Programme Beoog Biiga II : Le MENA et le CRS s’accordent pour de meilleurs résultats scolaires

mardi 12 mai 2015 à 22h53min

Dans le cadre du lancement de la deuxième phase du programme « Beoog Biiga », en français ‘’enfant de demain’’, le Catholic Relief Services (CRS) a signé, ce mardi 12 mai 2015 à Ouagadougou, un protocole d’accord avec le Ministère de l’Education Nationale (MENA). Ledit protocole d’accord a été signé par le ministre Samadou Coulibaly, en charge du MENA et le représentant-résident du CRS, Moussa Dominique Bangré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Programme Beoog Biiga II : Le MENA et le CRS s’accordent pour de meilleurs résultats scolaires

Le ministre Samadou Coulibaly l’a affirmé avec force ce mardi 12 mai 2015 à Ouagadougou. L’amélioration durable de la qualité de l’éducation de base est l’un des défis majeurs de son département, le ministère de l’Education Nationale (MENA). Samadou a fait cette déclaration au cours de la cérémonie de signature d’un protocole d’accord avec le Catholic Relief Services (CRS), dans le cadre du lancement de la deuxième phase du programme Beoog Biiga, en français ‘’enfant de demain’’.

Le patron du MENA s’est félicité de l’approche et des résultats du programme : « Je note avec satisfaction les activités développées pour atteindre les résultats à travers les cantines scolaires, les rations à emporter, la santé nutrition, le programme de mentoring, le renforcement des capacités des parents d’élèves, des enseignants et des administrateurs scolaires, la petite enfance à travers les Bisongo ».

Le protocole d’accord

Abordant le présent protocole signé avec le CRS, M. Coulibaly assure qu’il matérialise des ambitions, des objectifs et des défis communs. Ces objectifs font partie, dit-il, de la mission de son département chargé de la mise en œuvre de la politique éducative nationale. « Ce protocole symbolise notre souhait de voir le CRS et le MENA réussir ensemble ».
« La signature de ce protocole aujourd’hui traduit encore l’engagement de nos deux structures à travailler main dans la main pour une éducation de base de qualité et aussi notre engagement à contribuer à développer un capital humain de qualité pour un Burkina plus capable, plus prospère, et plus apte à répondre plus efficacement aux défis du développement », renchérira pour sa part le représentant- résident du CRS, Moussa Dominique Bangré.
Selon la présentation faite par la coordinatrice de Beoog Biiga, Neda Sabhani, à travers ce protocole, l’Etat burkinabè via le MENA s’engage entre autres à :
- mettre à la disposition du PCS/MENA-CATHWEL les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires au fonctionnement du projet et au transport des vivres à destination des écoles bénéficiaires de la zone couverte par CRS ;
- assurer le suivi-contrôle de la gestion des vivres à travers l’action des contrôleurs aux niveaux central et déconcentré ;
- Promouvoir la participation de ses structures centrales, déconcentrées, rattachées ou de mission à la mise en œuvre du programme de CRS ;
- Participer aux évaluations périodiques des activités menées par CRS ;
- Apporter la contrepartie nationale de 1 425 676 000 F CFA au budget du programme.

Beoog Biiga financé par les Américains

En plus de la contrepartie nationale, le programme Beoog Biiga est financé par le gouvernement américain à travers son département de l’Agriculture USA à hauteur de 21,6 millions de dollars, soit environ 10,8 milliards de francs CFA. L’objectif du programme, faut-il le rappeler, c’est l’amélioration de la qualité de l’éducation de base, notamment le savoir lire et écrire des élèves.
En termes d’objectifs stratégiques, l’objectif stratégique 1 est axé sur l’amélioration de la performance des acteurs de l’école et l’objectif stratégique 2 ; sur les mesures d’accompagnement (santé et nutrition des élèves), indispensables à l’atteinte de la performance en milieu scolaire.
En termes de résultats attendus, le programme touchera pour la période 2014 -2018, plus de 300 000 élèves dans plus de 800 écoles et bissongos des provinces du Bam et du Sanmatenga.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés