CDP et présidentielle 2015 : Eddie Komboïgo pour « perpétuer la tradition de victoire électorale »

lundi 13 juillet 2015 à 02h43min

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), a tenu un congrès extraordinaire le samedi 11 juillet 2015 à Ouagadougou. A l’occasion, le président du parti, Eddie Komboïgo, a été investi comme candidat à l’élection présidentielle du 11 octobre prochain.

CDP et présidentielle 2015 : Eddie Komboïgo pour « perpétuer la tradition de victoire électorale »

Désigné par les membres du haut conseil du parti le 9 juillet dernier comme candidat à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015, Eddie Komboïgo a été investi ce 11 juillet 2015, au cours d’une cérémonie qui ne fut pas des moindres. Une cérémonie qui a enregistré la présence de représentants d’autres partis et formations politiques dont Le Faso Autrement, l’UPR, l’UPC, la NAFA, l’AJIR, l’ADF/RDA, l’UBN, l’ODT.

C’est au cours de cette cérémonie qui aura duré plus de six heures, que M. Komboïgo a reçu sous acclamations et tambours battant, le drapeau du CDP matérialisant son investiture. Et dans son premier discours en tant que candidat à la présidentielle, Eddie Komboïgo a tenu à saluer et à remercier le haut conseil du parti qui l’a désigné « à l’unanimité ». En cette désignation, M. Komboïgo dit avoir vu l’expression d’un appel à relever de « grands défis ».

A cet appel, il a répondu à l’occasion du Congrès extraordinaire de ce 11 juillet 2015 devant une grande foule de militants de son parti, en ces termes : « Oui, j’accepte d’être le candidat du CDP ; oui, j’accepte d’être le candidat des femmes ; oui, j’accepte d’être le candidat des jeunes ; oui, j’accepte d’être le candidat de toutes les générations ».

Et s’associant « ses camarades », Eddie Komboïgo dira, « Nous devons être à la hauteur des défis », « Nous n’avons pas le droit de faire moins » que de par le passé. Pour sa part, précise-t-il, « Je m’engage à perpétuer la tradition de victoire électorale au CDP ».

Déjà, il annonce la démarche de son action gouvernementale qui procédera par « la consolidation de l’existant », pour ensuite instaurer une dynamique de « gouvernance au service du développement durable » dans un environnement de paix et de sérénité sociale et économique. Attendons donc de voir…

Fulbert Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés