Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

samedi 7 février 2015 à 02h50min

Le mercredi 4 février, des rumeurs faisaient état de remous au sein du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP), avec pour conséquence l’annulation de la session du Conseil des ministres. Depuis lors, les commentaires vont bon train sur de possibles menaces que ce régiment ferait peser sur le processus de Transition. Dans ce communiqué, le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse du processus et du calendrier de la transition ». L’intégralité du communiqué que nous avons reçu du RSP.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

Le Régiment de Sécurité Présidentielle tient à rassurer toute la population burkinabè qu’il n’est pas en marge de la transition voulue par le peuple. Il est engagé pour une issue heureuse du processus et du calendrier de la transition qui permettrait de mettre en place un pouvoir légitime issu des élections démocratiques.

Loin de nous un quelconque agenda caché pour perturber ou interrompre cette marche du peuple qui doit d’ailleurs se souvenir du rôle joué par notre unité afin d’éviter un bain de sang pendant les évènements de fin octobre 2014.

Certaines décisions inappropriées au sein de notre corps en ont perturbé le fonctionnement normal. Ces dysfonctionnements ont été signifiés au Premier Ministre en vue de leurs corrections et ce, depuis décembre 2014. Promesse en a été faite sans suite jusqu’à la date du 04 février 2015. Nous tenons à rappeler à l’opinion nationale que le Premier Ministre est un officier issu de notre corps dont il connaît les missions et le fonctionnement.

Les concertations avec le Président de la Transition, SEM Michel KAFANDO, autour de nos points qui sont exclusivement en rapport avec le fonctionnement normal du service sont en voie d’aboutir et nous remercions tous ceux qui avec hauteur d’esprit y ont contribué.
C’est ensemble que nous allons remodeler notre pays au bénéfice et à la fierté de tous.

Vive le Burkina Faso

Ouagadougou le 6 février 2015

Capitaine Abdoulaye DAO,
Porte-parole du RSP

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 février 2015 à 18:57, par NABIIGA
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci au RSP. Je savais que les majorité des gens vous font un mauvais procès, mais le mal c’est Blaise him-self, qui a travailler a vous faire détester par les vôtres. Si non, ZIDA et belle et bien commis des erreurs graves de management. Mais comme on dit " le nom de la hyenne est gâté depuis son enfance", on vous tire à boulet rouge pour peu.
    Honneur et gloire au peuple Burkinabé !

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:01, par New Faso
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Onhon ! Ca c,est bon. Vous savez bien que nous on a peur de vous woo. Et quand tu as peur du serpent, tu prefere qu,il soit loin de toi. Mais si vous parlez comme ca, ca nous rassure. Que Dieu preserve votre sagesse. Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:04, par wedaga
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Une question : le RSP assure la sécurité de qui ? Du peuple ou du Président ? Si c’est du Peuple, je pense que votre place c’est dans les casernes. Si c’est du président, je crois que SEM Michel KAFANDO doit nous le confirmer. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:05
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Qui est le signataire de ce communiqué ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:06, par cindy
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Tout ceux qui sont surpris par ce qui ce passe actuelement avec le RSP ne comprennent pas le fond du probleme au Burkina Faso.
    La plus grande erreur du peuple burkinabé a été de laisser le Gal Gilbert Diendéré et le RSP defier le Gal Honoré Traoré ex CEMGA.
    Souvenez vous du 3 Janvier 1966 : soulevement populaire qui porte le Gal Lamizana au pouvoir. C est exactement le meme senario qui s est produit. Dans de telles conditions c est l officier le plus gradé du pays qui assume les fonctions de chef de l’Etat.
    Cependant, le Gal Gilbert Diendéré qui voulait garder la main dans la gestion du pays envoi son neuveux et fidele lieutenenant comploter avec une partie de la société civile pour prendre le pouvoir.
    Mais sachez que le pouvoir n a jamais appartenu a Zida. Le pouvoir, le vrai est entre les mains du RSP.
    Maintenant pour comprendre la crise actuelle, il faut comprendre comment Zida est arrivé au pouvoir.
    Zida etait le representant du RSP dans les discussions à l’État Major. Apres la demission de Blaise Compaoré les chefs militaires demande au Gal Traoré de prendre ses responsabilités. Zida est la et est parfaitement d accord. Le Gal rencontre les opposants, les OCS et après fait sa declaration. Malheureusement une poignée de citoyens reclame toujours le Gal Lougué à la tête du pays. Les chefs militaires envoient le Lt colonel Zida et le colonel Farta pour calmer la foule. C est la que tout se joue. Zida recoit un coup de file de Diendéré qui lui dit que les hommes du Rsp sont prêt a l accompagner et lui donne l’odre de faire une declaration contraire à celle du Gal Traoré. Dans la foulé, en voyant le rapport de force s’ inverser certains officiers trahissent le Gal Traoré. Cest le cas des colonels Bah et Barry qui sont actuelement ministres de Zida et qui étaient aussi autour du Gal Traoré lors de sa déclaration(vous pouvez regarder les videos sur youtube).
    Les chefs militaires voyant la supercherie du RSP, conseillent au Gal Traoré de replier sur Bobo pour attaqué le RSP avec la seule unité capable de leur faire face : le 25 ieme Regiment Parachutiste Commando de Bobo.
    Le Gal leur repond que ce n est pas la peine de faire autant de mort juste pour quelques mois de transition.
    Le lendemain matin, entouré de tous les chefs militaires, il rencontre Zida a l Etat Major et lui fait par de son indignation. Zida repond que c’ est parcequ il sentait que LOugué risquait de prendre le pouvoir qu il ont décidé de faire leur déclaration. Le Gal Traoré decide de ne pas s opposer il signe la declaration de l armee en faveur de Zida, il refuse de prendre la photo de famille, il donne l ordre a Zida de quitter le Camp Guillaume ou il avait installé son QG et il quitte l Etat Major entouré de sa garde rapprochée. C est ainsi que zida demenagera son QG au CES.
    En acceptant cela, le peuple du Burkina croyait remettre le pouvoir a un jeune officier aux allures de Thomas Sankara : Erreur ! Le pouvoir appartient a ceux qui ont tirés sur le peuple les 30 et 31 octobre, et ceux qui sont accusés de plusieurs autres meurtres : les hommes du RSP ! Zida dans ce jeu est juste comme le president Kafando : une marionnette au service de la puissante garde de Blaise Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:06, par Thinkwice
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Elle n´est toujours pas claire votre copie. Nous ne voulons plus d´une Elite dont les elements se comportent comme des mercenaires en terre conquise.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:08
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci pour votre message qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, mais libérez Kossyam c’est tout !

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:12, par soumpougdou
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Vous avez été grands et vous êtes toujours grands. Acceptez les excuses de tous ces ignorants qui ne sont au courant de rien et qui parle au hasard. .

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:13, par Tino1
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Qui est le signataire ? Plutôt qu’une simple volonté de fouiner, il s’agit d’une préoccupation d’authenticité rassurante. Mais peu importe, pourvu que le RSP soit rassurant en acte, ce qui convaincra rapidement et définitivement que nos frères militaires font l’exception comme ils l’ont prouvé les 30 et 31 Octobre même si l’on s’interroge toujours sur les auteurs et les commanditaires du sang qui a été versé, dans la mesure où le peuple a perdu des siens. En tout état de cause, nous souhaitons que toutes les parties prenantes se persuadent que la violence en situation de démocratie se doit d’être maîtrisée par la tolérance et la retenue, de sorte à instaurer le dialogue réconciliateur des peuples et des intérêts parfois antagonistes. Encore une autre preuve de sagesse de notre armée. On peut déjà en être fier et espérer que "plus rien ne sera (fait) comme avant". Félicitations donc au RSP pour avoir su écouter et être écouté.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:14, par wonou
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Le pouvoir issu des évènements des 30 et 31 octobre 2014 n’est pas un pouvoir illégitime pour que ce soit les élections prochaines qui installent le pouvoir légitime. En quoi l’exigence de la démission du PM entre dans le fonctionnement du RSP ? Les responsables du RSP veulent qu’on se souviennent du rôle joué par celui-ci dans l’avènement de la transition ! Personne au Burkina ne croit que c’est grâce au RSP que Blaise a quitté le pouvoir. Ou alors devons-nous être reconnaissants parce qu’il n’y a eu qu’une trentaine de morts. Non, les responsables n’ont pas encore la bonne lecture des évènements que notre pays a vécus.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:15, par moussa
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »décision très sage du RSP

    Je félicite le RSP pour cette attitude. Mais je crois qu il faut faire plus pour gagner la confiance du peuple. En tout cas tout le monde à l impression que c est le RSP qui détient le pouvoir et le gouvernement n est qu une marionnette, un simple faire valoir. J ai peur qu à partir de ce moment on ne vous accuse de toutes les forfaitures qui peuvent advenir dans la conduite de la transition. Alors qu avec les élections en vue ce n est pas ce qui va manquer. Et surtout travaillons à ne pas entraîner l isolement de ce régiment aussi bien à l intérieur du pays qu au niveau des pays et des partenaires amis.
    Que tous les bonnes volontés unissent leurs efforts pour faire attendre raison pacifiquement à tous ceux qui refusent d accepter cette nouvelle situation. Nous sommes tous des fils de ce pays et mettons les intérêts nationaux en avant au détriment de notre égoïsme.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:15, par Wouswallé
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Ah voilà qui bien dit ! il reste maintenant à ce que vous restez zen . Nous sommes tous frères et sœurs , si vous gâtez woh , nous tous on va périr et puis ceux qui sont dehors là vont rire de nous.Merci pour la sagesse qui a prévalu , même si demain on sort crier sur vous woh ,soulevez les points seulement on passer sans rien faire.Comme Ablassé l’a dit , nous Burkinabe , nous savons contenir nos djafoulés .

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:16, par LE REPUBLIQUAIN
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    MERCI AU RSP POUR CETTE DÉCLARATION !!!!! CELA TÉMOIGNE DE VOTRE MATURITÉ D’ESPRIT ET DE VOTRE BONNE FOI !!!!!!!

    LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:17, par Clever WASHINGTON
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    “Desole’ mais ce groupe doit disparaitre.Le RSP n’a pas une allure republicaine a l’image de Service Secret Americain qui se charge de proteger tout President qu’il soit democrate ou republicain.Et puis entre nous quel acte de bravoure ce corps a fait si ce n’est que toujours abattre ou torturer des Burkinabe a mains nues”. J’oubliais ces gardes de Blaise ont vaincus leurs camarades co-pilleurs de Bobo en 2011.TOT OU TARD il sera dissout.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:19, par Mibangré
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Je félicite et j’encourage tous ces braves soldats du RSP. Surtout engagez vous au coté du peuple pour un burkina nouveau. Je suis cependant pour une réorganisation de ce corps d’élite mais pas sa suppression. Je considère que ce corps est désormais un patrimoine de la nation qu’il faut conserver et entretenir avec les moyens qu’il faut.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:20, par THIUS
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    C’est par le comportement exclusivement militaire que l’on vous jugera. Les hommes politiques, les organisations de la société civile et les syndicalistes ne veulent plus sentir les baillonnettes dans le dos. Plus jamais la liberté ne doit être prise en otage. La sécurité physique du président du Faso et des institutions républicaines n’a rien à voir avec les libertés d’opinions et de manifestations. Fini le tout sécuritaire qui conduit à dérives regrettables

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:21, par Burkinbi
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Bonjour,
    C’est rassurant votre communiqué !
    Par contre il faut extirper de vos rangs les brebis galeux qui ont assassiné les civils.
    Montrer que vous n’êtes pas au service de blaise, le dictateur, mais au service du peuple burkinabé.
    Nan lara an sara.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:24, par ben
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Mes chers ami du RSP ou RSPistes il faut etre un peu honete. C’est pas parce que Mr Zida est du RSP que vous devez lui faire chanter pour vous interets egoistes. Dite moi dans quel pays il y’a des indemnites de Noel ou de 1er Janvier ou de fete pour un Soldat ou un militaire ou un fonctionnaire de l’Etat ? Dis moi combien de sang et de l’arme vous aviez fait coule dans notre pays. Pour une solution reelle a la crise il faut accepter que l’on vous dissout et remettre une structure fiable pour la securite et la Paix nationale. Dite nous ce que vous comptiez faire a Mr Zida le 4 Fevrier 2015 s’il s’etait presenter a Kosyaam ? Nous somme tous des burkinabes et faire du mal a un burkinabe c’est se faire du mal soi-meme aussi. Moi, je suis pere de famille et je ne souhaite pas voir le sang de mon fils ou fille couler ou meme nourrir pour des histoires de chefferie entre nous (Chef d’Etat particulier du PF) ou que dise encore. Le bain de sang que vous dite avoir eviter n’est les pas en realite puisqu’ ils y’a eu des martyrs suites au evenements du 30 et 31 octobre 2015. Soyez honete et un peu de Burkindi.
    Thank you.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:28, par indiga
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Suspendre ou faire annuler un conseil de ministres ne peut être tenu comme raison valable de revendications de promesses. Les officiers du RSP doivent le percevoir dans la discipline.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:29
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Combien de promesse ont été fait au 17 millions de burkinabé par BC sans être ténues : Lutte contre la corruption, crime économique. Une promesse faite par 1000 personne soit 0,01% des burkinabés pose un problème. Dite que c’est parce qe vous avez des armes et vous pouvez être considerer comme des braqueurs puique vous obliger l"autorité à satisfaire une demande. Une demande est faite pour être accepté ou réfusé. S’il est refusé, il faut simplement revoir vos argument.
    Vos révendication ne sont pas plusque la justice pour Norbert Zongo, Thomas sankara, dabo Boukary, etc...
    On n’a plus besoins de vous. Les corps d’élite, on peut en reformer même si ça coute

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:30, par Cami
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci pour cette précision. Nous ne pouvions pas laisser zida semer la merde au RSP. Comment peux tu nommer un comandant pour donner des ordres a un general ou a un colonnel major ????? Meme soldat de 1ere classe qui vient d’etre recruté sait que cela ne se fait pas. Mais heureusement que cela vient d’etre reglé apes une belle correction donnée à Zida

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:32, par Ka
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Une seule question a ce groupe du RSP. ‘’’’Quelle loi ou un article de loi vous donne le droit de destituer un premier ministre nommé par un président du Faso en accord avec le peuple ?’’’ Non, vos caprices dépassent les bornes, et peuvent perturber la transition et l’alternance politique et économique de notre pays. Aucun régiment d’une garde présidentiel dans tous les états du monde entier ne comporte comme vous, les fillettes de Mr. Blaise Compaoré. Parlant de votre rôle sur le désaveu du peuple les 30 et 31 octobre 2014, de ne pas tirer sur le peuple aux mains nus, est une obligation et de votre devoir en tant qu’un régiment de l’armée républicaine du Burkina dont sa lettre et son esprit est de protéger le peuple et non de tuer le peuple. Vous n’avez aucune excuse pour votre conduite dictatoriale sur un peuple meurtri par vos crimes. Vous n’aviez aucunes excuses de désobéir un premier ministre choisi par un président du Faso en accord avec le peuple. Vous êtes comme tous les régiments de l’armée Burkinabé, sauf que vous êtes sans aucune formation de discipline, sauf tuer votre peuple. Je demande au président Kafando de mettre fin aux activités de Gilbert Diendéré, et reformé le RSP pour une paix au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:33, par Le messager
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Felicitation au RSP ! Merci pour ce communiqué ! Que ces politiciens qui voulais récupérer la chose politiquement se resaisissent. Le peuple n’est pas dupe. Merci brave militaires. Chaque entité lutte pour son bien etre pourquoi pas vous. Ne soyons pas hypocrite vous de la société civile !

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:37, par Nikiema Alphonse
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    RSP, vous n’avez pas encore compris que le peuple est fatigue de vos sautes d’humeur. Il ne s’agit pas de crier sur les toits que vous voulez une issue heureuse du processus de transition mais de poser des actes dans ce sens. Exiger une prime de fin d’année et le versement d’indemnités alimentaires etc… ne sont pas conductrices de négociation. De grâce, n’utiliser pas les armes achetées par nos impôts contre le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:38, par Doro Moussa Sanou
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Nabbiiga, donc l’ hyene a fait quoi meme pour que son nom soit gate deja quand il etait meme petit/ ? Pourtant tout le monde a ete un enfant et n’ a pas eu le nom gate. Donc ta hyene - la ne devrait plus vivre pres du village. Ou bien ? J’ espere que tu n’as pas eu un parent mort brule. C’ est pourquoi tu parles de facon detachee. Je ne te souhaite pas d’ avoir un frere ou un pere qui sort, est arete au conseil et tu ne retrouves plus sa tombe, pourtant tu sais qu’ il va plus revenir. Tu plures ou tu fais quoi ? Si que meme tu veux pleurer, tu pleures coment dans cette situation ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:38, par la foudre
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    dans quel pays sommes nous !!!!!!!!!!
    Il y a dysfonctionnement partout au burkina !!!!!!!!!!!!
    revenez à la raison nous n’avons avons pas les moyens pour prendre en charge plus de 1000 hommes pour assurer la sécurité d’une seule personne président soit il ?
    vous avez intérêt à mettre beaucoup d’eau dans votre vin !!!!!
    Si le président Kafando pouvait déménager au CES provisoirement ces " petits soldats "se rendront de leur importance ou pas !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:42
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Visiblement on progresse des lieutenants... nous en sommes maintenant aux capitaines qui signent maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:43, par Faso Burkina
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci pour ce communiqué. Certains veulent diaboliser le RSP aujourd’hui, alors que sans son comportement responsable les 30 et 31 octobre, les choses se seraient passées autrement. C’est d’ailleurs cette atitude qui a rassuré la société civile et qui a donc permis à Zida, representant du RSP, de s’imposer. Si le PM n’est pas suffisamment intelligent pour comprendre que le démantèlement du RSP est une oeuvre de longue haleine, c’est qu’il est nul

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:50, par Le Bolchévique
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Comme je l’avais dit le problème du R.S.P est méconnu de nombreux Burkina qui se font bernés par des politiciens sans scrupule ! Dans une armée organisée, le commandement se fait par grade ! Dans toute les armées du monde c’est le principe ! Aujourd’hui avec insurrection populaire qui vu la violation des textes par les lieutenants-colonels au détriments des généraux, chacun se permet nommer des subalternes aux détriments des textes régissant cette armée ! Aujourd’hui au Burkina Faso, tout le monde revendique, conteste mais personne en parle mais quant il s’agit du R.S.P qui est son droit légitime, chacun y voit la main de Blaise ! je suis d’accord les gens ne leur font pas confiance au vue de leur passé terrifiante mais je sais aussi que les gens peuvent changer. Sachez que ces militaires sont des Burkinabés comme nous et ils ont refusé de tirer sur la population parce qu’ils savent qu’ils ont des frères, des sœurs, des amis parmi la population ! Leur problème est un problème purement militaire donc le commun des mortels ne peut connaitre le contenu ! Je demande aux burkinabé de comprendre et d’éviter faire des déclarations dont ils ne maitrisent le sens ! Des promesses ont été faites par des responsables militaires et faut qu’ils assument leurs responsabilités au lieu de tromper le peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:53, par Ouattara kiè
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Question à Monsieur Ka : quelle loi permet à des agents de réclamer la destitution d’un ministre nomme par le PM et le Président ? Pourquoi ce que vous avez accepté chez les civils serait-il interdit aux militaires ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:55, par vérité no1 mon dernier message
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Chers officiers du RSP, le Burkina Faso n’est pas une boîte de nuit ! Nous vous demandons un minimum de respect. Si vous avez des comptes à régler avec Zida, allez-y chez lui mais ne dérangez plus un conseil de ministres. Parmi vous tous, qui peut avaler un couteau ? Pour le moment, merci pour cette prise de conscience.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:55, par Le peuple debout
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Ah bon ! donc si le Premier ministre n’accède pas à votre recquette vous demandez sa démission et " Non négociable " je vous en pris. La RSP doit comprendre que son intégration dans la République est non négociable . Vous êtes nos frères et les armes qui sont à votre dispositions ne vous appartiens pas . Cette milice doit être démantelée et affectée à d’autres fins. Vous avez palper le pouls du peuple et maintenant vous savez à quel rythme il bat. Ngaww

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:56, par lewil
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Ce communiqué est lapidaire et montre tout simplement que vous vous croyez au dessus des institutions. Quelles sont ces décisions inappropriées dont vous faites cas ? faites-nous les savoir SVP. Si c’est vraiment le cas qu’est ce qui vous empêchait d’essayer de rencontrer le chef de l’Etat. Même si Zida vient de vos rangs, il incarne aujourd’hui pratiquement tout un pouvoir, le législatif. Et pour ça il vous faut porter atteinte à la sureté de l’Etat en empêchant la tenue d’un conseil de ministres et mettre une arme sur la tempe du premier ministre. Vous vous êtes foutu de la République. Pensez-vous que les Burkinabé sont dupes. Si c’est à cause de vos armes, ne vous en faites pas ,on sait vous avez déjà les mains tachées de sang, ça ne sera qu’une suite logique pour ce que vous savez faire le mieux. Ce qui est sur, on marche demain pour demander votre redéploiement. Sachez que si vous recommencez un tel agissement, nous marcherons sur votre unité pour vous déloger. Nous savons pour qui vous rouler et on a déjà une idée de votre plan qui se prépare pour faire une pression sur Zida pour tripatouiller les élections au profit de vos anciens patron qui souhaitent revenir aux affaires. Aujourd’hui au Burkina Faso, si vous introduisez une idée le peuple va la conclure POUR VOUS parce qu’il est en avance sur vos pensées machiavéliques. Alors ressaisissez-vous car la jeunesse ne sera plus clément avec ses tortionnaires. A bon entendeur....

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:57, par mamou
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Tous ceux qui félicite le rsp n’ont rien compris.faut dissoudre ce groupe.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 19:58, par tapsoba
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Bande d ingrat.le RSP vous à sauvé et c est ainsi que vous lui dites merci.
    On va affaiblir votre pays et vous comprendrez.
    Demandez le démantèlement du RIA , de la BAC et des autres corps.
    Il n appartient pas à la transition de prendre de telles mesures.
    Le ministre Laoda a annoncé de grandes réformes qui engagent l administration burkinabè pour toujours, ce n est pas son rôle.
    Allons moto moto les frères.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:04, par john
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    La chienlit de rsp. Ils doivent être délogés de gré ou de force par les forces onusiennes comme le camp dakoedo en ci

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:04
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    ooh pas ,ils ont fait communiqué maintenant !!En plus on doit vous remercier pour avoir tué un peu de manifestant ?Si c’était pour arranger vous encore raté le coche !!Moi je suis convaincu d une chose :le RSP est inutile pour notre pays !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:15, par Koutou
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Je suis désolé et ce n’est plus l’heure de la parade,
    Il s’agit d’afficher votre dévotion au service du drapeau national dont les autorités actuelles sont les porteurs. Vous etes le RSP mais vous n’etes pas des extraterrestres. Comme tous les Burkinabe, vous avez des familles, des parents, des amis et connaissants dont le sort est lié à la bonne marche des instances de l’Etat. Vos sauts d’humeurs reliés à des accords perverts et secrets entre vous, ne conscernent que vous. Zida, Diendere, Kere, Coulibaly sont tous les requis de la mer que fut le RSP depuis sa creation. Vous avez designé Zida pour certaines raisons afin qu’il vous represente au sein de la transition et le peuple a accepté sa nomination au poste de premier ministre ; quelques soient vos raisons, elles ne pourrraient se mettre au dessus de la volonté du peuple et en aucune facon, des questions de fonctionnement du RSP ne pourraient se mettre au dessus de la gestion de l’Etat.
    Les armes que vous portez sont les fruits de labeur du peuple Burkinabe si vous voulez que l’on vous le rappelle. Au fond de vous, vous le savez et revenez s’il vous plait au serment du soldat : Servir le drapeau. Ne vous faites plus utilisés par les accros du pouvoir. Le Burkina a besoin de vous pour des missions plus nobles et vertueuses.
    Vive l’armée républicaine.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:20, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Vous n’allez pas nous faire croire au père Noël !!!
    - 1- Nous ne voulons pas d’une caserne militaire à la présidence ! Pas même à côté. Ce n’est ni normal ni sécurisant pour la présidence du Faso
    -  2- Il n’y a pas de danger qui menace le président du Faso à la présidence même, au point de nécessiter le détachement d’un régiment entier pour le protéger en permanence. Blaise savait ce qu’il faisait et avait besoin d’une telle protection contre son peuple. Il n’est plus là, et donc la fonction qu’il avait assignée au RSP prend fin.
    - 3- Peut-être qu’en tant que corps, le RSP n’a rien à se reprocher, mais peut-être aussi que certains de ses membres redoutent la justice de la république si arrive l’heure de vérité. Alors que ceux qui n’ont rien à se reprocher arrêtent de se faire solidaires de ceux qui ont peur de la vérité et de la Justice, et qu’ils acceptent la dissolution de ce RSP qui n’a plus sa raison d’être.
    - 4- Si c’est vrai que ce corps a œuvré pour éviter un bain de sang pendant l’insurrection, s’il est vrai qu’il n’est pas en marge de la Transition voulue par le Peuple, alors qu’il aide ce même peuple à retrouver ceux qui ont tiré sur les martyrs de la révolution, qu’il accepte de renoncer à ses avantages et tout simplement à son existence qui est sources de gaspillage, afin de contribuer à la réduction du train de vie de l’État souhaité par tous. Tous doivent serrer la ceinture, RSP compris !
    - 5- C’est une extravagance de nous rappelé que le 1er ministre est issu du RSP. Il n’a pas pour fonction de représenter son corps militaire d’origine, mais d’administrer le pouvoir exécutif que le président du Faso lui a confié, quelques soient ses origines, familiales, philosophique, ethnique, religieuse, professionnelle et autres. En quoi ses origines autorisent-elles les membres du RSP à contester les décisions de l’Exécutif au point de suspendre et d’empêcher la tenue du conseil des ministres convoqué et présidé par le président du Faso, chef de l’État et chef suprême de armées. Quelle indiscipline !!! Le communiqué du RSP montre que son auteur ne même pas perçoit la gravité des faits. On le sait, les militaires ne sont pas formés pour la politiques, mais pour le maniement des armes ; raison pour laquelle ils doivent se tenir à l’écart du pouvoir de décisions politiques.

    On ne fait pas un mauvais procès au RSP, il doit juste savoir que "PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT" et se soumettre à cette règle de changement voulue par le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:21
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    C’est la pression populaire qui vous a obligé à faireun cetteRTB déclaration. Si vous êtes conscient que le peuple peut vous faire chasser c’est bon. RSP faites attention avec nous sinon vous allez tous regretter de vos actions. Que ça soit la dernière fois que vous nous perturbé.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:23, par Amour
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    on ne veut pas de "fonctionnement normal du service". On veut une dissolution pure et nette de la chose. Vous devez appartenir à l’armée régulière. POINT

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:24, par L’Eclaireur
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Les RSP est les Magistrats sont très orgueilleux, arrogants et égoïstes. Ils méprisent les autres corps de fonctions du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:26
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Ce qui félicitent sont soit ignorants ou malhonnêtes , le 1er cas est moins grave.
    Personne n’a dit que les éléments du RSP sont des martiens, personne n’a dit qu’ils n’avaient pas de préoccupations. Personne n’a dit que Zida c’est le prophète Isaac réincarné.
    1. On dit simplement que le RSP est dangereux et incontrôlable, on dit que ces chefs nous terrorisent depuis près de 30 ans.
    2. On dit que des familles attendent toujours qu’ils leurs montrent simplement les tombes de leurs enfants.
    3. On dit qu’ils n’ont pas à imposer la nomination de Rambo, Terminator ou Robocop au PM. et interrompre un conseil des ministres.
    4. On dit que les gens qui ont tirés sur nous les 31 et le 1er sont du RSP.
    5. On dit pas d’armée spéciale dans l’armée nationale.
    6. On dit qu’ils ne sont pas rassurants mais effrayants.
    X. On dit encore 1000 choses vrais sur le RSP
    Il y a 2000 individus qui traumatisent 16 000 000 d’autres. Donc souffrez qu’on exige leur dissolution.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:27, par Marc
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    On a compris.Mais on veut le démantèlement pur et simple de ce RSP.Tous ces mpyens pour la sécurité d’un seul homme ?Il faut réorienter les moyens du RSP vers la sécurisation des Burkinabè.Ça me fait mal.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:32
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Quittez là-bas oui !
    si vous vous amusez, c’est nous les femmes qui allons vous montrer que vous n’êtes rien !

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:35, par Brutus-le-Romain
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Encore une tentative de jeter de la poudre aux yeux du peuple ? Ce sera dommage que de telles actions soient commandités pour assouvir des soifs personnels et/ou intérêts personnels, matériels et financiers soient-ils. Le peuple veut d’un état sans Supériorité d’une de ses parties sur une autre et une Armée Unique et Unifiée pour le défendre au devant de tout agresseur extérieur plutôt que la couverture d’un Clan, un Groupe ou un Individu. De vos spécialités et techniques acquises dans vos formations, vous pouviez mieux les utiliser ailleurs et ce qu profit du vrai peuple plutôt que de vouloir faire le roi à la place du roi. Vous savez, c’est un peu comme la situation des salariés de Banques par rapport aux fonctionnaires de l’état. Pour une différence de +10% à 30%, certains faisaient le gros dos. Mais au bout, tout le monde s’est rendu compte que ce n’était que simple vanité car avec moins d’encaisse on pet réussir à mieux vivre.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:37, par moussa
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Je suis ZIDA !

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:43
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    On s’en fout de vos reculades. Les civils se disent que vous êtes les plus forts, mieux entraînés et patati et patata et ça vous gonfle. Mais entre nous on se connaît ou bien ? Que se soit dans les stages intérieur ( ca1 ca2 CIA ba1 ou ba2 ) on n’a jamais vu un éléments du RSP être au dessus de tous les autres alors ne venez pas nous pompes l’air. On sait vu en 2011. De toute façon si les politiques donne l’ordre au reste de l’armée de réduire le RSP , vous ne pourrez pas tenir vos positions plus d’une journée. Imaginez la gendarmerie , les blindes , le 25 rpc et j’en passe vous rentre dedans pendant que l’armée de l’air vous pilonnent , vous pouvez faire quoi ? Vous ne faites peur qu’aux civils

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:44, par Le peuple debout
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    J’allais oublié . Quelque peut il m’expliquer pourquoi la RSP a refilé sa tenu bleu ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:48, par Faso Kanu
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Je crois que cette déclaration n’aura véritablement de sens que lorsque vous nous direz quand est-ce que vous allez vous dissoudre vous-même. Certains d’entre vous peuvent être de bonne foi, mais on est assez fatigué d’être toujours sous la houlette de l’armée. Nous avons chassé Blaise. Or, vous êtes un avatar de Blaise. Donc vous serez chassés, dans pas longtemps. Kuuuuuuuiiiiiiiiiiii !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 20:53
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    plus rien ne sera comme avant, demain nous allons terminer ce que nous avons amorcé et de ce fait écrire une nouvelle page de notre histoire

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:03, par fasobiga
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    MERCI POUR ce communiqué, ce qui est sure vous avez le plein droit de revendiqué vos droits. si non cè pas parcequ’on a dit que plus rien ne sera comme avant qu’on va nommé un commandant pour diriger un colonel. ce que vous avez c’est la même chose que les agents du CAMEG , du MINISTERE DU TRANSPORT, DE LA CULTURE et autres ont fait.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:04, par le taureau
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    A vous les allumeurs de feu. Le RSP est un département comme tout autre où il n’y a ni appartenance politique , ethnique ou religieuse. Chaque famille a soit un pere,un frere, ou une sœur bien entraîné au RSP. ceci est une fierté pour ce peuple tout entier.Évitons de mettre en péril l’unité nationale et laissons travailler les gens. L’armée peut toute seule se charger des réformes et assigner plein de missions à nos parents du RSP. Bravo pour votre éclaircissement.!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:06, par Jamanatigui
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Je vous remercie sincèrement pour ce communiqué qui est on peut plus clair pour celui qui veut comprendre.

    Saches simplement que dans le faso d’aujourd’hui il y’a plus de bouches qui parlent que de têtes qui réfléchissent. Dans stout les cas, vous avez mon soutien total et celui d’une partie de la population lucide qui perçoit le fond du problème sans parti pris.

    Ceux qui vous soutiennent comme moi savent que vous n’êtes pas à la base de la constitution de ce régiment et que ce régiment a été constitué en toute légalité par les autorités qui représentaient valablement le Burkina Faso en son temps. Donc vous êtes loin d’être des miliciens comme certains esprits tordus vous qualifie.

    Nous demeurons également que les assassinats et les crimes politiques ne font nullement partie de vos missions. En conséquences les esprits lucides souhaitent que l’on extrait du RSP les éléments qui se sont écartés de sa mission et non infliger une punition collective à ce corps qui mérite notre respect.

    Nous savons que c’est aux autorités actuelles de vous convaincre en toute bonne foi qu’ils ne sont pas entraîne de vous préparer un coup fourré et vous amener à oublier votre ancien.

    Vous avez bien fait de "rappeler à l’opinion nationale que le Premier Ministre est un officier issu de notre corps dont il connaît les missions et le fonctionnement". A partir du moment où il fait ses nominations contestables dans l’administration civile il n’y a pas de problème. Mais transporter le bordel dans l’armée, je vous soutiens de ne pas accepter cela.

    Ceux et celles qui pensent que Gilbert doit être arrêté n’ont qu’à aller faire car c’est ça aussi être garçon. Voici un officier supérieur qui a eu la latitude fuire mais qui ne l’a fait et qui opté d’assumer son passée en positif comme negatif et les gens trouvent qu’il n’a plus droit de repirer l’oxygène. A partir du moment où il n’a pas été condamné par un tribunal, il demeure un citoyen Burkinabé plein ayant ses droits et ses devoirs.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:08, par Le serviteur du misericordieux
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Le RSP actuel a été créé pour un seul but : MAINTENIR BLAISE A VIE AU POUVOIR.

    "CORPS D’ELITE ", comme certains le disent ; il est vrai que ses éléments ont bénéficié de formations particulières. Mais la réalité est tout autre. Les militaires du RSP qui sont affectés dans les autres corps ne sont pas aussi extraordinaires que leurs camarades. Le RSP dispose d’armes et de moyens que l’ensemble de l’armée réunie n’en possède. Sinon, ils ne sont pas plus courageux que les militaires de Bobo qui effectuent les sauts para lors des manifestations.
    Donner les mêmes moyens aux autres corps militaires et voir s’ils ne seront pas aptes et promptes à réagir face à toute attaque.
    Le rôle des militaires n’est pas de garder un président. il y a des corps qui ont pour mission régaliennes la sécurité des institutions républicaines et les personnalités que sont LA POLICE NATIONALE ET LA GENDARMERIE. Le collège des sages, en 1999, avait bien recommandé le casernement des militaires du RSP et son remplacement par un corps hybride composé d’éléments de la gendarmerie et de la police.
    Les militaires du RSP ont passé tout le temps à narguer les autres militaires. Aujourd’hui qu’il est question de les faire rejoindre les autres, ils grognent. ils craignent les règlements de compte. ils savent aussi que les avantages injustes que Blaise les accordaient ne peuvent plus continuer.
    Parlant des journées du 30 et 31 Octobre 2014, le peuple sait que les tués ne sont pas les œuvres de la Gendarmerie ou de la police. Ces deux corps ne disposaient que de lance grenade lacrymogène. les seuls qui tenaient des fusils de guerre étaient le RSP. Les images existent par tout et tout le monde sait qui a tiré dans la foule.
    Le RSP doit avoir honte de cette déclaration. Tout le monde sait que l’armée n’a pas de syndicat. Toute revendication est un acte d’indiscipline qu’il y a lieu de redresser avec la dernière énergie. Dans aucun pays les militaires ne choisissent leurs chefs. Les autres corps de l’armée burkinabè n’aiment pas forcement leurs chefs. Mais ils font avec. Nous ne sommes pas dans une institution où le chef est élu par ses hommes. Où est passée la discipline qui fait de tout soldat un militaire. Ce lui qui a fait cette déclaration ne mérite même pas être une recrue n’en parlons pas un capitaine. Vous faites hontes aux officiers et à l’armée burkinabè.
    L’armée est soumise au politique. En témoigne, les décrets qui ont nommés les militaires dans tous les grades sont signés par des civils. il y a lieu que le RSP l’apprenne. Sinon les généraux allaient refuser les décisions des autorités civiles. Que les civils qui soutiennent toujours le RSP sachent que l’armée est apolitique. Les généraux, colonel et autres militaires qui ont camouflés sont leurs tenues des t-shirts des partis politiques ne sont pas dignes d’être militaires burkinabès. Ils font le déshonneur de l’armée nationale.
    Ce que le RSP est en train de faire de nos jours n’est autre qu’une mutinerie ou une rébellion. Blaise en 1987, après la mort de SANKARA a été clair : " on ne négocie pas avec une rébellion. on matte une rébellion". c’est ce qu’il a mis en application en massacrant les éléments du BIA de KABORE Boukary dit le LION, en octobre de la même année. Aujourd’hui, c’est autour de RSP de respecter les décisions de l’autorité. Ce que ces mêmes militaires du CNEC devenu RSP ont fait aux contestateurs de Koudougou doivent savoir ce qui peut être leur sort à leur tour.

    Les éléments du RSP et leurs chefs qui les soutiennent, doivent savoir que c’est à force de tirer que les Capitaines SANOGO au Mali, CAMARA de la Guinée et même COMPAORE au Burkina etc ont eu des fins peu enviables.
    Que les partis politiques, les OSC, les syndicats, en un mot le peuple refuse tout compromis avec le RSP et demande sa reforme. Sinon notre révolution sera confisquée par ces indignes d’être burkinabè. LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:10, par Kouda
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    A tous ceux et toutes celles qui s’empressent de féliciter le RSP sans même lire sérieusement le communiqué, soyez prudents.
    Dans le communiqué, il est dit "[le RSP] est engagé pour une issue heureuse du processus... qui permettrait de mettre en place un pouvoir légitime issu des élections démocratiques.".
    Donc, le RSP nous dit clairement que les institutions de la transition (exécutif, législatif) ne sont pas légitimes.
    Vous voyez, chers compatriotes, en vertu de quoi le RSP peut-il dire que le pouvoir actuel de la transition n’est pas légitime ?
    Des militaires qui se disent républicains envahissent la présidence de la république et empêchent la tenue du conseil de ministre. Dans quel pays sommes nous ? La république du RSP ?
    Et après, dans le même communiqué vous dites que le président de la transition est le chef suprême des armées. Vous osez interrompre le conseil des ministres une première fois le 30 décembre dernier et empêché ce mercredi à nouveau le conseil des ministres dirigé par le chef suprême des armées et vous vous atttendez à quelles réactions de toutes les personnes qui ont un esprit et un comportement républicains dans ce pays ?
    De quel droit vous êtes vous introduits dans la salle du conseil des ministres pour interrompre le chef suprême des armées afin de convoquer le premier ministre du Gouvernement du Burkina Faso ?
    Vous avez exigé la démission de combien de ministres militaires sous Blaise Compaoré ?
    Est ce que les médecins et les autres membres du corps médical exigent des primes de fin d’année ?
    Vos enfants et parents fréquentent des écoles de quel pays ? Les enseignants réclament-ils des primes de fin d’année ? Vos famille se soignent dans les hôpitaux de quel pays ?
    S’il y a encore au sein de ce RSP des militaires républicains soucieux de l’intérêt national du Burkina Faso, alors qu’ils se démarquent dès maintenant du comportement et des révendications inadmissibles et irresponsables du ceux qui ont empêché la tenue du conseil des ministre du mercredi 04 février dernier.
    Le RSP doit être démantélé, ses missions anciennes doivent être purement et simplement annulées et les militaires qui composent le RSP devront être affectés dans d’autres unités de l’armée de terre. La gendarmerie et la police se chargeront d’assurer la sécurité du président de la république et des autres institutions de la république. L’armée (hors gendarmerie) veillera à la protection des frontières du pays et participera aux missions d’intérêt national à l’extérieur qui lui seront assignées en respect des lois du Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:18
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Mais les gens revent trop ! Les soldats du RSP habitent a Kossyam AVEC leur familles respectives ! Vous Voulez Qu’ils aillent ou en fait ??

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:22, par soumpougdou
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci RSP un subordonné ne peut pas commander son supérieur dans l’armée parce qu’il est protestant.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:23, par le vigilant
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    ZIDA cela t’apprendra aussi. Dans une transition, tout acte prit devait être consultatif.
    Si nous les civils pouvons renoncer à des nominations, acceptons que le RSP aussi renonce à des nomination. C’est la période de correction à tout les niveaux. J’aimes trop la transition, elle nous permettra de nous exprimer à fond à fin d’éviter de bêtises au gouvernement prochain. Mais RSP ne déranger plus un conseil de ministre OK. Car cela donne une mauvaise image du Burkina. MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:28, par yamsoba
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Mr cindy ne tente pas de falsifier l’histoire. de prime à bord qui t’a dit que quand le pouvoir est vacant c’est le militaire le plus gradé qui doit l’occuper ? qu’a fait honoré traoré quand le peuple demandait de chasser blaise ? c’est après avoir ouïe que zida et ses hommes sont en train de contraindre blaise à demissionner qu’il s’est bombé la poitrine pour dire "le parlement est dissout" (sic) sans toutefois dire qu’il prend le pouvoir parce qu’il n’était pas sûr que blaise n’allait pas reprendre la main ; il croyait que les autres allaient faire le travail pour lui offrir le pouvoir sur un plateau ? tu crois que honoré traoré est plus gradé que lougué ou dominique diendéré que blaise a écarté à tant parce qu’il était opposé à la modif de l’article 37 ?
    pour revenir au communiqué du RSP, il faut dire que kéré a fini par aboutir à ses fins. c’est au burkina transitionnel que le président ne choisit pas le chef de sa sécurité, c’est le chef de sécurité qui le choisit et par la force ! ça c’est du mariage forcé

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:31, par soumpougdou
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci pour intervenant numéro 5.tu es trop branché. Les gens parlent trop mais ne sont au courant de rien. Je vous invite à lire le 5

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:39, par eliane
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Zida en complicité avec un certain parti politique ont voulu soulever la population contre le Rsp en montant de toute pièce sa contre offensive contre ses frères d’armes mais par la grace a dieu cela a été déjoué ,zida n oublie pas où tu as chier hier ;zida tes nominations et ton action favorise un parti politique pourquoi ? la classe politique doit se réveiller au lieu de se faire manipuler

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:49, par Le révolté
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Tout ce que le peuple réclame c’est un régiment de sécurité du peuple (RSP) et non un régiment de sécurité présidentiel (RSP).

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 21:57, par B
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci RSP. Bravo, bravo ,bravo

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 22:00, par Passakziri
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Chers frères du RSP, le peuple burkinabè n’a pas de problème avec son armée. Vous faites partie du peuple. Nous avons chacun soit un frère, une soeur, un ami, un voisin etc. au RSP. Nous les aimons comme individus. Cependant , nous ne voulons pas qu on vous intrumentalise pour des intérêts égoistes de Blaise, Diendéré Kéré ou Zida. On ne demande pas plus d’une chose, que vous vivez en harmonie avec les populations, dans le respect mutuel. Personne ne vous déteste parce que vous êtes la personne x ou y. On ne cautionne tout simplement pas le mauvais rôle que Blaise vous a fait jouer des années durant et celui que ses fidèles essayent de vous faire jouer aujourd’hui. On vous dit l’élite de l’armée Burkinabè ; Nos respects pour cela. Dans ce cas, est-ce que la place de l’élite d’une armée se trouve au milieu des salons feutrés de la capitale ? ne serait-ce pas plus rassurant pour tous si vous mettiez vos connaissances à profit de toute la nation, a savoir en poursuivant nos bandits de grands chemins qui nous empêchent de respirer surout à l’Est du pays ? Descendez là bas les trauquer avant qu’ils ne se transforment un jour en Boko Haram du Faso , et laissez la politique aux politiques

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 22:09, par Aspirine
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Certaines organisations de la societe civile ont peur pour leur mangé au CNT en cas de dissolution. On se connait trop maintenant au Faso. Pourquoi vouloir la dissolution du RSP ? Si on estime qu’il ya des dysfonctionnements il faut peut etre parfaire ou réorganiser. Par ailleurs quand les OSC trouvent que y a problème elles manifestent et pourquoi pas les millo ? Qu est ce que vous croyez quand un lieutenant colonel demet un général plein en récompense divine on l envoie dire bonjour au roi des mossi. Bonne leçon a Zita.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 22:15, par sutoogo
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Vos excuses ou vos explications, on s’en contrebalance. Nous voulons seulement que vous sachiez une chose et que vous vous la mettiez dans la boîte crânienne, s’il y a encore de la matière grise : ce fameux RSP, le peuple n’en veux plus. Vos enveloppes en fin du mois, ce doit être terminé. Et en plus, que vous redécouvriez votre vocation première : protéger le peuple et pour cela, retourner dans les casernes et qu’on vous mette vraiment au pas parce que là vous êtes encore dans le rêve "compaoréiste".

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 22:17
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Esprit militaire ? Alors, monsieur le ministre de la Défense, renvoyez le RSP sous les ordres du Chef d’Etat Major Général des Armées. Fin de polémique, l’armée retourne dans ses casernes pour défendre la Patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 22:18, par eliane
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    KA n’oubli pas que le premier ministre est issue des rangs du rsp que tu vilipende,ce qui veut dire qu en son sein abrite des compétences,laisse Gilbert de coté c’est grâce a sa connaissance du milieu dixit le cmga que la crise a pu être résolu sous les auspices des généraux et du sage président du Faso ; KA dis moi combien d’OSC avez vous financer pour embellir votre affaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 22:29, par manomano
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Même devenu savant ; un chat reste toujours un chat.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 22:52, par tantielasage
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci à la grde muette d avoir ouvert la bouch pour nous rassurer. Bravo pour votre maturité d esprit. A traver ce communiqué vs ns rappelez que vous êtes nos enfts, époux, frère et amis. Bolodobolo nous réussirons. Vive le Burkina et puisse Dieu le bénir davantage

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 23:02, par victime de l,insurrection
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    KA,"Quelle loi ou un article de loi vous donne le droit de destituer un premier ministre nommé par un président du Faso en accord avec le peuple ?’’’ L,accord avec le peuple s,obtient dans les urnes.Pauvre KA c,est elementaire en democratie,non ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 23:28, par le citoyen
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    on vous a compris mais il faut vous preparez moralement a liberer le palais car c’est une mission de police et non d’une armee.avant c’etait un regime militaire maintenant que nous tendons vers une democratie il faut laisser la place aux intitutions en charge de la securite interieure que sont la police et la gendarmerie.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 23:42, par cindy
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    J’ai donné la vérité ds le message Nr 5 afin que Diendéré, Zida, Bah et Barry sachent qu’il n’ y a plus de secret. En tous les cas c’était officiel que Diendéré est venu voir Zida au CES. Comme réaction aux interrogations que suscitaient cette visite, Zida, tu as que Gilbert Diendéré est venu se rendre.
    Il faut que toute la vérité apparaîsse une bonne foi pour toutes. Zida, on ne veut pas être lá à tjrs recommencer. La transition est déjà entamée. Mais au regard des difficultés, il faut que toi et tes gens rectifiez le tir, en abandonnant ce que vous tramez ensemble avec Diendéré et les autres de l’autre côté. Il faut jouer franc jeu avec le peuple. Le Gal Traoré a voulu éviter la guerre. Quant aux deux traitres Bah et Barry, vous avez malheureusement raté la chance de rendre un grand service à votre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 00:16, par sawadogo H Jean Charles
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci pour la sagesse de Dieu qui dirrige les dirrigeants de notre pays ; que Dieu continu a protéger notre beau pays qui nous vu naitre et le préserve de toute éffusion de sang.soyez bénis

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 00:25, par un citoyen
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Du vent, quelle est cette cacophonie et désordre dans l’armée. avez-vous besoin de perturber un conseil des ministres pour ces questions ; de toutes les façons tout le monde serait perdant si on tire loin ;
    je crois qu’il serait mieux que chacun sache que nul n’est indispensable ; nous sommes complémentaires. Pourquoi ne pas prendre l’exemple sur ceux qui sont des exemples ; le tchad dont on est fier. Il meurt pour d’autres africains au lieu de jouer au Zorro dans un pays pauvre ; sec ou tout la population se cherche et vit avec moins de 1 dollars par jour. Voilà que les bailleurs de fonds à cause de ces comportement réduisent les appuis financiers et on assistera à des licenciements et bonjour le chomage et on verra si c’est ce que vous voulez donner à nos enfants. Garder un individu pendant un quart de siècle ; drôle de palmarès :

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 00:28
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Mes amis du RSP, on n’est pas contre vous en tant qu’individus, mais c’est votre structure que nous voulons voir disparaître ! Sinon on est ensemble !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 00:31
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Ahiiiiwaaa on a compris, alors quitter Kossyam ! Vous avez obtenu qu’on vous laisse Kossyam en renommant les mêmes ! Le peuple souverain dit non et non, la dissolution du RSP est non négociable !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 00:55, par Yam
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Grand merci au RSP pour ce communiqué qui rassure. Zida a commit des erreurs et cest certain.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 01:39
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Si Zida est le premier ministre, il a le droit de nommer qui il pense peut l’accompagner sans passer par votre soi disant hiérarchie. Le Président ou le premier ministre n’ont aucun compte à rendre à la RSP mais au peuple. Si vous pensez que c’est grâce à vous qu’ils sont ceux qu’ils sont aujourd’hui et qu’ils doivent vous rendre des compte, vous vous trompez. Ils sont obligés de jouer le jeu à cause du fait que vous detenez un armement lourd ; c’est tout. Sachez aussi que vos blindés ne sont rien devant la détermination d’un peuple qui veut se libérer. Et si vous voulez être raisonnable devant les accusations (si elles sont vraies) qui sont faites que vous refusez votre démantèlement, j’ai un seul conseil à vous donner : accepter la volonté du peuple et chercher à vous recaser ou faites des propositions qui pourront faire avancer le peuple en général quand à votre statut, parce que si jamais il y’a un désordre ou une situation chaotique, les gens vont vous indexer du doigt et l’analyse d’un peuple (ou d’une personne) dans la colère réagit sans mesurer les conséquences. A bon entendeur, salut. Vives les militaires intègres, vives les civils intègres, vives le Burkina Faso et que Dieu bénisse la terre du Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 01:45, par sidzabda
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    RSP, ifoo ! Ils ne savent pas ce qu’ils font !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 04:38, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Bien...

    Mais ce communiqué vient un peu tard et dans un contexte qui laisse des doutes sur la perception même des droits et devoirs de chacun. Même si dans le principe chacun a le droit de défendre ses intérêts, les points cités sont surprenants. Nous avions cru qu’il s’agissait de primes et de visibilité sur l’avenir du corps mais cela va plus loin et c’est grave.

    Premièrement, pourquoi doit-on considérer que le chef d’état major particulier du chef de l’état (CEMPCE), commandant, coiffe des plus gradés que lui ? Cela suppose que le RSP assure toujours la sécurité du chef de l’état et que le CEMPCE est aussi chef du RSP, ce qui n’est pas le cas depuis l’arrivée de Kafando, si nos informations sont exactes. De tout temps et partout, les présidents ont des responsables militaires qui leur sont attachés sans que ce soit une question de grade mais de confiance. Même le président de l’assemblée a un assistant militaire. Le nom ou titre importe peu, mais dans le cas du RSP, il y avait cumul entre ce poste de conseiller militaire et celui de patron du RSP. Le fait même de vouloir maintenir cette situation voudrait dire que le RSP oblige l’actuel et les futurs présidents à être gardé par eux, qu’ils le veuillent ou pas !!

    Deuxièmement, il y a une contradiction flagrante entre vouloir une seule armée et insister pour avoir un uniforme différent. Cela ne peut signifier que le refus de rejoindre l’armée régulière, et dans ce cas, la seule option qui reste serait de rejoindre le créateur du régiment ou démissionner au lieu de vouloir s’imposer à ceux qui ne veulent pas de cette "protection" forcée ?

    Enfin, ne pas vouloir la dissolution du RSP, c’est faire de la nostalgie. Blaise Compaoré est bel et bien parti, et à moins qu’un de ses fidèles (militaire) ne lui succède, on ne voit pas quel président civil va vouloir de cette encombrante relique des années Compaoré dont le nom est attaché à trop de choses négatives. Et même avec ça, le RSP peut rester et être vidé de ses actuels "tenanciers" ? Demandez où sont certains des fidèles soldats et sous officiers qui assuraient la sécurité présidentielle dans les années 80... L’affectation à de nouvelles missions est la seule option si les concernés veulent rester dans l’armée.

    En conclusion, les revendications sur les nominations et le maintien du RSP, même satisfaites rapidement pour éteindre la crise, ne sont pas judicieuses et sont et seront contre-productives pour ce corps. Ils ont cristallisé le mécontentement général contre eux. Ils ont ainsi attiré l’attention de tous sur le danger qu’ils représentent et l’urgence à les neutraliser d’une façon ou d’une autre pour que cela ne se reproduise pas à longueur d’années y compris après la transition. Dommage...

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 05:01, par Somlare
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Bonjour,
    Je veux bien croire à la bonne foi du RSP,
    Je veux croire que leur lutte est existentielle, je veux aussi et surtout croire que ce sont de dignes fils de ce pays que ont la fibre patriotique. Mais je suis obligé de me rendre à l’évidence, le RSP est un groupe armé contre les intérêts du peuple burkinabé et pour cause.
    - Votre communiqué sous entend que le régime de transition est illégitime. Rectificatif : La transition n’est pas illégitime car issue de la volonté du peuple qui de façon souveraine a rétirer son pouvoir longtemps confisqué. c’est encore les Militaires qui par leur gouinfrerie sont venus mettre les pieds dans le plat communs en s’octroyants des postes ministériels et des sieges à l’assemblée : CNT.
    Tant que l’injustice vous arrange vous n’en faites pas cas. Dites nous s’il vous plait si dans vos mode de fonstionnement il est dit que des militaires doivent siéger à l’assemblée et occuper certains ministeres clé !
    - Si vous voulez nous faire prendre des vessies pour des lanternes vous n’auriez pas fait mieux. aucun officier supérieur n’a signé votre papier, ça ne les engage pas.
    - Vos officiers, tous autant qu’il sont sont cités dans les nombreuses affaires de crimes de sang et de crimes économiques. N’allez surtout pas croire qu’ils nous inspirent confiance. Loin s’en faut !!!
    - Enfin si vous avez envie de tirer sur des gens, regardez du coté du grand banditisme et autres voleurs armés. Le peuple vous revaudra cela .

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 05:21, par sambo1
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci pour cette declaration un peu rassurante chers membres du RSP mais sachez qu’etant une unité d’élite de notre armée vous ne devriez pas agir de la sorte. Au moment ou il ya la menace de Boko haram, tout le monde comptait sur vous pour repousser n’importe qu’elle tentative de destabilisation de notre chere patrie. Mais helas, on est vraiment decu et l’on se pose la question de savoir si vous etes la pour nous ou pour blaise. Ressaisissez vous car nous savons que la plupart des veterans qui ont les mains sales sont à la retraite et galere dans les quartiers non lotis. Allez y leur demander des conseils, ils sont bien placés pour vous guider dans le bon chemin

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 06:03, par Yabirou
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Ya quelqu’un au Burkina qui va vous croire ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 07:13, par denis
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Je ne suis pas contre mes frères militaires mais je suis contre cette armée dans l’armée qui se comporte en hors la loi et le nom est regulièrement cité dans les crimes de sang du regime de Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 07:28, par Monfaso
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Vraiment , je pense qu en cette periode de notre histoire il faut éviter les discours guerrier, de jeter de l’huile sur le feu. Rien ne sert d engager un bras de fer unitile. Nous ne voulons plus de martyrs.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 07:53, par okapi rene
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Salut a tous !
    Relativement a ce problème de Rsp. Je crois que tout un chacun doit être claire.
    Aucun corp de l armée , rsp ou pas Rsp ne doit dicter ses lois a un gouvernement n en parlons pas demander la démission d un premier ministre. Même si ce dernier n est pas claire ni clean aussi..la procédure prise n est pas la solution...vous auriez pu gérer cela entre vous sans tordre la voie républicaine qui ne vous donne pas ce droit. La question qu il faut se poser simplement est la suivante : pensez-vous que si l on met un gouvernement issue des urnes en octobre civil ou pas, ils aurrond la main libre de travailler ? D appliquer leur programmes promis au peuple ?
    NON.
    Debquel droit une partie l armée veut percevoir des avantages commensurables au detriment du reste de l armée. Ouvrer les yeux mes frères burkinabé, comprenez bien la situation. Qu est ce qu il aurait fait si le PM avait refuser leur doléance et que le PF n était pas intervue ? Un Coup d État ?, des assassinats comme vous la a pris vos anciens boss ?
    Ouvrer les yeux mes frères, il y a un problème sérieux abresoudrebavec ce Rsp, si nous le faisons pas maintenant, nous mettrons l avenir de notre pays toujours entre les mains de cette bande...Oui c est une bande dans la mesure ou elle veut dicter ses lois au gouvernement au lieu de suivre les lois du gouvernement comme dans tout pays normal..
    Il faut juste trouver un moyen de mettre de cote diendere en douce...calmer les autres de manière temporaire.., puis avec l arriver du nouveau gouvernement. DISSOUDRE LE RSP.
    Arrêtons de tourner autour du pot sinon c est les autres corps de l armée qui sortirons aussi pour réclamer tous ces avantages aussi...que ferions nous alors ??
    Ouvre les yeux mes frère.

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 07:58, par Le serviteur du misericordieux
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Intervenant N°23 " LE MESSAGER", n’encouragez pas ces hommes du RSP. Êtes-vous militaire ? si non sachez que ce qui fait le militaire c’est la DISCIPLINE. Or le RSP montre tout sauf la discipline qui fait toute armée républicaine. Avez-vous déjà entendu aux USA, en France, En Angleterre, des militaires ont fait des revendications corporatistes ? Même la Police Nationale burkinabè n’a pas droit à des revendications syndicalistes. Le RSP est mieux traité que toutes les unités militaires au Faso. Si vous êtes fonctionnaire, avez-vous choisi votre chef de service ? Au Faso, tous les chefs ou directeurs de service sont nommés par le gouvernement sans consultation préalable des hommes qu’ils vont diriger. Nous ne sommes pas à l’assemblée où le président et les présidents de commission sont élus par leurs pairs.
    Cessez de féliciter des hommes qui ne connaissent pas leur place dans un Etat de droit. Pour simple affectation de leurs chefs ceux-ci sèment le désordre. Pensez-vous que ces militaires du RSP sont prêts pour mourir au nom de la Nation burkinabè ? Je doute fort. Ce sont les intérêts égoïstes qui les intéressent. Ce capitaine DAO ne va jamais tolérer qu’un caporal discute ses ordres or c’est ce qu’il est en train de faire à tout un gouvernement. Même les généraux n’osent pas s’opposer aux instructions et ordres du Ministre de le Défense pire du Premier Ministre.

    Nous ne sommes contre l’existence d’un corps d’élite. Toutes les armées en disposent. Mais le RSP doit savoir que les réformes et les restructurations se font dans toutes les armées du monde.

    Le Gl LAMIZANA en créant l’armée burkinabè en 1960, l’avait configurée selon les moyens et les missions de l’époque. La révolution Août 1983 a réorganisé l’armée selon sa politique de défense. Blaise l’a refaite à sa guise. Aujourd’hui, la transition est dans tous ses droits de réformer l’institution militaire. De 1960 à nos jours, combien de fois la fonction publique même a été reconfigurée ?

    S’IL VOUS PLAIT CESSEZ D’ENCOURAGER LA MÉDIOCRITÉ ET LE DÉSORDRE DANS NOTRE ARMÉE.

    LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 08:07, par Michael
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    C’est bien beau ce communiqué, mais il fallait dès le départ reconnaitre le Chef de l’Etat comme chef suprême de l’armée et lui demander de régler votre problème avec le Premier Ministre. Au lieu de cela, vous troublez le marche de la république et traumatisez une fois de plus le peuple du Faso. Maintenant que ce peuple veut se soulever contre vous, vous nous pondez un communiqué d’humilité. Acceptez que vous faites partie du peuple et chacun fera son travail et le pays grandira.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 08:21
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Slt à tous ! je voudrais m’inviter dans ce débat très intéressant qui à mon sens participe a éclairer les uns et les autres sur cette ultime immixtion par la négative du RSP dans la gestion des affaires de l’État.
    il a été dit par moult personnes, personnalités et même des militaires des autres corps de l’armée (gradés comme militaires du rang) que le RSP est un corps d’élite. cela me réveil de mon sommeil et me fait poser cette réflexion. "qu’est ce qu’un corps d’élite ?"
    selon le dictionnaire Larousse, l’élite signifie ce qui constitue le meilleur. ah ! les RSP est-il le meilleur corps de l’armée burkinabè ? si oui comme le pense beaucoup de nos compatriotes comment a-t-on mesuré cela ? qu’elle action de bravoure a t-il posé depuis sa création sur la terre libre du burkina dans l’intérêt du peuple ?. visiblement rien si ce n’est des jalonnements dans la ville de ouagadougou pour sécuriser le cortège présidentiel pendant 27 ans, exécuter des basses besognes et protéger des intérêts particuliers. aussi n’insulter pas notre intelligence en disant que ce corps, qui n’a jamais mesurer ses compétences contre d’autres forces ennemies soit a l’intérieur ou a l’extérieur est un corps d’élite. pour moi l’appellation qui sied pour ce corps est le terme MILICE rien d’autre. alors monsieur le Président de la transition, monsieur le premier ministre, monsieur le Chef d’état major général de l’armée prenez vos responsabilités pour démanteler cette milice à temps qui est aussi une des aspiration du peuple. ce peuple qui est sorti nombreux pour dire non a ce système. agissez sans crainte vous avez notre soutien.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 08:23, par Alex
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Le RSP à travers son communiqué à essayer de se dédouaner mais seulement le doute persiste. Pour moi, le RSP a bel et bien un agenda caché. Le RSP, manipulé par le Gal Diendéré essaie de déstabiliser la Transition. Qu’auriez-vous fait de Zida s’il s’était rendu à Kosyam, chers amis du RSP ? S’il ne s’y est pas rendu, c’est parce qu’il sait ce que vous êtes capables de faire en terme de nuisance. Mais sachez que tout ce que vous tenterez vous rattrapera à la CPI. Capitaine DAO, ne dites pas des contres-vérités. Le RSP a bel et bien tiré sur les manifestants aux mains nues lors de l’insurrection populaire. Voulez-vous qu’on vous applaudisse parce que vous n’avez tué qu’une trentaine personne alors que vous auriez pu et dû tuer plus ? Sous le régime de Blaise de Compaoré, le RSP s’est plus illustré dans le dévouement du Président en contribuant à éliminer physiquement tous ceux qu’on soupçonnait de lorgner son fauteuil jusqu’aux étudiants qui réclamaient de meilleures conditions d’études. Où est le caractère républicain de votre corps, si ce n’est pas d’avoir permis à Blaise d’assoir une dictature féroce déguisée. Vous parlez d’unité aux seins des forces armées nationales ! Soit ! Mais c’est quelle volonté d’avoir votre tenue à part ? Regardez le Gal Diendéré ! Pourquoi s’habille-t-il toujours de la même manière qu’avant alors qu’il y a une nouvelle tenue pour toute l’armée nationale. Il faut se dire la vérité, vous n’êtes pas franc. Je demande à Michel Kafando de prendre du courage et de mettre Diendéré à la retraite afin de permettre à la Transition de progresser. SEM, n’ayez pas peur car le contexte international est en votre faveur. Le temps de "on te fait et y a rien" est définitivement révolu. Aussi, le RSP doit être dissout et ses éléments déployés dans une autre mission. La garde présidentielle doit être l’affaire de la gendarmerie et de la police nationale. Si le RSP n’est pas dissout, je parie que ces éléments fougueux créeront des problèmes à tout président qui sera élu en 2015, sauf Diendéré bien sûr et peut être Bassolet car la même Compaorose continuera et même de plus belle. Heureusement qu’ils ne seront jamais président dans ce pays, en tout cas pas par la voie des urnes s’il y a transparence.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 08:24, par Guingraogo
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Les revendications du Rsp sont d’autant plus inacceptables qu’en matiere d’administration,l’Etat est seul juge de la maniere dont il doit s’y prendre pour remplir sa mission de service public. Il n’appartient pas a un agent,qui qu’il soit d’agreer ou de s’opposer a la creation de telle ou telle structure. L’Etat cree et suprime les minsteres et les regiments et corps de l’armee comme il l’entend. Les agents publics sont affectes et redeployes en fonction des besoin, qu’importe l’avis des agents. Comment dans ces conditions, les militaires du Rsp s’opposent au dementellement de leur corps comme si c’etaient qui l’avaient cree. Dans leur carriere, les agents recoivent des affectations a des postes ou il y a des avantages et a des postes ou il n’y en a pas. Mais ce n’est pas parce vous etes a un poste ou il y a des avantages que allez refuser de le quitter parce que justement vous allez perdre ces avantages. Dans la vie il yba des hauts et des bas et c’est ca la vie.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 08:48, par Assane TRAORE
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Il faut que l’on comprenne quelque chose : Le Burkina n’a pas besoin d’hommes forts mais d’institutions fortes. On ne peut pas avoir une armée dans l’armée Burkinabè. Le Burkina est une et indivisible et cela s’applique à son armée.

    God bless my country

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 09:03, par le taureau
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Bravo les gars pour ce communiqué !!!
    Le RSP est aussi un département comme tout autre. ce sont des fils de ce pays. Ils doivent être associés aux questions les concernant. On a vu des gens refusé des ministres car disent-ils ne relevant pas de leur domaine ou ne n’y est pas spécialiste, et par conséquent ne peut faire leur devenir. Et, chaque famille de ce faso natal a soit un père, un frère ou une sœur la-bas bien entraîné et ce, depuis des années. L’état devrait à mon humble avis réfléchir sur ce coté. Laissons d’ailleurs la question militaire résoudre par des spécialistes en la matière ; beaucoup de missions peuvent être confiées à ce beau régiment ; le supprimé, on en aura besoin et cela ne s’aurait tardé. Peut être qu’il sera trop tard même. Évitons de mettre en péril cette cohésion et l’unité nationale et battez vos campagnes pour kossiam. Le prochain président poura s’il le désire se faire garder par des mouches en ces temps de jihadistes

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 09:22, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    - Le RSP rassure qu il n est pas en marge de la transition mais n empêche qu il ait interrompu par deux fois l hebdommadaire conseil des ministres ,du jamais vu sous la 4 ème République pour ne parler que de la période dite démocratique depuis 1991.Y a t-il encore un acte plus grave pour se mettre en marge de la transition ? De qui se moque t-on ?
    - Le RSP dit encore que des décisions inappropriées au sein de son corps ont perturbé le fonctionnement normal ,faisant allusion aux nomminations.Ces érudits de la logique ont -ils la mémoire courte pour avoir déjà oublié qu ils ont poussé leur protégé devenu leur peste aujourd hui à brûler la politesse au plus haut gradé de l armée le général qui devait prendre ses responsabilités le 31 octobre 2014 quelques heures après la démission de Blaise Compaoré de ses fonctions de chef de l Etat comme le veut une règle (non écrite ?) depuis 1966 en cas de crise institutionnelle comme l a rappelé l internaute Cindy plus haut ? En outre,depuis le départ du général Diendéré de la tête de l état major militaire particulier de la présidence ,je n ai pas connaissance qu il a été affecté dans un autre régiment bien que l intéressé ait fait ses adieux à ses frères d armes du RSP.Et pourtant,il rhôde toujours autour et porte même les mêmes tenues militaires que celles des membres du RSP ,puisque n ayant pas démissionné non plus de l armée ni en retraite,à ce que je sache.Alors qu on nous chante que Zida a pris des décisions inappropriées ,en nommant un commandat devenu lieutenant colonnel comme chef d état major particulier comme s il est normal qu un lieutenant -colonnel,celui préféré par les mutins ,Celeste Coulibaly (chef de corps du RSP désormais) ou un colonnel-major Moussa Kéré(le désormais chef d état major particulier) donne des ordres à un général de brigade.Que les érudits de la logique nous disent sous quelle autorité est Diendéré ? S il est toujours un élément du RSP,recevra t-il des ordres de Celeste Koulibaly ou est-ce un électron libre en son sein ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 09:28, par Freeman
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci à Cindy (post 5) de ce rappel. C’est ça la triste réalité. Quand dans ses toutes premières déclarations j’ai entendu Zida dire que "l’intégrité physique et morale (sic) de Blaise était préservée" j’ai tout de suite compris que tout ceci n’était qu’un complot dont le maître d’oeuvre n’est autre que Gilbert Diendéré et "son" RSP. Et oui ce machin c’est sa chose, c’est lui le vrai boss actuellement. Et ceux qui ne le comprendront pas en auront pour leur frais. Vous avez vu comment il a été actif ces derniers temps (probable candidat du CDP à la présidentielle, visite chez le Mogho Naba pour rencontrer son poulain Zida,...) alors même qu’il n’a pas de fonction officielle. Et tout ce beau monde travaille pour "le retour triomphale" (l’expression n’est pas de moi) de leur mentor : Naba Blaise. Et n’y voyez pas forcément un retour physique du Blaiso. Il s’agit de remettre le système en place (après tout c’est le plus important) quitte à ce que Blaise "gouverne" à partir de Yamoussokro. Donc les bla bla du RSP n’engagent que ceux qui y croient. Ils font tout actuellement pour que la déferlante des 30 et 31 Octobre ne se reproduisent plus parce que dans ce cas de figure, ils auront peu de marge de manoeuvre. On en reparlera à la fin du week-end.
    Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 09:29, par paysannoir
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Si ces hommes sont réfléchis, ils devraient se poser une question toute simple. "Est ce être brave lorsqu’on peut terrasser un frère ?" Dans nos traditions la bravoure c’est dehors et on retourne à la maison, accueilli par des frères, fiers d’être les siens. Il y a des fronts aujourd’hui qui ont besoin de guerriers. Vous restez à Ouaga pour bomber vos petites poitrines devant nous pour dire que vous êtes dangereux. Vous croyez que vous êtes au dessus des autres militaires en défendant Kossyam ? Vous êtes au service du Burkina, un point, un trait. c’est avec des fouets et des spatules que le peuple va vous déloger.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 09:51, par Freeman
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Le Blolchévique (post 29) vous pouvez continuer à vous chatouiller pour rire mais ne nous prenez pas pour des nez percés. "Dans une armée organisée, le commandement se fait par grade !". Ok ! Alors une seule question : Zida était plus gradé que Nabéré H. Traoré quant il l’a évincé le 31 octobre ? Thurrrrrrrrrrrrrrrrrrr !
    Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 09:51, par Naaba Guesbé
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Notre RSP est super entraîné à ce qu’il paraît. Il faut les envoyer combattre aux côtés de l’armée Tchadienne contre BOKO HARAM qui sème terreur et désolation dans la sous région.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 10:01, par BURKINABE
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Réponse à cami : n’oublie pas que zida aussi est un lieutenant colonel qui a défié les généraux pour prendre le pouvoir après la fuite de blaise. Si tu n’as pas réagit en ce moment permet aussi qu’un commandant donne des ordres aux généraux et aux colonels major.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 10:24, par le particulier
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Le RSP sera dissout.Pian !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 10:40, par poufff
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    je suis militaire au RSP j’appartiens au RSP mais j’appartiens d’abord a ma famille qui a fait de moi ce que je suis notre commandement est entrain de trahir la lutte du peuple je sais que ce que je dis peut porté préjudice au fonctionnement de la transition mais me taire serait aussi trahir ma nation et mon peuple je suis prêt a être affecté dans n’importe quelle unité parce que je veux que les autres accepte que je suis le meilleur montré que je ne suis pas au RSP par affinité

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 10:43, par CHEICKY
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Bravo à vous membres du RSP.
    Il faillait prouver à certaines personne votre rôle, votre degré de maturité et votre souci pour le Burkina.
    Je suis fière de vous et vous avez mon soutien. Je pense que nous devons avoir une autre vision des choses au Faso. Dialogué entre nous pour construire notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 10:51, par Beni
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »,

    Zida respecte la hiérachie woo cela est mieux pour toi et la nation
    merci et bonne suite

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 10:56, par Bangrenoma
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Merci, cindy, ta copie est tres claire et c’est cette version que tout le monde connait mais que certains veulent changer. Il est temps d’appeler le chat par son nom au lieu de continuer a berner les gens qui n’ecoutent que certaines radios FM pour avoir leur infodej. La supercherie n’ira pas loin avec la vigilance du peuple. A mon avis quelqu’un devrait demissionner car son objectif ne sera jamais atteint.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 10:59, par RAS
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    slt mes très chers frères RSP, c’est bien vrai que votre réaction traduit la limite de vos capacités d’analyse mais tenez vous bien car même au temps colonial, les plus intelligents étaient reversés au niveau de l’enseignement, les moyens à la santé et les derniers au niveau de l’armée. De nos jours on a constaté qu’au sein donc de ces derniers, on a encore sélectionné ceux là qui ne pensent qu’à leur panse pour les qualifier ainsi de RSP( Régiment de Sécurité de la Panse). Ainsi pour vous dire que le conseil de ministre est au delà de vos aspirations personnelles, encore moins à votre compréhension puisque limités. pensez vous que vous méritez le salaire que vous percevez ? Qu’st-ce que vous apportez au pays pour revendiquer autant, ou pensez être supérieurs aux autres militaires ? Réfléchissez bien vous trouverez que vous n’êtes que des parasites, des champignons, improductifs pour vous permettre de me comprendre, à la charge donc de la population. Je suis sûr qu’à part de quelques gradés qui ont quitté PMK et aux camps, le reste n’est que des bandes de sans niveau formaté à leur guise par le régime COMPAORE. Le président n’a plus besoin d’une telle sécurité et vous tenez à servir le pays, rejoignez les camps sinon ne pensez pas que vous êtes forts seulement on n’a pas la même façon de raisonner. merci d’avance !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 11:00
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition », par Beni

    Zida respecte la hiérachie woo cela est mieux pour toi et la nation
    merci et bonne suite

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 11:06, par Transition
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    A l’intervenant n°5 ; je t’informe que le Gal TRAORE a réfusé de prendre ses responsabilités comme l’avait souhaité BASSOLE( confère toi au communique portant dissolution de l’Assemblée, du gouvernement et mise en place d’une transition) ; Ce comunique était signé Gal Honoré TRAORE ; CHEF D’ETAT MAJOR GENERAL DES ARMEES ; en ce moment qui dirigeait le pays ? C dans cette optique que les autres officiers supérieurs ont eu la vigilance de propulser rapidement ZIDA afin de nous éviter le K.O. Nous ne pouvons pas permettre à un FLEMAR de prendre la tète du Burkina. AMICALEMENT

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 11:12, par Transition
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Freeman, il est mieux d’être guidé par un sous-officier courageux et éclaireur qu’un gradé mouillard

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 11:31, par DE
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Oui les gars. on vous est entendus. Mais je pense que pour des raisons militaires on a pas besoin d’interrompre un conseil de ministre. ça pouvaient ce passer autrement avec les responsables militaires. je prends vos propos comme un divertissement. si vous êtes militaires Burkinabè, vous devez dans l’obéissance de vos règlements militaire et le respect du service de république servir dans n’importe quelle région du pays. je suis pour le redéploiement de ce corps. ceux qui voudront refuser de servir la nations qu’ils démissionnent ouvertement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 11:42, par Ka
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Tout citoyen qui a accepté le président Kafando et son premier ministre est un politique qui respecte la charte de la transition. Un régiment de l’armée républicaine reste un régiment neutre et apolitique. Malheureusement je ne lutte pour aucun parti ou un organisme qui pourront achetés ma pauvre conscience, je lutte pour la jeunesse Burkinabé qui ne veut pas un héritage politique et régiment comme le CDP et le RSP. Qu’il pleuve ou qu’il neige tôt ou tard, le RSP sera reformé avec une lettre et un esprit d’une armée républicaine et non un régiment formé pour tuer le peuple a main nu. Sans rancune pour tous ceux qui me lisent et me critiquent, nous sommes dans un état de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 11:55, par le particulier
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Votre nom est gâté. C’est mieux d’accepter une restructuration. Sinon tôt ou tard même en revendiquant vos droits les plus légaux par des menaces cela peut être mal perçu par le peuple qui vous suit depuis la mort de Dabo Boukary.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 11:57, par Ka
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Tout citoyen qui a accepté le président Kafando et son premier ministre est un politique qui respecte la charte de la transition. Un régiment de l’armée républicaine reste un régiment neutre et apolitique. Malheureusement je ne lutte pour aucun parti ou un organisme qui pourront achetés ma pauvre conscience, je lutte pour la jeunesse Burkinabé qui ne veut pas un héritage politique et régiment comme le CDP et le RSP. Qu’il pleuve ou qu’il neige tôt ou tard, le RSP sera reformé avec une lettre et un esprit d’une armée républicaine et non un régiment formé pour tuer le peuple a main nu. Sans rancune pour tous ceux qui me lisent et me critiquent, nous sommes dans un état de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 12:20
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    le rsp nai q`une petite entite de larmee de terre et de ce faite ne peu pa sauter toute la chaine de commendemen pr s`emprendre a un 1er ministre sous pretexte qu`il vien de leur corps . par consequen il doit etre puni severema car ces une faute grave contre l`honeur et la discipline

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 12:21, par ramdé cedric
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    hummmm ! tout sa prendra fin qui il y aura echec et mat pour deux personnes !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 13:03, par cindy
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    "Confiez-nous cette affaire, dans le cadre d’une réflexion, et nous allons réfléchir pour y trouver une réponse paisible et durable pour la Démocratie". Je vous ai expliqué les faits tels qu’ils se sont passé. Les voici encore :
    Tout ceux qui sont surpris par ce qui ce passe actuelement avec le RSP ne comprennent pas le fond du probleme au Burkina Faso. La plus grande erreur du peuple burkinabé a été de laisser le Gal Gilbert Diendéré et le RSP defier le Gal Honoré Traoré ex CEMGA.

    Apres l’insurrection, le Gal Gilbert Diendéré qui voulait garder la main dans la gestion du pays, a envoyé son neuveux et fidele lieutenant Zida comploter avec une partie de la société civile pour prendre le pouvoir. Donc sachez que le pouvoir n’a jamais appartenu a Zida. Le pouvoir, le vrai est entre les mains du RSP. Maintenant pour comprendre la crise actuelle, il faut comprendre comment Zida est arrivé au pouvoir.

    Zida etait le representant du RSP dans les discussions à l’État Major. Apres la demission de Blaise Compaoré les chefs militaires demande au Gal Traoré de prendre ses responsabilités. Zida est la et est parfaitement d accord. Le Gal rencontre les opposants, les OCS et après fait sa declaration. Malheureusement une poignée de citoyens reclame toujours le Gal Lougué à la tête du pays. Les chefs militaires envoient le Lt colonel Zida et le colonel Farta pour calmer la foule. C est la que tout se joue. Zida recoit un coup de file de Diendéré qui lui dit que les hommes du Rsp sont prêt a l accompagner et lui donne l’odre de faire une declaration contraire à celle du Gal Traoré. Dans la foulé, en voyant le rapport de force s’ inverser certains officiers trahissent le Gal Traoré. Cest le cas des colonels Bah et Barry qui sont actuelement ministres de Zida et qui étaient aussi autour du Gal Traoré lors de sa déclaration(vous pouvez regarder les videos sur youtube).

    Les chefs militaires voyant la supercherie du RSP, conseillent au Gal Traoré de replier sur Bobo pour attaqué le RSP avec la seule unité capable de leur faire face : le 25 ieme Regiment Parachutiste Commando de Bobo.
    Le Gal leur repond que ce n est pas la peine de faire autant de mort juste pour quelques mois de transition.

    Le lendemain matin, entouré de tous les chefs militaires, il rencontre Zida a l Etat Major et lui fait par de son indignation. Zida repond que c’ est parcequ il sentait que LOugué risquait de prendre le pouvoir qu il ont décidé de faire leur déclaration. Le Gal Traoré decide de ne pas s opposer il signe la declaration de l armee en faveur de Zida, il refuse de prendre la photo de famille, il donne l ordre a Zida de quitter le Camp Guillaume ou il avait installé son QG et il quitte l Etat Major entouré de sa garde rapprochée. C est ainsi que zida demenagera son QG au CES.

    En acceptant cela, le peuple du Burkina croyait remettre le pouvoir a un jeune officier aux allures de Thomas Sankara : Erreur ! Le pouvoir appartient a ceux qui ont tirés sur le peuple les 30 et 31 octobre, et ceux qui sont accusés de plusieurs autres meurtres : les hommes du RSP ! Zida dans ce jeu est juste comme le president Kafando : une marionnette au service de la puissante garde de Blaise Compaoré.

    Dans toutes les révolutions qui se sont passées au BF, il y a tirs eu un flou. C’est pourquoi les racines des problèmes n’ont jamais été coupées. La transition est déjà entamée. Mais au regard des difficultés, il faut que toi et tes gens rectifiez le tir, en abandonnant ce que vous tramez ensemble avec Diendéré et les autres de l’autre côté. Il faut jouer franc jeu avec le peuple en lui expliquant toute la vérité à travers les OSC. Ainsi on vous pardonnera et on mettra un civil CONSÉQUENT comme secrétaire général à côté de Zida.

    Le Gal Traoré a voulu éviter la guerre. Quant aux deux traitres Bah et Barry, vous avez malheureusement raté la chance de rendre un grand service à votre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 13:15, par SING
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Cami je te croyais quelqu’un qui a un minimum de bon sens je suis déçu de toi. ZIDA est plus gradé que TRAORE ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 13:26
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    L’encien premier ministre vien de decrocher son doctora
    Rester la a protester ns on avance

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 13:46, par Jamanatigui
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Nikiema Alphonse, il serait juste de dire que tu es fatigué de sauts d’humeur du RSP et non le peuple. Tu n’es pas investis d’un mandat pour parler au nom du peuple. Pensez-y.

    La foudre : le fond n’est pas de prendre 1000 hommes pour assurer la sécurité d’une personne. Non. Le fond c’est qu’on avait recruté 1000 hommes pour assurer la sécurité d’un homme. Maintenant que cet homme n’est plus, les recrutés veulent conserver logiquement les avantages acquis. Le mieux pour la patrie c’est de trouver d’autres occupations pour ces gens là. Si vous ne proposez pas mieux à ces gens et pire si vous leur promettez des lendemains sombres, attendez vous à ce qu’ils se comportent de la sorte. Si Blaise arrive toujours à manipuler ces jeunes gens cela veut dire que les Hommes qui conduisent notre destiné actuelle ont simplement failli parce qu’ils n’ont pas su conquérir la sympathie de cette composante de notre société. Et ça c’est pas la faute à Blaise.

    Sidpawalemde SAWADOGO, merci pour ta contribution qui illustre ton niveau de connaissance et de sagesse. Avec des mots simples et des arguments convaincants, j’ai beaucoup apprécié ton post.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 13:51, par Yabirou
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Que Zida commence par comprendre que l’armée est au service du pays. Conséquence : c’est le Président qui est chef suprême des armées. Pas le Premier Ministre ! Et si le Premier Ministre est militaire, il est doublement sous le contrôle du Président. Si Zida avait respecté l’autorité du Président, on n’en serait pas là.
    Ensuite, tout militaire doit conserver dans son esprit qu’il est au service d’un pays. Pas d’un individu. Tout soldat qui protège un individu contre le peuple trahit sont uniforme. Ce que les hommes du RSP ont fait pendant 27 ans. Pour le moment, on ne leur en tient pas rigueur. Et voilà que c’est eux qui prennent de risque de provoquer la colère du peuple !
    C’est quoi un homme en arme qui défend la maison d’un dictateur ? En tout cas pas un soldat. C’est un mercenaire. A Preuve, ils mettent le pays en danger pour une histoire de prime !
    Chers membres du RSP. C’est vous qui avez à vous faire pardonner. On n’a pas oublié. Donc gare !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 13:53, par sophie ouattara
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    fameux corps d elite mon oeil oui milice oui si zida s est foutu de nabere traore prkoi refusez vs qu ilen soi de mm a votre tour ?kafando zida et le chef d etat major des armees n ont ka prendre leur responsabilite en redeployant ces militaires indisciplines afin qu ils reapprennent ke b a ba de l armee ki est la discipline envoyez les securiser nos routes et montrez aussi leur soi disante bravoure en soutenant les armees tchadiennes et camerounaises contre boko haram ainsi nous les feliciterons et accepterons comme nos freres integres puisse l eternel des armees nous assister comme il se doit merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 13:59, par Nessida
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    L’Afrique a t-elle besoin d’hommes providentiels ?
    La réponse est NON : la transition au Faso est le fruit d’un consensus entre la classe politique, les OSC et l’armée ! Tout acte de populisme tendant à semer la division n’est pas de nature à faciliter une transition apaisée ! Zida pensait qu’il était devenu un HOMME FORT mais force est de constater qu’il a fui pour se refugier chez le Mogho-Naba ! Je condamne avec la plus grande fermeté tous les crimes dont le RSP se verrait coupable mais force est de constater que les révendications du RSP signifient tout simplement qu’un homme fort ne peut pas remplacer une institution forte !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 14:00, par Yabirou
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    A Cindy. un grand merci. Tôt ou tard, Dieu aidant, l’histoire rendra justice au Général Traoré.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 14:10, par justicier assoiffé
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    nous voulons tout simplement la dissolution de ce corps qui se prend pour une armée nationale. votre mission a été de proteger Blaise. on pourrait dire que vous avez failli parce que la volonté populaire était au dessus de vos capacités a moins d’offrir aux yeux du monde une boucherie que vous regretterez toute votre vie. bref... maintenant que Blaise n’est pas là et que l’actuel et le futur président n’ont pas forcément besoin de votre protection, je demande simplement votre redeploiement dans la seule armée nationale que nous connaissons et venerons. vos revendications sont puérillles car quelques gateaux vont vous échapper. dans ce cas je propose que vous alliez au front contre BOKO HARAM ou d’autres missions ONUSIENNES. Vous y serez efficaces car la tuerie n’a pas secret pour vous et vous allez beneficier de primes et d’indemnités de missions assez conséquents.
    conclusion : ce RSP a été créé par BLAISE et DIENDERE pour une mission à leur protégé ils ne sont plus aux commandes donc foutez le camp. point barre

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 14:10, par Yabirou
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    A Cami. D’habitude je suis d’accord avec toi. Là, tu as tiré par terre. "Un Commandant pour diriger un Général ?" Qu’est-ce qui te surprend là-dans ? En 1983, des capitaines ont commandé cette armée. Pendant 27 ans, un capitaine a fait ce qu’il voulait de cette armée. En octobre 2014, un petit lieutenant colonel a pris le dessus sur un Général, avec tout un chapitre de galonnés. Pourquoi Ton Zida, Premier ministre, ose-t-il décider de questions si cruciales, au mépris du Président, Chef suprême des forces armées ? On n’a rien oublié. On est faible, mais ça ne veut pas dire qu’on ne sait pas voir.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 14:38, par Ka
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Tout citoyen qui a accepté le président Kafando et son premier ministre est un politique qui respecte la charte de la transition. Un régiment de l’armée républicaine reste un régiment neutre et apolitique. Malheureusement je ne lutte pour aucun parti ou un organisme qui pourront achetés ma pauvre conscience, je lutte pour la jeunesse Burkinabé qui ne veut pas un héritage politique et régiment comme le CDP et le RSP. Qu’il pleuve ou qu’il neige tôt ou tard, le RSP sera reformé avec une lettre et un esprit d’une armée républicaine et non un régiment formé pour tuer le peuple a main nu. Sans rancune pour tous ceux qui me lisent et me critiquent, nous sommes dans un état de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 14:47
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    les gens font des analyses idiotes pourquoi ne pas demander la demission de ZIDA qui a fait ZIDA roi c’est pas le rsp, ZIDA était- il le plus gradé de l’armé ? ou bien il n’ y avait pas d’autres compétences au burkina que ce ZIda, ecoutez les nominations fantomes avec ces copains là, on verra s’il va continuer. Maintenant on va voir puisse qu’ il est desavoué par le rsp, il a trahit le plus gradé de l’armé il peut donc plus compter sur eux, il reste maintenant les vautours de la société civile qui pensent que leur tour est arrivé, le reveil risque d’être douloureux ,on vous suit

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 14:56, par justicier assoiffé
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    réponse a internaute 106. et puis après, on s’en fout. il attendait quoi depuis là. un beau parleur. qu’il réponde de ses actes notamment son fameux écrit.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 15:18
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Notre transition est en otage et il est sûr qu’il sera difficile de re-mobiliser le peuple ! Les OSC ne devraient pas accepter l’auto proclamation de Zida ! Il a été malhonnête ! Il a trailli ses frères d’armes ! La frilosité des déclaration montre jusqu’à quel point il sert ses anciens maîtres !
    2e situation ! Les propositions de l’armées telles que kafando et José qui sont sorti des bérets comme par tour de magie étaient inopportunes ! 3 ! Le tendem entre OSC et partis politiques s’est brisé quand les OSC ont cru capables de mobiliser le peuple ! Les politiques se sont mis de côté ! Je condamne leurs doutes et hésitations !
    Pourquoi je pense que Zida est un collabo et il doit dégager s’il ne peut pas dissoudre le RSP ? Tous les collabo de Blaise tournent paisiblement ! Le pays qu’ils ont détruit leur appartient ! Les maires continuent à vendre les parcelles des pauvres propriétaires terriens sans s’inquiéter ! La corruption est toujours rampante ! Les gens continuent les mêmes agissement du temps de BC sans souci ! Et on nous sert ceci : "Rien ne sera comme avant" ! Le président kafando, bon collabo, dans une grande pirouette met une commission en place pour réfléchir sur les nouvelles attributions du corps de psychopathes de RSP ! Dites-moi un peu ! Dans quel pays on négocie avec des psychopathes ?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! On les cadre ! Un psychopathe ne comprend que ce langage ! Parce demain ils feront pire ! La déclaration qu’ils ont lu péniblement est vide !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 15:18
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Notre transition est en otage et il est sûr qu’il sera difficile de re-mobiliser le peuple ! Les OSC ne devraient pas accepter l’auto proclamation de Zida ! Il a été malhonnête ! Il a trailli ses frères d’armes ! La frilosité des déclaration montre jusqu’à quel point il sert ses anciens maîtres !
    2e situation ! Les propositions de l’armées telles que kafando et José qui sont sorti des bérets comme par tour de magie étaient inopportunes ! 3 ! Le tendem entre OSC et partis politiques s’est brisé quand les OSC ont cru capables de mobiliser le peuple ! Les politiques se sont mis de côté ! Je condamne leurs doutes et hésitations !
    Pourquoi je pense que Zida est un collabo et il doit dégager s’il ne peut pas dissoudre le RSP ? Tous les collabo de Blaise tournent paisiblement ! Le pays qu’ils ont détruit leur appartient ! Les maires continuent à vendre les parcelles des pauvres propriétaires terriens sans s’inquiéter ! La corruption est toujours rampante ! Les gens continuent les mêmes agissement du temps de BC sans souci ! Et on nous sert ceci : "Rien ne sera comme avant" ! Le président kafando, bon collabo, dans une grande pirouette met une commission en place pour réfléchir sur les nouvelles attributions du corps de psychopathes de RSP ! Dites-moi un peu ! Dans quel pays on négocie avec des psychopathes ?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! On les cadre ! Un psychopathe ne comprend que ce langage ! Parce demain ils feront pire ! La déclaration qu’ils ont lu péniblement est vide !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 15:55
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Cami, tu es de mauvaise foi. Tu as oublie deja quand on vous a chasser et puis tu as fuir partir a Benin continuer ton vadlu- artplastique ?Si c’est le meme regime pretorien- la, c’est exactement la logique. Ds adjudans ont commander des capitaines et des commandant et cela ne vous genait pas. Et puis, c’est le meme regiment qui parle de dicipline et d’ ordre dans l’ armee qui a chasse le General Nobere mettre un Lieutenant Colonel a sa place. Dans quelle armee serieuse du monde on a deja vu ca ? Donc quand ca ne vous arrange, la dicipline existe dans l’ armee et quand ca vous arrange, vous uhmilier un general. Vous savez bien que ous avez detruit la vie du general Nobere qui n’ aura plus jamais le bonheur meme si on lui donne des miliards.
    Vous avez les armes, mais si le peuple se retourne contre vous, vous aller deguerpir. Faiut pas oublier que les temps ont change et vous n’ aller pas massacrer ce peuple et avoir la paix. Si vou etes malins, faites tout petits. Un groupe de voyous ne opeut pas former une armee. Vous avez des armes et la maniere que vous les utiilser vous n’ etes pas differents des coupeurs de route. Eux uassi ils ont des armes seulement ils ne sont pas bien antraines comme vous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 15:59
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Bolchevique, quelle sorte de Bolchevique meme tu es avec ton ideologie confuse, indigne meme d’ un reactionnaire ?. " Leur problème est un problème purement militaire donc le commun des mortels ne peut connaitre le contenu ! Je demande aux burkinabé de comprendre et d’éviter faire des déclarations dont ils ne maitrisent le sens ! Des promesses ont été faites par des responsables militaires et faut qu’ils assument leurs responsabilités au lieu de tromper le peuple !"
    Je vous dis une chose. On n’ a pas besoin d’ etre un triangle pour parler de la trigonometrie. Les civils peuvent parler du RSP. C’est eux que les gars du RSP ont toujours tues. Tu comprends ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 16:07
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Ouattara kiè, l’ article 15 de la Charte de la Transition ne veut pas de maltype au gouvernement. C’est pourquoi ceux qui ont diler vis ta vie avec le CDP et Blaise, nous , si on les nomme aujourd’ hui encore, on les chasse comme des maltypes. Un Ouattara qui se prenait pour le president en cas de vacance du pouvoir a foui comme un lapin. Le pouvoir n’est pas bon, non ? Il n’avait ca. Sa maison a bruler jusqu’aux briques. Ouattara kiè, faut dire bonjour a ton frere devenu Hussein Bolt, non , Hussein Bolide - la et lui dire que l’ arogance se paie gbeh. Ou bien c’st le meme ? On dedommage pas personne ici. C’est une insurection. Ils non ca voir leur assurance si l’ assurance est bete pour les dedommager. Ils meme dit que si on brule leur maison, eux ils puevent rconstruire plus vite. Comme ils ont appeller le malheur sur eux meme on leu a donne ce que ils demandent. Maintenant reconstruisez on va voir. Si vous n’ etes pas betes et arogants- la, ooh, si vous reconstruiser es-ce qu’ on peut pas rebruler encore ? Tchrrrr !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 16:11, par Alex
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Que LUT décroche son doctorat OUI, mais qu’il revienne nous dire si c’est vraiment lui qui a réquisitionné le RSP pour tirer sur les manifestants lors de l’insurrection populaire. Pourquoi Blaise qui était le chef suprême des armées et ministre de la défense ne l’a pas fait et c’est lui, PM qui vient bomber la poitrine pour écrire de telles insalubrités. S’il s’est laissé abusé par Blaise comme d’habitude, il répondra seul un jour. Que Dieu nous donne longue vie. Vive le Burkina Faso nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 16:12
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Monfaso, #87. Il y a des bras utiles ou c’est la couardise.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 16:33, par victime de l,insurrection
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Post 101.n,importe quoi Mr Zida n,a rien de hero sinon il ne trouve pas refuge Chez Moro Naba.Un autre chef militaire aurait choisi une autre installation militaire ou se replie et organiser eventuelle resistence ou pourparlers.Se replier Chez Moro Naba cela dit donc il est defait et demande un traitement humain.C,est comme ca que ca fonction depuis la nuit des temps.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 16:38, par Malal
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    La question que je pose est simple. Le RSP peut il nous dire à quel titre ses revendications doivent elle être une priorité dans un pays comme le notre où toutes les couches de la société prennent leur mal en patience en attendant le nouveau régime ? Dans un pays où nos sœurs meurent encore en couche à quelques km de Ouagadougou seulement ?

    Cependant, ne nous voilons pas la face ; Certains symboles sont très forts. Le jour ou j’ai vu Djindjere majestueusement installer dans cette salle comble où le président Kafando devait prêter serment, j’ai eu un pincement au cœur car cela ne présageait rien de bon. Aucun burkinabé n’aurait compris ou accepter un Alain Yoda ou un Hasimi Koanda dans cette salle. Alors pourquoi le pilier central du régime Compaore !!? On était mal parti, dès lors, il n’est pas étonnant que lui est ses sbire mette des bâtons dans les roues de la transition.

    Il va falloir prendre ses responsabilités et faire comprendre a ces types qu’une page a été tournée dans l’histoire de ce pays et que le Burkina na ni la volonté ni les moyens de continuer a leur offrir les avantages dont ils jouissaient....

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 16:45, par Ka
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Tout citoyen qui a accepté le président Kafando et son premier ministre est un politique qui respecte la charte de la transition. Un régiment de l’armée républicaine reste un régiment neutre et apolitique. Malheureusement je ne lutte pour aucun parti ou un organisme qui pourront achetés ma pauvre conscience, je lutte pour la jeunesse Burkinabé qui ne veut pas un héritage politique et régiment comme le CDP et le RSP. Qu’il pleuve ou qu’il neige tôt ou tard, le RSP sera reformé avec une lettre et un esprit d’une armée républicaine et non un régiment formé pour tuer le peuple a main nu. Sans rancune pour tous ceux qui me lisent et me critiquent, nous sommes dans un état de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 16:54, par Mogobere
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Je pense que le peuple doit se ressaisir par rapport à l’affaire du RSP. Le gouvernement de Zida doit savoir qu’il doive organiser les élections au lieu de se cantonner sur le RSP. Laisser le Président démocratiquement élu s’en occuper de ce sujet qui peut entrainer une dérive grave pour la transition

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 17:05, par Ka
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Tout citoyen qui a accepté le président Kafando et son premier ministre est un politique qui respecte la charte de la transition. Un régiment de l’armée républicaine reste un régiment neutre et apolitique. Malheureusement je ne lutte pour aucun parti ou un organisme qui pourront achetés ma pauvre conscience, je lutte pour la jeunesse Burkinabé qui ne veut pas un héritage politique et régiment comme le CDP et le RSP. Qu’il pleuve ou qu’il neige tôt ou tard, le RSP sera reformé avec une lettre et un esprit d’une armée républicaine et non un régiment formé pour tuer le peuple a main nu. Sans rancune pour tous ceux qui me lisent et me critiquent, nous sommes dans un état de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 17:18
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    @7 février, 13:26, quel rapport ? Nous on mange le doctorat ? Et puis, ca n’ aura pas ete trop tot, hein ! Quitte la- bas, ouais. Lui- meme qui a signe un papier pour dire d’ utiliser les armes, il va repondre. Comme il n’ est pas malin, Blaise l’a utilise. Si c’etait KDO, il allait jamais se laisser prendre comme ca.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 18:09, par le salut du faso
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Salut à tous

    Je viens une fois de plus vous inviter à plus de transparence vis à vis des gouvernés qu’est le peuple burkinabé .
    Ce peuple sentait venir une situation d’incertitude et de blocage .

    Je viens au nom de DIEU inviter les hauts-gradés du R S P ( Diendjéré -Kéré-...etc....) ainsi que Bassolé qui a une aspiration dans la présidence du Faso à plus de sagesse d’esprit et surtout d’attention à l’égard de ce peuple qui s’était révolté en grande partie contre l’injustice ; je vous invite à vous écarter des aspirations à la présidence du Faso ; j’espère pour ma part que vous allez prêter attention à mes exhortations , sinon que j’avais dis à votre ancien compagnon ( Blaise Compaoré ) de ne pas tenter de forcer la loi de l’article 37 de la constitution de son pays , et qu’il n’avait pas voulu considéré mes dires , dont vous étiez à ses côtés quand mon message lui était parvenu .

    Sachiez bien aujourd’hui que si vous méprisez ces paroles ; votre honte sera plus grande , et vous allez faire plus pitié qu’un pauvre mendient que vous voyez chaque jour dans les rues de la ville de Ouagadougou ........Vous avez tout eu dans la vie ..Attention !Ne vous abusez pas !

    Si vous aviez le courage , je vous invite à accorder un interview à une des chaines de médias de la ville pour montrer toute votre vérité : à cela , je conclus pour vous dire que celui qui m’envoie vers vous vous fera .........et d’abondantes larmes de joies couleront sur vos joues à causes de votre élévation aux yeux de ce peuple et aux yeux du monde entier .

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 18:53, par LeRadical
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    vous parlez et bavardez inutilement ; Diendéré et ses enfants chouchou s’en foutent ; leurs objectifs sont atteints :

    - (re)nominations de leurs gars comme ils le voulaient ;
    - maintient de leur corps et avantages ;

    perturbations du conseil des ministres ou pas, leurs cibles sont atteintes...point bar !!

    ils vous ont montrez a quel point ils sont "puissants" : la HIERARCHIE c’est eux qui la definissent ; la discipline c’est la leur qui compte ..il ne s’agit pas seulement d’une armée dans une armée, mais une double hierarchie dans l’armée : défier un Gal chef d’état major des armees et imposer leur gar ZIDA ; et personne n’a levé le doigt ; leur gar ZIDA se ravise et veut remettre l’ordre normal avec les vrais dirigeants légitimes du pouvoir : a savoir le peuple !!! et oui c’est ce VAILLANT PEUPLE QUI A PRIS SES RESPONSABILITÉS LES 30 ET 31 OCTOBRE SINON LE BLAISO SERAIT TOUJOURS LA ET SOUTENU ET MAINTENU PAR SES ENFANTS CHOUCHOU. Mais en meme temps ZIDA qui connait TRES bien son corps d’origine et ses frères d’armes (et oui, ils se connaissent bien entre eux) decide de faire des repositionnement stratégiques en function du "plus rien ne sera comme avant"(aussi valuable pour lui meme) mais naturellement en brulant certaines étapes(les changements quoi que necessaires ne pourraient se realiser de façcon subit et brusque et encore moins sans certains préalables:communications et aussi des plans de gestion de ces changements car nous savons tous que L’HOMME et meme la nature est réfractaire aux changement..) , il etait ineluctable de se faire reprendre par ses compagnons du RSP qui réaffirme bien (legitimement , mais de quelle maniereet avec quells esprits !!??) leur code de fonctionnement particulier et non pas seulement une histoire de discipline et hierarchie légendaire de l’ARMEE normale (car cela ils l’ont deja bafoué en defiant le Gal Honoré Traoré et imposant leur homme zida ; qui a son tour veut bafouer leur code de fonctionnement en ayant bien compris qu’ils ont tous dévié du code normal de la hierarchie militaire mais aussi que l’intéret superieur de la nation primait desormais et plus celle d’un seul individu blaiso) ; alors ni le chef de l’état ni le peuple ne compte plus pour le RSP dès lors qu’ils se sont senti trahis par leur Homme et voyant qu’il se trouve existentiellement menace (tout comme un serpent qui une fois surprise et deluge de son trou sait que la mort est inevitable s’il ne contre-attaque pas ; soit fuir ou aneantir son adversaire ; et cela les rspistes le savent bien mais la premièere option ne saurait s’appliquer puisqu’ils sont tous burkinabès et ont aussi leurs familles ; donc deduction logique : CONTRER ET RESISTER ET IMPOSER). Donc cabri mort ( puisque leur dissolution avait été bien decidé et le sort bien scellé : affectations subit et sans management) n’a plus peur de couteau : ils ont decidé de se faire bien entendre et aussi réimposer leur Volonté !!! et voila , le deal est revu et le reste, c’est plus leur affaire : leur papa blaiso a été bien exfiltré( a leurs bons soins du RSP avec tous ses compagnons ), ils reviennent réétablir l’orde et la hierarchie tel que voulu par leur papa blaiso, redéfinirons bientôt leurs nouvelles tâches a la discretion de papa blaiso et ils resterons tapis dans l’ombre pour attendre l’instoration du nouveau regime et se repositionner en imposant de nouveau leur code et hierarchie...
    Mais si le peuple qui a pris conscience de ses droits et aussi ses devoirs a pu bien se lever comme un seul HOMME pour contraindre a la demission et a la fuite de l’ancien president, leur papa blaiso, ne se lève pas pour vraiment rappeler a l’ordre normal de fonctionnement les institutions et dirigeants actuels , et réellement imprimer le slogan du "plus rien ne sera comme avant" a tous les niveaux, mais laisse la machine en marche avec les memes agissements, la revolution des 30 et 31 octobre n’aura servi a rien et nos martyrs seront morts pour rien...

    Alors : que le peuple se lève et se fasse bien entendre ; et que tous les dirigeants actuels prennent réellement la mesure exacte de la situation et respectent le code de fonctionnement normal des institutions comme il se doit....
    C’est a ce prix qu’ensemble nous oeuvrerons a l’avènement d’un BUKINA FASO vraiment nouveau ou tous nous nous retrouverons dans nos valeurs et richesses que nos ancêtres nous ont légués et auront plaisir a vivre ensemble ...

    Que DIEU NOUS Y AIDE, ET QUE SA GRACE NOUS SUFFISE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 19:26, par Web SamSy
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Mais le RSP ne menace pas la transition et ne la remet pas en cause. Cette transition a bien défini des composantes sur la base desquelles elle a bâti la composition de ses institutions. La composante "Armée" de cette transition cherche à régler des problèmes et des questions internes à l’armée. De la même manière, il semble qu’il ne viendra à l’esprit d’aucun membre du FOCAL d’aller dire à la place publique de la Nation que le CAR doit d’être dissout. En resituant le problème dans son contexte, Zida, Ministre de la Défense, premier représentant de la composante "Armée" dans la transition, aurait dû s’en référer au Chef de l’Etat, Commandant en Chef de l’Armée (Chef Suprême de l’Armée) pour examiner les voies et moyens de réformer le RSP. L’institution, sous la houlette du Président Kafando, d’une commission de réflexion sur le rôle du RSP, vient de façon éclatante administrer une leçon : il nous semble, comme l’a aussi souligné International Crisis Group, qu’on ne saurait ignorer ce facteur de concertation au sein de l’armée burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 19:30, par Web SamSy
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Mais le RSP ne menace pas la transition et ne la remet pas en cause. Cette transition a bien défini des composantes sur la base desquelles elle a bâti la composition de ses institutions. La composante "Armée" de cette transition cherche à régler des problèmes et des questions internes à l’armée. De la même manière, il semble qu’il ne viendra à l’esprit d’aucun membre du FOCAL d’aller dire à la place publique de la Nation que le CAR doit d’être dissout. En resituant le problème dans son contexte, Zida, Ministre de la Défense, premier représentant de la composante "Armée" dans la transition, aurait dû s’en référer au Chef de l’Etat, Commandant en Chef de l’Armée (Chef Suprême de l’Armée) pour examiner les voies et moyens de réformer le RSP. L’institution, sous la houlette du Président Kafando, d’une commission de réflexion sur le rôle du RSP, vient de façon éclatante administrer une leçon : il nous semble, comme l’a aussi souligné International Crisis Group, qu’on ne saurait ignorer ce facteur de concertation au sein de l’armée burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 19:45
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Pourquoi se besoin de frustrer le reste de l’armee ? Avez vous vraiment bwesoin d’ uniformes differents ? C’est une autre armee ou bien c’est la meme armee burkinabe ? Vous faites sier.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 19:48, par Paix au Faso
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    A mon humble avis, la Paix au Faso doit etre la seule proccupation pour tous dans cette situatin que nous traversons.
    En ce qui concerne notre armee, RSP ou autre regiment, il faut Arreter de dire "nous avons eviter un bain de sang" et s’en enorguellir, car cela demontre de l’avsence de consideration de la vie humaine, quant on sait qu’au moins un Burkinabè est tombe suite aux tirs de militaire, n’est ce pas du sang verse qui pouvait etre eviter pour vous permettre aujourd’hui de tenir ce langage.
    nous sommes dans un processu de reforme, et si le RSP estime faire partie de ce mouvement d’ensemble comme ils veulent nous le faire croire, qu’ils acceptent la volonte du peuple. Rappelez vouc, chers Messieurs,que le college des sages avait suggere la dissolution pure et simple du RSP et que le rapport avait ete accepte par le President Blaise Compaore a son temps. Est ce que cette promesse faite aux 17 millions de Burkinabe a ete executee ? En tant que Burkinabe, pourqoui le RSP n’a pas exige le respect de ces promesses et bien d’autres non tenues au Faso comme p artout ailleurs dans le monde.

    vous voulez montrer votre bonne foi, mais vous n’etes pas allez jusqu’au bout. Dites clairement au peuple quelles ont ete vos revendications et le bon sens de chacun appreciera. Vous parlez de "Certaines décisions inappropriées au sein de notre corps en ont perturbé le fonctionnement normal" en oubliant que nous sommes dans un processus de reformes qui a ses exigences. Certains parlent de nomination de grade de Commandant qui doit commander des generaux, Dindere n’était pas General qand il avait ete nomme, Votre Lt Colonel Zida a ravi la vedette devant le General, Chef d’Etat Major Gl, peut etre meme avec votre benedictions, alors qu’on sait ce aqui doit se passer dans une situation de crise quand l’armee doit venir aux avant gardes. Ou etiez vous pour ne pas demander le respect des principes de fonctionnement de l’armee que vouc exigez aujourd’hui, parce que, simplement, cela vous arrange.
    Vous mentionez "Promesse en a été faite sans suite jusqu’à la date du 04 février 2015. Nous tenons à rappeler à l’opinion nationale que le Premier Ministre est un officier issu de notre corps dont il connaît les missions et le fonctionnement". Chers freres, pensez vous que ces missions et fonctionnement sont aujourd’hui d’actualité ? De quelles missions parlez-vous, dites cela clairement au peuple qui en appreciera sa justesse et sa pertinence. Une promesse faite et non respectee en l’espace d’un mois et vous mettez tout un peuple en emoi pour cela sans vous souciez du retour que cela pourra creer pour vous.

    En toute honnêteté, si vous êtes soucieux de la Paix et de la stabilite de ce pays a qui nous tous nous devons tant, vous devez reconnaitre qu’une reforme de votre corps est indispensable, comme l’avais suggere le College des Sages a son temps. Est ce que vous estimez que votre décision ou votre volonte sont plus sages que celles de tout un college de sages appele a la rescousse alors que le pays traversait une situation de crise dont vous savez les raisons ? Nous savons tous qu’un changement est parfois douloureux, surtout quand cela touche a des avantages acquis depuis de longues annees. Cependant, que citoyen et en tant que militaires en plus, vous savez que c’est l’interet de la nation qui prime. SVP, faisons tous preuve de clirvoyance et de sincerite, ne nous laissons pas detourner par ceux qui ont interet que le pays soit dans l’impasse pour leur seul interet.... Alors, tous ensemble, allons vers la satisfaction de cet interet et pour la Paix et la Stabilite de notre chere Patrie.
    PAIX.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 19:57, par biriki
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Ainsi donc cette histoire de nomination sans respect de la hiérarchie est un prétexte comme on pouvait bien l’imaginer. Pour rappel, traoré avait été nommé CEMA alors qu’il n’était que colonel, pourquoi le RSP n’avait-il pas manifesté pour qu’on respecte les généraux, puisqu’un CEMA coiffe toute l’armée, RSP compris. Par ailleurs, il semble qu’il est d’un principe d’administration qui veut que la fonction prime sur le grade. Donc le problème serait ailleurs. Les motivations de leur mouvement ont des explications diverses. L’une serait liée aux nuits blanches de Diendéré et co car le juge d’instruction aurait bouclé le dossier Sankara et les auditions devraient commencer. Alors braves soldats du RSP (pour ceux qui sont concernés), courageusement, allez vous défendre devant les juges qui ne sont que de "simples civils", dans les salles d’audience, il n’y a ni poudre ni canon, soyez sans crainte donc. Pour le reste des gentils garçons du RSP qui n’ont pas eu la "chance" de torturer, tuer et brûler des civils, je veux parler des "propres", rendez-nous service car le Burkina doit briller dans la lutte contre boko haram, puisque vous êtes bien armés et bien formés, en un mot, vous êtes une unité d’élite. Allez-y prouver comme les tchadiens, qu’au delà de la torture et de l’assassinat de pauvres civils, vous êtes capables de PLUS. Aussi, il convient d’ajouter ceci : le porte parole du RSP dit que leur régiment a contribué à éviter un bain de sang, il y a là déni et discours révisionniste, puisque le bain de sang a bel et bien eu lieu sauf si nous n’avons pas la même compréhension de la notion de "bain de sang". En tout cas, nous qui avons du respect pour la vie humaine voyons dans le sang d’un seul être humain, un bain. Question donc aux gens du RSP : à partir de combien de morts peut-on parler de bain de sang ? Même dans l’hypothèse où ils auraient pu éviter ce bain de sang, nous ne leur devons aucune reconnaissance car un militaire n’est pas formé pour tuer le peuple mais pour assurer l’intégrité du territoire. Point.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 20:29
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    SITUATION NATIONALE : LE R.S.P. REAFFIRME SON ENGAGEMENT « POUR UNE ISSUE HEUREUSE DE LA SITUATION. »

    LE R.S.P., TOUT COMME L’ARMEE ENTIERE, DOIT SAVOIR QUE CHAQUE PERSONNE QUI COMPOSE CETTE UNITE DE MEME QUE LE CORPS, Y EST PAR UN CHOIX VOLONTAIRE ET LIBRE POUR LA PROTECTION D’UN « TOUT SUPREME ET COHERENT, LA REPUBLIQUE DU BURKINA FASO. » FAIRE VOLONTAIREMENT ET LIBREMENT SON DEVOIR CONSTITUE UNE CHARACTERISTIQUE ENSENTIELLE DU CITOYEN REPLUCAIN. NOUS LE SAVONS ET VOUS AUSSI CAR DEPUIS LE 11 DECEMBRE 1958, QUAND NOTRE PAYS A OPTE POUR LA REPUBLIQUE NOUS AVONS EN MEME TEMPS PRIS L’ENGAGEMENT DE VOLONTAIREMENT ACCOMPLIR NOS DEVOIRS POUR « LE TOUT SUPREME ET COHERENT » QUE LE CONSEIL NATIONAL DE LA TRANSITION REPRESENTE EN CE TEMPS DE CRISE !
    POURQUOI, APRES TANT D’ANNEES DE LIBERTE TREBUCHE-T-ON MAINTENANT ? LA LIBERTE DE FAIRE VOLONTAIREMENT UN DEVOIR REPUCAIN N’A PAS DE PRIX ! ET CELA EST VRAI QUAND ON LE FAIT POUR CHAQUE COMPOSANTE (L’ARMEE ET SES DEMEMBREMENTS, L’ASSEMBLEE NATIONALE, LA PRESIDENCE DU FASO, LE POUVOIR JUDICIAIRE, ETC…) DE LA REPUBLIQUE DU BURKINA FASO, FAUT-IL LE RAPPELER, MEME AU RISQUE D’ETRE SUPERFLUX !! CITOYENS DU RSP, RESAISISSEZ VOUS.
    PAUL-DESIRE KABORE
    ANCIEN AMBASSADEUR.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 21:57, par Vraiment
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    soumpougdou, dans tous vos posts, quelque soit l’article ou le site d’information, vous défendez de façon inconditionnelle le RSP. En agissant ainsi, de façon aveugle, il est clair que vous défendez vos propres intérêts et non ceux du peuple.
    Vous dites que dans l’armée, c’est le plus gradé qui commande au moins gradé. Certes ! Pourtant c’est ce même RSP qui a humilié le Gal Nabéré Traoré pour installer Zida à sa place.
    Zida est-il plus gradé que Nabéré Traoré ?
    Je ne fais que suivre votre logique. Je suis contre les militaires au pouvoir. Ils nous ont montré avec Blaise Compaoré leur mauvaise face et le Burkina Faso se porterait mieux sans militaires au pouvoir.
    Souvenez-vous aussi soumpougdou que des adjudants ou des sergents ont commandé ou pire humilié des officiers au Burkina Faso. Yacinthe Kafando, ça vous dit quelque chose ?
    Trouvez-vous normal que des militaires violent l’enceinte de la présidence de la République pour interpéler le premier ministre ?
    Quelques soient vos intérêts personnels, il faut faire preuve d’un minimum de bon sens et avoir un minimum d’intégrité. Vos intérêts personnels ne pourront jamais être préservés quand le peuple est terrorisé, massacré par une partie de sa propre armée.
    A tous ceux qui disent que le RSP a des compétences et un savoir-faire qui doivent faire la fierté du peuple, citez moi un seul exemple d’actions accomplies par le RSP qui mérite la fierté du peuple du Burkina ? Citez moi un seul exemple, pas deux.
    Un régiment dont les militaires qui passe son temps à tuer des civils non armés, à tuer leurs propres employés domestiques ou leurs épouses ou copines, à tuer leurs propres frères d’armes, à faire du mercenariat et à soutenir des rebellions et des guerres civiles doit-il faire la fierté du peuple Burkinabè ? NON. Sans aucune ambiguité.
    soumpougdou, pensez, juste un petit peu, à l’intérêt supérieur de la Nation Burkinabè.
    Bien à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2015 à 22:05, par Ka
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Tout citoyen qui a accepté le président Kafando et son premier ministre est un politique qui respecte la charte de la transition. Un régiment de l’armée républicaine reste un régiment neutre et apolitique. Malheureusement je ne lutte pour aucun parti ou un organisme qui pourront achetés ma pauvre conscience, je lutte pour la jeunesse Burkinabé qui ne veut pas un héritage politique et régiment comme le CDP et le RSP. Qu’il pleuve ou qu’il neige tôt ou tard, le RSP sera reformé avec une lettre et un esprit d’une armée républicaine et non un régiment formé pour tuer le peuple a main nu. Sans rancune pour tous ceux qui me lisent et me critiquent, nous sommes dans un état de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 01:04, par Truth
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Qu’on me le dise : Quelles sanctions des individus qui envahissent un palais présidentiel et empêchent la tenue d’un conseil de ministre(instance suprême d’une nation) encourent-ils ? Tant que les commanditaires et exécutants de cet acte ignoble et apatride ne sont pas sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture, bonjour l’anarchie et le chaos. Quant au RSP, sa dissolution doit être impérative car il est contraire à la démocratie. Il a été institué et surarmé par un dictateur sanguinaire pour effrayer le peuple afin de pouvoir régner à vie. Le peuple a vaincu cette peur les 30 et 31 octobre. Le RSP doit savoir qu’il incarne désormais la mauvaise conscience des burkinabè. Donc, mes amis du RSP, seule votre redéploiement au sein de l’armée régulière, pour en faire une armée une et indivisible, vous sauvera, vous et le peuple burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 10:07
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Moi si j’étais soldat du RSP, j’exigerai qu’on nous face tous Généraux. Là même si on a pas les indemnités on a un gros salaire. De toute façon qui ose vous refuser cela ? Seul Dieu est notre soutien. Je souhaite au moins que ceux qui on une conscience au RSP essaie de se mettre à la place du peuple. Surtout à la place de ceux qui croient à tort ou à raison que c’est vous qui avez tué leur fils, leur père, leur frère ou sœur. Soyez décents accepter de quitter de la présidence. Surprenez nous en demandant vous même le redéploiement .

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 10:34, par le bobolais
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Mon capitaine dao,tu avais du mal lire ton texte et tu sais pourquoi ?parce que ce tu lisais et du pur mensonge.le rsp n’a jamais protégé le peuple mais une seule personne votre chef bandit blaise.vous avez contribué à l’assassinat d’honnête citoyen (Oumarou clément Ouédraogo,Davide Ouédraogo,Norbert Zongo,Thomas Sankara,Dabo boukary....).HONTE à VOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 11:36, par Assiba
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Je n’aime pas qu’on dise a chaque fois que le RSP est une unite d’elite. Qu’est ce que cette unite considerer a tort comme elite a deja fait de Heroique pour les burkinabes ? Tuer 30 civiles qui manifestaient a main nues et dire qu’on a evite un bain de sang est tout simplement diabolique pour des soldats qui se dises republicains. Que tous ceux qui soutiennent le RSP saches que c’est le meme baton qui a ete utilisé pour fraper Paul qu’on utilise pour fraper Pierre. A bon attendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 14:01, par Waro Maguy
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Les gens peuvent jaser et divaguer comme ils le veulent mais Cyndi forumiste N0 5 a tout résumé. Même jeune Afrique confirme la thèse de Cyndi selon laquelle c’est Dienguere qui aurait dépêché Zida à l’etat major à la réunion des chefs militaires. Et la suite on la connaît. Le rapport des forces n’etaient pas en faveur de Honoré. Et s’ il a eu la sagesse d’eviter un bain de sang et qui sait peut être même une guerre civile il faut saluer sa hauteur de vue . Beaucoup d’entre nous ignorions ces faits.Mais parlant de respect de hiérarchie, le rsp est mal placé pour donner des leçons. Vous imposez un lieutenant colonel à des generaux des colonels majors et j’en passe.Et vous ne voulez pas qu’un commandant en impose à vos cadres.Zida a entraîné le peuple à flirter avec le diable.Vous avez son enfant, il viendra le réclamer tôt ou tard.Zida l’apprends à ses dépens, le rsp l’a fait roi et maintenant il veut le defaire.Ou est le problème ? Qui s’ y frotte s’ y pique.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2015 à 19:51, par Ka
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    A tous ceux qui ne me comprennent pas au sujet du RSP :Mon grand souhait pour la sécurité de mon pays est d’avoir une armée républicaine, formé a la hauteur du RSP avec le denier Publique, une armée qui serve le peuple, une armée pour le peuple, comme dans tous les pays de ce monde. Le seule problème du RSP c’est que ce groupe voue a un individu et non a un peuple dont il se doit. Je connais le groupe du RSP des premiers éléments de 1995 jusqu’aux derniers, ce groupe n’a jamais effectué aucune mission en dehors de notre pays, sauf des missions de tuer le peuple téléguidé par une famille et son formateur. Je m’en fou d’Ibriga, je m’en passe de tous les partis politique qui ne rentre pas avec les deux pieds dans les fonds des sujets qui préoccupes la jeunesse et le peuple, depuis ce 13 décembre 1998 sur la route de SAPOUY ou j’ai vu l’œuvre macabre du RSP sur le valeureux journaliste Norbert Zongo, je lutte à ma façon pour que des militaires de ce régiment d’existent plus dans le pays que nous aimons tous. Si j’étais le seul a lutter pour que l’esprit de ce régiment change, je mettrai une balle dans la tête, mais voilà que le conseil des sages en 1999 ont demandé au président Blaise Compaoré de dissoudre ce régiment dont ses éléments sont des voyous et des drogués du sang du peuple. Le conseil des sages de l’époque étaient nos ainés, et la parole d’un ainé est sacrée, et ce n’est pas le sage Garango toujours vivant qui me dira le contraire. Je souhaite que tous ceux qui me contredisent arrivent a reformer le groupe du RSP en une armée républicaine, avec la lettre et l’esprit de protéger le peuple et son représentant, et non tué le peuple a main nu sur ordre d’un individu pour des fins politique. Vous qui n’êtes pas des familles des victimes dont le RSP a fait souffrir, simplement pour les caprices d’une famille sanguinaire, vous ne savez pas ce que perdre un membre de sa famille avec une grenade qui explose sur sa tête, ou un accident de voiture déguisé, ou enlever une personne a paris et revenir le faire disparaître dans les eaux du barrage. Je ne suis au compte de qui que ça soit pour demander la réforme du RSP ou sa dissolution, c’est une lutte personnelle pour que la parole des ainés soit respecter pour la paix dans le pays que nous aimons. Blaise Compaoré mon petit frère, et son dernier entourage étaient des menteurs, des drogués de pouvoir, couverts par le RSP pour faire ce qui est mieux pour un individu et non ce qui est mieux pour le peuple meurtri par les crimes, la corruption a ciel ouvert, le manque d’un repas par jour, le chômage des jeunes. Oui si le RSP peut interrompre un conseil de ministre parce qu’il a les armes, qu’il va combattre avec l’armée Tchadienne et revenir faire taire Zida et Kafando. Que tous ceux qui me critiquent c’est leur droit, nous sommes dans état de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 04:00, par LeRadical
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    ne cherchez pas loin , et arretez de discutailler ; tant que ce regiment ne sera pas dissout et Diendéré écarté du système, le pays ne sera pas en paix du moment ou leur Geniteur Blaiso a été bouté hors du pays malgré lui...
    que vous rappelle cette façon d’agir du RSP ??? ALLER PERTURBER UN CONSEIL DES MINISTRES DIRRIGÉ PAR LE CHEF DE L’ETAT , ET CHEF SUPREME DES ARMEES ???
    NE cherchez pas loin, c’est la meme signature de comportements tenus par le meme regiment lors de l’assassinat de Feu Thom Samk !!!! sauf que lèa ZIDA a une la chance de ne s,être pas rendu a kossyam. Sinon Dieu seul sait ce qui lui aurait arrive....Il faut purement et simplement démentéler ce regiment et metre en place une bonne garde republicaine....Rappelez vous bien qu’après l"assassinat de thom Samk, le Blaiso et ses meme hommes de main n’ont epargné aucune tête de l’armée capable de s’oposer a l’instauration de leur sale système de gouvernance ; le BIA du capitaine boukari le lyon a été disloqué et beaucoup de ses hommes purement et simplement executes ; et le lyon lui meme fut constraint èa l’exil...ZIDA n’est pas fou, il connait tres bien ses compagnons...Aujourdhui le peuple est debout et ZIDA sait qu’il a intérêt a composer avec le peuple et oeuvrer a rétablir l’ordre normal qui prévaut...Sauf que a lui seul ça ne sera pas facile ; donc il faut que le peuple le soutienne jusqu’au bout !!! le RSP doit absoluement disparaitre !!! s’il veulent vraiment prouver leur bonne foi et resolution a accompagner la transition, qu’ils acceptent la reorientation de leurs missions et changement donc de fonctionnement ; en commençant déja par renomination de ce regiment : Regiment Spécial pour la Paix . il pourront ainsi protétger réellement tout le territoire national et le peuple en appui aux autres forces de defenese ; et aussi envoys en premiere ligne d’appui aux missions anti -terroristes ou en tant qu’elite ils feront leur preuves : deja il y a book haram et le mali ou nous avons de valeureux braves soldats qui y sont et d’autres qui viennent de rentrer.Le colonel GILES BATHIONON ET SES HOMMES )(DE VRAIS BRAVES SOLDATS ) y ont fait leurs preuves...

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 11:07, par paxi
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Le RSP doit savoir que désormais il doit être du côté du peuple. Finis les missions occultes qu’ont vous confiaient. L’assassinat de Norbert les soldats RSP est impliqué. Y’ a eu braquage de banque où le solda RSP TUINA était impliqué. Y’ a le solda RSP qui a tué mademoiselle TIENDREBEOGO à Dassasgho dans la chambre de son père et qui n’est pas encore jugé. Pourquoi les soldats du RSP ne régissent pas quand un de leur commet un crime ? Quand c’est pour vos intérêts pécuniaires vous voulez troubler la paix de tout un peuple. STOP. Il est temps pour vous de travailler pour le peuple. Pour cela il faut :
    1- Changer les attributions du RSP
    2-Délocaliser le RSP
    3-Changer la dénomination du RSP
    4-L’adhésion au nouveau corps doit être ouvert à tout solda sur des bases transparentes (concours)

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2015 à 12:33, par paxi
    En réponse à : Situation nationale : Le RSP réaffirme son engagement « pour une issue heureuse de la Transition »

    Le RSP doit savoir que désormais il doit être du côté du peuple. Finis les missions occultes qu’ont vous confiaient. L’assassinat de Norbert les soldats RSP est impliqué. Y’ a eu braquage de banque où le solda RSP TUINA était impliqué. Y’ a le solda RSP qui a tué mademoiselle TIENDREBEOGO à Dassasgho dans la chambre de son père et qui n’est pas encore jugé. Pourquoi les soldats du RSP ne régissent pas quand un de leur commet un crime ? Quand c’est pour vos intérêts pécuniaires vous voulez troubler la paix de tout un peuple. STOP. Il est temps pour vous de travailler pour le peuple. Pour cela il faut :
    1- Changer les attributions du RSP
    2-Délocaliser le RSP
    3-Changer la dénomination du RSP
    4-L’adhésion au nouveau corps doit être ouvert à tout solda sur des bases transparentes (concours)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés