Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

"Désormais, nous allons rompre le copinage avec le gouvernement", dixit Issa Barry, président du Groupe Burkindlim

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 7 mars 2016 à 00h39min

Les rideaux sont tombés sur les premières journées parlementaires du Groupe Burkindlim ce samedi 5 mars 2016. Redorer le blason du député et gagner la confiance du peuple en préservant les acquis de l’insurrection populaire sont entre autres les défis de la 7e législature. Et les députés du groupe Burkindlim entendent « rompre le copinage avec le gouvernement », en jouant pleinement leur rôle.

S’ils veulent être en phase avec les aspirations légitimes du peuple burkinabè, les députés du Groupe Burkindlim, même étant dans la majorité, doivent être des députés critiques. C’est du moins l’avis du Dr Luc Marius Ibriga, du Dr Abdoul Karim Saibou et d’Ismaël Diallo, au terme du panel qu’ils ont animé vendredi dernier. Les défis sont nombreux et au cours des échanges, les panélistes ont relevé entre autres « la réhabilitation de l’image des députés écornée sous la 5e législature, la réconciliation nationale qui nécessite au préalable la vérité et la justice, la démocratie sociale à travers une répartition des richesses sociales et des fruits de la croissance », etc.

"...rompre le copinage avec le gouvernement"

Aussi, pour mieux assurer le contrôle de l’action gouvernementale, les députés comptent redoubler les missions d’information et d’enquêtes parlementaires. « Désormais, nous allons rompre le copinage avec le gouvernement et nous mettre sérieusement et très sincèrement au travail pour le bonheur du peuple burkinabè », soutient Issa Barry, président du groupe parlementaire Burkindlim.
En marge de ces 48 heures de travaux, le groupe a invité ses membres à être prolixes dans les propositions de lois. « Nous n’allons plus être des députés qui attendent les projets de lois du gouvernement pour applaudir », a souligné Issa Barry.

Recommandations au gouvernement

Au cours de ces premières journées, les députés du Groupe Burkindlim ont formulé des recommandations sur l’un des sujets brûlants de l’actualité, à savoir les incendies récurrents observés dans les villes. A ce propos, il a été recommandé aux populations la coopération et la vigilance, au gouvernement le renforcement des capacités des unités de la police de proximité afin qu’elles soient opérationnelles et enfin, la traduction des « auteurs de ces actes ignobles » devant les juridictions compétentes.
Pour ce qui est de la relance économique, les députés recommandent au Gouvernement de prendre des mesures fortes, l’exhortent également à poursuivre le dialogue avec les organisations syndicales et encouragent les partenaires techniques et financiers à « rester solidaires du peuple burkinabè  ».

En ce qui concerne la question épineuse des comités locaux de surveillance et de défense villageois dénommés "Koglwéogo", les parlementaires ont opté pour l’encadrement et la formation de ces groupes «  afin qu’ils soient en phase avec les lois de la République »

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés