Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

vendredi 9 janvier 2015 à 18h10min

C’est dans son palais à Koudougou, ville qui l’a vu naitre, que repose Maurice Yaméogo, le premier président de la Haute-Volta, actuel Burkina Faso. Père de l’indépendance, l’ancien président a ainsi gouverné les premiers pas du Burkina indépendant. Vingt-deux ans après sa mort, nous avons voulu savoir ce que dévient l’ancien palais présidentiel de Koudougou. Désolation, c’est le triste constat que nous avons fait. Le palais est devenu un dépotoir.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

Natif de Koudougou, c’est dans cette ville que l’ancien président Maurice Yaméogo avait érigé son palais présidentiel. Il y repose depuis septembre 1993. C’est une grande bâtisse qui se distingue par son standing et son originalité architecturale dans la ville de Koudougou. A l’époque, comme on le dit vulgairement : « il n’y avait pas son deux au Burkina ».

Autre temps, autre constat. Le palais présidentiel est devenu un no man’s land. Il est inhabité et non entretenu. L’architecture pourtant d’une grande originalité contraste avec le manque d’entretien. La bâtisse n’a plus rien d’un palais présidentiel.
Il est devenu un dépotoir où les commerçants qui sont installés tout autour jettent les ordures et font leurs besoins. La grande piscine sert de lieu d’aisance. La nuit, l’ancien palais sert de bordel à certains couples. Le gardien lui, n’arrive pas à bien veiller sur les lieux en raison de son étendue.

Le luxe d’antan a fait place à la poussière et aux déchets de toute sorte. Partout. Dans la cour, de la tombe à la piscine, ce sont les herbes et les déchets qui dictent leur loi. Ainsi est devenu le palais. Abandonné, souillé.

Pour éviter que le palais ne se détériore complètement et tomber dans les oubliettes, un particulier a pensé à sa valorisation en y créant un restaurant. Il l’a nommé Nawalagba (autre nom du président). Notre interlocuteur qui a recommandé l’anonymat, dit être parvenu à avoir le lieu en location après de nombreuses négociations. Cependant, des directives lui ont été données. Il n’a de ce fait droit qu’aux locaux du garage. Les lieux ne devraient servir que de restaurant et pas d’autre chose (maquis, bar par exemple). Il lui a été également interdit d’y jouer de la musique.

Mais qu’est-ce qui a bien pu inspirer l’initiateur du restaurant ? En effet s’explique-t-il, « j’ai été au Ghana où j’ai vu que le palais de l’ancien président est devenu un lieu touristique et il y avait en plus un restaurant. Sur tous les couverts du restaurant l’on avait inscrit le nom du président ». C’est donc l’exemple ghanéen que notre promoteur a voulu reproduire chez lui. Une initiative qui permet de préserver une partie du bâtiment qui en temps normal devrait être un patrimoine sauvegardé. En attendant des mesures plus fortes, le palais présidentiel de Koudougou continue d’être victime de l’indifférence, de l’inconscience et du manque de volonté.

Kabore S. Rosine (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 janvier 2015 à 19:20, par CHEIKH
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Par les temps qui courent ? voilà un véritable sujet hors de propos.
    Et ses descendants donc ? Il n’y en a tellement de célèbres, qu’il faut plutôt les laisser s’occuper du sort de leur défunt papa ! Un sort apparemment meilleur que pour bien d’autres, si l’on tient à suivre mon regard !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2015 à 19:49
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    avec tous les milliards que son rejeton félon hermann yaméogo a ramassé auprès de blaise compaoré,il pouvait s’occuper du palais de son papa mais comme on dit,tel père,tel fils. que ce palais aille en couille,je m’en tape.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2015 à 21:02, par Tino
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Très bon article de presse ! Il y a lieu d’entreprendre des démarches auprès des dirigeants ou des particuliers qui ont les moyens pour en faire un site touristique. Avec quelques aménagement, ça pourrait être intéressant surtout que Koudougou est une belle cité non loin de Ouagadougou. Les travaux du 11 Décembre auraient pu résoudre ce problème en intégrant la réhabilitation du palais présidentiel de l’indépendance. Mais il n’est pas tard pour bien faire surtout qu’il 11 Décembre chaque année !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2015 à 21:15, par Passakziri
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Ecoutez. Le Burkina n a pas l ’argent à jetter sur des projets bidons comme ca. Ces présidents qui pense que leurs palais sont ce qu’il y a de plus important dans nos pays , c’est leur problème et celui de leur progeniture surtout quand cette progéniture a en son sein un individu nommé Hermann. Il peuvent ituliser l’argent que Blaise a payé pour leur suivisme pour restaurer ce palais si tel est-il que c’est aussi important. Le prochain palais à finir dans cet état se trouve à Ziniaré. Tant que le bien-être de l ensemble ne sera pas le phare de l’action politique, on assistera à ces èrrements architecturaux. Vivement que rien ne soit plus comme avant au Faso.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2015 à 21:32, par sankarina
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Paix a son âme. Just une question:Hermann et Salvador Yaméogo ne sont ils pas des dignes héritiers vivants pour sauvegarder un tel patrimoine ? Pourquoi Hermann qui vouait un culte héréditaire au blaiso n’a-t-il pas pu profiter de son règne pour redorer ce patrimoine ? Quels genre de fils êtes vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2015 à 22:34
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    bel article. vivement qu’une solution soit trouvée pour revaloriser la mémoire du premier président du Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2015 à 23:16, par contre les enfants de maurice yameogo
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Honte aux enfants de ce dernier !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2015 à 23:34, par josuane
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Rosine, ne cherche pas loin. Hermann a passé tout son temps à se prostituer auprès de Blaise. Il a oublié son père, nier ses frères, détester sa ville. Hermann n’a pas voulu restaurer le patrimoine. Fais un tour à Salbisgo, tu verras des ruines d’anciennes réalisations du président Yaméogo. Maintenant que Hermann est fini politiquement, espérons qu’il s’occupera de ce qui reste de son défunt père.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 00:59, par ROG Le Sage
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Que dire alors de la villa résidentielle de feu le président Maurice Yaméogo dans laquelle le president passa une grande partie de sa vie ? Honte à nous dignes fils intègres du Faso.Ailleurs elle aurait pu servir de musée. L’utilisation qui en est faite actuellement mérite qu’on y réfléchisse car elle n’honore pas la mémoire de celui qui a présidé aux destinées de notre pays. Si la famille Yaméogo refuse d’assumer ses responsabilités que l’Etat à travers le ministère de la culture prenne ses responsabilités.
    Nous refusons simplement que la villa de l’ancien président abrite un établissement aux fins d’enseignement soit-il.
    Maître, qui a osé ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 06:15, par Moussa
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Tous ces palais de presidents africains construits dans le flou et sans aucune base legale finissent de la meme facon. Des palais abandonnes qui ne survivent pas a ceux qui les ont construits. Faites le decompte : Palais de Berengo de Bokassa, Palais de Gbadolite de Mobutu Sesse Seko, bientot le palais de Ziniare... Qui a finance et avec quel argent ? Mystere et boule de neige !!! Pas etonnant que ce genre de palais finissent comme celui de Koudougou.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 07:13, par CB
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Il y en un à Ziniare. C’est la folie des grandeurs !

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 08:02, par sansanollo
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Maiq si le palais appartenais a l’Etat il(etat) pouvait la rehabilité mais commz c’est un bien familial pour n’est pas dire personnel (construit avec l’argent du peuple volé) ces enfants n’on qu’a s’en occupé. la cour de notre arriere grand pere au sud ouest aussi est un lieu touristiques malheureusema nous seq ptits n’ont pas les moyens pour l’entretenir.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 08:47, par Joe
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Félicitations à fasonet pour ce sujet très pertinent à mon avis.
    A l’occasion d’un séminaire à Koudougou, je me suis fait accompagner au palais que je n’avais jamais visité. Je confirme l’état de décrépitude décrit avec épheumisme par Rosine.
    Mon opinion là-dessus est qu’au delà des considérations politiques et de personnes le palais bénéficie d’une attention particulière. Il peut s’ agir d’un patrimoine familial mais par devoir de mémoire et de reconnaissance le palais doit être réhabilité et revalorisé. En concertation avec les ayants droits il pourrait être érigé en musée ou hotel ou en tout autre chose surtout que le premier responsable de ce pays y repose. J’en appelle au sens patriotique des burkinabés pour effacer de notre pays ce tableau qui semble témoigner d’une ingratitude. Je ne suis pas de la région du centre ouest, j’en suis très loin, je suis juste burkinabé.
    Encore félicitations à Fasonet.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 09:35, par le panafricain
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Si ce palais appartenait au peuple , l’argent du peuple peut aider dites a HERMANE DE PRENDRE L’ARGENT QUE BLAISS LUIA DONNE ARRANGER CA

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 12:28
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Ce constat est alarmant et témoigne d’abord de la moralité basse des fils du président. Comment peuvent-ils vivre heureux pendant que leur papa repose dans un "dépotoir" ? Chacun s’occupe de son propre confort et de celui de sa petite famille !
    C’est vraiment indigne de vous ses fils et filles.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 13:05
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    on s’en fou. L’argent volé a été utilisé pour construire ce palais. Où est son utilité ? Il reste le parc animalier de ziniaré. Laissons les mourir de leur belle mort pour donner de leçons à ceux qui vont venir.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 13:21, par Alexio
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Pourquoui le fils de l ancien President l omme de tous les crises et pas occuper de ce petit dossier qu au grand dossier qu il n avait pas la portee ou la mainmise comme ce fameux Front Republicain que le peuple Burkinabe a jeter dans sa poubelle ?

    A qui appartient ce palais ?Il pouvait servir d ecole ou d un hopital pour population a mon avis.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 13:38, par Tenga
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    ca c’est la honte de ses enfants

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 13:45, par ouédraogo tarba
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Maurice avant d’être un président était un père de famille et ces bien appartient a ses enfants d’abord. Alors si la nation oubli son père ,ces enfants ne doivent pas l’oublié car l’ora qu’ils ont aujourd’hui ils le doivent à leurs père.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 14:43, par KDG
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Et pourtant M. Yaméogo a un fils ! Que fait-il, et surtout que faisait-il depuis là, et laisser la tombe et l’ancienne demeure de son père dans cet état ? Après on nous raconte du grand n’importe quoi, comme quoi Maurice lui aurait dit de toujours soutenir l’Homme Fort. Si tant est que cette parole attribuée à Maurice est de quelque utilité pour son fils, pourquoi ce dernier fait de son père un héritage sélectif ? Qu’est-ce que Maurice a fait à son fils pour mériter de lui cette rigueur extrême ? Mon Dieu !

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 16:20
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Comme ce n’est plus le seul palais d’un ancien président, il faudrait peut être veiller à ce que celui de ziniaré ne prennent pas le même chemin. A ma connaissance ni Lamizana, ni Saye Zerbo, ni JBO, ni Sankara n’en ont construis. Tant que c’est une propriété privée j’ai envie de dire c’est pas notre problème.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 16:31
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Que font ces enfants ? Avant tout, ce patrimoine leur revient. u lieu de jouer au pyromane, Herman gagnerait à réhabiliter son bien. Les autres aussi sont attendus.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 18:00, par Coroner
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    S’agit-il d’un palais présidentiel ou du palais de Maurice Yaméogo ?
    S’il s’agit d’un palais présidentiel même portant le nom Yaméogo, le palais appartient à la nation entière.
    S’il s’agit d’un palais de Maurice Yaméogo et qui est dans cet état, honte à sa progéniture.
    L’argent du contribuable ne saurait être utiliser pour entretenir des domaines privés.
    Si le palais semble être grand pour que les rejetons de Feu le Président Maurice Yaméogo l’entretienne, la solution est simple :
    - Isolez la tombe et en faire un monument historique comme le restaurant.
    - Morcelez le reste et le mettre à la disposition de ceux qui veulent le mettre en valeur mais pas à la manière du jardin d’un vieux sous la gestion de Seydou ZAGRE un ancien scout du Burkina comme Mélégué.
    Le Burkina Faso ne déménagera pas. Le soleil se lèvera toujours à l’Est et se couchera à l’Ouest.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2015 à 22:33, par Kilassè
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    En tout cas ! c’est l’un des lieux où il y a la désolation quand je me rends dans cette ville. Que faire ? C’est un domaine privé, et on ne comprend pas pourquoi les enfants l’abandonnent de la sorte ?? n’y a t-il pas la cohésion entre eux ? Le site de Salbisgo (haut sur barrage) était impeccable même si le projet n’est pas arrivé à terme. Il a été abandonné et ensuite, les toits des cases ont été recoiffés. Je pense sincèrement que les investissements de Maurice ont été purement et simplement abandonnés. Meme si il est vrai que 1966 n’es pas à côté. J’ai compris aussi que les animaux de ziniaré sont devenus féroces, par manque de nourriture depuis la fuite du maitre des lieux.
    Leçon : toute personne sous nos tropiques doit réfléchir avant de réaliser un projet d’une telle envergure en tenant compte de la pérennité.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 10:15, par #BlackBird
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Quand on s’enrichie sur le dos de sa population, quand on vit aux dépens de ses concitoyens, il faut s’attendre à pareil indifférence. Est ce que cette battisse est une propriété de l’Etat ? non c’est un domicile privé. C’est aux propriétaires de le mettre en valeur.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 14:12, par FRANCKY
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    merci bien ROSINE d’avoir fait cet écrit.Nous espérons que les autorités vont avoir un oeil sur le premier palais.Nous avions cru que Hermann YAMEOGO allait le faire ne serait ce que pour son papa, mais hélas !I nous a mis la honte.pendant que lui meme vivait dans une villa somptueuse à coté, son papa git dans des ordures que lui meme n’ose pas humer.Que c’est triste !

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2015 à 14:13, par KDG
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Webmaster, je ne comprends pas pourquoi vous protéger le fils de Maurice Yaméogo, lequel fils j’ai indexé hier dans mon commentaire que vous avez refusé de publier ? Si vous censurez la vérité, comment voulez-vous une évolution de la société ? La presse a un noble rôle, et Le Faso.net en est conscient. Alors, pourquoi vous censurez mon commentaire qui demande à un fils d’honorer la mémoire de son père qu’il néglige ? Maurice a des parents, mieux, une descendance. Pourquoi un fils se fout de l’état insalubre de la demeure de son père, pire de sa tombe ? C’est pas digne ça. Dites à Hermann qu’il est un faux type !

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 19:16
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    Franchement honte à ses enfants qui devraient être les 1ers à honorer la mémoire de leur père en entretenant les lieux surtout que maurice a été réhabilité donc c’est pas une question de sous mais de mauvaise volonté de la part de ses descendant !!!Tu vois des choses comme ça ?toi hermann là tu es maudit hein tout l’argent que tu as racketté à blaise à gbagbo et à d’autres chefs d’états tu veux nous dire que tout ça est parti aux putes quoi ??
    Si les enfants de maurice n’ont pas honte que leur papa repose dans les ordures qu’est ce que vous voulez que la population fasse d’autres si ce n’est assister impuissante aux bêtises du fils indigne..yako papa maurice le vieux là doit être devenu ventilateur à force de se retourner dans sa tombe tu ne mérites pas de tels enfants indignes !!

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2015 à 19:37, par la vérité rattrape tjrs le mensonge quelques soit le temps mis..
    En réponse à : Palais de Maurice Yaméogo : Du palais présidentiel au dépotoir, les ruines de l’indifférence

    C’est ça on dit l’homme n’est rien là tu as beau voler entasser emmagasiner les milliards..tout est vanités sauf le temps (l’autre nom de Dieu)..nu tu es sorti du ventre de ta mère nu tu retourneras dans les entrailles de la terre... où sont aujourd’hui Nabuchodonosor Louis 14 Mobutou et même Salomon l’élu de Dieu où seront demain blaise compaoré alizet ghando assimi yoda achille salam dermé etc..s’ils quittaient ce monde ?qu’emporteraient ils avec eux ?quels souvenirs laisseront ils à la postérité ?...seul le bien et les actes positives que nous faisons nous survivent..tout le monde se souvient de Louis Pasteur de Pierre et marie Curie de la tour Eiffel grâce à Gustave Eiffel.de Gandhi de martin Luther King de Kwamé Nkrumah de Thomas Sankara .on prend l’avion grâce entre autre à Blériot Louis etc....la liste est tellement longue et pourtant ces personnes n’ont rien emporté de leur savoir et de leurs actions dans la tombe toutes leurs bonnes actions sont restés ici bas au service de leur semblables et leurs noms est entré dans l’histoire pour la postérité !!! Toi Hermann fils ainé de Maurice qu’est que tu vas laisser à la postérité après ton départ d’ici bas ?Quel souvenir vas t’on garder de toi ?On se dit qu’on a toujours le temps pour changer alors que la mort ne connait ni religion ni beauté ni noblesse ni taille ni poids ni couleur ni ’’sursis’’....ok allons seulement

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés