Coupure intempestive d’eau : des usagers se font entendre devant l’ONEA

mercredi 25 mars 2015 à 23h22min

Avoir de l’eau potable ces dernières semaines dans certains quartiers de Ouagadougou révèle d’un parcours de combattant. Lasse, une partie de la population notamment des quartiers les « plus touchés » ont muri l’idée de la création d’une ligue des consommateurs d’eau (LCE). Mercredi 25 mars, elles sont allées remettre une plateforme revendicative au directeur général de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) pour l’interpeller sur le calvaire que vivent les consommateurs avec l’espoir que des mesures urgentes seront prises pour les atténuer.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coupure intempestive d’eau : des usagers se font entendre devant l’ONEA

La ligue des consommateurs d’eau (LCE). Une nième association et/ou mouvement pour défendre les intérêts sociaux des consommateurs. Les fondateurs sont des habitants des quartiers Nagrin, Bénégo, Cissin, Pissy, etc. Au départ, ils ont voulu faire un sit-in devant la direction générale de la nationale de l’eau ce mercredi 25 mars. Cette décision a été prise mardi 24 mars pendant que les populations subissaient encore les « affres » des coupures intempestives. Elles seront soulagées tard dans la nuit et eu égard de la fatigue, selon le coordinateur de la ligue Marc Bonogo, elles ont renoncé au sit-in qui n’a plus eu lieu. Une adresse a tout de même été remise au directeur général, Arouna Yamba Ouibga. En effet, les populations des quartiers les plus touchés par les coupures interpellent, entre autres, les autorités afin que des mesures urgentes soient prises pour soulager les enfants, jeunes, vieux et vielles qui n’arrivent plus à fermer l’œil parce que, devenus des sentinelles au robinet d’eau. Marc Bonogo et ses camarades demandent également à ce que les heures de coupure soient bien définies. Ce qui permettra aux populations de faire des réserves d’eau. En outre, la ligue des consommateurs d’eau exige la mise en place des pompes fontaines dans les différents quartiers à titre palliatif.

Devant le siège de l’ONEA, pour la réception du document, le directeur général était entouré de ses proches collaborateurs. Visiblement touché par l’acte qu’il a qualifié de citoyen, il a pris le document pour y jeter un coup d’œil sommaire. En effet, avant toute explication, M. Ouibga a tenu à présenter les excuses de son service à tous les consommateurs qui ont subi des désagréments ces trois derniers jours. « Une chose est d’avoir des coupures d’eau, une autre est d’avoir néanmoins les précisions sur les heures de coupure et de disponibilité », reconnait le premier responsable de l’ONEA. Il a toutefois rappelé la conférence de presse tenue la semaine dernière où un communique sur les heures avait été rendu disponible. Certes, le week-end du 20 au 22 mars, la nationale de l’eau a rencontré d’énormes difficultés au niveau de la fourniture d’énergie. Cela, à en croire le DG, a affecté le site principal qui est ZIGA et celui du dispatching SP3 à Bendogo. « Nous nous sommes retrouvés avec un déficit de près de 26 000 mètres-cubes. Alors, si nous n’avons pas pu produire ce volume le samedi, le rattrapage était bien évident. Du coup, cette situation a impacté sur plusieurs autres zones », tente-t-il d’expliquer. Des équipes ont néanmoins ont été déployées pour travailler sur la branche des quartiers Bendogo, Nagrin… Depuis leur passage, il y a eu des améliorations. Les efforts, selon le DG, se poursuivront pour réduire au maximum les désagréments.

Les coupures d’eau ne doivent pas être surprenantes…

Ces coupures intempestives d’eau ne doivent pas, selon le DG, surprendre les consommateurs. Elle a été, dit-il, annoncée depuis 2014. L’explication est que l’ONEA rencontrerait des difficultés sur la période de 2015 à 2017 du fait de l’exécution du projet ZIGA. Aussi, les populations peuvent, cependant, être rassurées en ce sens que des mesures ont été prises pour réhabiliter 57 forages. Les travaux ont déjà débuté. Vingt (20) autres sont prêts à être raccordés d’ici la fin du mois d’avril. Ce sera essentiellement dans les zones périphériques et les zones dites difficiles. L’ONEA a également entamé l’exécution de 43 forages supplémentaires. Pour le DG, ces actions vont fortement contribuer à réduire le déficit. Et M. Ouibga de souligner l’existence de l’unité compacte de traitement qui permettra d’augmenter le volume additionnel. « Nous sommes dans la dynamique de réduire le déficit mais aussi de mieux gérer la distribution et la communication », a-t-il fait savoir tout en présentant une fois de plus ses excuses à toute la population. « Nous avons failli dans la communication mais nous tenterons de nous rattraper », dit-il. En ce qui concerne le projet ZIGA, il a rassuré que le financement est bouclé et que toutes les conventions sont déjà signées. Les mécènes sont la Banque mondiale, l’Agence française de développement, la Banque islamique de développement (…). La première partie prioritaire à savoir la station de traitement et la conduite vers Ouagadougou est en cours de réalisation. Il ne reste que les passations de contrats pour démarrer les travaux à la fin du deuxième trimestre de 2015. Voilà ce qui est bien expliqué au coordinateur de la ligue Marc Bonogo qui s’est dit réjoui, tout en promettant de relayer le message auprès de la population. Cela ne devrait cependant pas stopper la lutte qui, selon lui, doit continuer. D’où l’appel à la mobilisation pour que des solutions soient trouvées à la question d’accès à l’eau potable. La ligue des consommateurs d’eau entend s’associer à la ligue des consommateurs du Burkina pour mener à bien la lutte. Elle entend particulièrement avoir un regard sur les usines de fabrication d’eau en sachet.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 mars 2015 à 19:17, par Has
    En réponse à : Coupure intempestive d’eau : des usagers se font entendre devant l’ONEA

    Vraiment ne sera til pa mieux d privatiser lonea ?malgre les multiples avantages et inconvenients

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2015 à 20:07, par Bata
    En réponse à : Coupure intempestive d’eau : des usagers se font entendre devant l’ONEA

    Sincerement, vous avez enlevé le meilleur DG de l’ONEA depuis sa creation, M. Ouibiga. je le dis en connaissance de cause. Maintenant arrangez vous pour qu’il ne quitte pas la compagnie tout de suite et fasse une bonne transition. C’est sur qu’il n’est pas indispensable, mais la gestion d’une entreprise stratégique comme l’ONEA ne s’improvise pas.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 09:47
    En réponse à : Coupure intempestive d’eau : des usagers se font entendre devant l’ONEA

    Il y’en a marre !!! entre la SONABEL et ces conneries !!! et maintenant l’ONEA ne fait pas mieux aucune information !!! rien !!! on te coupe l’eau à 4h du matin pour remettre à 1h pendant 10 mn et ensuite c’est encore 4h du matin !! non mais oh !! n’importe quoi !!!! tchrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 12:55
    En réponse à : Coupure intempestive d’eau : des usagers se font entendre devant l’ONEA

    Je pense qu’il serait mieux pour notre gouvernement d’avoir un projet de pipeline entre Ouaga-Bobo, ou peut être même Ouaga-Koudougou puis que le mouhoun est proche de Koudougou. Si non la situation de Ouaga en eau sera très compliquée dans les années à venir.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 13:15, par Gbè
    En réponse à : Coupure intempestive d’eau : des usagers se font entendre devant l’ONEA

    M. Ouibiga a travaillé toutes ces années en étroite collaboration avec le nouveau DG, pour dire à Bata que cette nomination n’est pas de l’improvisation. Quant aux jugements de valeurs attendons de voir le nouveau à l’oeuvre avant de tirer des conclusions hâtives.Il suffit de mettre "the right man at the right place", et même si on n’est pas un super-manager les résultats seront au rendez-vous

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 14:45, par wawei
    En réponse à : Coupure intempestive d’eau : des usagers se font entendre devant l’ONEA

    Internaute n°2, tu nous emmerdes ! Ouibga n’est pas indispensable-là ; on nous met des farfelus à la tête de sociétés comme la SONABEL et l’ONEA qui ne savent que aller remettre des grosses enveloppes à leur ministres et autres pour assurer leur poste ; et lorsqu’on les enlève il y ’a toujours des faux-types pour crier qu’ils sont les meilleurs. Des gestionnaires bizarres oui !, quand ça ne marche pas, ça se cache toujours dans les changements climatiques etc...Vous étiez où, c’est maintenant que vous parlez de signatures avec l’AFD et la Banque mondiale pour réaliser Ziga2 ?. Ce DG de OUIBGA ne m’a jamais inspiré confiance de toutes façons. On a dit que gouverner c’est prévoir ; vous êtes incapables de mettre en place des installations qui peuvent assurer la distribution de l’eau de manière ininterrompue sur plusieurs années !? Alors vous êtes les derniers de la classe qui ont certainement emprunté la courte échelle de la politique pour être au devant des choses. C’est la même chose à la SONABEL avec Lamoussa qui est allé nous acheter une machine bizarre qui n’arrive pas à satisfaire la demande en électricité. Clique -d’incompétents-fabriqués-par-Blaise-et-François que vous êtes !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 15:40, par FORGERON
    En réponse à : Coupure intempestive d’eau : des usagers se font entendre devant l’ONEA

    Bonjour,

    Je pense que les dirigeants de l’ONEA gagneraient à nous donner les explications claires sur ces coupures d’eau au lieu de répéter les mêmes refrains chaque année.
    L’explication donnée par le Ministre ne tient pas car l’ONEA doit avoir des statisticiens et des planificateurs pour prévoir l’augmentation de la consommation et prendre des dispositions conséquentes. Avant ZIGA, l’ONEA nous a dit que le projet ZIGA viendra mettre fin aux coupures d’eau. ZIGA est là ,l’ONEA nous parle de ZIGA 2 encore,je pense que se sont des foutaises.
    Les coupures d’eau sont souvent liées aux coupures de courant. Et comme les coupuresde courant sont fréquentes ces mois alors nul besoin de dire coupure d’eau.
    Le problème peut se résoudre par les actions suivantes :
    - L’ONEA avec l’aide des bailleurs de fonds doit doter chaque station de pompage d’un groupe électrogène et des plaques solaires capables d’assurer le relais pendant la coupure de courant de la SONABEL.
    -La privatisation de l’ONEA pourra être une solution car la gestion n’est pas transparente, il faut que l’ONEA nous publie les plus grandes factures impayées des sociétés et des individus qui ne sont pas en règle au lieu de priver le citoyen labda d’eau.

    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 16:01
    En réponse à : Coupure intempestive d’eau : des usagers se font entendre devant l’ONEA

    un peu de pitié pour les femmes de notre quartier( cissin nagrin pissy). nous sommes obligées d’attendre l’eau pour faire des réserves avant de dormir vers 1 heure du matin. sans tenir compte du fait qu’il faut se réveiller tôt pour aller travailler. c’est pour aller somnoler au service après.
    si je comprend bien le raisonnement de l’ONEA : il serve de l’eau sans interruption dans certains quartiers de la ville et quand ces gens là sont endormis, maintenant nous, nous pouvons nous servir vers 1 heure du matin et il fraudai vite nous couper encore l’eau vers 4 heure du matin parce que les gens de ces quartiers qu’il pense important vont bientôt se réveiller. ça fait vraiment pitié.
    tout le monde doit avoir le même temps de coupure dans tout Ouagadougou. et ca ne devrai pas durer autant !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 19:43
    En réponse à : Coupure intempestive d’eau : des usagers se font entendre devant l’ONEA

    ASI B devrait distribuer gratuitement de l’eau dans chaque foyer du Burkina. Si les projets de barrages n’ont pas pu etre realises faute de moyens financiers, c’est bien parce que ASI avait le monopole sur tous les travaux d’adduction d’eau. Leonard Compaore, arrange toi pour que chaque foyer au BF aie l’eau 24h/24

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés