Attaques à Ouagadougou : « Il est temps de réagir à travers des mesures immédiates et visibles », dixit Pierre Zoungrana, président des hôteliers du Burkina

jeudi 21 janvier 2016 à 00h26min

Après le conseil des ministres de ce mercredi 20 janvier 2015, le ministre de la culture, des arts et du tourisme est allé constater les dégâts des attaques à Splendid Hôtel et au restaurant Cappuccino. Tahirou Barry y a également exprimé la solidarité du gouvernement aux promoteurs d’établissements hôteliers.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Attaques à Ouagadougou : « Il est temps de réagir à travers des mesures immédiates et visibles », dixit Pierre Zoungrana, président des hôteliers du Burkina

Attendu à 14h 30 sur les lieux du drame qui a secoué le Burkina le 15 janvier dernier, Tahirou Barry ne sera présent qu’aux environs de 17 heures. Situation oblige. Le conseil des ministres ordinaire a pris plus de temps que prévu au regard de la situation « extraordinaire  » qui prévaut. Qu’à cela ne tienne le jeune ministre de la culture, des arts et du tourisme a tenu à témoigner la solidarité du gouvernement aux promoteurs d’établissements hôteliers qui traversent une rude épreuve puisque le secteur du tourisme risque de prendre un grand coup après les attaques de Ouagadougou.

Tout en saluant cette visite du ministre, le président des hôteliers du Burkina, Pierre Zoungrana pense qu’ « il est temps de réagir à travers des mesures immédiates et visibles », car il y va de l’avenir du tourisme touché depuis 2011. « Nous devons tout mettre en œuvre pour que ce soit la première et la dernière attaque », a-t-il ajouté avant de rassurer Tahirou Barry que les hôteliers redoublent d’efforts à travers les renseignements et les enregistrements pour aider les enquêteurs.

Après quelques minutes passées sous le hall de l’hôtel Splendid et après avoir constaté de l’extérieur ce qui restait du restaurant Cappuccino, Tahirou Barry a interpellé les promoteurs hôteliers et la population au respect strict des règles prescrites en matière d’accueil et de séjour des clients dans les établissements hôteliers et les restaurants. A cet effet, il a annoncé qu’avec le concours du ministère de la sécurité intérieure, une rencontre se tiendra jeudi 21 janvier avec les hôteliers sur les mesures de sécurité à adopter pour prévenir de nouvelles attaques terroristes.

Peu avant l’arrivée de Tahirou Barry, soulignons que le conseiller technique du ministère de la culture, Abdoulaye Sankara a lancé aux promoteurs hôteliers qu’il fallait « se serrer les coudes » et « transformer cette situation dramatique en opportunité ». Aussi a-t-il déclaré que le département est déjà réceptif à toutes propositions pouvant renforcer les mesures de sécurité.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés