INSD : Santé de la population au 3ème trimestre 2014

• le paludisme ou la fièvre, de loin la première cause de morbidité ; • une maternité plus précoce en milieu rural. • vendredi 15 janvier 2016 à 15h00min

L’enquête multisectorielle continue (EMC) réalisée en 2014 met en évidence une forte prévalence de la morbidité (au cours des 15 derniers jours) avec un taux de 12,8% au niveau national. En milieu rural, elle est de 12,7% contre 13,2% en milieu urbain. Le paludisme en est la principale cause.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
INSD : Santé de la population au 3ème trimestre 2014

Les enfants de moins de 5 ans sont les plus exposés avec un taux de morbidité de 19,9%. Le taux de morbidité croît avec l’âge des individus allant de 9,1% pour les groupes de 15 à 24 ans, à 17,7% pour les personnes de 55 ans et plus.

Les régions du Centre-Sud, de l’Est, des Hauts-Bassins, du Centre-Est, du Plateau Central et du Centre enregistrent les plus forts taux de fréquentation des centres de santé moderne. En revanche, ce sont les régions de la Boucle du Mouhoun, du Sahel et du Centre-Nord qui enregistrent les plus faibles taux de fréquentation, soit moins de 50%, dû à une très faible accessibilité des services de santé

Le paludisme ou la fièvre est la première cause de maladie quel que soit le groupe d’âge avec des prévalences de morbidité allant de 79,3% pour les enfants de 0 à 5 ans, à 36,3% pour les personnes âgées de 55 à 64 ans et ce, malgré un fort taux d’utilisation des moustiquaires imprégnées (92,7%). Dans un tel contexte, la sensibilisation pour une meilleure utilisation de la moustiquaire imprégnée apparaît comme la meilleure arme de lutte contre cette pandémie.

Concernant la santé de la reproduction, l’enquête indique que 3 femmes sur 4 de 15-49 ans ont eu au moins une naissance vivante au cours de leur vie et 21,7 % n’ont jamais eu de grossesse au cours de leur vie. En moyenne, les femmes ont donné naissance à leur premier enfant à l’âge de 19,4 ans. La maternité est plus précoce en milieu rural (19,1 ans) qu’en milieu urbain (20,6 ans). La région du Sahel se distingue des autres avec une maternité plus précoce alors que celle du Centre connait une maternité plus tardive.

Au niveau national, 1 femme sur 3 affirme utiliser une méthode contraceptive. Les Hauts-Bassins est la région où la prévalence contraceptive est la plus élevée (47%) alors que le Sahel et l’Est sont les régions où elle est la plus faible.

Note : Les informations proviennent des résultats de l’Enquête multisectorielle continue (EMC) effectuée au Burkina Faso en 2014. L’enquête s’est déroulée sur le terrain du 15 janvier au 15 décembre 2014 sur un échantillon de 10800 ménages répartis sur l’ensemble du territoire national. Elle a été réalisée par l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD). Le financement a été assuré par l’Agence suédoise de développement international (ASDI).
Le rapport complet est disponible sur le site internet de l’INSD (www.insd.bf).

La Directrice Générale Adjointe

Madame Aïssata SANE/CONGO
Chevalier de l’Ordre du Mérite
de l’Economie et des Finances

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés