Etat-major général des armées : Le Gal. Pingrenoma Zagre reconnaissant aux autorités coutumières et religieuses

mardi 24 février 2015 à 07h31min

Le Chef d’Etat-major général des armées a rendu visite aux autorités coutumières et religieuses ce 23 février. Accompagné des chefs militaires, le Général de brigade Pingrenoma Zagré, trois mois après sa prise de commandement, est allé témoigner sa gratitude et sa reconnaissance aux leaders d’opinion qui ont joué un rôle pour la préservation de la paix pendant la crise qu’a traversée le pays. Il a aussi demandé leurs bénédictions pour la suite des « opérations ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Etat-major général des armées : Le Gal. Pingrenoma Zagre reconnaissant aux  autorités coutumières et religieuses

Une fois n’est pas coutume. Le Chef d’Etat-major général des armées, accompagné des différents chefs militaires, a fait le tour des chefs coutumiers et religieux. Ce n’est pas en soi un fait inédit, puisque selon le Général de Brigade Pingrenoma Zagré, cela est « conforme aux traditions et bonnes pratiques des forces armées nationales, lorsque des unités sont stationnées dans une ville, dans une garnison, de rendre visite à tous les leaders ».

Tour à tour, le grand Imam de Ouagadougou, Aboubacar Sana, le Mogho Naba Baongho, le président de la Fédération des églises et missions évangéliques, Samuel Yamégo et le cardinal Philippe Nakellentuba Ouédraogo, ont reçu la visite du chef d’Etat-major général des armées et les chefs militaires. Partout, Pingrenoma Zagré a témoigné sa gratitude à ces personnalités qui de par leurs prières et bénédictions, ont contribué à la préservation de la paix lorsque celle-ci était menacée.

Les forces armées nationales ont pour vocation de travailler pour la paix, une mission également qui incombe aux autorités coutumières et religieuses, a dit le Gal. Pour qui, c’est à travers les prières qui touchent les cœurs et les âmes, que les hommes peuvent être disposés à la paix. Invite leur a donc été faite à continuer dans la dynamique de la prière pour les forces armées nationales, aussi bien pour ceux qui sont au Burkina, que pour ceux qui sont en mission dans les opérations de maintien de la paix.

C’est une initiative qui a été saluée par les différents leaders religieux et coutumiers pour qui cette visite de courtoisie les honore et à travers eux, l’ensemble des adeptes des religions qu’ils représentent. Elles ont toutes marqué leurs engagements à toujours œuvrer par la prière, à la paix. A chaque étape, le chef d’Etat-major a aussi reçu les félicitations pour le rôle de l’armée lors de la crise de fin octobre, ce qui a limité les dégâts. « Cela peut faire école et c’est à l’honneur de notre armée », a dit le cardinal.

En retour, demande a été faite aux forces armées nationales de travailler à asseoir la cohésion en leur sein. Le Mogho Naba a particulièrement insisté sur la nécessité pour les différentes entités de l’armée de travailler à la concorde nationale. Pour le Pasteur Samuel Yaméogo, c’est un devoir pour les hommes de Dieu, de prier le prince de la paix qu’est Jésus Christ, pour que règne la paix au Burkina, mais la parole de Dieu demande également aux militaires d’être des acteurs de la paix. « Les militaires et toutes les forces de sécurité ont un rôle irremplaçable dans notre pays, ils ont la tache de garantir notre bonheur, notre sécurité, nous leur souhaitons pleins succès dans cette étape historique, délicate de notre pays » a dit le cardinal Philippe Nakellentuba Ouédraogo, le soldat de Jésus comme il s’est appelé.
C’est avec des bénédictions pour la réussite de sa mission et des promesses de prières que le Chef d’Etat-major général des armées, a pris congés de « ses partenaires pour la paix ».

Tiga Cheick Sawadogo
Photos : Lawasselea Bonaventure Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés