Affaire Immeuble Sanfo : Les occupants ont été expulsés

lundi 9 novembre 2015 à 02h27min

C’est un nouvel épisode dans ce feuilleton judiciaire qui dure depuis 22 ans. En effet, sur instruction du juge, un huissier a procédé le 31 octobre dernier à l’expulsion des occupants de l’immeuble Sanfo situé à proximité du grand marché de Ouagadougou. Un dénouement qui satisfait l’acquéreur-revendeur Ignace Amédée Béréwoudougou et le nouvel acquéreur Mamadou Yattassaye, commerçant malien basé à Lomé au Togo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaire Immeuble Sanfo : Les occupants ont été expulsés

Lentement mais surement, l’affaire tire à sa fin. Révélée au grand public suite à des manifestations de soutien à Sayouba Sanfo et surtout à l’accusation de menace de mort dont aurait été victime le secrétaire général de l’Organisation nationale des syndicats libres (ONSL), Nobila Paul Kaboré, ce qui est maintenant appelé « Affaire Immeuble Sanfo » connait pour l’instant son épilogue au profit des acquéreurs dudit immeuble.
Sur décision de justice, un huissier a expulsé les occupants de l’immeuble.

Une affaire vieille de 22 ans

Pour comprendre cette affaire, il faut remonter à 1993. Sayouba Sanfo, commerçant, contracte un prêt avec la BICIA-B. Il donne comme garantie l’immeuble construit sur la parcelle N°471. Le temps imparti arrive à échéance. M. Sanfo ne parvient pas à rembourser à la banque son prêt. Cette dernière décide alors de vendre l’immeuble de M. Sanfo afin de recouvrer ses fonds. Ignace Amédée Béréwoudougou est l’acquéreur. Sayouba Sanfo s’oppose à cette vente et intente une action en justice.
Quelques années plus tard, M. Béréwoudougou revend l’immeuble à Mamadou Yattassaye, un commerçant malien qui vit à Lomé. Pendant ce temps, M. Sanfo ainsi que des membres de sa famille habitent toujours l’immeuble. Une plainte est déposée en justice par le nouvel acquéreur contre M. Sanfo. Ce dernier essaie par des subterfuges de ralentir au maximum voire même arrêter l’évolution du dossier. En vain. Le 19 août 2013, le juge reconnait le droit de propriété sur l’immeuble à M. Yattassaye et autorise l’expulsion de Sayouba Sanfo et de sa famille. Celui-ci fait appel du jugement. Mais le verdict sera confirmé plus tard. Pendant ce temps, le désormais ex-propriétaire du bâtiment non seulement vit avec sa famille dans l’immeuble mais continue de percevoir l’argent de loyer des commerçants qui ont pris des boutiques dans le bâtiment.

La justice encore clémente

Bénéficiant toujours de la clémence de la justice, il obtient huit jours de sursis pour débarrasser le plancher. Mais rien n’y fit. Entre temps, l’insurrection populaire survient les 30 et 31 octobre 2014. Par crainte de menaces à troubles publics brandit par M. Sanfo, le procureur du Faso lui donne encore deux semaines pour libérer les locaux afin de permettre au nouvel acquéreur de jouir de ses droits de propriété. Là encore, il n’obtempère pas.
Agacée par cette affaire à rebondissements, la justice ordonne son expulsion. Il est effectivement expulsé par un huissier de justice. Le dénouement d’un feuilleton judiciaire qui n’a fait que trop durer et qui a impliqué à un moment donné des syndicats. Cette expulsion représente bien un grand soulagement pour Ignace Amédée Béréwoudougou et surtout pour Mamadou Yattassaye qui pourra enfin jouir de l’immeuble qu’il a acquis à près de 400 millions de francs CFA. Serait-ce la fin du film ? Attendons de voir.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 novembre 2015 à 03:06, par Claire
    En réponse à : Affaire Immeuble Sanfo : Les occupants ont été expulsés

    Affaire vieille de 2 2 ans. Vraiment dommage pour notre pays que la justice ne puisse pas s’affirmer avec rigueur. j’espère que le nouveau propriétaire lui fera rembourser tous les loyers qu’il a collecté illégalement pendant des années.
    Ppire encore le syndicat qui joue à l’avocat du diable. la banque n’est pas une oeuvre caritative, tu prends, tu rembourses ou tu perds ta garantie. Mr Sanfo le sait très bien. Donc arrêtez de crier à l’injustice.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre 2015 à 13:47, par HAMA
    En réponse à : Affaire Immeuble Sanfo : Les occupants ont été expulsés

    Mr Sanfo se croit le Dieu ou quoi ? Avant il n’y avait pas de justice avec le régime Compaoré la corruption et la favoritisme qui y régnaient faisait qu’il se croyait au dessus de la Loi. Mr Yattassaye fait lui rembourser les frais de location qu’il a octroyer pendant tout ce temps. Vive la vraie justice au BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés