Présidence du Faso : L’UEMOA exhorte la bonne conduite de la transition

vendredi 1er mai 2015 à 19h15min

Le Président du Faso, Michel Kafando, a reçu en fin de matinée, ce jeudi 30 avril 2015, une délégation de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) conduite par le président de la Commission, Cheick Hadjibou Soumaré. L’institution communautaire était allée apporter son soutien à la transition et aborder avec le Président du Faso, des questions relatives à la vie de l’espace.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Présidence du Faso : L’UEMOA exhorte la bonne conduite de la transition

Pour le président de la Commission de l’UEMOA, Cheick Hadjibou Soumaré, il s’est agi de rendre compte au Président du Faso, du travail fait et bénéficier en retour de ses conseils sur les projets et programmes en cours.
C’est également lui manifester, dit M. Soumaré, tout le soutien et toute la solidarité de l’UEMOA pour la conduite de la transition. Souhaitant en outre que le processus puisse se dérouler dans de meilleures conditions, pour le plus grand bénéfice des populations burkinabè non seulement mais au-delà, de celles de l’Union. « Le Burkina est un membre actif de notre Union et tout ce qui touche au pays touche l’UEMOA et tous les pays membres. C’est avec bonheur que nous constatons que les choses se déroulent de façon satisfaisante », a confié le président de la Commission de l’UEMOA, Cheickhe Hadjibou Soumaré.
Comme il fallait s’y attendre, le tour d’horizon de la sous-région a été fait. Là, M. Soumaré relève que certains pays de l’espèce sont déjà en élections (Togo, Bénin) tandis que le Mali fait face au conflit qui l’oppose aux groupes du nord de son territoire. A l’en croire, l’institution encourage le gouvernement malien dans les accords qui ont été signés pour une sortie de crise.

« Les tendances macro-économiques de l’Union sont formidables »

Selon le Président de la Commission, l’UEMOA se porte très bien ; « les tendances macro-économiques sont formidables. Nous faisons partie des régions qui affichent les plus forts taux de croissance ». Se réjouissant dans cette dynamique, des « solides » programmes d’émergence bâtis par certains pays de l’espace qui, selon lui, sont une situation très enviable au plan international.
Cependant, note-t-il, des questions qui mettent à mal la paix et la sécurité de la sous-région, notamment avec le groupe Boko Haram. « Nous tenons ici à féliciter et à encourager le gouvernement nigérien qui est en train de se battre sur ce front, en déployant tous les efforts pour la protection des populations non seulement mais également pour l’annihilation de ce fléau qui constitue aujourd’hui une contrainte pour l’économique », analyse-t-il avant de se féliciter des mesures prises par la Conférence des Chefs d’Etat sur cette question. « On a imposé au Niger, des efforts de guerre ; des efforts qui auraient pu aller au développement du peuple nigérien mais également aux peuples de la sous-région. C’est une contrainte majeure et les Chefs d’Etat ont promis faire de ce dossier, une priorité ; donc ils ont demandé de mettre en place un programme de paix et de sécurité qui a été confié au Président Macky Sall », a dévoilé M. Soumaré.

Sur une question consistant visant à recueillir la vision de l’UEMOA sur le nouveau Code électoral qui vient d’être adopté au Burkina, Cheickhe Hadjibou Soumaré a confié que son institution, dans de telles situations, se réfère à ses statuts qui font d’elle, une organisation économique. L’UEMOA se réserve donc, dit-il, de se prononcer sur les questions politiques. Néanmoins, indique-t-il, elle souhaite une convergence de points de vue de tous les acteurs pour le bonheur de tout le peuple burkinabè.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés