Institut Supérieur des Sciences de la Population : La 6e cohorte de licence professionnelle en statistiques sociales prête à servir

jeudi 23 avril 2015 à 23h17min

Après une année de formation, les éléments de la sixième cohorte de la licence en statistiques sociales de l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP) sont désormais opérationnels. Leur sortie de promotion est intervenue ce jeudi 23 avril 2015 à Ouagadougou sous le parrainage du président de l’université Ouaga 2, Stanislas Ouaro.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Institut Supérieur des Sciences de la Population : La 6e cohorte de licence professionnelle en statistiques sociales prête à servir

Ils sont au total 17, les éléments de la sixième cohorte de la licence en statistiques sociales de l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP) à recevoir ce jeudi leurs diplômes. C’était à l’occasion de leur sortie de promotion placée sous le parrainage du président de l’université Ouaga 2, Stanislas Ouaro, représenté par son conseiller technique, T. Pierre Sawadogo. Par la voix de son représentant, le président de l’université Ouaga 2 a salué l’initiative et la pertinence de la licence en statistiques sociales au niveau de l’ISSP. « Pendant longtemps, les statistiques étaient des outils, des méthodes et des indicateurs utilisés essentiellement par les sciences économiques. Mais, aujourd’hui, elles sont devenues incontournables dans tous les secteurs d’activités, que ce soit dans des secteurs aussi divers que celui de la population, de l’éducation, de la santé, de l’emploi, de l’agriculture, de l’environnement, de la justice, du tourisme (…) Dans un contexte international caractérisé par une exigence de plus en plus explicite de politiques, programmes et projets performants pour l’élaboration, le suivi et l’évaluation des politiques et programmes de développement. En effet, la mesure et l’analyse des progrès réalisés à l’aide d’indicateurs (souvent statistiques) sont devenues une préoccupation majeure pour l’ensemble des acteurs du développement aussi bien des secteurs public, privé et communautaire. En mettant en place une Licence en Statistiques Sociales, l’ISSP contribue ainsi par son expertise à donner aux apprenants des outils indispensables à la conception, la mise en œuvre et le pilotage des politiques de développement », a- t- il souligné.

Un renforcement de la formation en cours

Dans son intervention, le directeur de l’ISSP, Jean François Kobiané a indiqué que, compte tenu de l’accroissement des besoins et de la nécessité de former divers profils pour les besoins non seulement du monde professionnel, mais aussi de la recherche, un projet de diversification de la formation de la licence en statistiques sociales était en cours. « En effet, la licence professionnelle en statistiques sociales en sa forme actuelle est une formation de 12 mois à partir d’un équivalent de deux années universitaires dans des disciplines spécifiques ou une équivalence en termes d’expérience professionnelle. Le développement d’une licence en trois ans est en cours et le programme vient d’être soumis au conseil scientifique de l’Université de Ouagadougou ». Et la première cohorte des étudiants de cette licence en statistiques sociales seront recrutés à partir du Baccalauréat, devrait commencer dans les prochains mois, selon le directeur de l’ISSP. Et d’inviter les éléments de la présente promotion à méditer le thème du Rapport mondial sur le développement de 2015 intitulé : « Pensée, société et comportement » et qui indique ceci : ‘’Les politiques de développement doivent être repensées avec le souci d’une prise en compte attentive des facteurs humains ».

Doléances de la promotion sortante

La promotion sortante par la voix de sa représentante, Pascaline Bicaba, a remercié la direction et le corps professoral de l’ISSP pour la qualité de la formation, de l’encadrement reçus. Elle a rendu hommage au parrain pour avoir accepté de les accompagner. C’était également l’occasion d’exprimer des doléances qui visent, assure Bicaba, l’amélioration continue de l’expérience de l’ISSP au bénéfice des étudiants. Il s’agit notamment de :
- la finalisation de l’année académique dans les délais prévus pour l’année universitaire ;
- l’introduction de modules portant sur le suivi évaluation ainsi que les logiciels STATA .
- l’introduction du cours d’anglais spécifique au langage statistique ;
- plaidoyer auprès des partenaires pour l’emploi des éléments de l’ISSP.
Sur ces doléances, le directeur de l’ISSP assure avoir pris bonne note. Pour sa part, le représentant du parrain, a exhorté les filleuls à persévérer sur la voie de la formation continue. Car, « dans la vie active, la tentative est grande de rester sur ses acquis ; alors que nous sommes dans un monde de plus en plus changeant, où la compétitivité est de plus en plus grande et où rien n’est définitivement acquis, encore moins dans le domaine de les sciences sociales ».

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés