Vie politique nationale : Le PAREN à la conquête du Sud-ouest

mardi 14 avril 2015 à 01h08min

Les responsables du Parti de la renaissance nationale (PAREN) étaient ce week-end au contact de leurs militants et sympathisants de la province du Poni. La rencontre, tenue le samedi, 11 avril à Gaoua, chef-lieu de ladite province et de la région du Sud-ouest, a été présidée par le premier responsable du parti et marquée par l’installation officielle du coordonnateur régional du parti.

Vie politique nationale : Le PAREN à la conquête du Sud-ouest

L’objectif principal de cette sortie était, d’une part d’installer le coordonnateur régional du Sud-ouest du parti et, d’autre part, informer les militants et sympathisants sur la situation nationale et partant, les mettre en ordre de bataille pour les échéances électorales à venir. Et parlant de futures batailles électorales, la jeunesse du Sud-ouest confie d’ores et déjà être les « soldats » aux côtés de leur « commandant » pour la victoire, à commencer par la présidentielle. Des propos qu’elle va matérialiser à la fin de la cérémonie par une remise symbolique au président du parti, de « l’arsenal du combat » vers la victoire. Une détermination qui s’est aussi incarnée par une mobilisation restée intacte, malgré les deux heures et trente d’attente de la cérémonie. Mieux, c’est sous cortège que le président du parti et sa délégation ont été accueillis à l’entrée de la ville, aux sons de klaxons et de coups de sifflets puis conduits jusqu’au lieu de la rencontre. Là, la délégation de Tahirou Barry et ses responsables locaux sont reçus dans une ambiance de slogans aux allures de victoire et aux rythmes musicales traditionnelles du terroir.

« Il n’y a pas plus grand bonheur que de se retrouver dans sa famille et avec sa famille », s’est ému le président du PAREN, Tahirou Barry. Se montrant reconnaissant envers les populations pour l’accueil et la mobilisation, malgré la longue attente.
« En tant que fils du Sud-ouest, j’ai de grandes ambitions pour la région. Mon engagement politique est un engagement qui doit être compris comme une forme d’indignation, comme une sorte de révolte… Depuis que j’étais enfant ici, ce sont les mêmes routes que je vois, les mêmes bâtiments...Bref, c’est la même situation que j’ai connue … Gaoua ne fait que reculer, malgré sa potentialité, malgré sa richesse et cela n’est pas normal. On doit être révolté pour cette situation », s’est-il insurgé.

Le coordonnateur régional du Sud-ouest, officiellement installé, promet …

Le PAREN ne masque pas sa détermination à faire de la région du Sud-ouest, un bastion imprenable. Pour atteindre l’objectif, le parti mise également sur son déploiement sur le terrain. Désormais, la coordination des structures du parti dans la région du Sud-ouest est de la responsabilité de Sansan Youl, officiellement installé par le président du parti et muni de tous ses attributs. « Vous avez la mission, de mettre en place des structures crédibles, fortes, pour faire un travail dans la marche vers les élections à venir, vers la conquête du pouvoir », a prononcé le président du parti. « Quand ton père prend une daba et te remet, cela voudrait simplement dire qu’il t’amène sur la route du champ », acquiesce, pour sa part, le nouveau coordonnateur régional, Sansan Youl. Et pour cela, il dit n’avoir qu’un seul repère : le travail et la détermination. Faisant fi de « tout ce qui se passe chez l’adversaire ». Le coordonnateur régional confie avoir sa stratégie de conquête, qu’il mettra en place, de concert avec ses collaborateurs, pour le bonheur de son parti.

« Je suis venu vous dire de vous engager. Je suis venu vous dire de ne pas baisser les bras, malgré l’adversité, les obstacles, les coups-bas, les peaux de bananes, malgré la diffamation. Je vous demande de rester débout, mobilisés, déterminés parce que le combat que nous menons est un combat pour une cause nationale, un combat pour la cause de la région du Sud-ouest et nous avons besoin de votre soutien », a galvanisé le président du parti. Dans course pour Kosyam, Tahirou Barry a demandé le soutien de toutes les franges sociales de la région du Sud-ouest, la jeunesse en particulier, pour porter haut le flambeau du parti au soir du 11 octobre prochain. « Je suis engagé depuis le congrès à Bobo-Dioulasso, dans la course à la présidentielle. C’est un honneur pour la province du Poni, la région du Sud-Ouest et je demande votre soutien pour la conquête du pouvoir », a exprimé le premier responsable du parti, invitant les militants et sympathisants à rester mobilisés et concentrés dans cette dynamique. Tahirou Barry dit donc être venu pour dire à sa famille, à sa région, qu’il est encore débout, plus déterminé que jamais, à aller résolument vers la conquête du pouvoir.

« Les jeunes ont besoin de confiance, d’actions fortes … »

S’adressant spécifiquement à eux, M. Barry a indiqué que les jeunes ont besoin de confiance et d’actions fortes. « Il n’est pas normal qu’après avoir engrangé des diplômes et un certain nombre d’aptitudes, ils n’aient pas d’emplois », a relevé le président du PAREN. Selon lui, cette situation est une bombe en retardement et il est important de trouver très vite des solutions. Et le PAREN est-là, rassure-t-il, pour proposer ces solutions et va se battre pour y parvenir, dès qu’accéder au pouvoir.
Cette sortie dans la capitale du Sud-ouest était également une occasion pour les responsables du parti, de rappeler la révision exceptionnelle du fichier électoral. Il faut « se doter de ce pouvoir redoutable, qu’est la carte d’électeur, qui permet de sanctionner les dirigeants voleurs, les dirigeants qui trahissent les aspirations de leur peuple », a-t-il lancé. Tout en poursuivant ses actions de réchauffement des « troupes » sur l’ensemble du territoire national, les responsables annoncent que les prochaines actions du parti seront également axées sur les quatre propositions de loi qui « dorment toujours » au CNT (Conseil national de la transition).

Il s’agit des propositions de loi sur l’« interdiction et la répression de l’animalité, de l’homosexualité, de la pédophilie et du mariage de personnes de même sexe », l’« introduction de la vignette sur les véhicules automobiles pour soutenir les étudiants », l’« assurance sur la créance de salaire » et, enfin, l’« interdiction de la fréquentation des débits de boisson par les mineurs ».

« Cela n’est pas normal, le peuple a besoin d’actions fortes et nos quatre propositions de loi entrent dans ce sens et dès que nous allons nous asseoir avec le bureau exécutif, nous allons trouver les voies et moyens pour faire pression sur le CNT afin que ces lois aboutissent », a-t-il chargé.

L’autre acte fort de la rencontre a été la remise symbolique au président du parti, par la jeunesse de la région, de l’arme du combat pour la conquête du pouvoir : un arc et un carquois. Symbole de la détermination de la jeunesse du Poni en particulier, de la région en général, pour la victoire à l’élection du 11 octobre prochain.
« En recevant symboliquement l’arc, je prends conscience de la mission qui m’est confiée et je ne trahirai pas cette confiance », s‘est confié le président du PAREN.
Le séjour des responsables du parti dans la cité du Bafoudji s’est poursuivi le lendemain, dimanche, avec une série de visites aux personnes ressources de la localité.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Messages

  • salut et félicitations à Tahirou Barry et son équipe pour ce gigantesque travail. Lentement mais surement, vous êtes en train de marquer positivement le paysage politique au Burkina. Vous êtes un des très très rare partis politiques à jouer pleinement votre mission d’éducation du peuple. Soyez sûrs, votre noble combat va payer un jour, n’en déplaise à qui que ce soit. La politique, ce n’es pas du populisme et vous êtes sur le très bon chemin.

  • salut et félicitations à Tahirou Barry et son équipe pour ce gigantesque travail. Lentement mais surement, vous êtes en train de marquer positivement le paysage politique au Burkina. Vous êtes un des très très rare partis politiques à jouer pleinement votre mission d’éducation du peuple. Soyez sûrs, votre noble combat va payer un jour, n’en déplaise à qui que ce soit. La politique, ce n’es pas du populisme et vous êtes sur le très bon chemin.

  • Monsieur le président du PAREN, j’ai du respect pour votre engagement, votre patriotisme, votre façon de voir la vie et je vous encourage vivement dans votre détermination à franchir tous les obstacles. Vous êtes un vrai exemple de bataille pour la jeunesse. De l’étranger, vous êtes un homme qui attire mon attention et qui m’inspire confiance. Ne baissez pas les bras, vous êtes un jeune et vous avez tout devant vous. Courage et encore, courage.

  • Tous mes encouragements au PAREN ! Heureuse aussi de savoir qu’il n’a pas oublié qu’il est natif de la région.

  • Des partis politiques pensent que les élections sont d’office gagnées pour eux. Mais, le réveil sera douloureux pour eux, wait and se. Courage donc au PAREN et à son président !

  • Bravo pour ces messages pleins de sens ! Reste serein, l’avenir appartient à la jeunesse, dc au PAREN. Tous ces usurpateurs qui s’excitent seront tout de suite dépassés

  • Bravo à vous et courage dans le marathon !

  • courage au moins tu vaut mieux que NAFA NTT APR ARDI PDS ainsi que les autre associations de partis je te suis reconnaissait et tu as bel et bien dit que ton combat c’est la législative et la municipalité et tu compte faire coalition avec UPC courage et tu réussira

  • Courage au PAREN. Sans moyens,il se bat et s’organise.

  • Courage à vous ! Vos valeurs et combats seront reconnus de tous. Le seul parti qui s’exprime à travers ses idées.

  • Bravo et courage dans cette marre politique ! Seule le travail paie

  • très sincèrement beaucoup de courage au PAREN, la route est encore longue et difficile. mais le jour viendra ou le travail va payer.

  • Toutes mes félicitations à M. BARRY Tahirou et son équipe. si vos militants vous ont attendus pendant plus de deux heures, c’est parce-qu’ils croient en vos idées de dévéloppement. j’espère de tout mon coeur que tout le peuple burkinabé vous comprendra. Bon courage !!!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés