Président de la CENI serait responsable du dépôt des listes en retard. Ne penses-tu pas que la mission est suffisamment pénible ainsi pour incriminer injustement le Président de la CENI même si aucune œuvre humaine n’est parfaite, y compris cette sortie inopportune. Il fallait se taire et laisser mourir les mauvaises choses (Zida et ses OSC mange-mil) de leur belle mort. Zida, KAM, Ouattara Sam’s le Jah, smokey sont déjà finis dans notre pays. Le Citoyen Républicain.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:37, par le radar En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    VERITE, JUSTICE, TRANSPARENCE. LA DECENCE VOUDRAIT QUE LES GOUVERNANTS DE LA TRANSITION ATTENDENT LA FIN DE CELLE CI AVANT DE SE RUER SUR LES PARCELLES. CUPIDITÉ QUAND TU NOUS TIENS.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:38, par Bernard Luther King (Le Prohete Impie ) En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    D’entrée de jeu, j’aurais aimé savoir ceci :
    - CED : qui êtes-vous ? quel est votre parcours politique, citoyen, moral ? Où etiez-vous le 28 octobre 2014 le jour de la Grande Marche ? Quelle etait votre prise de position à cette date ?
    Et les 30 et 31 Oct 2014 à Ouaga, sur quel front etiez-vous ? OUEST, EST, NORD ou SUD ?
    - Votre citation de l’Article 73 est pertinent. Mais avez-vous pris soin d’en connaître "les coins et recoins" ?
    - En attendant, moi, je ne me renierai pas. Si j’etais une Nation, je ne me renierais point. Autrement dit, je me tiens derrière tous les Dirigeants de la Transition, derrière ZIDA en particulier. Derrière le Balai Citoyen, je me tiens ! Derrière M24, je me tiens. Derrière l’OSC de Hervé Ouattara, je me tiens. Derrière toutes les Bonnes Volontés Heroiques des 30 et 31 Oct 2014, je me tiens. Et comme le disent les Americains, "My country, RIGHT or WRONG !", moi je repète :
    - "Ma Transition, RIGHT or WRONG, Transition Burkinabè je suis, ZIDA je reste  !"
    - Enfin les Koglweoogo demande à etre encadré et urgemment. Porte-Parole du CED, demandez-vous pourquoi le 2eme Plan Quinquennal de la Securité sous Blaise qui prevoyait la prise en charge de ces Koglweogo n’a pas tenu ses promesses ?
    - Merci CED pour votre contribution et vivement que l’on sache la verité et toute la verité et non pas seulement la verité ANTI-TRANSITION. J’espère que vous ne donnerez pas raison à cette vieille maman qui se plaignait : "Ad Wogd neba pupeelem faa, ya far, far, far". ( En effet, il fut un temps où les Ouagalais faisait preuve de "sollicitude routière" en signalant promptement à l’usager sur la route quand le phare est allumé de jour).
    Ni pour une beatification des acteurs de la Transition, Ni pour un vilipendage non plus de ces bonnes volontés heroiques !
    Par moi, le 1er Copain de Dieu Sur Terre.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:41, par Pagomziri En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Vous n’êtes pas mieux que ceux que vous incriminez. Si l’occasion se présentait peut-être que vous seriez pires, donc faites moins de bruit.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:43, par freudpower En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Bravo au CED, je tiens à vous féliciter de ce que vous avez dit tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas. Justice doit être fait pour ne pas que le sang des martyres retombe sur le Burkina. Au regard de la trahison de l’esprit de la lutte collective du peuple burkinabé les 30 et 31 Octobre, la transition doit répondre devant les fais qui lui est reprochés.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 12:51, par fidele En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    OK vous voulez parler de justice alors parlons de justice parlons des biens a cout de centaines de millions voir de milliards acquis par ceux qui sont aux affaires aujourd huis sous le reigne du CDP qui en parle ?Qand on se dit democrate on ne doit pas avoir de parti pris .le s auteurs vrais crimes economiques dans ce pays sont connus.si vous vous de la place au soleil avec ce nouveau regime ; on le sait deja car mascarade le demontre puisque enfin de compte la jutisce ne devrait pas avoir besoin de si flasques rebondissements pour faire son travail.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 13:04, par Truman En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ?’ses OSC partenaires ’’

    J’ai jamais fait confiance àce M. Zida
    Tout ce qu’il a eu dans la vie a été du forcing
    Depuis son intégration dans l’armée.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 13:22, par tanga En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Je voudrais que ce monsieur met son énergie et son intelligence à concevoir des projets de développements pour aider à améliorer le bien être de la population de son village. Il faudras laisser la justice gérer ces dossiers

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 13:40, par Bouba En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    CED fantôche, le molosse ne change jamais sa mnière de sasseoir. Le mal de la transition est de n’avoir pas étendu l’exclusion à tous ceux qui ont dîner avec le diable pendant plus de 25 ans de ne n’avoir pas sorti les dossiers sales des RSS, des gens qui n’ont jamais travaillé de leurs 10 doigts en dehors de la politique et qui sont multimilliardaires. Les prisonniers que vous voulez libérer et blanchir, les procédures que vous voulez arrêtez, ça va vous emportez. Bande de ...Attendez-vous à une 2e insurrection populaire qui vous sera fatale. Au lieu de vous préoccupers problèmes de population, c’est la manigance, la malhonnêteté, les coups bas, comme vous en avez toujours eu l’habitude. Les temps ont changé et les Burkinabè n’ont que faire de cette manière machiavélique de faire de la politique

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 14:19 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 14:34 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 15:27, par Nabiiga En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Rectificatif :

    Dans un posting plus tôt, je vous ai classé comme des gens qui ne cherchent que de nom, qui ne rêvent qu’à se faire voir à la télévision et dans la presse, qui aiment entendre leurs propres voix, qui se raffolent d’être le sujet de discussion dans les maquis Ouagalais, et qui excellent en fausseté. Cette fois-ci, je vous classe comme des gens qui n’ont aucune notion de l’actualité régionale à fortiori l’actualité internationale. Lisez ce que vous-mêmes, vous dites pour tromper l’opinion publique.

    « il faut doter les Forces de défense et de sécurité de moyens. Si eux (dirigeants, ndlr) n’ont pas confiance en elles, nous, nous avons confiance à nos frères des Forces de défense et de sécurité. Nous ne voulons pas de ces milices. Boko Haram a commencé comme les Koglweogo, la rébellion en Côte d’ivoire a commencé comme les Koglweogo et aujourd’hui, vous voulez les expérimenter ici. Je demands aux dirigeants de prendre leurs responsabilités ».

    C’est archi faux ! Entre le Koglweogo et les autres groupes rebels auxquels vous faites référence, il n’y pas de mesure commune entre eux. La rébellion de Son Excellence Soro Guillaume, collaborateur par excellence des djihadistes et ses collègues ravisseurs, fut purement politique pour, prétendaient-ils pompeusement d’ailleurs, donner des droits républicains aux ivoirien/nes du nord de ce pays-là face à la loi d’ivoirité du gouvernement central d’alors à Abidjan.

    Boko Haram, par contre, est une organisation terroriste à vocation purement religieuse qui cherche à pratiquer la charia dans un pays laïque comme le Nigéria. Cette ambition se heurte violemment et constamment contre les institutions républicaines de tout état laïque, d’où la prise des armes pour arriver à cette fin. Il est donc à la fois religieux et politique car impossible de séparer strictement la politique de la religion. Quiconque qui cherche un pouvoir politique, cherche d’abord un pouvoir religieux. Ce n’est pas les Mullahs Iranien ou encore Boni Yayi du Bénin à côté qui diront le contraire

    Le Kolwégo, par contre, est strictement apolitique ; ne cherche point à établir un gouvernement régional nulle part sur le territoire national, encore moins nourrir l’ambition de l’établir d’une arrière base quelconque comme fut le cas de Son Excellence Soro Guillaume, manipulateur et imbu d’ambition démesurée, et ses collègues tortionnaires. Les kolweogo, avant tout et surtout, ne cherche qu’à collaborer avec le gouvernement pour s’acquitter de la responsabilité du gouvernement qu’est la protection des biens de la population rurale et dont le gouvernement peine à assurer.

    Vivement que votre organisation ne se convertit pas en une force de mal !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 16:58, par vérité no1 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Celui qui est assis comme Georges Foreman le boxeur, pense que ce sont les muscles qui reglent tout !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 18:32, par nikiema En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Pascal Zaida il mieux pour toi de te taire car tu etais au temps de Blaise Compaore un grand propagandiste du regime et aujourdhui tu es mal place pour donner des lecons .Que les gens ont la memoire courte ou font semblant. Les Burkinabe se souviennent de tout.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 18:47, par nikiema En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Pascal Zaida a ta pace je l’aurais tout simplement fermee ,ayant ete un griots affiches di regime Compaore tu es mal place pour donner des lecons a qui que ce soit ,sur quoique ce soit.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 21:12, par Sawadogo illiasse En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Il est temps de purger le Burkina de ces judas. en fait,comment admettre que certaines personnes indignes viennent s’enrichir sur le dos un peuple assoiffé de justice ? zida est judas par consequent il doit etre sanctionné à la hauteur de ses forfaits.en ce qui me concerne selon le GIGN,la france devrait aller soigner le mal en lybie. la france est la cause des attaques dans l’Afrique occidental.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 21:25, par Diallo En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Quand les choses sont claires, on n’a pas besoin de tourner à gauche ,ni à droite pour voir. Je pense que tout le monde voyais cette fausse transition. En regardant de la manière que Zida est arrivé, on savait déjà qu’il y’a quelque chose.
    Il est logique qu’il justifie sa manière de venir car je pense que si le président n’est pas là, c’est le chef d’État Major qui doit assumer la responsabilité. Dès le départ, on voyait que les Zida ont boycotté les lois.Je dis merci à ces deux fils dignes du Faso pour leur point de vue. Pour le cas de kogolwego, le gouvernement ,au lieu de penser aux intérêts personnels pour dire les élections, il doit trancher sur cette affaire qui prône pour l’injustice.
    Ce qui est de Mr KERE, qu’il se prononce à temps. Nous avons besoin des justification.
    L’étoile de la vérité est apparue au Faso.Que tout le monde se prépare.
    Shérif SY, Zida ,Kafando et tout leur gouvernement doivent justifier ce qu’ils ont fait de notre sang.

    La patrie ou la Mort, Nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 21:38, par egouembi En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    tu es encore subitement retrouvé ta langue.

    hey pascal parce que pâques arrive tu veux te faire voire

    pardon tu n’as pas été sage

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2016 à 23:24, par Silowé En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Je vois que je ne suis pas seul à me poser des questions de fond. Merci chers frères du CED :

    1./Pour les deals de parcelles, il n’y a aucun doute que le lieutenant-colonel ZIDA s’est très mal comporté.
    - Ses agissements immoraux en Côte-d’Ivoire, en Angola,… sa récupération comme agent d’infiltration par les américains (allo… M. l’ambassadeur Mushingui, vous m’entendez… ?) alors que le RSP l’y avait envoyé en stage,… ajoutés aux nominations de complaisance dont surtout celles de ses « frères protestants en christ »,… sont tels qu’il n’est pas exagéré de dire qu’il a failli. Il a injurié l’intelligence du peuple burkina-bê. Il a craché sur les corps et la mémoire de nos martyrs. (Comme le disait en partie notre koro YAMYELE, seuls les naïfs y ont cru. C’est vraiment rageant. Personnellement, je me méfie d’une religion où les adeptes se comportent comme s’ils avaient le numéro de téléphone direct du CHRIST.)
    - Cependant, on ne pourrait parler des deals de parcelles sous la Transition sans peut-être d’abord parler aussi de Zéphirin DIABRE qui, tôt ou tard, devrait répondre au sujet des « Bourses d’étudiants » qu’il s’appropriait.
    - Peut-on aussi passer sous silence le fait que c’est le trio maléfique RSS qui a, sous la Rectification, commencé à dealer les Réserves de Parcelles Administratives d’Etats et nos forêts (pour en faire des ranchs à l’américaine) pour devenir riches, pour leurs familles, leurs belles-familles, leurs amis, leurs amantes,…
    - Pourquoi ne pas aussi dénoncer ce « S » qui allait à Paris et ensuite à Perpignan en France pour « suivre ses cours » de DEA et ensuite « préparer sa dite thèse de doctorat », en avion présidentiel ? J’espère qu’en temps et en heure, les factures seront remises au Peuple par le Président COMPAORE afin que quelqu’un s’explique…
    Aaaah…, et les jerricanes d’eau enterrées nuitamment pour ensuite faire croire aux « bailleurs internationaux » qu’on réalise des projets hydrauliques villageois… Décidément, ce « S » traîne des casseroles.

    2./Pour les blanchiments d’argent, il s’agit d’une technique mise en place par les premiers chefs de la Tribu ODP-MT devenu CDP. Il semble qu’ils soient MPP actuellement.
    - Les Etats-Unis n’ont pas renié le lieutenant-colonel ZIDA. Ce pays qui est en pourrissement avancé n’a aucune morale et encore moins, une quelconque foi en Dieu. Les EU ont environ 240 ans d’âge. Ils ont 223 guerres très meurtrières à leur compteur. Dans 99% des cas, ils ont menti à l’humanité pour pouvoir déclencher leur folie meurtrière sur les autres peuples. Ainsi fonctionne leur économie…
    - Le ministre BAGORO a appartenu à un système… Si tu ne fais pas, on t’envoie en prison et il n’y rien… ZIDA a en fait sienne. La vérité doit cependant être dite et la Justice effective.

    3./A bout de bras, le Général DIENDERE (que je compare très souvent à l’Ange MALICK, le gardien de l’Enfer qui protège donc les hommes des démons,… selon les musulmans) a soutenu et protégé constamment ZIDA, malgré son incompétence et son immoralité. Le Gal. DIENDERE, que très peu de personnes ont compris au Burkina et dans la Diaspora avait des raisons valables pour barrer la route à l’imposture sous la Transition. Mais le colonisateur français, l’impérialisme américain via l’ambassadeur Mushingui, et le Mogho-Naba avaient un autre programme de pillage de notre OR, de transformation de notre peuple en consommateurs compulsifs idiots dociles pour les deux premiers, et d’asservissement débile au nom d’une monarchie pour le troisième. Pour se faire, le maléfique trio RSS, les OCS (délinquants moraux ; saprophytes ; calculateurs ; putes de bistrots parisiens –Safiatu. Lopes…-,… sans intelligence ni compétences en termes de Développement d’un pays,…) ont été utilisé. La colère populaire étant née de 27 ans de frustrations légitimes et surtout d’insolence caractérisée de François COMPAORE à l’égard de la royauté,… plus personne n’écoutait personne. Même en tombant dans le piège que ZIDA, BARRY, MUSHINGUI, le Mogho,… lui ont tendu, il n’a voulu que prévenir d’un chaos. Le Gal DIENDERE nous a protégés ; mais nous ne l’avons pas compris : le temps nous le prouvera à tous, si DIEU le veut.
    - MALICK, le Gardien de l’Enfer tant détesté par Sy CHERIF, le Mogho (dont l’ingratitude est épouvantable),… est neutralisé. Dès lors, ses soldats sont traqués et assassinés par les démons qui prennent progressivement position sur notre Sol. AUCUN PAYS NE SE DEVELOPPE EN S’APPUYANT SUR UN AUTRE PAYS. Or les vrais acteurs locaux de la Transition, sont persuadés du contraire. Le Professeur BADO Laurent nous avait prévenus,… mais l’Homme Noir est têtu dans le mauvais sens.

    4./Le Président de la CENI sait très bien que M. R. KABORE, après avoir bradé les Sociétés d’Etat burkina-bê en France entre janvier.15 et Septembre.15, a été imposé comme Chef d’Etat aux burkina-bê. Z. DIABRE le sait aussi ; mais ses maîtres lui ont donné des ordres et un RDV pour 2020. Ils savent que les URNES n’ont pas parlé. Le Président de la CENI va-t-il se donner en holocauste comme mon Capitaine Thomas SANKARA, nos frères Norbert ZONGO et tant d’autres ? Humm… qui est fou… ZIDA a trahi ses frères d’armes (le pire crime qu’un militaire puisse commettre), sa conscience, son peuple, sa foi religieuse,… et vit dans son « paradis canadien ». Quel bel exemple pour la jeunesse,… qui veut tout, tout de suite et maintenant ? Me KERE va-t-il oser ? Je pense qu’il doit la vérité à notre Peuple.

    5./Le GIGN et autres forces armées étrangères n’ont rien à faire dans notre pays. En janvier.2016, M. R. KABORE a fait signer des Accords secrets avec la France. Il y est dit que les soldats français sont traités comme des fonctionnaires internationaux. En d’autres termes, nos enfants mineurs filles et garçons peuvent être sexuellement abusés ; chacun de nous peut être froidement, volontairement, sciemment,… assassiné par un soldat français au Burkina. Et aucune Justice ne pourra le poursuive... BRAVO…, M. le Président R. KABORE… En effet, plus rien ne sera comme avant… Combien sommes-nous déjà à regretter le Président Blaise COMPAORE… ?
    - Les contingents occidentaux sont au Burkina pour une question de pillage de notre or, manganèse, de position géostratégique de domination au titre de la Mondialisation,... En 2014 par exemple, nous avons perdu 6,47 millions de francs suisses (soit environ 4 milliards de CFA) de recettes fiscales. C’est l’équivalent de 24,32 % de toutes les aides apportées par la Suisse au Burkina. Notre OR fuit par le Togo et arrive en Suisse via la France. Ce Togo si proche et si loin… Allo Kosyam…, vous m’entendez ?
    - M. le Président du Faso, avez-vous vu les milliers de cadres supérieurs et moyens que l’armée française a sciemment assassinés le 11 avril 2011 à Abidjan ? Savez-vous combien de milliards de francs équivalant en capacité intellectuelle et potentiel humain la Côte-d’Ivoire a-t-elle perdu ce jour ? Combien de décennies faut-il pour reformer de tels cadres ? Pourtant, qu’un roi-NEGRE ose toucher à un seul cheveu d’un fonctionnaire français, et l’enfer sera même un refuge agréable pour lui. Savez-vous lire l’Histoire des Peuples M. le Président ?
    - Chers frères du CED : En 2011 après la destruction de la Lybie par l’OTAN (anglo-saxons, sionistes, et même avec l’aide du Soudan de Omar El-BECHIR,…), la Syrie a été attaquée par les mêmes chiens errants dont Mushingui en fait partie. Après une année de guerre d’agression (et non de guerre civile syrienne), l’Armée Arabe Syrienne a noté qu’environ 94% des officiers déserteurs avaient été formés en France et/ou en Angleterre. Des officiers d’armée et de gendarmerie nationales formés sur le dos de leur peuple, pour défendre leur peuple,… et au moment de défendre leur peuple,… se sauvent pour rejoindre l’ennemi. Que dire d’une telle formation ? Et vous voulez que nos soldats soient envoyés encore et toujours dans un pays qui se cherche ou dans un pays de l’OTAN ? ZIDA a été recyclé aux USA. Qu’a-t-il fait à ses frères d’armes du RSP et surtout, tenté de faire au Général DIENDERE (un membre de sa famille biologique sans lequel il serait un clochard à Ouaga) qui lui a pourtant tout donné ? Arrêtons de dormir les yeux ouverts. C’est contraire au Développement d’un pays.
    Les meilleurs soldats du Colonisateurs sont formés, recyclés, mis à jour par la Russie. (Les hélices du Charles-de-Gaulle fonctionnent grâce aux ingénieurs russes. Les pilotes du Colonisateur sont mis à niveau dans les avions polyvalents multi-rôles russes, les YAK.)
    La Russie dispose d’une Armée de terre, d’une Marine, d’une Armée de l’air, d’une Armée spatiale et d’une Cyber-armée,… toutes…, les premières du Monde en guerre conventionnelle. (Du reste, la lieutenant-ingénieure Elena VESELOVA de cette Cyber-armée, dont l’équipe neutralise depuis Sept.15, tous les systèmes radar (officiels et officieux) de l’OTAN en Turquie, Liban, Israël, Grèce, Chypre,… pour que les avions Sukhoï, TU, Mig,… transforment les terroristes en cendre, vient d’être décorée par le Président POUTINE.) Elle dispose de plusieurs Régions militaires horizontales et verticales très complexes. Et ses journalistes ne racontent pas certaines choses pour une question de sécurité nationale. Pourquoi ne pas demander l’aide à « dieu » au lieu de s’intéresser depuis environ 60 ans à un valet médiocre, mécréant et hypocrite ?

    6./Les groupes d’auto-défense ou « Koglwéogo » peuvent être utiles, mais doivent être très encadrés par la Gendarmerie et subordonnés à Elle. Il fut un temps où on les appelait Comité de Défense de la Révolution… Allo Simon…, vous m’entendez ?

    Fraternellement à vous...

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 08:36, par SIDPAWETTA En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    En 1998, en décembre plus précisément, quand Norbert a été assassiné à Sapouy et devant la dénégation du pouvoir de l’époque, je leur avais rappelé que la question n’était pas la culpabilité, mais la responsabilité. La culpabilité relève de la justice et vient toujours après. En démocratie la gestion de la chose publique implique la responsabilité de laquelle découle "la redevabilité et l’imputabilité". C’est pourquoi je suis profondément peiné par les tentatives maladroites d’embrouiller le sujet. De quoi s’agit-il ? Avec tout le respect que j’ai pour mon ami Bagoro. Il n’est pas possible qu’un crime d’une telle dimension ait été commis dans un département dont il a la charge et qu’il prétende qu’il n’en savait rien. D’ailleurs il ne peut pas le dire d’autant plus que si à priori il a pu ignorer, il ne pas continuer à soutenir l’ignorance puisque le dossier est venu en conseil des ministres et le premier ministre Zida a publiquement demandé aux ministres de remplir des formulaires et il a chargé le secrétaire général du gouvernement de les collecter. Donc Bagoro ne pas avoir ignoré le processus. S’il a décidé de ne rien dire, c’est très grave, car justement c’est sur le fondement de cette attitude lâche des élites à ne pas s’assumer, que le Balai Citoyen dont est membre Bagoro a théorisé et soutenu la loi Cherif pour punir la lâcheté des élites de l’ancien régime vis à vis de l’article 37. Il s’en est suivi que tous ceux qui ont pris part au conseil des ministres du 21 octobre ont été déclarés inéligibles.
    Quand on a fait ça, il faut au minimum être conséquent. Le DG de la Sonatur ne peut pas être seul à trinquer. C’est immoral. Je demande pas à Bagoro de démissionner. Je lui demande de s’assumer. Pour ce qu’il a été. Pour ce qu’il a représenté. La responsabilité est aussi forte que la culpabilité. C’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 10:09, par wedaga En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Je suis désolé que vous voyez d’un seul oeil. Certainement que vous n’aviez jamais apprécié la transition. Votre écrit est purement et simplement le cri d’une jalousie. J’espère que les audits vont par la suite concerner les 27 ans de règne de Blaise après avoir fini avec la transition.
    ZIDA a été et reste un héro de la transition. Et nous sommes fiers de le soutenir malgré les erreurs humaines qu’il a commises

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 11:47, par Diaspo En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Ses deux leaders ne font pas une bonne analyse de la position ded OSC qui ont defendu bec et ongle le regime de la transition.Soit c’est une mauvaise appreciation ou ils montrent leur mauvaise foi.Pour leur gouverne,en realite,ce n’est pas l’individu Zida qu’elles defendaient mais la personalite du premier ministre afin qu’il mene la transition a terme avec l’organisation des elections pour l’avenement d’un pouvoir democratique.Sur ce plan nous pensons qu’elles ont accompli leur mission.Si l’individu Zida a des deboires a gere il repondra devant les institutions a la matiere.N’oublier que ces OSC ont mene la lutte avant l’emergence de Zida et elles survivront a lui ontexiste

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 12:21, par Yamyélé En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Ce qui est sur le pays est face à son devenir, qui est plus sombre que jamais. L’avenir n’est pas du tout reluisant, le pays a escamoté des étapes c’est ce qui va le couter très cher. Préparez vous au pire. Du courage surtout

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 12:21 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Ca veut dire quoi ? Que Gilbert avait raison ? Que RSP avait raison ?Qu’on a été roulés dans la farine par M’ba Michel et Zida ?Nous n’avons plus que nos yeux pour pleurer nos martirs et notre propre sort.Que faire a présent ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 12:30, par kiemmok En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Pascal Zaïdaaaaaaaa ! Il y a quelque chose que tu n’a pas compris. Diendéré a dit qu’il assumait les conséquences politiques du coup d’etat mais pas les conséquences militaires. Alors, qui assume les conséquences militaires ? ZIDA est le seul à pouvoir répondre à cette question. J’ai toujours dit que l’auteur du coup d’Etat se trouvait dans la transition. Personne ne m’a écouté. Mais tout finira par se savoir. Ils ont profité de l’invalidation de certaines candidatures pour passer au plan B. Les éléments du RSP ont été manipulé sinon instrumentalisés. Certains politicards qui étaient frustrés se sont jetés sans rien comprendre. Leur réveil est douloureux. Que ces derniers périssent en prison pour leur "bêtitude". Mais qu’on nous trouve les vrais auteurs du Coup d’Etat.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 15:23 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Ils ont tout dit !Chapeau bas à vous

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 16:11 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Arretez d’emmerdez les gens. Reflechissez sur le futur. Personne n’est propre.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 16:38 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Un aigri du CDP. Dis combien de parcelle vous avez detourné sous le regime du CDP. Les crimes de sang et economiques que vous avez commis. Pourquoi tu ne demande pas l’ouverture du dossier Sankara et Norbert Zongo.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 19:58 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Le Faso.net, quand vous faites référence dans vos articles a des décisions comme le conseil des ministres du 9 mars 2016, créez un lien pour que le lecteur constater, si besoin est, ce que vous mentionnez dans vos articles.

    Ceci étant, arrêtons ce patriotisme idiot du on ne veut pas de troupes françaises ici. Ceux qui ont endeuillé le Burkina récemment ont des soutiens puissants en armement et en finance et si on les laisse avec nos FDS, ces derniers seront vite mis en déroute. Au Mali, l’armée, qui donné du fil a retordre a la notre dans le passé, a fait la politique du lièvre devant les jihadistes. L’armée nigériane fuyait devant Boko Haram avant l’arrivée de la coalition régionale. Alors ce n’est pas nos FDS sous équipées qui feront le poids devant eux. On l’ a vu quand trois bambins jihadistes armés de simples kalachnikovs ont contraint les FDS a trouvé refuge au Siège du CDP avant l’assaut.

    Alors, s’il vous plait arrêtez et ne frustrez pas les français et autres bonnes volontés qui viennent pour nous aider contre ces gars, qui entendent régir le Burkina et le reste du monde par les lois des bédouins du 7eme siècle. Que serait le Mali aujourd’hui sans l’opération épervier quand les jihadistes fonçaient comme un couteau dans du beurre sur Bamako. Les avaient on laissé faire qu"ils auraient pris Bamako et seraient aujourd’hui a Ouagadougou, qui était leur prochain cible d’après leur agenda. Et c’est pas le PCRV et ses militants occultes, champions de l’anti français, qui les auraient empêché. Qu’ils remercient plutôt la France grâce a laquelle, ils pourront continuer de taguer les murs de Ouagadougou aux heures de la nuit ou seules les chauves souris sont a la manœuvre. Eux dont le courage n’est pas une vertu.

    Pour ce qui est la suggestion saugrenue, mesquine et xénophobe d’envoyer nos FDS en France, si les FDS peuvent aller en France pour se former, pourquoi le GIGN ne peut il pas venir au Burkina ? Pour la sécurité de notre pays et celle de la France ? Il en profiterait pour former nos FDS in situ. L’honnêteté intellectuelle sied en toute circonstance. Salutations.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2016 à 20:42, par dah nikite jean baptiste En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Ma voix se compte parmis les membres du CED sur le sujet si banal des "kolweogos" qui attise le feu sur notre cher patrie le BF.Le peuple ne doit prendre cette affaire a la legere puisque les exemples enumeres sont claires"boko haram,le cas des milices ivoiriens et biens d’autres...bon vent au CED si leur combat qu’ils meneront repondra tjrs aux aspirations du peuple bbè

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 07:41, par Bodo En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Zida n’est pas un grand homme, mais Pascal ZAIDA, le CDP et ses acolytes sont-ils grands ? Il faut toujours comparer, sinon personne n’est bon tout seul. Non... C’est même pipe, même tabac... Vous êtes contre Zida, car vous êtes contre le départ de BC qui lui, vous finançais bien !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 07:45 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Avant de crier Haro sur le baudet attendez que les responsabilités soient situées et des coupables désignés. Vous qui parler êtes vous saint ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 08:40, par Rask En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Arrière du Burkina, ce Pascal Zaïda ! C’est ce genre d’intellectuel qui est le mal du Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 11:15, par RAWA En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Les gars, allez chercher à travailler. Vous savez, la fuite de Francois Compaoré et de ses prête - noms a libéré des pans entiers du monde des affaires. Arrêtez l’opportunisme et que chacun songe à vouloir utiliser la courte échelle en se faisant défenseur du peuple. Ca ne marchera plus. Toujour àcontester, décrier. Chacun croit qu’il ferait mieux s’il était à la place de l’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 14:26 En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Ce qui fait rire, c’est que Samsk et Smockey font semblant de ne plus s’intéresser à la politique, alors que c’est eux, KAM et autres Hervé OUATTARA et consorts LOPEZ que ZIDA finançait directement pour menacer les syndicats. Vous répondrez TOUTES et TOUS ! TCHRRRR

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 14:39, par zougou En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    vous savez pourquoi le Burkina est classé avant dernier pays au monde ??? c’est parce que tous les intellectuels burkinabè sont malhonnêtes. Sur les forums et même les débats sur les autres médias on ne discute jamais de sujet qui puissent donner des idées à nos dirigeants pour sortir le pays de la misère. On ne mène que de faux débats tendancieux et calomnieux. on cherche toujours en embraser le pays dont le citoyen lambda se débat pour survivre. Dans tous les cas personne ne peut gérer quoi que ce soit sans commettre des erreurs. Je ne demande pas que ces erreurs restent impunis mais que ce ne soit pas les plus grands centres des débats. Chacun pense qu’il serait capable de faire mieux que l’autre alors que nous sommes tous des êtres non parfait. Le pays a besoin aujourd’hui qu’on se serre les coudes pour sortir de l’impasse ; laquelle impasse est créé par nous même pour notre liberté. On s’est battu pour notre liberté, acceptons nos erreurs corrigeons les et avançons.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2016 à 18:07, par Citoyen B En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Il faut arrêter cette tentative de diabolisation de ZIDA. Celui qui pense qu’il a quelque chose à lui reprocher, qu’il saisisse la justice. Vous étiez vivants sous le régime Compaoré mais vous n’avez dénoncé quoi que ce soit.
    Si les autorités n’ouvrent pas l’oeil, ces opportunistes vont rendre le pays ingouvernable.
    Arrêtez de divertir le peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars 2016 à 14:25, par visionaire En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Pour multiplier ses chances d’arriver au pouvoir, il faut d’abord roulé sa bosse auprès du « boss ».C’est ce que les RSS on fait .
    Se faire une petite fortune et étoffer son carnet d’adresses. Pendant les 25 ans de dîner avec le diable , ils étaient les maîtres a pensé de Blaise et à tout faire du pauvre type.
    avant de claquer bruyamment la porte et revenir ensuite en homme nouveau pour empoigner son « naam ». Et RSS fut au pouvoir.
    Maintenant en trois mois on se rend compte que tout ce que Blaise et son CDP ont fait de mal en coup tordus aux peuples !!!! c’était sous la réflexion, l’impulsion et l’influence des RSS.
    car ce sont les traites qui usent des autres pour se réaliser.Ces politicards roublardistes qu’ils sont ; salissent aujourd’hui la transition (leur plus récent bienfaiteur) . En effet ils l’accusent dans l’intention de remettent en cause les acquis et décisions prisent par les autorités de la transition et veulent noyés les dirigeants de celle-ci.
    alors que nous savons tous que la transition a roulé pour eux !!!!!!!!!!!!qu’il le reconnaissent ou pas ?
    En fin je me demande d’EUX ou de BLAISE qui était vraiment le méchant ?
    attendont donc de voir dans un certains future proche ou éloigné , comment il vont rouler et jeter les BARRY N,Mtre SANKARA, DANDJINOU,TAHIROU et son mentor et tous les leaders d’opinions qui leur sert de bouclier d’image aujourd’hui.

    je vais plus loin dans cet analyse avec la situation des kolgweogos.
    je puis vous assurer que si les RSS en occurrence SIMON est contre la disparition de ce phénomène. C’est qu’ils (RSS) compte bien s’en servir à l’avenir..... pour faire la peau à tout ceux qui se dresseront sur leur chemin a l’avenir. Sans être inquiété par la justice et les droit de l’homme et autres critiques de la communautés internationale.
    de plus c’est un outils de domination ethnique contrôlé par l’ethnie majoritaire mais qui servira le pouvoir (RSS) pour intimider et faire accepter tout ceux qu’ils voudrons aux populations sous la menace permanente de lynchage par les kolgweogo.

    A la fin je me demande vraiment pourquoi c’est gens (RSS) sont comme cela....?qu’ est ce qu’il gagnent en faisant du mal et en faisant souffrir les siens de la sorte !tout en créant et en entretenant la haine dans la société ? en semant la division de la sorte ?

    Mais ils risque fort en cas de dérapage de balkaniser ce pays là !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2016 à 09:38, par Sawadogo Léopold En réponse à : Gestion de la Transition : Le CED charge Zida et ‘’ses OSC partenaires ’’

    Je pense que Zida présente toutes les caractéristiques d’un prédateur. Il a sauté sur le poste de Président à la chute de son maître COMPAORE avant d’être écarté officiellement, il s’y est accroché empêchant même SEM KAFANDO de jouer le rôle de premier responsable de la transition. Il est trop intéressé par l’argent : les marchés publics attribués suivant des procédures discutables ! Cet homme ne peut être qu’un pilleur. Malheureusement, il est esseulé aujourd’hui parce qu’il a trahi COMPAORE, le RSP, le peuple burkinabé et même ses amis de pays voisins qui l’ont élevé à son rang. Comme quoi "L’homme pervers excite des querelles, et le rapporteur divise les amis’ Proverbes 16:28. Pour avoir fais publier des soi disant conversations téléphoniques il a eu l’effet contraire de son acte : au lieu de noyer ceux qu’il a trahi, son acte à poussé ses ennemis à se rassembler, unir leur forces pour lui faire comprendre qu’il a réussi à tromper le peuple momentanément mais n’a pas réussi à l’empêcher de chercher à mieux connaître le Judas Zida qui a livré son Jésus Blaise. Tout le monde (Compaoré, Soro,le RSP, Diendéré, Bassolet) peut s’en sortir facilement de son travers actuel mais Zida a mal manœuvré si bien que c’est son assassinat politique qui arrange tout le monde. Pourtant, il aurait pu tout simplement gagner la gloire en gérant honnêtement la transition. Il s’en est prit à tout l’axe abidjan-ouaga en jouant avec des écoutes téléphoniques. Les liens forts de l’axe abidjan-ouaga surpasse même les Présidents des deux pays eux-mêmes, parce que c’est ainsi. Merci

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés