Election présidentielle : Le NTD de Vincent Dabilgou choisit Rock Marc Christian Kaboré comme candidat

lundi 27 juillet 2015 à 07h59min

Au terme d’un congrès extraordinaire le 26 juillet à Ouagadougou, le parri Nouveau temps pour la démocratie, parti crée par l’ancien ministre Vincent Dabilgou, a décidé de soutenir le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès, Roch Marc Christian Kaboré. Un choix de « stratégie politique, idéologique et de développement » pour triompher du libéralisme.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Election présidentielle : Le NTD de Vincent Dabilgou choisit Rock Marc Christian Kaboré comme candidat

La jeunesse du Nouveau temps pour la démocratie(NTD), « pas encore bien implanté », et l’idéologie de la social-démocratie sont les deux arguments avancés par Vincent Dabilgou pour justifier le choix de son parti de soutenir Rock Marc Christian Kaboré à l’élection présidentielle du 11 octobre.

« Les problèmes de notre pays sont immenses. Mais la pression est grande, il faut aller vite. Il y a à peine quatre mois que le parti a été créé. Nous avons fait l’analyse, les discussions ont chauffé. Nous savons que la jeunesse est pressée. La jeunesse aurait voulu avoir un candidat de jeunes. Mais nous avons une implantation très faible dans notre pays. Nous n’avons pas eu le temps de partager suffisamment notre programme de développement avec les populations », a dit l’ancien ministre de l’habitat et de l’urbanisme.

La social-démocratie, idéologie dont se réclame le NTD est celle du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) qui a investi Rock Marc Christian Kaboré candidat. C’est donc un choix idéologique, dira le président du NTD, qui à l’occasion n’a pas manqué de décocher des flèches au libéralisme auquel il faut barrer la route. « Le contexte mondial est marqué par la domination féroce du capitalisme et son système néo-libéral dont la philosophie et la logique implacable ne trompent plus personne : créer des conditions des conflits partout aux fins de nous divertir et de rendre plus riches les riches et écraser sans pitié les pauvres dans les villes et les campagnes ». Rock Marc Christian Kaboré est selon le NTD, celui qui porte mieux les idéaux de la social-démocratie au Burkina.

Juste les idées, aucun calcul politique !

C’est le 3e vice-président du MPP, Domba Jean-Marc Palm qui a reçu le drapeau du NTD, comme signe de l’adoubement de Rock Marc Christian Kaboré par ce parti. Il s’est réjoui du choix du nouveau parti. Que cache ce soutien ? Réponse du 3e vice-président du MPP : « On n’a rien promis. Pourquoi vous pensez que les gens n’ont pas d’idéaux. Pourquoi vous pensez tout le temps que ce sont des deals. C’est une approche que je ne partage pas tellement. C’est vrai que pour vous les jeunes, ce sont les deals …. Mais je pense qu’il y a des principes dans la vie. Ce sont des relations anciennes, on se connait bien et on sait ce que chacun vaut. Le NTD a pu être très accroché par notre programme », a-t-il dit avant d’ajouter que des discussions auront lieu bientôt pour la mise en œuvre effective de l’alliance.

le NTD ne soutiendrait-il pas le MPP dans l’optique de glaner des postes au cas où son candidat remporterait l’élection ? Réponse de Vincent Dabilgou : « Nous ne sommes pas des calculateurs, nous pensons que nous devons gagner les élections dès le premier tour. Nous allons nous battre pour l’élection de notre président, et il lui reviendra de gouverner ce pays dans le sens de ce que veut le peuple, pour le développement de notre pays. Ce ne sont pas des postes que nous voulons. La question principale c’est que nous voulons aller vite pour soulager nos populations au plan de l’éducation, de la santé, d’infrastructures, de désenclavement, de la jeunesse ».

Aussi avancera-t-il, le NTD n’a pas été créé pour soutenir le MPP. « On ne crée pas un parti pour soutenir un individu. On crée un parti parce qu’on a une ambition pour un pays ». D’ailleurs pour les élections législatives, le parti se battra en solo. Le NTD se réorganisera cependant pour « probablement » présenter son candidat dans 5 ans, a poursuivi son président.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés