Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

mardi 14 avril 2015 à 01h08min

120 heures, soit 5 jours. C’est le temps que va durer la grève du Syndicat autonome des contrôleurs et inspecteurs du travail (SYNACIT). Ils ont ainsi durci le ton pour obtenir la satisfaction de leur plateforme revendicative. A Ouagadougou, les grévistes se sont réunis à l’Education ouvrière, ce lundi 13 avril – première journée – avec l’espoir d’être entendus par le Pr Augustin Loada, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

Quatre points sont inscrits dans la plateforme minimale du syndicat autonome des contrôleurs et inspecteurs du travail pour cette deuxième grève sur toute l’étendue du territoire. Ce sont :
-  L’adoption du texte d’application de l’article 392 du code du travail dans le plus bref délai.

En effet, explique Hamidou Belem, secrétaire général du syndicat, le code du travail prévoit en son article 392, des prestations en nature pour les inspecteurs et les contrôleurs du travail. A l’en croire, le dossier était presque avancé, voir même, terminé avec les autorités déchues. Le budget était voté pour un rappel de 2014 et 2015 et le document devait être paraphé en novembre 2014. Les choses ont été mises au ralenti avec les évènements d’octobre 2014 mais, précise le secrétaire général : « nous avons néanmoins réussi à avoir un budget qui ne peut être exécuté sans un texte ».

Avec l’arrivée du Pr Loada à la tête du département, le syndicat a muri l’espoir de voir le dossier avancé. « Il a effectivement engagé la procédure. Il nous dira après qu’il a fait ce qu’il pouvait faire mais que le dossier se trouverait au niveau du ministère de l’Economie et des Finances, étant donné qu’il ne peut être le seul signataire pour décaisser les fonds », explique Hamidou Belem. L’espoir du syndicat s’amenuisera lorsqu’il apprendra qu’ils ont, certes raison, mais le ministère de l’Economie craigne que d’autres travailleurs ne demandent la même chose, si toutefois celui des contrôleurs et inspecteurs est satisfait. Un argument qu’ils balaient du revers de la main étant donné que cet avantage est un droit.

Le deuxième point est :
-  L’adoption d’un statut pour le corps des inspecteurs et contrôleurs du travail garantissant l’indépendance et la stabilité comme le recommandent les instruments de l’Organisation international du Travail notamment la convention n°81 et n°129.
Le Burkina a ratifié des conventions internationales qu’il doit respecter. C’est pourquoi, note Hamidou Bélem : « nous demandons aux autorités de travailler dans ce sens ».
-  Le jugement des dossiers pendant des collègues agressé est aussi une revendication que le SYNACIT réclame.

Il s’agit concrètement de deux dossiers. Le premier est relatif est une agression d’un agent par un chien. En effet, raconte le secrétaire général : « dans le cadre de la conciliation, notre agent de liaison de devrait remettre une convocation à un employeur dans son domicile. Arrivé, on a refusé de prendre la convocation. Non content de cela, ils ont mis un mis sur lui un chien qui l’a mordu. Le dossier à a été porté en justice depuis 2013 ».

Le deuxième dossier fait état de la transmission d’une convocation de conciliation au cours de laquelle un autre agent de liaison a été brutalisé et séquestré dans les locaux d’EDYF WP. Dans sa cellule, rappelle Hamidou Bélem, l’agent de liaison a appelé l’inspecteur du travail qui a délivré la convocation. Ce dernier s’est déporté sur le lieu accompagné de son directeur et d’un autre collègue à EDYF WP pour mieux comprendre la situation. Il aura été aussi brutalisé par le premier responsable de la société. Ce dossier est également en justice depuis 2013.
-  Le quatrième et dernier point de la plateforme revendicative est relatif à la mise en place d’un cadre de concertation entre acteurs de la justice et le ministère en charge du travail, au regard d’un incident de travail est survenu le 24 mars dernier.

Aucune réaction de la parts du Pr Loada

Le dialogue a été toujours été au centre de la lutte du SYNACIT, selon le secrétaire général qui déplore le mutisme du Pr Loada, leur ministre de tutelle et bien d’autres autorités. « Nous n’avons été écoutés lors de notre première grève. Il n’y a eu aucune réaction de quelque forme que ce soit de la part du ministère », souligne-t-il. Ce qui justifie aisément cette - deuxième sortie - étalée sur 5 jours dont les répercussions sur les activités socioéconomique sont énormes.

A la question de savoir si le syndicat a tout de même chercher à rencontrer le ministre, M. Bélem répond par l’affirmative.
« A trois reprise et le ministre avait rassuré de ce que tout sera satisfait », dit-il. Mais poursuit-il : « ça dure depuis quatre mois alors qu’on n’a pas besoin de deux semaines pour que les revendications aboutissent ».

Par exemple, explique-t-il : « pour ce qui est de l’application de l’article 389 du code de travail, en deux semaines, les dossiers peuvent êtes bouclé. Mais après quatre mois, on nous dit que le dossier suit son cours. Ce qui n’est pas rassurant. Pour nous, il n’y a pas de période particulière pour résoudre les points inscrits dans cette plateforme minimale ». Déterminé, le syndicat veut rompre avec ce dialogue de sourds. Alors, prévient le secrétaire général : « S’il faut faire une grève de 10 jours, nous le ferons ».

Les conséquences de ces arrêts de travail ne sont pourtant pas une mince affaire. En effet, confie Hamidou Bélem, depuis l’insurrection populaire, les conflits sociaux et les conflits entre travailleurs et employés sont ne cesse de croitre. Certains ne pourront être seront pas résolue avec ces mouvements des inspecteurs et des contrôleurs. Ce sont aussi les sorties de terrain des inspecteurs et contrôleurs de travail qui sont suspendues.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 avril 2015 à 16:13, par Peuple
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourd entre le Pr Loada et les grévistes

    Nous les travailleurs on vous soutient. Plus rien ne sera comme avant. Vive l’inspection du travail pour la paix sociale !

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2015 à 16:49, par Lol :-)
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    bonjour Mme Kindo,
    j’ai toujours lu vos articles avec intérêt, vous faites des analyses objectives et pertinentes.
    Cependant, plusieurs forumistes ont relevé à plusieurs reprises le cas des fautes dans vos articles.
    Je le relève également dans cet article, une ou deux fautes ça passe mais quand ça se répète...

    Je suis un inconditionnel de lefaso.net
    Bon courage et plein succès à vous et à votre journal.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2015 à 17:02, par TINDANO kiri
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Dans quelle date se diendra la grève

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2015 à 18:58, par ZONGO
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    J’ai comme l’impression que l’article n’a pas été relu avant publication vu les erreurs et les répétitions de mots. Pour le cas de Edyf, c’est vraiment sidérant parce que le DG a été décoré en décembre 2014 avec donc les autorités de la transition !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2015 à 20:08, par tani
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Comptez sur un prof d’université pour resoudre un problème. Vous etes foutus, ils prennent les autres pour leurs étudiants. Je ne sais meme pas pourquoi on les nomme ministres.

    Mes references : wade, Gbagbo, Lissouba, Patassé, continuez la liste SVP

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2015 à 21:00, par le justicier
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Courage chers inspecteurs. Ce nest pas facile pour nous les travailleurs mais on va faire coment.si vous qui devez faire appliquer les textes dans le privé, on naplique pas pour vous, cest que le gouvernement déconne. Que ZIDA vous écoute sinon nous les travailleurs, on va prendre nos responsabilités. Je voulais une attestation de chomage ce matin pour mes alocation a la cnss, mais domage. Mon collègue q mon idiot de patron a licencié avait rendez vous a l’inspection aujourd’hui. Je les fais confiance, parceque, les syndicats comme cgtb, lustb et même lUAS les soutiennent aussi.écoutez les svp, jai besoin de ces allocations pour m’occuper de ma famille.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2015 à 22:11, par St Polo
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Je crois que vous exagérer. Vous risquerez de tout perdre. Agissez comme des individus dotés d’un esprit critique. Sachez une chose, vous n’êtes pas les seuls votre attitude montre que vous n’êtes pas à la hauteur des attentes de l’administration. Ce qui explique évidemment ces conflits récurrents. Je le dis avec certitude vous agissez pour le compte du CDP pour déstabiliser la transition. Mais je dis vous ne parviendriez pas.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2015 à 22:51, par SAMBIIGA
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    moi je ne suis pas contre mais le bon sens voudrait que le gouvernement les question qui non seulement concerne tous les fonctionnaires mais aussi qui anterine vos revendication. Vous dit sans raison gardee que votre greve va empecher la satisfaction des revendications des autres c’est de sagesse car si les autres travallleurs en faisaient autant vous en souffrerez a quelque part.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2015 à 23:47, par SPARTACUS
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    avec la transition, nous avons entendu que "PLUS RIEN NE SERAIT COMME AVANT" alors comment ce fait il que les garants du dialogue social, de la paix sociale dans les entreprises sont obligés de lever la voix pour se faire entendre ? il faut que le gouvernement se penche réellement sur leur situation sinon ceux sont les travailleurs qui vont récolté les pots cassés avec cette situation de crise par ci et par là dans les entreprises. que le Pr LOADA se penche un peu sur leur situation.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 06:38, par SAMBIIGA
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    ca sent une nouvelle manoeuvre du clan du dictateur compaore blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 06:56, par oran
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Aventuriers. Les syndicats sont définitivement de grands enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 07:38, par Cellou
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Voici des agents dont la conscience professionnelle est douteuse ! Tout le temps en grève mais le pays tourne. Bande de paresseux ! Je propose la privatisation de votre secteur d’activité et fini les grèves sauvages.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 08:33
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Dites encore que c’est le CDP qui incite à la grève.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 08:45, par Sympa
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Bonjour. Courage, merci de revoir votre articles trop "d’incompréhensions"...

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 08:50, par TONNERRE
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Encore le ministère de l’économie et des finances ! Pourquoi à chaque revendication tendant à obtenir un avantage financier c’est ce ministère qui bloque à la dernière minute alors que ses agents se plaisent à se partager ce qu’ils appellent ’’fonds commun’’ ? Sachez qu’un jour viendra où vous n’aurez plus droit à ça. C’est parce que vous êtes dans l’opulence insultante que vous n’êtes pas à mesure de comprendre la souffrance des autres catégories socio-professionnelles.
    Concernant la revendication d’un statut particulier, je voudrais faire remarquer une chose : soit le peuple burkinabè décide que chaque corps professionnel ait son statut particulier (auquel cas on abroge la loi 013) soit qu’on consolide la loi 013 en améliorant la situation de tous les corps professionnels. Une chose est sure : dans chaque corps, il y a des particularités liées à l’exercice de la fonction, aux risques encourus...Sur cette base, devons-nous nous mettre à revendiquer des statuts particuliers ? Il faut qu’on en finisse avec ces revendications corporatistes de statut particulier !

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 08:56, par Youth
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Oui, il faudra si possible prolonger jusqu’à 1200h si toute fois vous êtes pas écouté, vous avez certainement des argumentaires pour vous défendre face au professeur. Bonne chance à vous ! Seulement je pense pas que les textes que vous brandissez (conventions et autres ) étaient joints à vos dossiers de recrutement.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 10:02, par revolution@@
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    si vs voulez ,faites une greve ilimitee.la police,la gendarmerie et la justice st la pour resoudre le probleme des gens.votre greve na aucune consequence.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 10:36, par le maître
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Messieurs les inspecteurs ne lachez pas prise parceque tous les travailleurs vous soutiennent. Vous avez raison parceque même au palais de justice les greffiers ne citent pas les gens à comparaitre par manque de moyens. Eux aussi devaient vous soutenir. Au lieu de rester là à dire au justiciable de passer de temps en temps pour voir si son dossier est programmé.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 13:53, par el mentor
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    un statut se mérite. Revoyez plutôt votre approche de la lutte car vous n’êtes les seuls qui font la médiation sociale en faveur des travailleurs il y a d’ailleurs des institutions spécialisées qui peuvent mieux se faire entendre ou défendre la cause des travailleurs auprès du gouvernement( le médiateur du Faso et autres ...................)
    ce serait égoïste de vouloir restreindre cette lutte pour la défense des intérêts exclusifs des travailleurs sociaux.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 14:38, par Revoyez vos fautes
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Madame,
    Il y a trop de fautes dans votre articles. Non seulement les fautes d’orthographes, de conjugaison, mais aussi de syntaxe. Franchement, revoyez vos copies, ou bien faites vous relire avant de poster vos articles. Ces fautes ne font ni honneur à la presse burkinabé, ni honneur à l’enseignement ! Merci pour votre compréhension !

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 15:30
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    @tani,il y a aussi le professeur condé alpha de guinée.
    sinon pour le fond du problème de ces grévistes,il y a certains points de leur revendication que je trouve farfelus. à ce que je sache le professeur loada n’est pas ministre de la justice et même s’il l’était,trouverez-vous normal qu’un ministre manipule la justice pour faire plaisir à une corporation ? non non. nous souhaitons une justice indépendante,alors luttons pour avoir des magistrats indépendants et intègres. en tout cas je suis déçu que des diplômés soient si ignorants avec des revendications à l’emporte-pièce et c’est tout à fait normal que le ministre vous ignore,vous le valez bien tchurrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 17:14, par BAP
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    A st POLO.
    Quand je vous lis il m vient tout de suite à l’esprit que vous êtes un analphabète et là j suis indulgent, car il y a bien d’autres mots pour qualifier votre impertinence qui vous pousse à l’ extrapolation de vos propres incongruités.
    Ainsi vous nous demandez de nous taire parce que nous sommes en transition. Sinon nous sommes manipulés par le CDP. Quelle bassesse !
    A supposer vraie votre ignoble immagination, pensez vous qu’il soit possible de mobiliser quelqu’un en dehors de son intéret.?Certainement, non.
    S’il y’a des gens qui manipulent les inspecteurs et contrôleurs du travail, c’est bien leurs droits urgents et pressent que leur confèrent les conventions internationales et le code du travail que votre analphabétisme, votre ennemi, soustrait dangereusement à votre discernement, pardon à vos émotions.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 17:34, par BAP
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Monsieur REVOLUTION@@.
    Sauf votre respect, vous , vos gendarmes et vos policiers n’avez ni la compétence ni les connaissances pour suppléer les inspections du travail dans la gestion des question relatives à l’application de la législation sociale.
    Si d’aventure vous avez connaissance que des policiers ou des gendarmes s’arrogent de tels droits sachez, pour votre gouverne, que c’est un abus que vous avez l’obligation de dénoncer.

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 20:02, par yamsoba
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    c’est mieux de laisser la transition soufflé un temps soit peu avec vos grèves qui ne finissent pas.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2015 à 00:22, par Le Fou
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Avant de fustiger, faisons attention, examinons sans état d’âme nos consciences ! Soyons sincères avec nous même pour mieux comprendre les autres. Il faut se taire quand on n’a rien à dire. Les plaisantins amusent la galerie et les bouffons dans les cours royales divertissent les Nanamé (rois). Merci à tous ceux qui avant de parler écoutent et savent mille fois langue tourner ! Juste réagir par rapport à deux interventions :
    - Au monsieur qui voit une main du CDP derrière, je souhaite qu’il fasse l’effort de ne pas persévérer dans la dénégation la vérité sinon il ira rejoindre le mentor des inspecteurs du travail en CI. Ce corps semble avoir bénéficié de traitement préférentiel du régime déchu à vous en croire. Pouvez-vous en citer quelques faveurs ? "Stand up, Wake up and fight for your rights" or shut your big month !
    - Aussi vrai que tout être vivant à sa place dans ce monde, de même tous les corps ont leur importance. C’est une chaine depuis le berger dans la brousse aux DG du trésor en passant par l’enseignant et le petit charpentier. Dans toute lutte quand on se trompe d’adversaire on perd le combat . La jalousie est source d’aigreur et contreproductive pour son auteur qui se ferme toutes portes et ne peut plus avancer. Beaucoup d’acquis de la démocratie dont on est si fier de nos jours proviennent de hautes luttes avant la naissances de certains plaisantins. N’ayons pas peur des syndicats et des étudiants comme certains de la transitions pour qui "passée la fête adieu le saint". On les prend bien souvent pour les dindons de la farce à tord et on fabrique des OSC de toute pièce pour les contrer. Stop ! Chercher à convaincre plutôt qu’à vaincre ! Souvenons nous de "qui nous a fait roi". Ne brimons pas la veuve et l’orphelin ,les braves travailleurs qui dans l’ombre, au péril de leur vie nous offrent nos conforts. " Toutes les compromissions se payent avec des larmes souvent, du sang parfois mais toujours dans la douleur".
    "Felix qui potuit rerum causas cognoscere" !
    Courage à tous les travailleurs, à ceux qui sont en quête d’emploi, demain vous appartient !
    Courage aux combattant de la liberté !
    Never give up !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2015 à 01:01, par La rebellion
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Face à un tel sujet, je suis surpris de la légèreté de certains intervenants. Dommage que le goût des sinécures et des jeux ludiques ait corrompu certains de nos compatriotes. Si on n’y prend garde, l’exaspération, la fuite de responsabilité et les groupe de pression montée de toute pièce pour nous divertir risque de nous emporter. Plein de milliardaires à ce jours peuvent dans ce pays, mobiliser des milliers de gens pour défendre leurs intérêts. Les gains faciles ôtent toute envie de travailler de se donner de la peine. Ces pays est un terrain fertile au recrutement des terroristes car pleins de gens qui n’ont plus d’espoir et qui n’ont par conséquent plus rien à perdre. Tout devient objet de plaisanterie même quand une situation peut constituer une menace pour la paix sociale quand on sait l’importance des activités de l’inspection du travail. Votre ministre est d’ailleurs passé rire à la télé la fois passé, chose qui conforte nos visions qu’ils lui manque de stratégie de communication. Votre salle du dialogue sociale sera vide puisque vous êtes sans interlocuteur sérieux !
    "Le diplôme n’est qu’un indicateur du devenir d’un individu. Il ne vaut que ce que vaut son possesseur" cher Ministre Professeur ! Vous montrez vite vos limites et l’on peut légitimement penser que loin d’être intelligent, vous étiez acharné dans les études. Courage LOADA.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2015 à 12:19, par Inspecteur Divisionnaire
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Merci Le fou et La Rebellion !
    Belle analyse !
    Depuis sa nomination, je savais que sa suffisance et son arrogance lui aurai desservi !
    Les gens se cache derrière leur diplôme pour masquer leur carence ! Jadis caché dans ses bureaux à la CGD, de jeunes étudiants juristes exploités lui permettaient de donner ses consultations mais devenu personnage public désormais, le professeur n’a plus ses jeunes collaborateurs et par conséquent, expose ses tares ! PROFESSEUR LOADA semble
    le piètre négociateur des : Dr.Jérôme BOUGMA, l’ Administrateur Civil SOUNGALO Appo, et le diplomate ZAKANE ! Basta de professorat !
    Il n’y aura pas de trêve sociale ! C’est le social qui a dicté sa loi au politique et a entrainé la chute de la société corrompue dans l’espoir de voir une société plus juste et plus équitable !
    Faite attention ! Take care, not to turn our fight to your own buisness !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2015 à 13:38, par Inspecteur Divisionnaire
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    PS : Felix qui potuit rerum causas cognoscere : heureux celui qui a cherché à connaitre la cause des choses ! C’est à dire la genèse je suppose ! Traduisez souvent !
    Pour abonder dans le même sens je dirai en moré : "quand on n’a pas su le commencement d’une affaire, on ne saura pas sa fin" c’est-à- dire qu’on ne peut pas la comprendre !
    Faut pas s’entre faire la guerre ! Le statut particulier des autres peut nous énerver certes mais qu’avons nous fait pour sortir de nos situations injustes ? Rien ! Un silence coupable et une complaisance hypocrite qui se retourne un jour contre nous et alors on se morfond.
    Si l’on en croit l’existentialiste hâté Jean Paul Sartre "l’homme est vivant parce qu’il choisi... Quand il choisit, il doit assumer les conséquences prévisibles et imprévisible !". Assumé tout en cherchant des perspectives me semble honorable et c’est la quête légitime des syndicats qui cherchent à améliorer la situation des travailleurs ! Courage !
    Never give up= N’abandonnez jamais !
    Stand up Wake up and fight for your right= réveille toi, lève toi et bat toi pour tes droits ! Bob Marley

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2015 à 17:57, par le pape
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    je demande à tous ceux qui ont des commentaires vides de sens de souvent s’abstenir ! Je ne suis pas inspecteur du travail, mais soyons réaliste, une revendication fondée sur une base légale mérite quand même un soutien ! Chers amis, cherchez à comprendre au lieu de condamner les autres ! Certains disent qu’il y a des institutions qui peuvent accomplir les missions de l’inspection du travail, quelle ignorance, chaque corps à son domaine précis, pensez vous que le juge jouera le rôle de policier, à quoi sert donc d’avoir plusieurs corps dans la fonction publique ? Mes chers inspecteurs, courage à vous, seule la lutte paie ! Agissez surtout conformément à la loi !

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2015 à 00:54, par Inspecteur Divisionnaire
    En réponse à : Grève des contrôleurs et inspecteurs du travail : Dialogue de sourds entre le Pr Loada et les grévistes

    Merci et courage à tous ceux qui luttent pour l’amélioration de leur condition de vie !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés