"Désormais, nous allons rompre le copinage avec le gouvernement", dixit Issa Barry, président du Groupe Burkindlim

lundi 7 mars 2016 à 00h39min

Les rideaux sont tombés sur les premières journées parlementaires du Groupe Burkindlim ce samedi 5 mars 2016. Redorer le blason du député et gagner la confiance du peuple en préservant les acquis de l’insurrection populaire sont entre autres les défis de la 7e législature. Et les députés du groupe Burkindlim entendent « rompre le copinage avec le gouvernement », en jouant pleinement leur rôle.

S’ils veulent être en phase avec les aspirations légitimes du peuple burkinabè, les députés du Groupe Burkindlim, même étant dans la majorité, doivent être des députés critiques. C’est du moins l’avis du Dr Luc Marius Ibriga, du Dr Abdoul Karim Saibou et d’Ismaël Diallo, au terme du panel qu’ils ont animé vendredi dernier. Les défis sont nombreux et au cours des échanges, les panélistes ont relevé entre autres « la réhabilitation de l’image des députés écornée sous la 5e législature, la réconciliation nationale qui nécessite au préalable la vérité et la justice, la démocratie sociale à travers une répartition des richesses sociales et des fruits de la croissance », etc.

"...rompre le copinage avec le gouvernement"

Aussi, pour mieux assurer le contrôle de l’action gouvernementale, les députés comptent redoubler les missions d’information et d’enquêtes parlementaires. « Désormais, nous allons rompre le copinage avec le gouvernement et nous mettre sérieusement et très sincèrement au travail pour le bonheur du peuple burkinabè », soutient Issa Barry, président du groupe parlementaire Burkindlim.
En marge de ces 48 heures de travaux, le groupe a invité ses membres à être prolixes dans les propositions de lois. « Nous n’allons plus être des députés qui attendent les projets de lois du gouvernement pour applaudir », a souligné Issa Barry.

Recommandations au gouvernement

Au cours de ces premières journées, les députés du Groupe Burkindlim ont formulé des recommandations sur l’un des sujets brûlants de l’actualité, à savoir les incendies récurrents observés dans les villes. A ce propos, il a été recommandé aux populations la coopération et la vigilance, au gouvernement le renforcement des capacités des unités de la police de proximité afin qu’elles soient opérationnelles et enfin, la traduction des « auteurs de ces actes ignobles » devant les juridictions compétentes.
Pour ce qui est de la relance économique, les députés recommandent au Gouvernement de prendre des mesures fortes, l’exhortent également à poursuivre le dialogue avec les organisations syndicales et encouragent les partenaires techniques et financiers à « rester solidaires du peuple burkinabè  ».

En ce qui concerne la question épineuse des comités locaux de surveillance et de défense villageois dénommés "Koglwéogo", les parlementaires ont opté pour l’encadrement et la formation de ces groupes «  afin qu’ils soient en phase avec les lois de la République »

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Messages

  • honte a vs !tchrrrrrrr,kaïïssaaaa.vs parlez de qel gouv.?je ne pense pa qe ces celui avec leqel vs êtes entrain de souper.vs avez perdu votre credibilite

  • “Désormais aussi, le peuple va rompre avec ceux qui sont là pour leurs propres intérêts”, dixit YAABI, faisant partie de l’insurrection populaire. Après avoir trahi les uns et les autres pour avoir des postes à l’assemblée nationale et au sein du gouvernement, vous voulez tromper une fois de plus la vigilance de ceux qui vous ont conduit la où vous êtes actuellement. Par ce que les élections municipales sont proches vous tenez une fois encore à tromper leur vigilance. On vous attend et on verra. On ne s’amuse pas avec les testicules d’un aveugle deux fois. Par YAABI.

  • On est avec vous, nous soutenons la gauche de la gauche burkinabé à aller de l’avant pour une prise en compte des aspirations légitimes de l’immense majorité du peuple burkinabé. Que Dieu vous bénisses, amen.

  • Gamation des gamations tout n’est que gamation. Ozez nous allons vous mettre à la porte en un quart de tour. Vous ne savez pas que le CDP est devenu fréquentable ? Amusez vous seulement

  • Chapi ! Et je valide car copinage avec gouvernement se solde en la trahison de ceux qui vous ont élus d’un côté et pire, dès lors que l’opposition dont sa vocation est d’opposer faille à ses responsabilités d’opposant, il n’y a plus d’opposition or, il nous faut bien l’opposition qu’est votre groupe pour que la démocratie fonctionne. Blaise de triste mémoire a pu rester au pouvoir justement parce qu’il a neutralisé l’opposition au point où l’on pouvait dire sans risque que le Burkina n’avait pas d’opposition : Opposition le jour, parti présidentiel la nuit, des enveloppes s’échangeaient des mains pour conclure les ’deals’. Je vous encourage de tenir parole et ne pas nous trimbaler dans les bassesses d’antan car plus rien ne sera comme avant. Du courage surtout

  • Bonjour,
    Vous êtes des plaisantins et des appelés a la soupe de ceux qui ont soupé avec le diable !
    Depuis le temps, c’est maintenant que rêvez d’arrêter de copiner avec les dineurs avec le diable ?
    Déjà si vous réduisez, votre salaire, payé par le contribuable, cet argent pourra faire des forages pour nos parents au village !

    Votre réveil risque d’être encore plus douloureux que le diable !
    Nan lara an sara !
    La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

  • Vous ne pouviez en aucun cas rompre avec un gouvernement qui vous tient par le portefeuille et le gosier. Ou vous quittiez totalement la majorité pour une opposition soudé et uni pour défendre les objectifs du peuple, ou vous vous accrochiez a vos gosiers pour tordre le coup du peuple, affamé de l’alternance et du vrais changement. Vous ne pouviez plus en aucun cas tromper le peuple avec votre peau de caméléon. Nous le savons tous que votre groupe se résume ainsi ‘’’le gosier d’abord.’’’’

  • He les politiciens burkinabé ! Les meilleurs comédiens de leur generation.

  • Vivement que vs soyez les vrais représentants du peuple comme vos Noms l’indiquent. Les pauvres attendent le concret ; à commencer par la libre concurrence, mais surtout la vigilance pour éviter qu’on devienne un dépotoir de tous les produits périmés et impropres à la consommation. Attention pas de tacle, surtout des idées et des propositions.
    Bon vent

  • chers compatriotes de l’Unir/ps, vous voulez l’indépendance et son contraire ? vous voulez apparaître comme des burkimbi, mais vous ne résistez pas à l’appât de l’aide des partenaires étrangers. Si vous voulez continuer à vous affirmer, renoncez aux financements des partenaires techniques et financiers. Vous verrez dans quel marasme économique vous allez plonger le pays. Vous voilà confrontés à la dure réalité de l’expérience de la gestion du pouvoir d’Etat et de la "real" gouvernance. On ne vous demande pas de copiner avec les membres du gouvernement car l’exécutif gouverne et vous vous votez les lois tout en surveillant l’action législative. J’espère que désormais, vous serez moins critiques, car si c’était facile, ça se saurait.
    Cependant, il y a moyen de lutter contre la corruption et la gabégie. Restez sur cette ligne et ne vous laissez pas embarquer par les anciens amis de Blaise Compaoré qui le considère maintenant comme le diable. hé !!! Dois-je citer des noms ou vous les connaissez ? Le Citoyen.

  • Quand je pense qu’on a passé notre temps à insulter l’ADF/RDA pour son manque d’objectivité, voici que ce groupe parlementaire fait aussi de même. Soit vos pieds sont dehors, soit vos pieds sont dedans.

    Qu’est-ce que vous entendez "rompre le copinage avec le gouvernement" ? J’ai vraiment honte de certains hommes politiques de ce pays. Salif Diallo est entrain de reussir tout ce qu’il sait faire depuis qu’il était avec Blaise Compaoré. Il va essayer de décapiter l’opposition, mais il ne reussira pas car la vrai opposition est incarnée par l’UPC.

    Ces gens n’ont rien à proposer au peuple car leur programme de campagne était creux, mais étant en Afrique, on ne vote pas pour un programme, mais plutôt pour un visage, une ethnie, une religion, etc...

  • Que de la poudre aux yeux. N’est-ce difficile de s’autoflageller ?! Comment arreter ce copinage seculaire connu de tous ! On marque a la culotte car ce sont nos voix...

  • En ce qui concerne les kolweogo soyons très vigilant. Je vois venir la constitution d’une rébellion venant de ce groupe et un affrontement. C’est compliqué l’avenir nous en dira plus . attention et prudence...

  • si le ridicule tuait, il n’y aurait plus de place dans nos cimetières !!! Quand je regarde la bande à Bado, Benwendé, Bassiéré et j’en passe...

  • honorable suis d’accord avec vous mais au paravent commencer par retirer vos ministres du gouvernement. on ne veut plus de discours populiste mais d’action allons seulement .

  • Au Burkina Faso, djaaaaaaaa, il y a beaucoup de talents en humour qui peuvent concurrencer les comédiens d’antan. félicitations et courage à vous , mais la comédie est terminée maintenant. On a tout compris. les municipalités vous le confirmeront. Vraiment, il n y a rien a ajouté allons seulement !

  • vous êtes avec le gouvernement, oui ou non ? quelles solutions vous proposez pour les mesures fortes ? Quand les élections sont proches on fait semblant d’être avec le peuple. N’importe quoi !

  • Même pas 6 mois, et il y a déjà des problèmes.

    Ce qui a toujours été ainsi, les gens se rangent du coté majoritaire, parce qu’il y a à manger.
    Et dans l’opposition, soit ce sont les aigris qui sont là-bas, ou ceux qui visent un idéal et qui recherche le bien-être des autres et de la nation.

  • Vous ne pouvez en aucun cas rompre avec un gouvernement qui vous tient par le portefeuille et le gosier. Ou vous quittez totalement la majorité pour une opposition soudé et uni pour défendre les objectifs du peuple, ou vous accrochez a vos gosiers pour tordre le coup du peuple, affamé de l’alternance et du vrais changement. Vous ne pouviez plus en aucun cas tromper le peuple avec votre peau de caméléon. Nous le savons tous que votre groupe se résume ainsi ‘’’le gosier d’abord.’’’’

  • Allons seulement car le bon sens est la chose au monde la mieux partagée

  • Bien, pas seulement le problème ds incendies mais aussi celui des braquages a visage découvert dans la ville de Ouagadougou et ses alentours. De très nombreuses structures, surtout catholiques ( établissements, paroisses, communautés religieuses, etc.) ont été cambriolées et continuent de l’être et nos autorités se taisent ou semblent même cautionner ce qui se passe. Au regard de ces individus qui opèrent ces braquages ( bien formés, bien équipés avec parfois des gilets pareballes), on se demande même si ce n’est pas une structure organisée et bénie par certains. En tout cas, a l’heure actuelle, nous n’avons pour seul secours que Dieu car personne ne s’en soucie !

  • J’apprécie la solidarité des socialistes autour de leur camarade. mais montrez maintenant vos compétences, vos visions tant clamées pour le Burkina nouveau. Soyez rigoureux envers les paresseux, les cleptomanes, les immoraux financiers et politiques...Solidarité pour solidarité sans critique, sans franchise, sans sanction lorsqu’il le faut, c’est trahir l’insurrection populaire. Malheur à vous, les soi-disant intellectuels qui ne faites rien pour les burkinabé et qui ne pensez qu’à vos propres intérêts et qu’il en soit ainsi !

  • Ce groupe m’étonne vraiment ! J’ai cru lire à la formation du groupe que bien que dans la majorité, ils seraient des députés indépendants, critiques et non un soutien mécanique du gouvernement. Or, la déclaration du président de leur groupe laisse entrevoir en filigrane qu’ils ont soutenu le gouvernement, et je dois dire "aveuglement, jusque-là. Et, par je ne sais quelle magie, ils veulent désormais rompre avec le gouvernement ! Très clairement, ce n’est pas le gouvernement qui est en cause, rien ne lui est reproché en l’occurence ! Que cache donc cette volonté de rompre si ce n’est un langage politicien dont le peuple burkinabé n’a que foutre ? messieurs, si vous êtes en panne d’idées pour faire vivre votre groupe parlementaire, dissolvez-le et fondez-vous à je ne sais quel groupe parce que là là vous divertissez dangereusement et le peuple insurgé et le gouvernement qui veut allez de l’avant (et des signes ont été donnés) et même l’opposition qui elle au moins affiche une position plutôt claire même si sans fond et justification. Le peuple a besoin de personnes déterminées et sachant où aller pas d’aventuriers qui sortent et ne savent pas pourquoi ils sont députés. Honorable BADO, honorable Bénéwendé, dîtes quelque chose de plus crédible. De même que le Dima de Boussouma : je crois en vous, alors j’attends une réaction propre et digne de vous !
    Webmaster, laissez passer s’il vous plait car cette contribution est constructive. Merci !

  • N’importe quoi. Des gens qui prenne les autres comme des écervelés. Les élections municipales nous situeront.

  • Alors vous étiez "copin-copine" donc l’un a "nické" l’autre je suppose !

  • Bonjour tonton ka, merci pour ton post de ce matin je valide à 100 % ton écrit vive la politique du gosier du gosier d,abord et du gosier toujours, tonton ka allons seulement.

  • après avoir bu et mangé

  • RSSS, ne seront pas les seuls à faire leur mea culpa. Les nouveaux comédiens en feront à leur tour. J’espère que mon vié père lui il a déjà fait sa valise pour franchir les frontières. Vraiment burkinabé est très tres fort dans la comédie, poua, poua, poua. Mais ces gens là, ils sont forts, laila, la, hummm ! Vraiment on ne sait pas à quoi vous comparer. vraimaaaaaaaaaaaa, si ridicule pouvait tuer ! mais c’est grave ! même pas un qui est bon dans tout ca ; professeur comme étudiant tout es pareil. Mais l’argent est doux et fort. Je me rappel de certains propos comme si c’était hier. Ils nous ont eu dèh !!!!!! mais courage tout ca va finir toute suite. mais félicitations quand même à GORGI ; la politique est pour les les Hommes forts et endurants.

  • je ne sais si je dois rire ou pleurer face aux écrits de certains internautes, lorsqu’ils étalent leurs stagnations et leur ignorance sans doute dans ces forum pour simplement contaminer l’opinion. c’est l’occasion aussi de percevoir que toutes les vérités ne sont pas accessibles a tous les esprits. ces personnes pensent que c’est dans l’opposition que se trouve toujours les aspirations du peuple, au contraire c’est dans la majorité !!! si l’opposition à marquer nos esprit dans sous le regne de Blaise, il aurait été logique que tous ces acteurs qui ont milité pour la chute de ce regime sous l’impulsion du peuple insurgé se retrouvent a preter leurs leurs concours pour remettre le pays sur de bons rails ! mais voila certains sont indignés par ce que d’autre partis de l’ex opposition se retrouve dans la mouvance. il doivent revenir s’opposer à la volonté du peuple insurger avec ceux la meme sur qui le peuple s’est insurgé ???un peu de logique et de bon sens !!! c’est vous qui etes trompé tout simplement par ce que vous prevalez vos sentiments à l’intelligence !! au demeurant sachez que dans la mouvance il y’en a qui sont partis avec le coeur, la raison, l’integrité dont le seul dessein est de servir le peuple ! la preuve à la fin de leurs mandats les audits en temoignerons. mais tous cela n’est pas fortuit l’histoire de l’afrique a toujours demontrer que la franchise et l’honneteté ne paient pas pis tu es hai a la fin !!!! membres du groupe Burkindlim faites ce que vous avez à faire suivant votre for interieur !! pour autant que DIEU existe, il fera triomphé votre lutte fusse t-il le temps que cela prendras....PAS UN SEUL PAS SANS LE PEUPLE

  • quel humour !!! croyez vous kon peut rompre facilema avec celle kon a prid le temp a niké tous les jour ? de grace dans peu de temp c’est votre mariage nous allons celebrer pour le meilleur et pour le pire vous avez totalma perdu notr confiance allez faire votre humour a jean pierre guingane on viendra nombreux pour rire

  • BONNES JOURNÉES PARLEMENTAIRES DU GROUPE BURKINDLIM. SONGER AUX ÉLECTIONS MUNICIPALES QUI VOUS AIDERONT A RÉCONFORTER VOTRE POSITION AU SEIN DE LA MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE ET MÉRITER LE RESPECT DU MPP ET DU PEUPLE

  • Honte à vous. Vous serez chassés comme vos devanciers.

  • Internaute 13, je valide, encadrement d’accord mais qu’on leurs retire toutes les armes qu’ils détiennent d’abord. En plus une commune comme tangangari dans le yagha est entrain de devenir une commune hors la loi au Faso.

  • - Hey ! Arrêtons maintenant la comédie sinon le Burkina ne mérite pas d’avoir un parlement, ni un gouvernement et on laisse les chefs traditionnels et régligieux gérer la cité. Parce que votre position-là c’est ’’je ne mange pas la viande de chien, mais je bois seulement sa soupe’’.

    Par Kôrô Yamyélé

  • Merci de me lire Eliane, je ne suis pas contre qui que ça soit, mais depuis le 13 décembre 1998, je déteste tous les politiques caméléons qui prennent le peuple comme leurs maitresses à berner. Le peuple Burkinabé mérite mieux des vrais décideurs que ces margouillats mange-mil. Ce qui me fait de la pitié, c’est cette analyse sans intérêt. Soit on est un opposant, ou on est de la majorité. Mettre un pied dedans, et l’autre dehors, s’appelle de la foutaise. Le peuple souverain sait que ce groupe est là que pour l’enveloppe et de la figuration : Et je dis Bravo à la vrais majorité d’avoir appâté ceux qui enterre leur propre conviction de conduite politique de changement, pour une enveloppe plus lourde. Si tu me lit dans la presse écrite comme maintenant dans les sites d’information des réseaux sociaux ainsi que sur ma page Facebook, tu verras que la ligne de Ka reste la même pour une alternance politique et économique sans tromperie du Burkina avec sa jeunesse.

  • Hum ! Ces gens là n’ont pas daigné poser la moindre question au premier ministre lors de sa déclaration de politique générale. Et les voici qui parlent de fin de copinage ! Vous vous moquez de vous mêmes messieurs.

  • Le pays a changé de statut et le Pr Bado a changé de kepi. Ki ki kiiiiiii

  • ca fait vraima pitié. notre deception est total. on pensait que les maitres ;les bado pouvè nous sauver malheureusema c ’est le contraire. la misère du peuple ne vous regarde pas. nous allons sortir encore si vous jouez avec la loi 013 .

  • mon œil ! vous n’avez rien vu encore. Continuez de nous insulter. c’est votre tour que le nouveau vautour avait appelé le second battant de l’enfer. Vous êtes entrain de réunir tous les ingrédients.

  • j’ai les larmes aux yeux quand je pense à nos soit dixant politiciens qui ne pensent qu’à leur interet et se font toujours rattraper par leur estomac.Le Pr BADO a oublié ce qu’il disait hier à ses étudiants.

  • J’ai l’impression que Laurent BADO ne peut plus regarder le peuple en face. Apparemment il n’a pas la conscience tranquille. S’il a honte de son revirement , il n’est pas tard pour lui de se racheter en quittant tout simplement l’hémicycle. ça fait pitié !

  • BONSOIR A TOUS !
    Nous mettons au défi ce groupe de pouvoir réaliser ce qu’ils ont dit.

  • Félicitations honorable Président et bon vent au groupe burkindlim

  • Vous me faites honte. Thomas Sankara a eu raison de dire que le pouvoir ne corrompt pas mais montre le vrai visage de ceux qui sont au pouvoir. Je pense que le peuple a compris votre plan diabolique et on vous attend au tournant. Que le bon dieu nous éloigne désormais des politiciens de votre genre, des politiciens qui n’ont jamais fini de penser à leur tube digestif.

  • Vous me faites honte. Thomas Sankara a eu raison de dire que le pouvoir ne corrompt pas mais montre le vrai visage de ceux qui sont au pouvoir. Je pense que le peuple a compris votre plan diabolique et on vous attend au tournant. Que le bon dieu nous éloigne désormais des politiciens de votre genre, des politiciens qui n’ont jamais fini de penser à leur tube digestif.

  • Encore vs,vs ns avez trahi en etant des vrai mouvancier or en pensait ar des vrai opposant ; mai le peuple vs prouvera kil n’est pas si bete r k vs ayez mème un maire pask vs etes des malfra politicien.honte a l’UNIR/PS,honte a BADO

  • OhTube digestif quand tu nous tiens !!!Meme des professeurs perdent leur latin. Mais a y voir de pres il se rattrape. Tenez un jour dans une commune il a dit ceci>Attention l’histoire n’est pa si loin que ca.. alors le nom ce groupe est une usurparion...nourrisez la panse et ne pensez plus... On vous marque a la culotte car ce sont nos voix....

  • j’ai trop honte pour ce groupe soit disant boulkidim. ils font la honte du pays. et ils vont ammener le burkina faso 25 ans en arriere.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés