Consommation de stupéfiants et sécurité routière : La gendarmerie nationale sensibilise au Lycée Zinda

samedi 16 mai 2015 à 00h10min

La gendarmerie nationale était au Lycée Philippe Zinda Kaboré dans la matinée du 15 mai. Pas pour réprimer des contrevenants à la loi, mais pour prévenir par la sensibilisation. Les élèves ont été instruits sur les dangers de la consommation des stupéfiants et sur les règles à respecter pour la sécurité routière. Les drogues et les accidents de la circulation sont deux fléaux qui frappent dans les rangs des plus jeunes et la gendarmerie entendait prévenir à la base.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Consommation de stupéfiants et sécurité routière : La gendarmerie nationale sensibilise au Lycée Zinda

La consommation de la drogue, de la cigarette et autres stupéfiants gagnent du terrain en milieu scolaire. La gendarmerie en sait quelque chose puisque dans la répression, beaucoup de ceux qui tombent dans ses filets sont des jeunes, scolaires. « Nous ne pouvons pas nous focaliser uniquement sur l’aspect répressif, lorsque nos missions sont de sécuriser la population et veiller à l’exécution et à l’observation des lois et règlements. C’est pourquoi l’un des aspects essentiels de notre mission se situe dans la sensibilisation des populations », a laissé entendre le Capitaine Siessan Guy Hervé Yé, chargé de communication et des relations publiques de la gendarmerie nationale.

Ainsi, en collaboration avec le ministère de la santé, le Dr. Laurent Somé, personne ressource dans le cadre de la lutte contre le tabac auprès du ministère de la santé, a abordé le sujet des conséquences des drogues au Burkina, notamment le cas du tabagisme. Outre ses effets négatifs sur la santé humaine, le tabac a des répercussions négatives sur le rendement scolaire. Des problèmes d’apprentissage, la diminution de la concentration, la diminution des performances de la mémoire, les difficultés de restitution des leçons apprises, sont entre autre conséquences que le Dr. Somé a énumérée. « Sur le chemin de la réalisation de vos ambitions, il y a des ennemis qui se dresseront sur la route. Parmi ces ennemis, il y a le tabac, la drogue et les stupéfiants » a dit le communicateur aux élèves, avant de les inviter à éviter ces ennemis.

L’Adjudant-Chef Sanssan Kambou, chef de cellule stupéfiants et mœurs de la 3e région de gendarmerie à Ouagadougou, a présenté les conséquences de la drogue. « La délinquance juvénile s’est accentuée ces derniers temps », selon l’adjudant-chef, « Il y a beaucoup de crimes pour lesquels des jeunes sont impliqués. On s’est rendu compte que la consommation de la drogue en était l’une des raisons ». Il fallait donc procéder à la sensibilisation des jeunes pousses, surtout que de l’avis du chef cellule stupéfiants et mœurs, la répression a montré ses limites. « Lorsque vous prenez un contrevenant, il paye son amende, pour lui, c’est fini. Il oublie que c’est un acte qu’il ne doit pas recommencé alors que si on lui explique les dangers qu’il encourt, il pourrait arrêter ».

« S’attaquant à ce phénomène en amont, il était bon de venir sensibiliser les jeunes sur les drogues, leur expliquer pourquoi il ne faut pas consommer les stupéfiants , expliquer les effets, et rassurer les jeunes que les gendarmes sont là pour les accompagner a renchéri le Capitaine Hervé Yé.

Mobilisés et curieux, les élèves ont aussi une séance de sensibilisation sur les accidents de la circulation. Encore un phénomène dans lequel les scolaires sont de plus en plus victimes. Les élèves ont été appelés à éviter les facteurs de risques des accidents de la circulation, à savoir, la consommation de stupéfiants , la vitesse, l’intolérance, le téléphone pendant la conduite, le manque de vigilance. Le code de la route doit être bien respecté sur la route de l’école ou de la maison.
Cette session de sensibilisation précède d’autres qui ont déjà eu lieu dans d’autres établissements de la ville de Ouagadougou. La gendarmerie se dit disponible et ouverte et à tous les établissements ou associations qui voudraient qu’elle vienne aborder ces thématiques avec ses élèves ou membres.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés