Les ouvriers qui se font passer pour des « contractuels de l’ONEA>> sont en réalité des agents de sociétés privées de prestations de service

mardi 30 juin 2015 à 20h00min

Les ouvriers qui se font passer pour des « contractuels de l’ONEA>> sont en réalité des agents de sociétés privées de prestations de service

Au cours du mois de février 2015 et tout récemment en juin, il nous a été donné de constater avec regret des interventions sur les différents médias de la place, d’individus se faisant passer pour des « contractuels de l’ONEA>>. Les différents articles de presse ayant accompagné ces sorties ont contribué à entretenir une confusion sur le statut réel de ces personnes, ce qui porte atteinte à l’image de l’ONEA.

Malgré nos précédents rectificatifs, nous tenons une fois de plus à apporter un éclairage à la presse nationale et à l’opinion publique sur le statut de ces travailleurs.

Ces travailleurs sont des agents d’entreprises privées avec lesquelles l’ONEA a signé des contrats de prestations de services dans le cadre de l’externalisation d’une partie de ses activités : il s’agit des entreprises CED-B et GBI Faso. Par conséquent, lesdits travailleurs n’ont aucun lien contractuel avec l’ONEA.

L’ONEA tient à rassurer l’ensemble de la population qu’il veillera à la continuité du service de distribution de l’eau conformément aux dispositions du règlement de service d’eau.

Le Département Communication

Messages

  • Merci pour la communication mais qu’est ce qui empêche l’ONEA de signer des CDD avec ces agents au lieu de passer par des sociétés de prestation de service qui exploitent ces gens ?

  • monsieur le chargé de la communication de l’ONEA et son DG, nous ramez contre la politique le l’état qui consiste à procurer les emplois décents et durables au burkinabés.
    Pour une société d’état comme l’ONEA au lieu de s’inscrire dans le sens d’accompagner l’état dans sa politique d’emplois décents, les ennemies du peuple que vous êtes ont choisie d’enrichir leurs amis pour se partager après le butin. vous pensez que les gents sont idiot ?
    dites nous comment pour cent vos sous-traitants vous versent si ce n’est pas vous les vraies propriétaire de ces sociétés ?
    Arrêtez de prendre les burkinabés pour des idiots.
    Mais comme nous avons que des apprentis à la tête de l’état qui ne savent pas ce qu’ils font, c’est tout à fait logique qu’un directeur d’une société d’état soutient fièrement à la télé l’externalisation des ressources humaine sans se soucier les conditions de travail des employés.
    Si les sociétés d’états se transforment en des structure d’esprit mercantile, ne soit pas étonné que les privées soient des esclavagistes.

  • La justice est elle sans morale ? Elle sait envoyer en prison les voleurs de poulets et récompenser les délinquants à col blanc. Dommage pour un pays qui aspire au changement. Que le procureur du Faso appelle à la barre led corrupteurs connus RTL les choses seront plus claires. Le Burkina mérite mieux que cela. Sans rancune mais avec fermeté

  • le DG , de l’onea ne sait pas que le peuple Burkinabe est inteligent que lui et son service de comminication , la SONABEL a aussi des sous traitant depuis des années , on peu citer l’une des grandes entreprise de BOUGIBIGA et autres , mais nous n’avons jamais entendu qu’ils se reclament d’agent SONABEL . le cas onea est special , crée dans le courant 2006 au lendemain de la prise de service du DG WIBIGA . unitile de raconter des histoire accuser la presse et autre
    bientot la verité va sortir , vous DG onea vous le savez plus que quiconque . la société CEDB est une filiale deguisée de l’onea , les proprietaires sont à l’onea , la tete est Arouna Yamba WIBIGA et les complices c’est vous et le Directeur de l’exploitation , nous sommes prets à faire la demonstration des documents

  • merci pour la mise au point

  • @jean moulain
    La législation du travail n’est pas souple et le CDD est contraignant pour les entreprises qui le signe avec des personnes physiques. A partir d’un nombre de CDD renouvelé pour la même personne la loi oblige de transformer le CDD en contrat permanent. CE qui n’arrange pas les entreprises qui veulent avoir souplesse de se séparer de l’agent quand il n’en a vraiment pas besoin. Avec un contrat de service avec une société d’intérim c’est plus facile de ne pas renouveler le contrat quand on a en pas besoin

  • Faux faux. L’onea en tant qu ’entreprise principale devrait vérifier auprès de ses sous traitants et prestataires le respect stricte des règles et normes de travail.

  • bonjour, il s’agit de quel directeur d’exploitation ? l’actuel ou passé ?
    Les ouvriers méritent un bon traitement même si c’est pas des contractuels de l’ONEA et Dans ce cas précis l’ONEA doit prendre ses responsabilités .

  • c’est tout juste pour attirer l’attention de l’internaute N°6 que la loi n’oblige plus le passage du CDD en CDI quel que soit le nombre de renouvellements.

  • Une question au Departement de Communication de l’ONEA. Quelles sont les meures urgentes a prendre en pareille situation si tant est vrai que l’ONEA est certifié ISO 9001 ?. En fin, en ce debut d’hivernage pensez vite et tres vite a l’achevement des travaux d’enffouissements des tuyaux puis a la fermeture des trous dans les differents secteurs pour éviter d’autres désagrements (accidents, inondations).
    Merci

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés