Le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes relance ses activités

vendredi 15 mai 2015 à 02h43min

Le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes (FAIJ) procède à la relance des ses activités par la remise de chèques à des jeunes promoteurs, le vendredi 15 mai 2015 à 9h 00, au centre d’évaluation et de formation professionnelle de Ouagadougou. Après une longue période d’attente, ces derniers pourront finalement créer leur micro entreprise.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Depuis sa création en 2007, plus de 4000 projets de jeunes ont été financés et plus de 13.000 emplois directs et indirects créés à travers le pays.
Les autorités de la Transition ont décidé de lui apporter un nouveau souffle à travers des financements conséquents.
Le FAIJ fait partie des fonds de financement désignés pour mettre en œuvre le volet « Projet d’appui à l’auto-emploi des jeunes » du Programme Socioéconomique d’Urgence de la Transition.
Le service d’information du gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 mai 2015 à 11:30, par Gbabili
    En réponse à : Le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes relance ses activités

    Faites attention à ce fonds ; il a servi de caverne d’Ali baba sous l’ère Compaoré. Les responsables du fond finançaient des entreprises fictives créées par eux même au détriment des vrais bénéficiaires
    Il serait souhaitable de rappeler les anciens DG des fonds pour justifier leur gestion. Vous en serez édifié

  • Le 15 mai 2015 à 17:24, par SIDNAABA
    En réponse à : Le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes relance ses activités

    mon cher ami, je crois qu’il faut arrêter la delation. si vous n’avez rien à dire eviter de pomper l’air au honnête citoyen.

  • Le 15 mai 2015 à 17:37, par SIDNAABA
    En réponse à : Le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes relance ses activités

    mon cher ami, je crois qu’il faut arrêter la delation. si vous n’avez rien à dire eviter de pomper l’air au honnête citoyen.

  • Le 9 août 2015 à 17:39, par TAPSOBA Tasséré
    En réponse à : Le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes relance ses activités

    bonsoir je suis un jeune de 27 ans, je travaille dans une entreprise de la place certains de mes collègues et moi avions un progès commun que nous voulons venir vous demandé de l’aide mais on ne connais pas vraiment les démarches a suivre

  • Le 1er septembre 2015 à 14:21, par mboumba guimbi
    En réponse à : Le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes relance ses activités

    bonjour

    je veux savoir comment obtenir de l’aide pour un projet agricole et agro pastorale

    merci

  • Le 6 mai 2016 à 15:38, par Kabore Wendpamongba Ghislain Arnaud
    En réponse à : Le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes relance ses activités

    bonjour !
    je suis un jeune de 24 ans. cela fait maintenant deux ans que j’e suis titulaire d’une licence en économie. mais parallèlement j’ai travaillé depuis tout petit dans l’entreprise de BTP de mon papa. cette dernière entreprise a connu des difficultés suite a une longue maladie de mon papa et a du arrêter la production de ses services depuis 2008.
    grâce dieu le papa se porte mieux de nos jours mais n’arrive plus a se mettre au diapason des affaires. j’ai alors décidé de réveiller son affaire et avec sa bénédiction depuis Koudougou je suis arrivé a déporter l’atelier de soudure a Ouagadougou et j’essaie depuis un an maintenant de me faire un chemin dans le domaine.
    j’ai également eu la chance de réaliser le bâtiment d’un particulier. j’ai ainsi temporairement réussi a récupérer certains de ses employeurs : maçons’, soudeurs, plombier, carreleurs, peintres, bref tout ce qu’il faut pour réaliser sans tache un bâtiment.
    j’ai donc pris attache avec le CEFORE qui m’a permis d’obtenir un RCCM, un IFU et autres document. seulement Ouagadougou est très compliqué et les affaires surtout dans ce domaine sont pas aisées pour un jeune de mon âge qui débute.
    je voudrais donc savoir comment le FAIJ peut soutenir mon entreprise individuelle : Wendpamongba constructions et services (WCS). merci !

  • Le 11 octobre 2016 à 10:34, par bado niple
    En réponse à : Le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes relance ses activités

    Bonjour.
    Je suis un jeune burkinabé,marie et père de 3enfants.je suis orphelin de père et de mère et ne en cote d’ivoire.lors de la crise ivoirienne, j’ai déménagé définitivement au Burkina avec ma femme et mes enfants.lors de notre arrivé à la gare routière nous avons été dépouillés de toutes nos économies,nos parents sachant cela se sont détournés de nous.le ministère de l’action social nous a aidé pour que ma femme fasse la santé.et moi je me suis fais embauché par une entreprise de gardiennage depuis 2011,je suis agent de sécurité,j’ai servi dans plusieurs entreprises de sécurité,malgré mes maigres salaires,j’ai pu avoir impeu d’argent pour créer ma propre société de gardiennage,j’ai mon RCCM,mon numéro IFU,mon numéro CNSS...
    Il me reste seulement mon agrément et impeu d’argent pour confectionner les uniformes des premiers agents.
    Pouvez vous m’octroyé une aide financière en vue d’achevé mon projet ?
    Merci pour tous ceque vous faites pour la jeunesse burkinabé.
    Bado

  • Le 25 mars à 14:11, par Malgrenoma
    En réponse à : Le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes relance ses activités

    Bonjour Je suis venu laba il ya 4 mois depose le plan d afaire mais jusqu aujourd hui il ya pas de nouvelle.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés