Enrôlement biométrique : le CDP Yatenga indigné contre les tentatives de fraude

jeudi 26 mars 2015 à 06h30min

La section provinciale du Congrès pour la Démocratie et le Progrès du Yatenga vient par la présente vous manifester son indignation face à certaines pratiques constatées lors de l’enrôlement biométrique dans le cadre du renouvellement du fichier électoral en vue des scrutins présidentiels et législatifs du 11 octobre 2015 et municipal de 2016.

Enrôlement biométrique : le CDP Yatenga indigné contre les tentatives de fraude

En effet, depuis la veille du lancement de l’enrôlement comptant pour la région du Nord du 17 au 23 mars 2015, nous nous inquiétions déjà du site d’hébergement d’une équipe d’opérateurs de kits accueillis dans la villa d’un activiste politique au secteur 9 relaté par l’hebdomadaire l’Opinion N°908 du 18 au 24/03/2015 dans sa rubrique Température.
Le dimanche 22 mars 2015, il nous ait revenu de sources probantes du convoyage d’au moins 3 cars dont les occupants sont pour la plupart des personnes non résident. De la Cité des Forces vives, les occupants des bus se sont rendus à l’école primaire publique du secteur 5 en vue de se faire enrôler. Là se sont pour la plupart des patronymes Tassembedo, nom de famille inconnue dans le secteur voire dans tout Ouahigouya. Cette pratique a été constatée à Soumiaga, aux secteurs 1 et 2. Des actes de naissance ont été honteusement remis à des mineurs qui devaient s’enrôler.
Ces bus viennent de la Côte d’Ivoire et les occupants disent venir pour un mariage. De mariage, ils se retrouvent sur les sites d’enrôlement. La loi électorale en son article 48 est claire sur la question. Aussi avons-nous saisi le le président de la CEPI de Ouahigouya qui s’est rendu au secteur 5 pour constater les faits. De telles pratiques sont de nature à entasser la crédibilité des élections dans un Burkina Faso qui veut réconcilier ses filles et fils et s’inscrire dans un renouveau démocratique.
Nous, responsables du CDP-Yatenga dénonçons ces pratiques émanant d’individus mal intentionnés et interpellons la CENI à prendre des mesures pour arrêter ces pratiques frauduleuses. Votre structure joue ici sa crédibilité et la tenue d’une élection apaisée, appelée de tous nos vœux et par tous dont les résultats seront acceptés de tous dépend strictement de la garantie de l’égalité de toutes les forces politiques dans ce processus électoral.
Nous au CDP, nous sommes épris de paix et engagés partout où besoin sera à apporter notre contribution pour la réussite de la transition avec des élections libres et transparentes.
Monsieur le Président, veuillez recevoir mes salutations distinguées.

Pour la Section provinciale

Barou Oumar Ouédraogo,
Secrétaire Général Adjoint
Ampliation : Presse nationale et internationale

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés