Samendéni : Michel Kafando et son gouvernement ont visité le barrage en construction

jeudi 19 février 2015 à 23h32min

Michel Kafando, le Président du Faso, et son gouvernement ont visité le barrage en construction à Samendéni ce mercredi 18 février 2015. Avant la visite du barrage, le président a fait un don de neuf moulins à neuf associations féminines de la localité. Dans la même lancée que le Président Michel Kafando, l’entrepreneur George Fadoul a offert 100 pompes à eau aux populations.

Samendéni : Michel Kafando et son gouvernement ont visité le barrage en construction

Venus sur ce site pour toucher les réalités de ce projet gigantesque et y tenir le Conseil des ministres, le Président du Faso et les membres de son gouvernement ont prêté une oreille attentive au coordonnateur du Programme de développement intégré de Samendéni (PDIS), le colonel Tamoussi Bonzi (agronome de formation).

Avec un taux d’exécution estimé à 85%, le Barrage de Samendéni s’étale sur deux régions (Hauts-Bassins et Boucle du Mouhoun), cinq provinces (Kénédougou, Houet, Banwa, Kossi et Mouhoun ) et treize départements (Banzon, Samoroguan, Kourouma, K-Sambla…). Dans les explications du colonel Bonzi, il ressort que le composant barrage du Programme de développement intégré de Samendeni compte trois ouvrages essentiels (une digue en terre, un évacuateur latéral de crues et un bloc central hydroélectrique-vidange de fond).

Les travaux majeurs concernent les déblais et excavations, une paroi moulée, l’installation d’équipement hydroélectrique... Démarré en juin 2011, la fin des travaux de construction sont prévus pour juin 2016 (initialement, ils devraient prendre fin le 11 juin 2014).

Pour les coûts, on notera que la construction du barrage est estimée à 41 826 547 905, la Centrale hydroélectrique à 4 123 953 200 et le Contrôle des travaux à 2.300.030.000.

Journée de bonnes nouvelles pour les riverains

Avant de visiter le barrage en construction, le Président Michel Kafando a communié avec les riverains du site du barrage. Accueilli avec allégresse, il a fait don de neuf moulins à des associations féminines (les membres sont peu ou prou touchés par le projet). Dans la même lancée que le président, l’entrepreneur George Fadoul s’est engagé à construire 100 pompes à eau en faveur des riverains du barrage.
Ousséni BANCE
Lefaso.net

Quelques données techniques sur le barrage (Source : PDIS)

Action : Construction d’un barrage et d’une centrale hydroélectrique sur le fleuve Mouhoun

En amont :
- Création d’un lac artificiel de 150 km2 : 1 050 000 000m3 d’eau
- Déboisement de 12 000 ha
- Déplacement de 8 500 ménages
- Protection du village et des infrastructures hydro agricoles de Banzon par une digue de 8 Km de long.

En aval :
- Construction d’une ligne électrique haute tension de 23 km : barrage-Bama
- Création d’une zone industrielle de 500ha à Bama : Industries agroalimentaires
- Calibrage et protection du Mouhoun sur 195 Km ;
- Aménagement de 21 000 ha de périmètres irrigués sur 17 sites.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés