Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

mardi 15 septembre 2015 à 23h45min

Le Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) a animé une conférence dans la soirée du lundi 14 septembre 2015. Avec les hommes de médias, les représentants du syndicat ont dénoncé l’arrestation de certains de leurs camarades et annoncé la poursuite de leur sit-in.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

Le sit-in du Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) a dégénéré depuis le vendredi 11 avec l’intervention des forces de l’ordre. Et la journée du lundi 14 septembre s’est achevée avec des arrestations côté SYNAFI. Selon les responsables, une vingtaine de personnes manquent à l’appel.

Selon le secrétaire général du syndicat national des agents des finances, ils ont retrouvé les traces de seulement dix agents arrêtés. « Nous sommes allés dans différents lieux et nous avons trouvé dix de nos camarades en prison. On les a déshabillés et mis en prison comme des voleurs », a affirmé Mohamed Savadogo. Ils disent ne pas savoir exactement le nombre de personnes. Mais ils croient que le nombre pourrait s’agrandir, car d’autres ont probablement été arrêtés encore dans la nuit du 14 au 15 septembre 2015.

Les membres du SYNAFI dénoncent les conditions d’arrestation et de détention de leurs camarades alors que le sit-in était pacifique. Pour eux, il n’y a pas eu provocation. « Ils ont arrêté des gens qui ne manifestaient pas. Le camarade Traoré a été arrêté alors qu’il prenait un thé au niveau d’un kiosque. Ils ont même arrêté des usagers de la route », a déclaré Souleymane Ountana.

Le bruit qui dérange

L’intervention des forces de l’ordre au sein du ministère de l’économie et des finances est justifiée par le bruit que les manifestants faisaient lors de leur sit-in. Cela dérangerait les voisins de ce ministère. Le SYNAFI dément. « Nous nous sommes renseignés auprès des autres ministères voisins. Ils nous ont dit que cela ne les dérangeait pas. Donc nous ne comprenons pas pourquoi réprimer ainsi un sit-in pacifique », s’interroge un membre du SYNAFI.

Un accord bloqué par une main invisible ?

La source des échauffourées est bien entendu la répartition du Fonds commun. Selon les SYNAFI, ils avaient trouvé une « solution urgente » pour une sortie de crise avec le ministre de l’économie et des finances. « On était même tombé d’accord pour l’amélioration de notre fonds commun », a affirmé le chargé de la communication du SYNAFI. Il ne manquait que la signature du ministre de l’économie et des finances.
Mais le ministre n’a finalement pas signé. Le SYNAFI y voit une intervention externe qui bloque l’accord.

Le syndicat devrait avoir aussi une rencontre au premier ministère depuis le 4 septembre 2015. Elle devrait entériner l’accord avec le ministre de l’économie et des finances. « Cette rencontre n’a jamais eu lieu », affirme Souleymane Ountana.

Le Syndicat national des agents des finances compte maintenir son sit-in qui a débuté le 7 septembre pour prendre fin le 25 septembre 2015. Ses membres poursuivent leur lutte pour l’application du protocole d’accord et la libération de leurs camarades.

Judicaël Gaël Lompo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 septembre 2015 à 23:12, par sidsoaba
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Et si on supprimait purement et simplement le fond commun ! Nous les agents des autres ministères travaillons pour le pays depuis des annees et mêmes avec plus de risque que ces monsieurs mais n’avons jamais bénéficie d’un quelconque fonds aussi commun soit il ! S’ils ne veulent pas travailler nous aussi nous irons en greve pour reclamer un fond collectif ! Quel travailleur n’est pas important pour ce pays,la récréation est terminée !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 23:49, par july
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    nous sommes tous des fonctionnaires et avons les memes droits et n’oublier pas que vous êtes l’avant dernier maillon de la chaîne des entrées de sous dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 05:18
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Courage mes frères !cette lutte n’est pas seulement pour vous mais aussi pour les générations futures.c’est un devoir pour de vous battre pour vos droits quelque soit l’issue du combat.N’lara an Sara

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 05:55
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Courage ! L’esclave qui n’est pas capable de lutter pour s’affranchir ne mérite pas qu’on s’apitoie sur son sort. Dixit un intègre burkinabé. Seule les partisans de la mauvaise gestion détestent les financiers. Suivez mon regard ! Dieu est juste et aime ceux qui oeuvrent pour la justice. Que Dieu vous aide !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 06:10, par l’indien
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Si jamais cet accord est signé, c’est là que vous comprendrez qui est qui dans ce pays. vous croyez que vous êtes plus productifs que les agents des autres ministères ? Il faut l’opinion sache que le fond commun fait 14 milliards par semestre à se repartir entre les agents du MEF ; annuellement donc ça fait 28 milliards. Et tenez vous bien, l’incidence de la relecture de la loi 013/98 fait 16 milliards que le ministre LOADA recherche en vain. Qu’est ce qui est le plus important ? La relecture de la 013 au profit de tous les agents ou le Fond commun dont bénéficie uniquement les agents du MEF. Aussi, la ministre délégué perçoit 15 millions à chaque service du FC et le Ministre de l’économie 25. Aussi ; que l’opinion sâche qu’en plus de ces FC, les agents du MEF perçoivent trimestriellement des primes de rendement.
    Voilà ce que nous proposons, soit on annule ce fond, soit on le distribue à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 06:31, par koko
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Vous mentez ! Moi je passais et le son des vuvuzelas etait fort. Vous emmerdiez les voisins et les passants. Qu’on vous gaz. Votre lutte n’est pas legitime. Arretez de nous pomper l’air. Vous serez remis a vos parents pour emploi.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 06:57, par some
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Fonds communs vous dites, vous étiez où quand le régime de Blaise était au commandes ? Gardez votre mal en patience pour le nouveau Président qui sera démocratiquement élu

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 07:08, par Hummm !
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    "Le camarade Traoré a été arrêté alors qu’il prenait un thé au niveau d’un kiosque". Pourquoi ils n’ont pas arrêté le gérant du kiosque ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 07:13
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Il faut que le gouvernement mette un terme à cela,car il ne s’agit pas de salaire mais des avantages qui ne sont pas legaux.que celui qui veut travaille,que celui qui veut demissionne.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 07:26, par INJUSTE
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    INJUCTICE INEXPLICABLE,,,,,,moi suis pas finances ou trésor ou douanes mais je pense qu si des gens luttent depuis des mois et surtout en période de transition , c est que leur cause est juste et qu il faut prendre le temps qu il faut régler la question. Sur ma moto devant les finances ´ ce matin on dirai un camp militaire. Et puis j ai lu avec intérêt le dernier événement et j ai compris cette injustice qu ils dénoncent et même Marc Garange y était contre . Et pourquoi arrêter ces pauvres jeunes gens qui ont lutter pour l avènement de la TRANSITION Faut résoudre le problème on va quitté ici oui, tchrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 07:31, par jhon lock junior 1
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    le jour que nous apprendrons qu’un accord est trouvé et que la répartition est équitable nous aussi des autres ministères allons réclamer notre part dans ce fonds commun à travers des manifestations mais nous allons utiliser une méthode qui ne dérangerait personne. ce qu’il faut savoir c’est que tous les ministères interviennent dans la mobilisation des ressources. Je demande aux autorités de la transition de résoudre la question du fonds commun de façon transparente et tenir compte de tous les ministères et institutions qui interviennent dans la mobilisation des ressources pour une question de justice sociale.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 07:57, par Ouedraogo Sylvain
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    J’ai ecoute l’interview du porte parole du synafi et j’ai ete outré par certains propos.tels que la ministre delegue du budget est une pygiste patati patata.Vous n’aurez rien allez ou vous voulez.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 08:01
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Fouillez bien pour savoir comment ces tricheurs parvenus ont pu être admis aux différents concours vous aurez alors toutes les preuves pour les garder encore plus longtemps au frais...
    seuls les tonneaux vides font beaucoup de boucan tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 08:03, par "Avenir"
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Qu’on les arrête tous. C’est à la limite des foutaises maintenant. Je propose qu’on les recense et qu’on les envoie dans des Directions Provinciales du MENA comme secrétaire pour une année. A leur retour, ils sauront apprécier à leurs justes valeurs les avantages qu’ils ont au MEF. Votre lutte est hypocrite et ne pourra avoir le soutien de personne. Conseillez vous avant que les choses ne s’empirent.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 08:26, par De Balzac
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Je pense que le Gouvernement doit prendre ses responsabilités et lancer un ultimatum à ces voyous pour qu’ils intègrent les rangs. Si le pays n’a pas réculé devant les RSP avec armes et munitions, ce ne sont pas des agents arrongants d’un ministère qu’on doit avoir peur. Si le Gouvernement accorde un centime à ces délinquants à cols blancs, tous les fonctionnaires descendront dans la rue pour exiger le fonds collectif. Il faut supprimer ce fonds qui ne repose sur aucune base légale. Un fonctionnaire = un fonctionnaire, point barra !!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 08:32, par Rakiswendé
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Du courage. Seule la lutte paye.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 08:40
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Les agents des Finances filent vraiment du mauvais coton. Vous aurez du mal à convaince de la légitimité de votre lutte pour des avantages consacrés par une pratique de mal-gouvernance. Vous restez seuls dans cette lutte et si vous vous faites sanctionner, cela ne va émouvoir personne. Vous auriez mieux fait de demander la suppression pure et simple de ce fonds commun et de vous donner légalement une indemnité de responsabilité financière. Cela rend transparent la gestion publique. Sinon, vous étalez au grand jour une réalité dont vous devriez avoir honte de présenter. Vosûs n’avez pas plus de mérite que cet agent de l’enseignement (qui enseigne votre enfant), cet agent de Police, de gendarmerie ou de gsp (qui vous permet de dormir tranquilles et de bouffer vos FC percus hors salaires et hors indemnités). Franchement, trop c’est trop. Il faut que les choses soient clairs. Dans quel pays sommes-nous ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 08:55, par Le Roi
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    « Nous nous sommes renseignés auprès des autres ministères voisins. Ils nous ont dit que cela ne les dérangeait pas. Donc nous ne comprenons pas pourquoi réprimer ainsi un sit-in pacifique » AH vous aussi du SYNAFI ; je voudrais comprendre une chose , c’est auprès du parker du ministère que vous vous êtes renseignés ou auprès du DAAF du ministère (qui a besoins du maximum de calme pour compter son pognon ) que vous vous êtes renseignés . Surtout que vous utilisez des vouvouzelas dans votre mode opératoire . Sans rancune et bonne chance nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 09:38, par taretare
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Dans tous les cas, je suis contre l’existence de ce fond là. Vous avez votre salaire, des indemnités liés à vos fonctions. Pourquoi faut il vous distribuer de l’argent tout simplement parce que des fonds passent sous votre nez ? cet argent ne tombe pas du ciel !! il Ya de braves travailleurs plus ou aussi méritant que vous qui les mobilisent au quotidien dans des conditions souvent très difficile. Alors mes amis faite balle à terre. Il aurait fallut que vous taisiez vos divergence sur la répartition de cette cagnotte. Mais c’est trop tard, nous demandons au gouvernement de :
    - supprimer ce fond tout de suite et maintenant.
    - reverser ce budget pour le bitumage de nos routes à l’intérieur de la ville de Ouaga
    - libérer immédiatement tous les travailleurs du ministère en arrestation
    - permettre à ceux des travailleurs qui veulent, de reprendre leur travail
    - qu’on en finisse avec ce sujet qui nous agasse.
    Vive le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 09:46, par Mite
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Dans certaines sociétés lorsqu’un citoyen invente quelque chose, l’Etat perçoit un pourcentage sur les droits de l’inventeur justifié par le fait que l’inventeur n’a pas crée à partir de rien. La société lui a fourni un minimum et mis dans les conditions .Exemple si tu as crée avec du courant, quelqu’un d’autre a crée l’électricité et l’État l’a mis à ta disposition et ainsi tu as pu créer.

    Les financiers sont ceux qui font rentrer l’argent directement mais d’autres fonctionnaires font fonctionner l’appareil et même tout l’État pour qu’arriver à leur tour les financiers fassent leur boulot. ALORS QUE TOUT FONCTIONNAIRE BÉNÉFICIE DE CE SURPLUS DIT FONDS COMMUNS CAR S’IL EST FONCTIONNAIRE C’EST QU’IL EST IMPORTANT AU FONCTIONNEMENT DE LA CHAINE TOUT COMME LE FINANCER. ça crée des frustrations aux autres fonctionnaires et cela joue sur leur rendement. c’est ça qui explose de fois.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 09:54
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Si vous n’êtes pas satisfaits au MEF, démissionnez et changez de direction. Vous ferez mieux de demander l’amélioration de vos conditions de vie que de réclamer les avantages des autres . C’est malsain et moralement inacceptable. Un syndicat digne ne se comporte pas ainsi .

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 10:38, par Sidpayétka
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    BONJOUR A TOUS !

    Aux forumistes n011 et n0 15.
    Moi suis parfaitement d’accord avec vous et au besoin que ce fonds serve a réparer les tords causés a plus d’un fonctionnaire même en retraite. Le BURKINA FASO et mieux aucun pays africain tout au moins de l’Afrique de l’ouest, n’est pauvre (A en croire les mines d’or et les industries extractives). C’est simplement que nous avons des rats et des souries dans nos greniers. Le traitement approprié réservé a des rongeurs c’est des raticides et comme nous avons a faire des êtres humains donc a des voleurs genre "petit Guiro", il faut bien un jour ou l’autre les neutraliser surtout qu’ils causent mal. On ne parle pas la bouche pleine et ces garnements ont craché un morceau très gros pour les gorges. Le derrière de tous ceux qui ont soupé a ce plat (en tout cas pas moi) est dehors maintenant. Alors moi aussi en tant fonctionnaire Burkinabé ayant subi toute la rigueur des textes administratifs et parfois des déculottés a cause d’un patron véreux et parvenu, j’exige ma part de ce fonds commun. Si pas non, l’arrestation la serait un meilleur cadeau pour vous ne vous déplaise. Ca suffit maintenant. Bougres d’Andouille.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 10:41
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Le SYNAFY fait preuve de médiocrité en faisant croire à l’opinion qu’il n’ya aucune différence entre un douanier, un agent des impôts ,un agent du trésor et leur corps ; exactement comme si l’on veut faire croire qu’il n’ya aucune différence entre un dentiste, un cardiologue et un neurologue parce qu’ils sont tous des médecins. Faites un tour dans la sous la sous région et même au delà ,vous verrez. Quand vous avez perçu vos indemnités, quel autre corps a manifesté. Ne soyez pas irresponsables jusqu’à ce degré.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 10:44, par gondwanais lamda
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Il faut les emprisonner tous ces paresseux bon à rien. Décompter aussi les jours qu’ils n’ont pas travailler de leur salaire mensuel. Quand les fraudeurs attaquent par exemple les douaniers est ce que vous demander à courir le même risque ? Vous vous foutez des Burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 10:49, par sacsida
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Je crois que le gouvernment a commis une erreur en instituant ce fonds commun en une categorie de fonctionnaire parce qu’il a fallu que d’autres mouillent le maillot pour que vous puissez recouvrer.D’ailleurs ca cree des frustations aux niveaux des autres corps qui font le plus gros boulot pour que ces derniers puissent recouvrer.Un des arguments tenus par ces beneficiaires du FC est que ce fond leur permettra d’etre incorruptible.Je trouve cela assez plat comme argument car primo lors de votre formation a l ENAREF vous avez un cours de DEONTOLOGIE et secondo parce que vous avez ete formes pour cela.Et puis si L’Etat craint qu’on ne vole ses sous alors qu’ils prennent des dispositions afin que tous ceux qui le doivent ne l’echappent pas.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 10:51, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Arrêtez ce désordre pendant qu’il est temps. Il faut changer tous ceux-là qui sont en grève au ministère des finances. Cela prouve qu’ils ne sont pas crédibles dans les postes qu’ils occupent. Ils ne méritent pas d’être aux finances.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 11:06, par ya sida
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    S’ils ne veulent pas travailler le Gouvernement doit les licencier tous bande d’hypocrite et de fraudeurs ce sont des agents qui sont entrée par la petite porte au sein du MEF.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 11:08, par ya sida
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    S’ils ne veulent pas travailler le Gouvernement doit les licencier tous bande d’hypocrites et de fraudeurs ce sont des agents qui sont entrée par la petite porte au sein du MEF.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 11:08, par TOUSSIDA
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Ces gens des finances commencent à nous taper sur les nerfs. Certains seraient même devenus des Agents de l’ Etat grâce à leur expertise inégalée en matière de fraude aux concours de la Fonction Publique. L’ Etat est comme le corps humain. Tous les organes (Fonctionnaires) ont un rôle à jouer dans le fonctionnement de ce corps selon la spécialité liberment choisie. Je ne vois pas en quoi un agent des finances apporte plus à l’Etat qu’un Enseignant, un agent de santé, un agent de l ’action sociale etc......Qu’ils arrêtent ce mouvement car c’est même indécent. Ils risquent de s’attirer l’inimité des autres corps de l’Etat surtout que souvent ils portent la palme d’or en matière de ........ ( cf. trois écrans noirs).

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 11:13, par MAM TASEGO
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Que les aigris se taisent.on ne peut pas traiter les enfants d’une même famille indifféremment sans qu’il n y ait révolte.Soyons sérieux.C’est la justice entre les enfants d’une même mère les financiers recherche.C’est tout. A tous ceux qui demandent de supprimer,SANKARA avait tenté mais il n’a pas pu.Par ailleurs il s’agit d’un fond qui existe dans les ministères des finances du monde entier.Au Niger à coté le FC triple celui du Burkina alors que économiquement le Niger le vaut pas le Burkina.Mes chers internautes les financiers ont raison.Soit on supprime dans toute les directions du MEF, soit on règle le problème d’injustice entre les agents du MEF.Pour finir chacun à son destin car tous ne peuvent pas faire la même chose.Le destin faisant les choses,on aura des fonctions différentes.Chacun doit se battre dans son corps pour des avantages.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 11:19, par letrésorier lucide
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Moi je suis bien content du développement que cett lutte prend. On a toujours dit au jeunes arrivistes qui ont intégré ces dernière le MEF ( comme dans d’autres ministères) de faire attention ! le FC ne date pas d’aujourd’hui ni du temps de BEMBAMBA. ça toujours existé et dans les pays d ela sous région (Côte d’Ivoire, mali, Sénégal, etc) pour les administration financières. Celui qui veut peu se renseigner. Mais le comble du YNAFI, c’est vouloir tirer à la hausse un revenu aléatoire et de comparer ce qu’il ont à celui des autres. Le SYNAFI est malhonnête, hypocrite et sa lutte est malsaine en ce sens que mêm à l’ENAREF, il ya trois branches (Comptabilité donc Trésor, Impôt et finances) et chacun à le choix d’aller là où il veut tant que les places pour telle ou telle sont disponibles. Alors où est le problème si après impôt gagne plus que toi ou trésor gagne plus que toi ?

    Bandes d’idiots, voilà que le citoyen lamda qui ne comprend pas pourquoi le FC a été institué, trouve cela injustifié par rapport aux autres fonctionnaires. Et cela par votre faute, votre gourmandise et votre avidité pour atteindre le sommet tout de suite (après deux ans de service comment un agent veut coute que coute payer voiture parceque l’autre est en voiture ?) ; d’ailleurs le bon financier ne devrait pas raisonner comme ça car il a appris l’économie et sait qu’il ya un rapport entre le revenu et la consommation . Espèces d’agents irrefléchis, de financier vulgaires, vous compliquer les choses par cette lute malsaine.

    Si vous avez des choses à regler avec les autorités du MEF alors regler les et laisser les gens en paix. QUe les CRS les gaz d’avantage et qu’on radie ceux qui ne veulent pas travailler, il ya d’autres qui attendent. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 11:27, par adama
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Nos contrats souffrent au contrôle financier. Les agents des collectivités n’auront pas leur salaire a cause de votre foutu de sit in.ils marcheront sur vos cadavres.je Vous aurai prévenu.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 11:27, par Nongdo
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Si un fond commun devient un fond à problème, qui bloc même l’avancement des agents des autres ministères, il faut purement et simplement le supprimer.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 11:32, par souleymane
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    il faut qu’on soit serieux ! pourquoi ce fond commun ? si c’est commun, à ma comprehension du français, cela doit être pour tous les agens de l’etat ou donné au agens de l’education ou la santé. ce sont ces personne on peut dire qui le bien commun le plus cher pour toute la population à savoir la santé et l’éducation.ou il faut purement et simplement le suprimé car c’est très injuste de donné aux agens des finances.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 11:35, par malko
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    FC !!! ils n’ont qu’a donner ça aux financiers, là nous aussi on se lèvera comme une seule main pour reclamer ça pour nous !!!on n’est plus d’une vingtaine de ministères !!on verra qui vaut mieux que qui !!! on n’est sur nos gardes !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 11:36
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Le SYNAFI est un syndicat immature avec des responsables qui entrainent les autres dans leurs errements

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 12:00, par Arch
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    le BURKINA ne veut pas le développement c’est une mauvaise politique de mettre à l’aise par un FC les agents des impôts, du trésor de la douane et des financiers. si ce pays voulait le développement le bon sens serait plutôt d’encourager les secteurs prioritaires comme l’éducation, l’agriculture, les secteurs techniques (ingénieux et ingénieurs) c’est comme cela que les autres pays développes ont pu trouver les solutions à leurs problèmes. il faut plutot encourager des gens qui peuvent créer la richesse par les découvertes surtout la technique. si les pays africains sont derrière c’est parce qu’ils sont simplement mal éduqués (morale et instruction ie l’éducation au sens large) et malnutris. même la malnutrition est liée est la non maîtrise de la technologie on cultive au 21 eme siècle toujours avec des dabats. SEUL L EDUCATION NOUS SORTIRA DE CE GOUFFRE EDUCATION MORALE ET TECHNIQUE. QU EST CE QU UN AGENT DU MEF APPORTE DE PLUS POUR LE DEVELOPPEMNT. SI VOTRE POLITIQUE DE DEVELOPEMENT EST BASE SUR LE COMMERCE IMPORT- EXPORT C EST FAIRE DU SUR PLACE Y A PAS DE DÉVELOPPEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 12:28, par Ra baob yé
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Si ce fonds dit commun n’est pas supprimé ou n’est pas étendu à tous les fonctionnaires, alors j’invite les responsables syndicaux à prendre leurs responsabilités. Un Ambassadeur qui va négocier, signer un accord de financement avec un autre pays apporte t-il des fonds dans la caisse de l’Etat, oui ou non ? A-t-il, lui aussi droit au fonds dit commun, oui ou non ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 12:28, par Le deputé
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Quand Blaise et ses accolites étaient là, pourquoi vous n’avez pas organisé tous meeting et sitting ? je crois qu’on doit se dire la vérité. si j’étais à la place de ce gouvernement, loin de la coarrote le baton. vous les perturbateur du pays et au lieu de simple arrestations, si on vous chassait de vos fonctions ca fait quoi ? vous pensez que vous êtes les seuls dans ce pays. faites preuves de maturité s’il vous plait.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 13:12, par La vérité vraie
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Ces constipés intellectuels de la SYNAFI se foutent du peuple burkinabé et des autorités républicaines. Vous avez déjà le FC mais par jalousie et par aigreur vous revendiquez la même chose que pour les douaniers et les impôts.Si le ridicule pouvait tuer, quand vous avez eu votre concours pourquoi n’êtes-vous pas allés aux impôts ? Tout le monde sait que c’est par choix et par ordre de mérite. Soit, vous n’y êtes pas allés par volonté d’être financier, soit parce que les meilleurs avaient choisi toutes les places disponibles.Par conséquence, mes chers revoyez votre copie ; elle est très sale.C’est dans quels pays du monde ou ce fameux FC est équitable pour toutes les régies ?En fait, en les suivant on s’en rend compte que ces sont les mêmes qui ont payés l’ENAREF au détriment des honnêtes fils du pays qui continuent de nous emmerder. On vous comprend, vous voulez juste fructifier votre mise de trois briques et cela par tous les moyens, mêmes les luttes plus ignobles qui ne puissent être imaginées et cela sans morale, ni loi,ni foi. Vous vous révélez parfaitement par cette lutte bidon et injurieuse pour les autres corps des fonctionnaires. Vivement que le gouvernement prenne ses responsabilités en les donnant un ultimatum de 24 heures pour rejoindre les bureaux ou de les dégager purement et simplement. Ces margouillats ne peuvent pas changer leurs vieilles habitudes. S’enrichir en passant par la courte échelle.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 13:20, par La vérité vraie
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Ces constipés intellectuels de la SYNAFI se foutent du peuple burkinabé et des autorités républicaines. Vous avez déjà le FC mais par jalousie et par aigreur vous revendiquez la même chose que pour les douaniers et les impôts.Si le ridicule pouvait tuer, quand vous avez eu votre concours pourquoi n’êtes-vous pas allés aux impôts ? Tout le monde sait que c’est par choix et par ordre de mérite. Soit, vous n’y êtes pas allés par volonté d’être financier, soit parce que les meilleurs avaient choisi toutes les places disponibles.Par conséquence, mes chers revoyez votre copie ; elle est très sale.C’est dans quels pays du monde ou ce fameux FC est équitable pour toutes les régies ?En fait, en les suivant on s’en rend compte que ces sont les mêmes qui ont payés l’ENAREF au détriment des honnêtes fils du pays qui continuent de nous emmerder. On vous comprend, vous voulez juste fructifier votre mise de trois briques et cela par tous les moyens, mêmes les luttes plus ignobles qui ne puissent être imaginées et cela sans morale, ni loi,ni foi. Vous vous révélez parfaitement par cette lutte bidon et injurieuse pour les autres corps des fonctionnaires. Vivement que le gouvernement prenne ses responsabilités en les donnant un ultimatum de 24 heures pour rejoindre les bureaux ou de les dégager purement et simplement. Ces margouillats ne peuvent pas changer leurs vieilles habitudes. S’enrichir en passant par la courte échelle.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 13:33, par Beoggninga
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Commencez d’abord par réclamer l’alignement des salaires des fonctionnaires avec ceux des contractuels avant d’en venir à vos histoires de fonds communs. Comme cela on comprendrait votre logique et votre soif de justice. Vous n’êtes que des ingrats, des égoïstes qui comme le poisson naïf lorgne le vers en oubliant qu’il est accroché à un hameçon. A bon entendeur, salut !!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 14:01, par INJUSTE
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    C EST INJUSTE,,,,,,,, je voudrais par ce message m adresser au TRÉSORIER LICITE. Tout d’abord je voudrais dire que je suis pas finances impot mais je trouve qu il est égoïste. On dirait qu il est du trésor, mais je note qu il tiens au FC mais il ne tien a le partager meme avec ses collegues de bureau encore moins a tous les fonctionnaire comme moi je le veux. mais je dis une chose, en 2004 quand je cherchais ce travail j ai pas eu mais y en a qui ont eu. Nous tous on voulais laba parce que y a FC. SI quelqu’un a part moi a eu, bonne chance à lui. Et puis un neveu m a dis que y a pas différence entre eux aux finances que y en a qui font venir l argent et y en a regarde comment dépenser le peu qui entre. QUI EST PLUS IMPORTANT. REVOLVER LE PROBLEME ET ON VA QUITTER ICI, TCHRRRR

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 14:23, par DigneFils
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    La gendarmerie nationale a commis une bavure en arrêtant seulement une vingtaine d’individus. Tous les manifestants devraient être aux arrêts. Le fond commun est une preuve active de discrimination professionnelle ; Pourquoi donner un fond commun à quelqu’un parce qu’il travaille dans les finances ? Ce n’est pas le ministère des finances seulement qui fait avancer le pays. Y’a des fonctionnaires qui travaillent plus que ces bureaucrates mais n’ont pas de fond commun. Imaginons une situation dans laquelle les fonctionnaires des autres ministères demandent aussi un fond commun ; que va-t-il se passer ? A mon avis ce sont des malades qui souffrent d’une psychose ; il faut les arrêter à temps si non ils vont semer de la rébellion dans les autres ministères. Si les hauts dignitaires de l’Etat n’assument pas leur responsabilité en rappelant ces malades à l’ordre, le pays reculera d’année en année, de jour en jour à tel point que le Burkina Faso perdra, un jour, le mérite d’être classé dernier en terme développement et on dira alors qu’on n’est pas classable.
    Un Médecin, citoyen honnête de son pays !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 14:49, par soumzita
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Je ne suis pas d’accord avec l’internaute N°30 qui compare le Niger au Burkina. Sache que le Niger dispose de l’uranium et du pétrole et même s’il quadruple les monuments de ses agents il n y a pas de comparaison a faire. Je t’informe que malgré les gisements de ce pays, les programmes de vaccinations n’existent pas. la preuve est que cette année avec l’épidemie de méningite les Nigériens venaient a Ouagadougou payer le vaccin pour leurs familles.
    Nous savons également que la majorité des plaignants viennent de la diapo, ce qui confirme leur manque d’éducation en matière de civisme. Leur slogan : "S’enrichir vite et sans effort". On vous connait car dans toute l’administration burkinabè vous constituez le Striga ( l’herbe acide qui attaque les plantes cultivées depuis leurs racines).Vous ne bénéficierez pas de l’appui d’aucun mouvement syndical. Le peuple vous ai a l’œil. A bon entendeur salut...
    .

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 15:09, par GOURMANDISE
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    ILS N’ONT QU’A ARRÊTER LEUR CUPIDITÉ ET ALLER TRAITER LES DOSSIERS DES GENS. SI NON, C’EST NOUS QUI IRONT LES TAPER LABAS. CEUX QUI VEULENT PAS TRAVAILLER PEUVENT DÉMISSIONNER. Y A BEAUCOUP DES JEUNES DIPLÔMÉS QUI VONT VOUS REMERCIER POUR AVOIR LIBÉRÉ DE LA PLACE POUR EUX.

    SYNAFI, OUVREZ LES YEUX ET REMARQUEZ QUE LE PEUPLE N’EST PAS DE VOTRE COTE. ALORS, IL VAUT MIEUX JOUER BALLE A TERRE !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 15:32, par JUSTICE
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    le SYNAFI doit revoir sa copie, le FC injustice à l’egard des autres travailleurs
    si le MICA le MME, le MIDT, le MERH n’organisent pas la chaine comment vous vous allez collectés les taxes et autres formes d’impots ?
    Sachez que tous ce paie ici bas

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2015 à 16:24, par Rahan
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    Allez-y vous faire foutre. Bandes d’incompétents

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2015 à 20:51, par oyabun olfun
    En réponse à : Sit-in du SYNAFI : Une vingtaine d’arrestations

    J EN VEUX ÉGALEMENT DE CE FOND COMMUN ! JE VOUDRAIS PAS ME COMPARER AUX AGENTS DU MEF, MAIS ADMETTONS QU’ILS SONT HYPERFAVORISES.C’EST DOMMAGE DE PARLER DE CHANCE DANS UN ÉTAT DE DROIT. EST IL MALCHANCEUX D’ÊTRE ENSEIGNANT, AGENT DE SANTÉ, D’AGRICULTURE, ETC
    IL FAUT ARRÊTER CES DISCRIMINATIONS SINON VOUS FAVORISERAI LA CORRUPTION

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés