Candidatures aux élections 2015 : Djibrill Bassolé s’engage à répondre favorablement à l’appel des jeunes

dimanche 22 février 2015 à 23h22min

Ce samedi 21 février 2015, des jeunes venus des 13 régions du Burkina se sont réunis à Dédougou dans le cadre d’un forum national de la jeunesse. Il s’est tenu sur le thème : « levez les obstacles pour une meilleure employabilité des jeunes ». Le forum était placé sous le parrainage de Djibrill Bassolé. Il a profité de l’occasion prendre l’engagement de répondre favorablement à l’appel des jeunes sur sa candidature aux élections présidentielles de 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Candidatures aux élections 2015 : Djibrill Bassolé s’engage à répondre favorablement à l’appel des jeunes

« Levez les obstacles pour une meilleure employabilité des jeunes ». C’est sur cette thématique que plus de 1500 jeunes venus des 13 régions du Burkina Faso ont échangé le samedi 21 février à Dédougou. C’était à l’occasion d’un forum dénommé forum national de la jeunesse. Durant toute la matinée les participants ont réfléchi avec l’assistance d’un bureau d’étude sur la problématique de l’emploi des jeunes en ville comme en campagne. Ils ont fait l’état des lieux de l’emploi, les enjeux et les défis à relever. Dans la soirée, les jeunes ont partagé les fruits de leur réflexion avec leur parrain Djibrill Yipéné Bassolé avec qui ils espèrent recevoir des conseils. Mais surtout ils attendent de lui qu’il se présente aux élections présidentielles prochaines pour les résoudre. Dans leur mémorandum, les participants du forum sur l’emploi des jeunes recommandent entre autre de veiller à la prise en compte des questions de l’emploi des jeunes dans l’élaboration des politiques et programmes fondamentaux de développement, à renforcer et développer des programmes spéciaux de création directe d’emplois en faveur des jeunes. Ils plaident aussi au renforcement du partenariat entre les institutions de l’État et les ONG en faveur de la promotion de l’emploi des jeunes et demandent un apport en appui institutionnel, technique et financier aux structures associatives de jeunesse œuvrant notamment dans le domaine de l’emploi.

Les attentes des jeunes bien écoutées et enregistrées

Le parrain Djibrill Bassolé s’est dit « particulièrement réjoui de voir que dans cette ambiance de politique politicienne, de débat politicien vous (ndlr les jeunes) ayez eu la sagesse, la lucidité de vous rassembler pour parler de ce qui vous concerne ». Pour lui, c’est le manque de perspectives pour la jeunesse qui a justifié les évènements des 30 et 31 octobre. Selon Monsieur Djibrill Bassolé à travers ces évènements, les jeunes ont voulu montrer au monde qu’ils veulent prendre leur destin en main et que désormais les gouvernants soient à leur écoute. Dans cette logique le parrain dit avoir lors de ce forum bien écouté les attentes des jeunes et les a bien enregistrées. Concernant sa candidature pour porter les attentes des jeunes Monsieur Bassolé affirme « Bien sûr je ne vais pas vouloir donner ici des réponses à vos attentes. J’ai mes idées là-dessus. En tant que père, en tant que dirigeant, j’ai mes opinions pour ce qu’il faut pour cette jeunesse pour qu’elle puisse enfin avoir des perspectives meilleures pour améliorer ces conditions de vie et de travail ». Et de promettre « à mon tour, je vous inviterai très bientôt à Ouaga pour vous faire part du projet de société que j’ai pour la jeunesse du Burkina ».

Rendez-vous à Ouaga pour probablement le « oui » à la candidature

Dans un tonnerre d’applaudissements, Djibrill Bassolé prend l’engagement de répondre favorablement à l’appel du 11 janvier d’une organisation de jeune l’invitant de descendre dans l’arène politique. « Je voudrais suite à cette appel vous dire ici que je m’engage à répondre favorablement. Je vous convoquerai à Ouaga pour une conférence et au court de cette rencontre de Ouaga, avec l’ensemble des jeunes du Burkina Faso, je pourrais vous présenter de manière précise le rêve que j’ai. » A ces mots le Coordonnateur national des structures et réseau de soutien à la candidature de Djibrill Bassolé Adama Kiéma s’exprime « nous sommes une jeunesse engagée qui repart comblée de joie parce que son excellence nous a dit qu’il allait répondre favorablement à notre appel ». Pour lui, la jeunesse engagée que monsieur Bassolé a vu ce matin, il a compris que « nous voulons écrire une nouvelle page de notre histoire qui se veuille digne et prospère. Mais nous ne voulons pas écrire cette page avec n’importe qui et n’importe comment ». Nous voulons, poursuit monsieur Kiéma, d’un homme pétri d’expérience, qui m’maitrise l’appareil d’Etat, un homme qui maitrise les questions sécuritaires et peut permettre au Burkina de rayonner sur le plan international. Et vous êtes d’avis avec moi que cet homme incarne toutes ces valeurs. Qu’à cela ne tienne, Monsieur Djibrill Bassolé remet de prononcer son oui pour la candidature à une autre occasion peut être cette conférence prochaine de Ouagadougou.

Ibrahima TRAORE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés